Activités visées

- Conduite d’un ou plusieurs ateliers de production horticole conformément aux modes de production choisis

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Réalisation des différentes opérations de maintenance et d'entretien courant des engins, des bâtiments, des matériels et des installations

- Réalisation des activités de prévention des risques professionnels et de préservation de l’environnement

- Coordination d’une équipe de travail dans un atelier de production

- Réalisation du suivi technico-économique de l’atelier de production

- Mise en œuvre des activités connexes à l’activité de production : commercialisation, promotion, valorisation, transformation, activités de service

Compétences attestées

C1 : Se situer en tant que professionnel de la production horticole

C2 : Assurer le pilotage technique des productions

C3 : Réaliser les interventions sur les végétaux

C4 : Intervenir sur les conditions de culture

C5 : S’adapter à des enjeux professionnels particuliers

Secteurs d'activités

Les titulaires d’un brevet professionnel spécialité « responsable de productions légumières, fruitières, florales et de pépinières » peuvent exercer ses fonctions en tant qu’ouvrier hautement qualifié ou chef d’équipe dans différentes structures horticoles telles que : 

- des entreprises spécialisées de grande dimension et de haute technicité employant une main-d’œuvre importante, intégrant parfois tout ou partie d’un champ de production ou d’une gamme de produits, 

- des entreprises horticoles, exploitant généralement de faibles surfaces et orientées vers la vente de proximité en circuit court (association pour le maintien d’une agriculture paysanne, magasin de producteurs, marché, vente au détail) proposant une grande variété de produits horticoles de consommation et d’ornement, 

- des entreprises très spécialisées approvisionnant d’autres exploitations horticoles et/ou des structures de mise en marché (grossistes, grandes et moyennes surfaces, jardineries), 

- des organismes professionnels (station de recherche, d’expérimentation, station de conditionnement) ou territoriaux (service de production des collectivités locales, service d‘espaces verts des grandes villes), 

- des structures d’insertion.  

Type d'emplois accessibles

- Chef de culture en exploitation maraîchère 

- Chef de culture horticole 

- Conducteur de travaux horticoles 

- Ouvrier agricole en maraîchage-horticulture

- Ouvrier en production horticole biologique 

- Ouvrier en production maraîchère biologique 

- Ouvrier en production pépinière biologique 

- Ouvrier horticole 

- Ouvrier horticole serriste 

- Ouvrier pépiniériste 

- Ouvrier maraîchère  

- Chef de culture arboricole 

- Chef de station fruitière  

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

L'ouvrier de production horticole participe au processus de culture des végétaux.
Il assure, dans le respect des consignes, les opérations liées à la multiplication et au développement de tous types de végétaux, ainsi que celles liées au suivi des cultures dans un objectif de production. Il intègre dans le processus de production des comportements et des savoir-faire techniques qui tiennent compte des réglementations environnementales et du développement durable. Il réceptionne les végétaux, les conditionne, prépare les commandes, accompagne et conseille le client sur le lieu de production ou sur le lieu de vente.
Il assure l'entretien de premier niveau du matériel qu'il utilise.
Il travaille au sein d'une équipe dirigée par un responsable de culture.
Il travaille en plein air ou sous abri, en toutes saisons selon les productions à mettre en place. Le travail, tributaire de la saisonnalité des cultures, implique parfois des horaires adaptés (astreinte, journée continue, horaires décalés, etc.).
L'ouvrier de production horticole est amené à utiliser des matériels motorisés, des produits de fertilisation et de traitements phytosanitaires dans le respect de la législation et des mesures de sécurité prévues. L'évolution de la réglementation sur l'utilisation des produits phytosanitaires et l'intégration de modes de culture prenant en compte le développement durable et la préservation des écosystèmes impose de plus en plus des pratiques utilisant la Protection Biologique Intégrée (PBI), les Techniques Culturales Simplifiées (TCS), la maitrise et le recyclage des intrants.

... lire la suite

BTSA Production horticole

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

L’horticulture française se caractérise par deux types de produits, alimentaires et non alimentaires et par deux modes de production, sous abri et de plein champ. Quatre systèmes d’exploitation se rencontrent principalement :

- l’exploitation d’arboriculture fruitière tournée vers la production et la vente de fruits ;

- l’exploitation maraîchère tournée vers la production et la vente de légumes, parfois de fraises ;

- l’exploitation de pépinière tournée vers la production et la vente de végétaux d’ornement, fruitiers ou forestiers, à différents stades ;

- l’exploitation florale tournée vers la production de fleurs ou feuillages coupés, plantes en pot ou à massif, bulbes, jeunes plants.

La production horticole ne saurait être dissociée de la vente. Plus encore que dans d’autres secteurs de production agricole, les exploitations horticoles doivent adapter leur production en fonction des exigences de la clientèle, de contraintes réglementaires ou contractuelles ainsi que des caractéristiques des filières de commercialisation y compris au plan international.

 Le titulaire de ce diplôme peut accéder, avec l’ancienneté, à la formation continue et la VAE, à des métiers à caractère transversal comme la commercialisation, la gestion ou le négoce.

... lire la suite

Le brevet de technicien supérieur agricole (BTSA), diplôme de niveau III, permet d'exercer des fonctions de technicien supérieur au sein de nombreuses entreprises. Il prépare également à la responsabilité d’une exploitation ou d’une entreprise agricole ou para-agricole.

Quelle que soit l’activité exercée, le recours à la méthodologie de conduite de projet caractérise les emplois

observés.

Les compétences clé de l’emploi visé sont :

-          conception et évaluation d’un projet,

-          pilotage d’une entreprise et/ou d’un projet,

-          organisation et communication.

Les principales fonctions et activités rencontrées sont :

-          la réalisation d’un diagnostic systémique pour le pilotage ou l’appui au pilotage du système d’exploitation : choisit et met en œuvre une méthode et des outils de collecte et d’analyse de données ; collecte et enregistre l’information ; produit un diagnostic

-          la conduite ou appui à la mise en œuvre du système d’exploitation au regard du diagnostic réalisé et des finalités du chef d’entreprise : conduit les productions agricoles en cherchant à atteindre performances économique et environnementale ; gère le matériel, les équipements et les bâtiments ; peut mettre en œuvre une activité de transformation ou de conditionnement des produits de l’exploitation  ou une activité de services ; met en œuvre une activité commerciale ; assure le suivi administratif, commercial et comptable de l’exploitation ; effectue des contrôles ; met en œuvre une expérimentation

-          la conception et l’évaluation de projet : définit un projet, établit un plan d’action, réalise une évaluation du projet et propose des régulations

-         l’organisation du travail, l’encadrement de l’équipe, et la communication avec les partenaires et les clients, l’animation d’actions collectives 

... lire la suite