Activités visées

Le titulaire du CAP d'Agent vérificateur d’appareils extincteurs est un professionnel dont l'activité consiste à : – conseiller et informer sur l’achat, l’installation, l’utilisation ou la remise en état d’appareils extincteurs d’incendie ;

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

– installer et mettre en service les appareils extincteurs ;
– contrôler la conformité de l’installation et mettre en place la signalétique ainsi que les plans de sécurité et d’intervention ;
– procéder aux vérifications techniques et à l’entretien périodique des appareils extincteurs dans le cadre d’une maintenance préventive ;
– démonter, remettre en état et vérifier les extincteurs dans le cadre d’une maintenance corrective.

Compétences attestées

Il doit être capable :

– d’organiser son poste de travail, de gérer ses approvisionnements et de planifier ses déplacements ;
– d’entretenir les équipements qui lui sont nécessaires ;
– d’établir des devis et des factures ainsi que de rédiger des comptes rendus d’intervention ;
– de renseigner des documents réglementaires et de sécurité.

Plus généralement, les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

Secteurs d'activités

L’agent vérificateur d’appareils extincteurs d’incendies est amené à intervenir dans des entreprises extrêmement diverses par leur taille et leur secteur d’appartenance.

Type d'emplois accessibles

Il peut occuper des emplois d'ouvrier professionnel, d'agent technique, de contrôleur technique.

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel polyvalent capable d'assurer la maintennace et l'entretien de premier niveau au sein d'un bâtiment important Il est capable par exemple de faire un raccord de carrelage, peinture, papier peint, maçonnerie
Il sait changer une porte en la recalant, resouder un barreau, réparer une fuite d’eau simple, poser une prise, un interrupteur, etc.
Il sait faire des commandes simples de matériaux et planifier son travail.

... lire la suite

 L'emploi d'agent de maintenance des bâtiments s'exerce majoritairement  dans des établissements recevant du public (ERP), composés de plusieurs  bâtiments en cours d'exploitation, mais également dans des structures  multiservices d'aide à la personne (personnes âgées, personnes en  situation de handicap, etc.). L'agent de maintenance des bâtiments  intervient en site occupé et cela nécessite de sa part un « réflexe  prévention » permanent en ce qui concerne la protection des personnes  pendant et après son intervention. Il travaille généralement seul ou en  binôme, suivant le poids et l'encombrement des matériaux et équipements  utilisés et doit avoir une connaissance des bases techniques et  opérationnelles pour réaliser des interventions de premiers niveaux dans  plusieurs métiers (carreleur, électricien, peintre, plaquiste, plombier  chauffagiste, menuisier, solier, etc.).
L'agent de maintenance des  bâtiments est en relation avec le personnel des différents services de  l'établissement, son responsable hiérarchique, les autres  collaborateurs, les intervenants extérieurs et les résidents  (établissements hospitaliers, maisons de retraite, etc.). Il doit être  attentif à sa manière de communiquer avec ces derniers. Il tient compte  de ce contexte dans la préparation et ses interventions de maintenance  courante de premiers niveaux.
En fin d'opération, il renseigne les  fiches d'intervention sur support papier ou numérique (smartphone,  tablette ou ordinateur), et informe son responsable hiérarchique des  désordres divers constatés nécessitant une intervention urgente.
Conformément aux articles R. 4544-9 et R. 4544-10 du code du travail, l'agent de maintenance des bâtiments qui réalise  des travaux d'ordre électrique, des essais après travaux ou des  interventions générales, tels que définis dans ce référentiel, est  habilité B1 et BR par son employeur.
L'agent de maintenance des  bâtiments, dans sa pratique, tient compte des règles concernant le tri  des déchets de chantier, l'utilisation rationnelle des matériaux, des  liants et de l'eau. Avant toute intervention sur différents supports  (murs/sols), pour percer, poncer, etc., il doit prendre connaissance,  par l'intermédiaire de son responsable hiérarchique, de la nature et de  la composition de ces derniers, afin d'être informé de la présence  éventuelle d'amiante (et/ou de plomb).
Enfin, il participe à la  démarche d'amélioration continue de la qualité, de la gestion des  risques et des conditions de sécurité des autres collaborateurs, des  occupants, résidents, etc.
L'agent de maintenance des bâtiments a  l'obligation d'appliquer et de respecter les normes d'hygiène et de  sécurité (suivi du cahier sanitaire, suivi du cahier de sécurité et de  prévention incendie), de son établissement (ERP). 

... lire la suite

Dans la Marine nationale, le technicien d’exploitation et de maintenance d’électrotechnique exploite et entretient les réseaux de production et de distribution électrique ainsi que les installations nécessaires à la propulsion du navire, à la navigation et à la vie à bord.
Ainsi, il intervient sur les réseaux et installations électriques suivantes : moteurs, turbines et chaudières (propulsion du navire), appareils de navigation (centrale inertielle, loch, compas et feux de navigation, les apparaux de levage et de manœuvre,…), installations de production d’eau douce, d’eau chaude, d’air industriel (air respirable), de climatisation, systèmes d’éclairage, de réfrigération (conservation des aliments notamment) de restauration et de buanderie (vie à bord).
L’activité peut s’exercer les week-ends, les jours fériés, de nuit et être soumise à des astreintes.

... lire la suite