Activités visées

L’ingénieur ESIL – Informatique - Réseaux et Multimédia accède à une large gamme d’activités, principalement :

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

  • La conception, le développement et le déploiement d’applications informatiques générales, WEB, mobiles, embarquées, multimédia
  • La définition d’architectures réseaux et systèmes
  • La gestion et l’encadrement de projet
  • L’exploitation et le suivi de logiciels, de systèmes, de réseaux
  • Le conseil et l’expertise pour les logiciels, les systèmes, les réseaux, la qualité, la sécurité
  • La recherche et développement

Schématiquement, un ingénieur débutant est principalement employé à des travaux de conception, de développement et de déploiement d’applications. Rapidement, il est amené à prendre des responsabilités en tant que chef de projet et la fonction d’encadrement prend de plus en plus d’importance. Les ingénieurs débutants sont souvent employés dans des sociétés de services et d’ingénierie informatiques, entraînant ainsi une mobilité importante et une grande variété d’activités.

Compétences attestées

Dimension générique propre à l’ensemble des titres d’ingénieur

 La certification implique la vérification des qualités suivantes :

1.      Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales.

2.      Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.

3.      Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.

4.      Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes.

5.      Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.

6.      Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.

7.      Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

Dimension spécifique à la formation ESIL -  Informatique - Réseaux et Multimédia

Les compétences suivantes sont également évaluées :

1.      Analyser, modéliser, concevoir, programmer, déployer et tester des applications informatiques. Concevoir des architectures réseaux et systèmes supportant ces applications, les déployer et en assurer le suivi. Assurer la sécurité des systèmes d’information. Concevoir des bases de données, les optimiser, valoriser les connaissances de l’entreprise.

2.      Concevoir, développer et déployer les applications les plus avancées issues de la convergence avec les secteurs des télécommunications et de l’audiovisuel (internet, mobilité, multimédia).

3.      Créer et mettre en œuvre des applications industrielles dans le domaine de l’image et de la réalité virtuelle. Concevoir et développer des systèmes d’aide à la décision basés sur l’information et la convergence multimédia.

4.      Développer des systèmes et applications qui allient correction de l’asservissement à des contraintes environnementales, optimisations comportementales, sûreté de fonctionnement et sécurité (systèmes enfouis, embarqués, autonomes, adaptatifs, etc.).

5.      Concevoir et développer des systèmes d’information intégrant les nouveaux services liés au développement des technologies de l’information et de la communication, les déployer sur les architectures réseaux associées, tout en s’appuyant sur une relation personnalisée avec le client et une analyse des usages.

6.      Prendre en compte la dimension « usages » permettant de mettre l’utilisateur au centre du dispositif de création de produits et de services issus des technologies de l’information et de la communication. Posséder une bonne compréhension globale de la société de l’information, dans ses dimensions économiques et sociétales, dans laquelle s’inscrivent les développements technologiques étudiés.                        

7.      Avoir une bonne expression écrite et orale en anglais.

Secteurs d'activités

L’ingénieur ESIL- Informatique - Réseaux et Multimédia a vocation à s’insérer dans l’ensemble des secteurs économiques, au premier rang desquels se situent les entreprises créatrices de produits et de services des TIC :

  • sociétés d’informatique
  • sociétés de télécommunications (services)
  • sociétés d’audiovisuel et de multimédia (convergence médias)

mais également les entreprises utilisatrices de produits et de services des TIC :

  • groupes industriels et tertiaires
  • PME
  • administrations

Compte tenu de l’externalisation des services, une grande partie des débouchés en début de carrière se situe dans les sociétés de services et d’ingénierie informatiques. L’éventail des possibilités s’élargit rapidement avec l’expérience et les constantes transformations des métiers de l’informatique.

Type d'emplois accessibles

  • Concepteur de logiciels
  • Architecte réseaux
  • Architecte des systèmes d’information et des services e-business
  • Concepteur de systèmes informatiques critiques
  • Ingénieur de services télécoms
  • Ingénieur multimédia
  • Ingénieur R&D
  • Chef de projet

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Activités visées par le diplôme

Les métiers des Systèmes d’information regroupent plusieurs types d’activités comme :

- le pilotage, l’organisation et la gestion des évolutions du système d’information (ces métiers touchent de manière globale à la mise en cohérence organisationnelle du ou des SI) ;
-  le management de  projets dans lesquels les métiers pilotent, suivent et coordonnent les projets de développement, de déploiement, d’infrastructure ou de méthode informatique ou d’analyse des  risques ;
- le cycle de vie des applications (lié à la conception, au développement et à la réalisation technique et applicative des projets) ;
- la mise à disposition et maintenance en condition opérationnelle des infrastructures (les métiers liés à la conception, au développement, l’intégration et l’exploitation des infrastructures) ;
- support et assistances aux utilisateurs ;
- les méthodes, qualité et sécurité liées à la définition, la mise en place, le contrôle et le suivi des normes et référentiels qualité  méthodes et sécurité ;
- le management opérationnel (métiers à responsabilité hiérarchique en termes de ressources humaines, de budget, de décision ou de périmètres).

