Activités visées

Le professionnel réalise la maintenance, la réparation et le dépannage des matériels agricoles en atelier ou chez le client. Il intervient sur de nombreuses familles de matériels et d'équipements agroalimentaires, pour les cultures « céréalières » par exemple : moissonneuse-batteuse, presses ramasseuses, matériels de préparation du sol, de traitement des cultures, au matériel d'élevage ou de cultures « spécialisées » (viticulture, arboriculture). Ces matériels et équipements sont sans cesse améliorés par le déploiement de dispositif de pilotage, de contrôle, d'asservissement, de confort et de sécurité. Ces systèmes et dispositifs combinent plusieurs technologies telles que la mécanique, l'électricité, l'électronique, l'hydraulique, la pneumatique dont le pilotage est souvent assuré par des systèmes informatiques embarqués. Lors d'interventions sur ces ensembles, il s'appuie sur l'utilisation d'appareils de contrôle et de réparation propres à chaque catégorie de matériels, ce qui nécessite la connaissance de leur fonctionnement en production. Dans le cadre de ses interventions, il (elle) réalise la mise au point du matériel neuf : montage, contrôle, essai, puis livraison et réglage chez le client. Il est amené à effectuer du reconditionnement, des réparations de pièces usagées ou d'usure spécifique au matériel agricole par des opérations courantes de mécanique générale et de soudure.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Pour réaliser ces opérations, le mécanicien s'appuie sur une documentation technique qui précise les modes opératoires, les données techniques de contrôle, les réglages établis par le constructeur. Il possède les connaissances nécessaires pour interpréter la lecture de plans, de schémas de systèmes utilisant différentes sources d'énergie pour effectuer la réparation ou le dépannage de ces systèmes.

Il exécute les opérations à partir d'un ordre de réparation sur lequel sont consignés les travaux à réaliser, définis par son responsable hiérarchique.

Il peut être amené à se déplacer avec un VL ou VUL afin de se rendre chez des clients pour effectuer des interventions. Le permis de conduire B est nécessaire. Il dépanne les matériels d'après les consignes fixées par son responsable hiérarchique. Sur le site le mécanicien localise plus précisément la panne et en fonction de la situation rencontrée, il intervient souvent par échange d'organes ou de composants.

Le mécanicien s'adapte à l'environnement professionnel du monde agricole. La saisonnalité des travaux (ex : moissons) entraîne des pics d'activité, certaines interventions présentent un caractère d'urgence et le mécanicien adapte sa méthode de travail. Il possède des qualités relationnelles, une bonne représentation des risques professionnels et une sensibilisation à la protection de l'environnement.

Compétences attestées

  1. Assurer l'entretien et la maintenance de base des matériels
  • Prendre en charge un matériel pour réaliser les opérations d'entretien programmé
  • Réparer des éléments assemblés vissés et pièces mécano-soudées
  • Manœuvrer les matériels en sécurité
  • Contrôler, remplacer, régler les équipements périphériques du moteur thermique
  • Entretenir et contrôler les circuits électriques et électroniques embarqués
  • Entretenir et contrôler les embrayages et transmissions
  • Entretenir et contrôler les systèmes de freinage et les pneumatiques
  • Contrôler les circuits hydrauliques et échanger les composants

2. Assurer la remise en état et le dépannage des matériels agricoles

  • Réaliser les opérations de manipulation des fluides frigorigènes
  • Remettre en état et dépanner les moteurs thermiques des matériels agricoles
  • Remettre en état et dépanner les circuits et composants électriques et électroniques embarqués des matériels agricoles
  • Remettre en état et dépanner les organes de transmission et de freinage des matériels agricoles
  • Remettre en état les organes et dépanner les circuits hydrauliques des matériels agricoles
  • Réaliser la maintenance des équipements spécifiques du machinisme agricole

Secteurs d'activités

  • Les entreprises de service et de maintenance des machines agricoles, les artisans ruraux
  • Les réseaux des constructeurs, concessions, agences. Les ateliers des collectivités territoriales
  • Les coopératives de travaux agricoles (CUMA)... Les entreprises de location des matériels. Les grandes enseignes de magasins de bricolage

Type d'emplois accessibles

  • Responsable de parc de matériels et équipements
  • Mécanicien (ne) réparateur (trice) de matériels agricoles
  • Mécanicien (ne) réparateur (trice) spécialisé (e)

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Le mécanicien réparateur de cycles et motocycles réalise les interventions de préparation et de service après-vente des cycles, motocycles et autres engins légers de loisirs à 2, 3 ou 4 roues, pourvus ou non d'une motorisation de type thermique ou électrique.
A partir d'une demande de travail, le mécanicien prend en charge le véhicule confié pour intervention.
Il s'informe des prescriptions du fabriquant concernant les modes opératoires et les ingrédients à utiliser.
Il effectue l'entretien périodique, le remplacement de pièces d'usure, le dépannage et la réparation des différents organes et équipements du véhicule afin de le rendre conforme à son état d'origine.
Il effectue le montage d'accessoires complémentaires ainsi que leur mise en service éventuelle.
Il restitue le véhicule au client en lui fournissant des explications et des recommandations d'usage.
Parallèlement, il effectue les travaux de préparation à la vente de cycles neufs ou d'occasion.
Il réalise des assemblages mécano-soudés pour la confection d'outils ou pour un montage particulier.
Il participe à la réception des clients, à l'établissement de devis et à la distribution de pièces de rechange.
L'emploi s'exerce seul ou en équipe, dans un atelier communiquant ou pas avec l'espace de vente.
Bien que s'agissant d'un emploi technique, les contacts avec la clientèle sont fréquents pour la prise en charge d'un matériel, l'explication d'une facture, le conseil technique ou le conseil à la vente.
L'environnement de travail peut être bruyant et soumis à diverses pollutions pour ce qui concerne les engins à moteurs thermiques (hydrocarbures, gaz d'échappement, produits de dégraissage).
Le travail, essentiellement manuel, nécessite une bonne dextérité, un soin particulier et une bonne précision dans la manipulation de pièces fines et délicates, lors du désassemblage et du contrôle d'un moteur ou de sous-ensembles mécaniques ou électriques.
Les fluctuations saisonnières de l'activité incitent les entreprises à développer une diversité de produits et de services complémentaires, impliquant une bonne polyvalence et adaptabilité des opérateurs.

... lire la suite
Le titulaire de cette mention complémentaire exerce des activités de maintenance de moteurs diesel et leurs équipements. Ses compétences lui permettent d'être impliqué dans : - le contrôle et la mise en oeuvre du diagnostic ;
- la réparation et l’entretien;
- les réglages et la mise en point.
Ces activités s'exercent en relation avec la clientèle et impliquent également des compétnces en matière de communication ;


... lire la suite

Le titulaire du brevet de technicien supérieur « MMCM » possède, dans son domaine, des connaissances et des compétences approfondies qui lui permettent de comprendre et d’expliquer les différentes fonctions des engins et de leurs équipements, de formuler un diagnostic rapide et précis en cas de dysfonctionnement et de préconiser des solutions à mettre en œuvre.

Il est amené à effectuer des activités de diagnostic, d’intervention, d’expertise et de conseil, de gestion de maintenance, d’organisation et de gestion de services et de ressources humaines.

... lire la suite