Activités visées

Par délégation des instances dirigeantes de l’association ou de l’organisme gestionnaire, et sous leur contrôle, le directeur exerce les activités suivantes :

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

  • il participe à la définition et à la mise en œuvre du projet de la structure ;
  • il concourt à la gouvernance de la structure, la représente ;
  • il assure ou supervise la gestion administrative et budgétaire de la structure ;
  • il assure ou supervise le management des salariés et bénévoles et, plus généralement, d’équipes pluridisciplinaires ;
  • il conçoit et coordonne les stratégies de partenariat et de communication, il promeut la structure ;
  • il définit et garantit le cadre de l’organisation.

Compétences attestées

La fonction de directeur d’un ESMS est transversale. Le directeur doit être en capacité de poser, comprendre, analyser et apporter des solutions conformes au projet d’établissement qu’il pilote en tenant compte des contraintes réglementaires et budgétaires. Dans cette perspective, s’il ne dispose pas de l’expertise technique suffisante, il doit être un interlocuteur capable de poser les problèmes, d’évaluer les solutions apportées, de choisir la plus pertinente aux regards des objectifs poursuivis dans le respect du projet d’établissement et des contraintes réglementaires et budgétaires. A cet égard, il doit essentiellement :

1. En matière d'élaboration et d'application des orientations stratégiques de l'établissement :

Prendre en compte et transcrire le cadre réglementaire et les priorités sanitaires, médico-sociales et sociales nationales et territoriales pour contribuer au projet d’établissement en assurant une veille en matière de politique publique sanitaire et sociale ;

Définir et intégrer les orientations définies par la gouvernance de la structure pour alimenter le projet d’établissement en identifiant, intégrant les valeurs portées par la structure en entretenant un contact permanent avec les représentants de cette dernière ;

Évaluer les besoins et les attentes des usagers pour élaborer le projet d’établissement et le rendre cohérent avec les besoins du territoire aux moyens d’une veille informationnelle et de la participation à des réseaux formels ou informels ;

Mettre en œuvre le projet défini afin d’assurer le fonctionnement de l’établissement à l’aide d’outils de pilotage et de management ;

Adapter la direction opérationnelle en l’ajustant aux contraintes, aux moyens et aux besoins des usagers afin de réaliser le projet d’établissement et garantir la qualité du service pour les usagers, le personnel et les tutelles ;

Avoir une vision stratégique des évolutions du système sanitaire, social et médico-social afin de positionner l’établissement dans des réseaux médico-sociaux sur un territoire ;

Positionner l’établissement sur des projets en mobilisant les parties prenantes afin de positionner la structure dans son environnement territorial en conformité avec les orientations des politiques publiques locales et nationales.

2. En matière de gestion du personnel :

Définir les orientations de la politique de gestion des personnels pour mettre en œuvre le projet d’établissement en répondant au cadre réglementaire ;

Recruter en prenant en compte le contexte et les besoins de l’établissement, son environnement en mettant en place les process adéquats ;

Constituer, adapter, réguler et coordonner les équipes en adaptant les rôles et responsabilités de chacun pour garantir la qualité des services rendus aux usagers et assurer le bien-être des personnels ;

Appliquer et faire appliquer des décisions individuelles et collectives dans un objectif de maintien de la qualité des prestations et des conditions de travail des personnels en tenant compte des contraintes financières et de la réglementation sociale ;

Diriger les négociations collectives et la concertation avec les instances de représentation du personnel afin de garantir la mission de l’établissement et développer un bon climat social.

3. En matière de gestion des moyens financiers :

Élaborer des outils budgétaires et prévisionnels afin d’être en capacité de faire le lien entre le projet d’établissement et les résultats financiers de la structure pour assurer le pilotage opérationnel et stratégique de l’établissement ;

Appliquer des normes et procédures comptables et de contrôle budgétaire à l’aide d’outils de pilotage pour remplir les objectifs du projet d’établissement et inscrire la gestion de l’établissement dans le cadre de la convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens passées avec les financeurs ;

Mettre en œuvre des procédés de contrôle des activités et de la qualité des prestations d’une structure sociale ou médico-sociale afin de satisfaire aux exigences de l’évaluation interne et externe ;

Préparer et conduire des projets en tenant compte des enjeux de gouvernance aux moyens d’outils de management et à l’aide de tableaux de bord pour pérenniser l’activité de la structure et les dynamiques d’équipes.

