Activités visées

 Le Chef d’équipe d’exploitation et de maintenance de systèmes énergie propulsion est chargé des activités suivantes :  

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

1. Exploitation des installations mécaniques et systèmes automatisés de production et de transformation d’énergie

Superviser l’exploitation et la conduite :  

  • des installations mécaniques et systèmes automatisés de propulsion et de production d’énergie. 
  • des installations et systèmes automatisés hydrauliques. 
  • des installations et systèmes automatisés frigorifiques et de production de froid. 
  • des installations de production et de distribution d’eau douce et d'air comprimé HP/BP. 

2. Maintenance et logistique des installations mécaniques et systèmes automatisés de production et de transformation d’énergie

Préparer, planifier et diriger la maintenance et la logistique :  

  • des installations mécaniques et systèmes automatisés de propulsion et de production d’énergie. 
  • des installations et systèmes automatisés hydrauliques. 
  • des installations et systèmes automatisés frigorifiques et de production de froid. 
  • des installations de production et de distribution d’eau douce et d'air comprimé HP/BP. 

3. Sécurité, prévention, contre les sinistres    

  • Assurer la fonction de directeur d’intervention : diriger les équipes lors d'un sinistre ou d’une intervention de premier secours aux blessés. 
  • Assurer la fonction d’officier sécurité du service : dispenser la formation sécurité et en assurer le suivi ; assurer la prévention des risques contre les sinistres et accidents 

Compétences attestées

 Le Chef d’équipe d’exploitation et de maintenance de systèmes énergie propulsion est capable de :  

1. Dans le domaine de l’exploitation des installations mécaniques et systèmes automatisés de production et de transformation d’énergie  

  • Conduire des installations mécaniques et systèmes automatisés de propulsion et de production d'énergie électrique 
  • Analyser et déterminer les causes d’éventuels dysfonctionnements des installations mécaniques et systèmes automatisés de propulsion et de production d’énergie   
  • Superviser la prise des dispositions relatives à l’arrêt des installations mécaniques et systèmes automatisés de propulsion et de production d’énergie   
  • Superviser la conduite des installations et systèmes automatisés en mode de fonctionnement optimal ou dégradé 

2. Dans le domaine de la maintenance et de la logistique des installations mécaniques et systèmes automatisés de production et de transformation d’énergie  

  • Organiser et contrôler les opérations de maintenance du navire    
  • Etablir les besoins en maintenance et planifier les travaux nécessaires   
  • Etablir les besoins logistiques nécessaires aux opérations de maintenance   
  • Organiser et contrôler la maintenance préventive des installations de propulsion et de production d'énergie   
  • Organiser la maintenance corrective des installations de propulsion et de production d'énergie 
  • Superviser et organiser la maintenance des différents systèmes et installations de son secteur 

3. Dans le domaine de la sécurité, prévention, contre les sinistres  

  • Diriger les équipes lors d'un sinistre ou d’une intervention de premier secours aux blessés   
  • Dispenser la formation sécurité et en assurer le suivi 
  • Assurer la prévention des risques contre les sinistres et accidents   

Secteurs d'activités

 Dans les armées, le Chef d’équipe d’exploitation et de maintenance de systèmes énergie propulsion exerce dans des unités dont les effectifs varient de 10 à 50 personnes. Ils sont employés essentiellement à bord des navires de la Marine nationale et participent à des missions de courte ou longue durée, dans un contexte de paix ou de crise.   

Dans le secteur civil, le Chef d’équipe d’exploitation et de maintenance de systèmes énergie propulsion a vocation à occuper des fonctions de : chef mécanicien ; responsable de maintenance industrielle ; chef d’équipe en mécanique ; chef mécanicien (électromécanicien de la marine marchande); maintenance en mécanique industrielle ; chef d’atelier mécanique ; mécanicien de marine ; mécanicien-préparateur mécanique ; maintenance, installation et intervention en en froid commercial et climatisation ; plomberie/chauffagiste ; installateur thermique. 

