Activités visées

Les activités des ingénieurs diplômés de la formation informatique de l'Enssat se situent dans les domaines fondamentaux de l’informatique et en particulier dans le traitement des données massives (big data), l'intelligence artificielle et l’interaction avec les systèmes.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Ces ingénieurs définissent, modélisent et réalisent des systèmes complexes dans des environnements distribués en tenant compte d'architectures matérielles diverses mettant en œuvre des objets communicants. Ils utilisent les méthodes du génie logiciel et les techniques d’interfaçage matériel/logiciel pour définir, modéliser et réaliser des chaînes complètes de communication machine à machine, des réseaux ainsi que des nouvelles architectures liées à l'internet des objets.

Compétences attestées

Dimension générique propre à l'ensemble des titres d'ingénieur :

 La certification implique la vérification des compétences (d'après le référentiel CDIO)  :

Connaissances techniques et raisonnement :

  • Connaissances dans les sciences de bases du numérique. Les compétences principales sont l'algorithmique, la maîtrise des paradigmes de programmation et la structuration de données complexes. Les connaissances annexes inclues l'électronique numérique et analogiques et le traitement du signal. Elles sont basées sur de solides compétences en mathématiques.
  • Connaissances des principes fondamentaux d'ingénierie, des méthodes et outils de l'ingénieur. Elles incluent les méthodes pour appréhender des systèmes complexes, analyser les problèmes, les conceptualiser et les résoudre par l'application de patrons connus.

Capacités et compétences professionnelles et personnelles :

  • Raisonnement technique et résolution de problèmes, méthodes scientifiques expérimentales. Ces compétences sont évaluées en particulier à travers les projets technologiques de dernière année dans lequel le futur ingénieur doit pouvoir analyser le cahier des charges de la problématique posée, décomposer le problème afin d'en maîtriser la complexité et apprécier l'environnement du système à développer et les contraintes associées.
  • Pensée systémique, pensée critique et créative. Ces compétences sont développées à travers l'ensemble des enseignements selon différentes modalités (module dédié, expression, communication, activités sportives, langues, projets technologiques innovants, semaine de création d'entreprise). L'évaluation de leur mise en œuvre se fait en particulier lors du stage de fin d'étude
  • Attitudes professionnelles. L'ingénieur est capable de produire des délivrables de qualité dans les délais imparti dans le respect des procédures de l'entreprise. Ces compétences sont évaluées au cours de la deuxième année à l'occasion de l'accompagnement à la recherche de stage.
  • Leadership : personnalité et valeurs personnelles. Ces aspects sont validés à travers les activités physiques et sportives où l'étudiant doit appliquer savoir-faire relationnels et comportementaux (SFRC). Ces compétences sont développés à l'occasion des projets management, et de la semaine bloquée thématique de troisième année.

Compétences interpersonnelles : travail d'équipe et communication :

  • Travail d'équipe, communication et relation aux autres. Ces compétences sont développées lors des nombreux projets technologiques et stages. Elles sont cultivées lors des activités de sciences humaines. Leur acquisition constitue un objectif majeur des enseignements de management.
  • Communication en langue étrangère. C'est une compétence de base pour être en capacité à travailler dans un contexte international. Les compétences liées à l'organisation du discours, à l'interaction dans un débat et à l'expression d'idées personnelles sont visées en priorité.

Les activités de l'ingénieur et leurs contextes :

  • Contextes externe, sociétal, environnemental et environnements de l'entreprise. Les ingénieurs doivent identifier et respecter les valeurs sociétales tout en prenant en compte les enjeux industriels, économiques et professionnels. Ces compétences sont acquises lors de conférences d'ouverture (RSE, le développement durable et la santé-sécurité au travail) et de modules spécifiques sur le droit, l'organisation des entreprises et la culture de l'ingénieur.
  • Imaginer, concevoir, réaliser et exploiter des systèmes opérationnels. Ces compétences sont essentielles à l'ingénieur Enssat. Il est capable d'appréhender la complexité des systèmes et de la modéliser, d'identifier des mécanismes d'interaction et d'en créer.

Dimension spécifique à au diplôme informatique:

L’ingénieur de la filière « Informatique » se caractérise par des connaissances et des compétences pluridisciplinaires intégrant quatre axes technologiques complémentaires :

  • logiciel : algorithmique, génie logiciel,
  • traitement de l’information : représentation et traitement des données et de la connaissance,
  • interface logiciel / matériel : électronique numérique, architectures, systèmes, temps réel,
  • réseaux et communications : réseaux locaux, protocoles, objets communicants.