4. En matière de veille informationnelle :

Rechercher et traiter de l’information, la synthétiser, l’exploiter afin de mieux appréhender l’environnement de la structure et les différents acteurs afin de positionner l’établissement en adéquation avec les besoins des usagers et les politiques publiques territoriales et nationales et les réseaux existants ;

Concevoir, réaliser et mettre en place une démarche de problématisation en rapport avec les secteurs social, médico-social pour élaborer des stratégies d’action afin assurer le développement de la structure dans son champ d’intervention ;

Apporter une expertise technique dans le champ d’intervention de la structure afin de faire évoluer l’offre de l’établissement et/ou de participer à des projets de partenariat territoriaux.

Secteurs d'activités

Activités des établissements privés ou publics du secteur social, médico-social.
Le secteur social et médico-social est couvert par les dispositions du code de l'action sociale et des familles qui, au titre de l'organisation de l'action sociale et médico-sociale, ne distingue pas selon la nature juridique de l'établissement public ou privé et dans ce dernier cas à but lucratif ou sans but lucratif. 

Type d'emplois accessibles

- Directeur général
- Secrétaire général
- Directeur d’établissement et selon les secteurs :
o  Directeur de maison d’accueil spécialisée (MAS)
o  Directeur de foyer d’accueil médicalisé (FAM)
o  Directeur d’institut médico-éducatif (IME)
o  Directeur de maison d’enfants à caractère social (MECS)
o  Directeur de structure de prévention spécialisée
o  Directeur de service d’action éducative en milieu ouvert (AEMO)
o  Directeur d’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Hors fonction publique hospitalière cf. article 4 du décret n° 2007-1930 du 26 décembre 2007 portant statut particulier du corps des directeurs d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux de la fonction publique hospitalière et concernant le statut des directeurs des EHPAD relevant de la fonction publique hospitalièreo  Directeur d’établissement et service d’aide par le travail (ESAT)
- Cadre de direction en charge des finances ou des projets de développement
- Responsable des ressources humaines
- Responsable administratif
- Responsable de territoire
- Responsable de structure d'hébergement
- Responsable d'équipement social
- Coordonnateur d'action sanitaire et sociale
- Conseiller technique des organismes professionnels
- Chef de projet 

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Diplôme Responsable associatif

Niveau Bac +3 / Bac +4

Le métier visé par la certification « responsable associatif » est directeur d’une petite association (moins de 9 ETP), ou responsable de service (cadre) dans une association ou réseau associatif plus important. Les responsables associatifs managent de petites associations ou exercent des fonctions d’encadrement dans des associations plus importantes. Ce métier est désigné par différents termes selon le secteur d’activité, la culture de l’association et le poste occupé : - Directeur d’association, adjoint de direction - Responsable de service : responsable administratif, chargé-e- d’administration et des finances, responsable de service/de secteur, cadre administratif et de gestion - Responsable de projet : chef-fe- de projet, responsable de développement, chargé-e- d’insertion, coordinateur-trice de réseau, responsable de pôle

... lire la suite

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Services et prestations des secteurs sanitaire et social participe à la réalisation des missions dévolues aux établissements et services sociaux, sanitaires, médico-sociaux, soci-éducatifs. Il travaille en grande proximité avec les professionnels de la santé, les travailleurs sociaux, les partenaires institutionnels. Il s'inscrit son activité dans une logique de réseau.
Il met ses compétences techniques, administratives et relationnelles au service de publics demandeurs de soins, de services, de prestations sociales... Dans son cadre d'intervention, grâce à une connaissance précise des offres de service et des publics, il procède à l'analyse des besoins, il permet l'accès aux droits, il propose des services et prestations, il organise et gère leur mise en oeuvre, il contribue au système d'information.
Il participe à l'évolution de la structure et, selon la structure employeur, il peut assurer la coordination et l'animation d'équipe.
L'action de ce professionnel se déroule dans le respect des obligations légales et contractuelles, des procédures internes, avec une marge d'autonomie définie avec l'employeur.

... lire la suite

Fonction 1 : Pilotage stratégique d’un organisme à vocation sociale ou culturelle en ESS

Fonction 2 : Gestion administrative, comptable et financière d’un organisme à vocation sociale ou culturelle

Fonction 3 : Coordination de l’activité d’une équipe RH (salariés + bénévoles + adhérents) dans un organisme à vocation sociale et culturelle

Fonction 4 : Construction de l’innovation sociale et de la conduite de projet en ESS

... lire la suite