Activités visées

Le titulaire du CAP plasturgie sait faire fonctionner un système automatisé ou semi-automatisé de transformation des matières plastiques pour assurer une production. Outre l'injection, il est formé à au moins trois techniques de fabrication sélectionnées dans la liste suivante : compression, enroulement filamentaire, extrusion de profilés et extrusion gaine, RIM, RTM, soufflage et thermoformage.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Il est capable de préparer l'aire de fabrication, qu'elle comporte un ou plusieurs postes de production. : il met en place les outillages et les périphériques en liaison avec le responsable.
Il participe aussi à la préparation de la matière plastique et installe les compléments du poste.
En toute autonomie, il lance la fabrication et assure la production.
Le produit est conforme aux exigences de la commande dans le respect des délais.
Il respecte également les procédures, les consignes, les modes opératoires.
Il sait détecter les dysfonctionnements et alerter le bon interlocuteur si nécessaire.
Il maintient le poste en état opérationnel, notamment en effectuant les opérations de maintenance de premier et de deuxième niveau.
Toutes ces actions se font dans le respect de l'environnement et des règles de sécurité.
Il a des connaissances en matières plastiques, processus de transformation, fonctionnement des matériels et outillages.

Compétences attestées

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

Secteurs d'activités

entreprises de plasturgie

Type d'emplois accessibles

ouvrier plasturgiste, ouvrier des plastiques, extrudeur, mouleur, conducteur de presse à injecter

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

Le titulaire du CAP agent de propreté et d'hygiène est un professionnel qualifié qui exerce des opérations de propreté d'hygiène des locaux et des équipements pour le compte d'entreprises de propreté, de services techniques des structures collectives publiques ou privées.

... lire la suite

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel qualifié,salarié d'une entreprise ou d'un organisme du secteur public ou privé qui exerce dans le secteur du nettoiement, dans le secteur de la collecte des déchets et dans le secteur du traitement et de la valorisation des déchets. Les emplois occupés  pourront s'accompagner d'un rôle de conseil, d'accueil et de suivi.

... lire la suite

Le conducteur de machines de plasturgie assure la production de produits plastiques conformes en quantité et en qualité à un dossier technique, dans le respect des règles d'Hygiène, de Sécurité et d'Environnement (règles HSE), des procédures et des modes opératoires définis par l'entreprise.
Il intervient sur des machines et des installations automatisées de plasturgie, souvent équipées de robots de chargement-déchargement-transfert de pièces et d'équipements périphériques tels que des broyeurs, des thermorégulateurs, des moyens de marquage, des moyens de conditionnement.
Le conducteur assure tout ou partie des tâches suivantes :

- préparation du poste de travail ;
- contribution à la mise en service des moyens de production ;
- approvisionnement en matières, composants, contenants et consommables ;
- participation au montage et démontage des outillages ;
- conduite et surveillance des moyens de production ;
- réalisation des opérations de production ;
- contrôle et traçabilité des produits fabriqués ;
- maintenance de premier niveau des moyens de production ;
- nettoyage des moyens de production et des outillages ;
- participation aux améliorations continues dans son secteur de fabrication.


Les moyens de production mis en œuvre intègrent généralement plusieurs technologies : mécanique, électricité, pneumatique, hydraulique, automatique, robotique et informatique.
Le conducteur de machines travaille en atelier de production dans des entreprises de taille et d'organisation variables. Il se conforme aux normes spécifiques en vigueur. Les conditions de travail sont fonction du secteur d'activités. Les horaires sont en équipes postées, par roulement ou fixes.
Seul ou dans une équipe, il travaille sous la responsabilité de son hiérarchique, à qui il rend compte de son activité et l'informe de tout incident. Sa propre responsabilité se limite à l'application stricte de règles, de consignes, de procédures et de modes opératoires. L'emploi oblige à une vigilance accrue, une anticipation permanente et à une réactivité immédiate à l'évènement ; ce comportement est primordial pour la sécurité humaine et pour le maintien d'une bonne productivité des équipements.
Les techniques de transformation des matières plastiques utilisées ont une influence sur le comportement professionnel du conducteur ; il connait les principaux paramètres ayant un effet sur la qualité de la production et, en particulier, ceux qui sont à surveiller régulièrement.
L'exécution des tâches s'effectue assis ou debout avec quelques déplacements autour de l'installation de production, voire aux divers magasins de stockage.
Le port d'équipements de protection individuelle ou de propreté tels que des chaussures de sécurité, un vêtement de travail et des protections anti-bruit est obligatoire.
Aucune habilitation technique particulière n'est généralement requise.
Cependant, le poste requiert parfois la maîtrise de la conduite d'engins de manutention de type gerbeur ou chariot élévateur. Une homologation de type CACES peut, selon les entreprises, être nécessaire pour la tenue de l'emploi.
Certaines entreprises, selon leur activité, peuvent aussi exiger des habilitations électriques pour non électricien BS et BE Manoeuvre pour tenir l'emploi.
L'utilisation des terminaux d'ordinateurs, des écrans tactiles d'une installation est nécessaire.

... lire la suite