... lire la suite

- Ingénierie des infrastructures logicielles et matérielles de traitement de données numériques et de télécommunication pouvant impliquer plusieurs aspects dont : définition, conception, développement, vérification, intégration, déploiement, exploitation et maintenance. 

- Développement de systèmes informatiques pour la collecte, l’interprétation, le traitement et la visualisation de données de différentes natures. 

- Analyse et conception de systèmes d’information. 

- Négociation et prescription de solutions en matière d’intelligence artificielle, d’informatique et de réseaux dans les domaines administratif, industriel, scientifique et technique : organisation, mise en place, validation et suivi. 

- Organisation et conduite d'une activité de recherche et de veille dans le domaine de l’informatique et de leurs interactions : définition du problème, bibliographie, modélisation et développement, valorisation 

- Support aux utilisateurs et réalisation d’actions de formation dans le domaine de l’informatique et de ses interactions  

... lire la suite

Le concepteur développeur d'applications conçoit et développe des services numériques à destination des utilisateurs en respectant les normes et standards reconnus par la profession et en suivant l'état de l'art de la sécurité informatique à toutes les étapes. La connaissance du métier du client pour lequel il réalise l'application peut être demandée. Il prend en compte les contraintes économiques, en termes de coûts et de délais, les exigences de sécurité propres à son domaine d'intervention. Il peut aussi être amené, à la demande du client, à intégrer les principes liés à la conception responsable de services numériques.
Pour concevoir et développer les interfaces utilisateur de type desktop ou web, il élabore une maquette avec les enchaînements d'écrans, qu'il fait valider à l'utilisateur. Il code les formulaires de saisie et de résultats, ainsi que les états, en programmant de manière sécurisée les événements utilisateur et en accédant aux données stockées dans une base.
Pour concevoir et mettre en œuvre la persistance des données, il analyse un cahier des charges fonctionnel ou une demande utilisateur afin de modéliser et de créer une base de données de type relationnel ou NoSQL (Not only SQL) ou d'adapter une base existante en l'optimisant ou en ajoutant des éléments et en veillant à ne pas introduire de vulnérabilité dans le système d'informations.
Pour concevoir et développer une application multicouche répartie, il analyse la demande en s'appuyant sur une démarche permettant de construire les services numériques en plusieurs couches correspondant aux couches présentation, métier et persistance.
Il s'adapte en continu aux évolutions technologiques et réglementaires de la filière Etudes et développement. Pour assurer cette veille, l'usage de la langue anglaise est souvent requis pour la lecture et la compréhension de documentations techniques ainsi que pour assurer des échanges techniques au moyen de textes courts avec des développeurs distants pouvant être de nationalités différentes.
Il agit avec autonomie et, le cas échéant, avec des responsabilités d'animation et de coordination, Ces projets font suite à des demandes formulées directement par un client, par une maîtrise d'ouvrage ou par l'intermédiaire d'un chef de projet.
Il peut travailler en tant que salarié d'une entreprise, pour un client de la société de services qui l'emploie ou en tant qu'indépendant directement pour un client. Ses activités diffèrent selon la taille et l'organisation du projet.
Pour les projets de petite taille, il peut mener en autonomie la conception et le développement de l'application. Dans le cas de moyens et de grands projets, il travaille soit au sein d'une équipe hiérarchisée sous la responsabilité d'un chef de projet, soit en équipe pluridisciplinaire. Il applique et fait appliquer les normes de qualité de son entreprise ou de son prestataire de services. Il applique les recommandations de sécurité émises par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI).
Il fait preuve de capacités relationnelles avec des interlocuteurs tels que la maîtrise d'ouvrage, les utilisateurs, le chef de projet, l'architecte logiciel, les testeurs, le responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) de son entreprise, de son client ou de son hébergeur, les web designers (UI et UX), les experts techniques et les autres développeurs, tout en conciliant des exigences contradictoires.
Assurant sa mission dans des entreprises et des contextes professionnels divers, il est mobile géographiquement et s'adapte aux nouveaux environnements de travail.
Pour faciliter le travail en équipe, il peut être amené à utiliser des outils de travail collaboratif.

... lire la suite