Ses activités sont multiples mais ont pour dénominateur commun :

  • l'intégration de composants logiciels et matériels pour concevoir et mettre en œuvre des ensembles informatiques complexes.
  • La maîtrise des techniques avancées des systèmes d’exploitation, des réseaux informatiques, de l’algorithmique, des applications réparties, du traitement de la connaissance et des données.
  • La connaissance approfondie des concepts, des méthodes et des modèles du génie logiciel.
  • La conception et le développement d'applications mettant en œuvre des objets communicants (mobilité, ressource énergétique limitée, exploitation du parallélisme).

Selon le parcours suivis en dernière année, ses activités pourront consister à utiliser, exploiter et mettre en œuvre :

  • des systèmes distribués à large échelle (gestion des données, accès à l’information, aide à la décision),
  • des interfaces Homme-Machine de haut niveau intégrant des aspects de la réalité virtuelle (parole, son, image, vidéo),
  • des systèmes d’information

Secteurs d'activités

Le profil de l’ingénieur « informatique » est en adéquation avec des secteurs d’activités à fort potentiel de développement comme :

  • les études et le développement d’applications informatiques,
  • l’administration de systèmes informatiques et des réseaux,
  • l’informatique mobile, les systèmes embarqués et l'Internet des objets
  • les infrastructures distribuées à large échelle,
  • les services de gestion et d’exploitation de données massives,
  • les systèmes d’interactions Homme-Machine évolués,
  • l’application des TIC à la santé.
  • La sécurité dans les systèmes informations

Type d'emplois accessibles

Dans les secteurs  présentés précédemment, le diplôme d’ingénieur Enssat, spécialité informatique, permet d’accéder à des fonctions d’ingénieur de recherche et développement, d’ingénieur d’études et de conseils techniques, de chef de projet, d’architecte de solution, de consultant…

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Activités visées par le diplôme

Les métiers des Systèmes d’information regroupent plusieurs types d’activités comme :

- le pilotage, l’organisation et la gestion des évolutions du système d’information (ces métiers touchent de manière globale à la mise en cohérence organisationnelle du ou des SI) ;
-  le management de  projets dans lesquels les métiers pilotent, suivent et coordonnent les projets de développement, de déploiement, d’infrastructure ou de méthode informatique ou d’analyse des  risques ;
- le cycle de vie des applications (lié à la conception, au développement et à la réalisation technique et applicative des projets) ;
- la mise à disposition et maintenance en condition opérationnelle des infrastructures (les métiers liés à la conception, au développement, l’intégration et l’exploitation des infrastructures) ;
- support et assistances aux utilisateurs ;
- les méthodes, qualité et sécurité liées à la définition, la mise en place, le contrôle et le suivi des normes et référentiels qualité  méthodes et sécurité ;
- le management opérationnel (métiers à responsabilité hiérarchique en termes de ressources humaines, de budget, de décision ou de périmètres).

... lire la suite

- Ingénierie des infrastructures logicielles et matérielles de traitement de données numériques et de télécommunication pouvant impliquer plusieurs aspects dont : définition, conception, développement, vérification, intégration, déploiement, exploitation et maintenance. 

- Développement de systèmes informatiques pour la collecte, l’interprétation, le traitement et la visualisation de données de différentes natures. 

- Analyse et conception de systèmes d’information. 

- Négociation et prescription de solutions en matière d’intelligence artificielle, d’informatique et de réseaux dans les domaines administratif, industriel, scientifique et technique : organisation, mise en place, validation et suivi. 

- Organisation et conduite d'une activité de recherche et de veille dans le domaine de l’informatique et de leurs interactions : définition du problème, bibliographie, modélisation et développement, valorisation 

- Support aux utilisateurs et réalisation d’actions de formation dans le domaine de l’informatique et de ses interactions  

... lire la suite

- Conception, configuration et exploitation de réseaux informatiques locaux ou étendus
- Installation, configuration et administration des systèmes d’exploitation
- Installation, configuration et exploitation des supports de transmission
- Installation, configuration et exploitation d’une infrastructure de télécommunications
- Gestion de la sécurité des réseaux informatiques et de télécommunications
- Négociation et commercialisation de solutions réseaux informatiques et de télécommunications
- Gestion de projets techniques dans le domaine des réseaux informatiques et de télécommunications
- Mise en conformité avec la réglementation des réseaux informatiques et de télécommunications

... lire la suite