Activités visées

Sous la responsabilité du responsable hiérarchique, en atelier de réparation, il réceptionne les matériels, établit les diagnostics, contrôle et expertise les matériels, élabore les devis, vérifie la disponibilité des pièces nécessaires, évalue les temps de réalisation, organise et assure le suivi technique des interventions. Pour réaliser les contrôles et les réglages, le technicien utilise des consoles de diagnostic et des méthodologies appropriées à chaque matériel. La mise en service et les essais des machines requièrent de connaître leurs caractéristiques et de maîtriser leur fonctionnement sur chantier et sur site de production.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Dans les entreprises, le technicien planifie et organise la maintenance du parc « matériel » conformément à l’organisation et à ses priorités. Il  gère la documentation et les données techniques des constructeurs pour l’ensemble des matériels. « Référent technique », il informe et assiste les mécaniciens pour les opérations hors de leurs compétences. Si le travail s’effectue en équipe sous sa responsabilité, il organise l’intervention, détermine les actions à réaliser et donne les consignes.

Les horaires habituellement fixes sont susceptibles d’aménagement, car ils sont fortement liés aux contraintes des chantiers. Une panne sérieuse d’un engin peut engendrer l’arrêt de tout ou partie d’un chantier ; certaines interventions présentent alors un caractère d’urgence. Il adapte sa méthode de travail en fonction de ces différents paramètres. Il possède des qualités relationnelles, une bonne dextérité manuelle, une représentation des risques professionnels et une sensibilisation à la protection de l’environnement.

Il travaille la plupart du temps seul, mais peut être secondé pour les travaux nécessitant le déplacement ou l’accouplement de pièces lourdes comme le moteur et la boîte de vitesses.

Le travail implique la position debout. Il adapte ses positions pour atteindre les organes difficilement accessibles. Le port d’équipement de protection individuelle est obligatoire. Le permis de conduire B est nécessaire pour les déplacements sur site.

Compétences attestées

  1. Assurer l’entretien et la maintenance des engins et des matériels
  • Réceptionner un matériel, organiser et réaliser les opérations de maintenance programmée
  • Réparer des éléments assemblés vissés et pièces mécano-soudées
  • Manœuvrer les engins et les matériels en sécurité
  • Prendre en charge un matériel, effectuer le remplacement, les réglages des équipements périphériques du moteur thermique
  • Prendre en charge un matériel, effectuer l’entretien et le contrôle des systèmes et composants électriques et électroniques embarqués
  • Prendre en charge un matériel, assurer l’entretien et le contrôle des éléments de la transmission
  • Prendre en charge un matériel, entretenir et contrôler les systèmes de freinage et les pneumatiques
  • Prendre en charge un matériel, effectuer le contrôle des circuits hydrauliques et remplacer les composants

2. Etablir un diagnostic et effectuer la remise en état  des matériels de manutention et de chantier

  • Gérer et planifier la maintenance d’un parc de matériel
  • Réaliser les opérations de manipulation des fluides frigorigènes
  • Diagnostiquer et réparer les moteurs thermiques des matériels de manutention et de chantier
  • Diagnostiquer et réparer la traction électrique et l’ensemble des systèmes et composants électriques et électroniques embarqués des matériels de manutention et de chantier
  • Diagnostiquer et réparer les organes de transmission et de freinage des matériels de manutention et de chantier
  • Diagnostiquer et réparer les circuits et les organes hydrauliques des matériels de manutention et de chantier
  • Diagnostiquer et remettre en état des équipements des matériels de manutention et de chantier

Secteurs d'activités

Les différents secteurs d’activités concernés sont principalement :

  • Les entreprises de service et de réparation des engins de chantier et de matériels de manutention
  • Les réseaux des constructeurs, des concessionnaires et des entreprises de distribution des matériels
  • Les entreprises de location des matériels
  • Les entreprises ou les collectivités utilisatrices d’engins de travaux publics et de matériels de manutention
  • Les carrières et les entreprises minières possédant des installations fixes

Type d'emplois accessibles

  • Technicien(ne) réparateur(trice) d’engins de chantier
  • Technicien(ne) réparateur(trice) de matériels de manutention

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Le titulaire du brevet de technicien supérieur « MMCM » possède, dans son domaine, des connaissances et des compétences approfondies qui lui permettent de comprendre et d’expliquer les différentes fonctions des engins et de leurs équipements, de formuler un diagnostic rapide et précis en cas de dysfonctionnement et de préconiser des solutions à mettre en œuvre.

Il est amené à effectuer des activités de diagnostic, d’intervention, d’expertise et de conseil, de gestion de maintenance, d’organisation et de gestion de services et de ressources humaines.

... lire la suite
Le titulaire de cette mention complémentaire exerce des activités de maintenance de moteurs diesel et leurs équipements. Ses compétences lui permettent d'être impliqué dans : - le contrôle et la mise en oeuvre du diagnostic ;
- la réparation et l’entretien;
- les réglages et la mise en point.
Ces activités s'exercent en relation avec la clientèle et impliquent également des compétnces en matière de communication ;


... lire la suite

BTS Moteurs à combustion interne

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Les titulaires de ce diplôme sont des techniciens spécialistes des moteurs quel qu'en soit l'usage (automobiles, véhicules industriels, locomotives, navires, engins de chantiers, machines agricoles, motopompes, groupes électrogènes...). Ils sont particulièrement compétentes en matière d'utilisation des bancs d'essais. Leurs compétences s'articulent autour de quatre grands axes :
- le moteur en tant qu'élément mécanique ;
- les composants qui entrent dans le moteur ;
- les effets produits par la marche du moteur ;
- les installations nécessaires à toutes les mesures.

... lire la suite