Type d'emplois accessibles

  • Technicien de maintenance navale 
  • Technicien en maintenance nautique 
  • Mécanicien de bateau de plaisance 
  • Technicien d’exploitation et de maintenance d’installations hydrauliques ; 
  • Technicien d’exploitation de maintenance froid et climatisation ;   
  • Technicien naval, compartiment machine ; 
  • Technicien naval, compartiment turbine à gaz ; 

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Le technicien supérieur de maintenance industrielle réalise toutes les actions techniques, administratives et de management destinées à maintenir un bien ou à le rétablir pour qu'il puisse accomplir sa fonction requise durant son cycle de vie.
Les missions du technicien supérieur de maintenance sont repérées sur trois axes principaux, reflets des organisations et de la structure de l'emploi :
1. Interventions techniques sur des installations industrielles pluri technologiques en contexte d'exploitation : il effectue des interventions de maintenance préventive visant à prévenir l'apparition d'une défaillance et des interventions de maintenance corrective visant à rétablir le fonctionnement initial.
2. Organisation et gestion de maintenance : dans le respect de la stratégie de l'entreprise, il définit des opérations de maintenance, puis organise leurs mises en œuvre et leurs suivis.
3. Améliorations techniques et organisationnelles : il identifie, étudie et met en œuvre des actions permettant d'améliorer la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité des biens (voir glossaire technique). Il vérifie les performances des actions réalisées.
En fonction de la taille de l'entreprise et de sa politique de maintenance, il est positionné sur une ou plusieurs de ces activités et intervient en autonomie sur un ou plusieurs domaines technologiques. Il travaille seul ou au sein d'une équipe dont il peut avoir la responsabilité. Il met en œuvre les mesures de prévention des risques, pour ses propres interventions et celles des personnes sous sa responsabilité. Il intègre dans ses actions les principes du développement durable en vigueur dans son entreprise.
Au sein du service maintenance, il travaille principalement en collaboration avec le service production, mais aussi avec les services bureau d'études, bureau des méthodes et achats. Il peut également se déplacer pour intervenir chez des clients externes à l'entreprise. Pour les interventions techniques, le technicien supérieur de maintenance intervient directement sur les installations. La remise en état de sous-ensembles est réalisée en atelier de maintenance. La gestion et l'organisation des interventions ainsi que la conception des améliorations sont réalisées en bureau. Le technicien supérieur de maintenance s'adapte aux contraintes de sécurité spécifiques liées aux sites industriels. Ce travail est souvent assujetti à des astreintes comprenant des permanences la nuit, les week-ends et les jours fériés.

... lire la suite

BTS Aéronautique

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce BTS est un spécialiste qui, dans les sites d'assemblage et de maintenance des aéronefs, participe à l'ingenierie pour préparer l'activité des opérateurs, intervient en production pour contrôler, adapter et mettre au point les systèmes et les équipements embarqués et assure la relation technique entre le constructeur ou l'entreprise de maintenance et le client. Son activité consiste :
- à participer à toutes les étapes de l'ingénierie (organisation, conception, vérification, etc.),
- à conduire les activités de contrôles, d'essais, de diagnostic et de mises au point sur des aéronefs en montage, y compris en piste, et/ou en maintenance en base ou en ligne,
- à assurer en autonomie le support technique auprès de la clientèle.
... lire la suite

L'ingénieur diplômé de l'ENSISA dans la spécialité systèmes de production gère des aspects scientifiques techniques, organisationnels et économiques d’une production industrielle.

L’ingénieur formé :

-          gère la production, la qualité, la logistique ou la maintenance d’installations industrielles.

-          gère le développement de nouveaux projets d’industrialisation.

-          participe à l’accroissement des performances de l’entreprise et à la démarche d’amélioration continue.

-          optimise l’outil de fabrication.

Il exerce son métier en milieu industriel.  

... lire la suite