Activités visées

- Organisation, programmation et réalisation des opérations de maintenance préventive/corrective.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Élaboration et évolution des gammes, des procédures des interventions de maintenance
- Supervision de la conformité des interventions et du fonctionnement des équipements, matériels et installations (réceptions, tests, essais, réglages, ...)
- Analyse des données de maintenance, de dysfonctionnements (historiques, pannes, ...), diagnostic des causes et détermination des actions correctives
- Identification des solutions techniques d'amélioration des équipements, installations (qualité, capabilité, cycles, sécurité, ...)
- Élaboration des bilans de maintenance (coûts, délais, ...), identification et préconisation des évolutions et améliorations (organisations, outils, matériels, outillages, ...)
- Conseil et appui technique aux services, aux clients (coordination, élaboration, ...)
- Formation d’utilisateurs (praticiens, personnels soignants, techniciens biomédicaux)

Compétences attestées

• Mobiliser des concepts en mathématiques, en physique, en chimie, en thermodynamique, en biologie afin d’aborder des problèmes spécifiques aux équipements de biologie et de soins
• Contrôler et maintenir la conformité d'installations et équipements utilisant des radiations ionisantes
• Mettre en œuvre une chaîne de conditionnement du signal d’un capteur dans le domaine médical et le traitement numérique de l’information, en particulier sur les systèmes biomédicaux
• Maîtriser les systèmes de mesure informatisés
• Maîtriser les connaissances techniques relatives aux systèmes électroniques instrumentés et/ou communicants
• Comprendre et être sensible aux aspects règlementaires et juridiques du domaine biomédical

• Mettre en œuvre les dispositifs médicaux utilisés en établissement de soins public ou privé ainsi que leur maintenance et leur maintien en conformité
• Effectuer des opérations de démontage et de dépose d'équipements, de matériels et de matériaux contaminés
• Planifier et mettre en œuvre une politique de maintenance curative (gestion de l'urgence), préventive (organisation, planification), interne ou externe, vérifier son exécution et assurer la traçabilité des interventions, y à l'aide d'un logiciel de GMAO

• Mettre en application les textes réglementaires concernant les dispositifs médicaux et en informer les usagers

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

Secteurs d'activités

- Q-86 : Santé humaine et action sociale
- C-26 : Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques
- C-33 : Réparation et installation de machines et d'équipements

Type d'emplois accessibles

- Electronicien(ne) de maintenance en matériel biomédical
- Technicien(ne) de maintenance en matériel biomédical
- Technicien(ne) biomédical
- Technicien supérieur hospitalier  (secteur public ou privé), dans un service biomédical, ou de dialyse ou de médecine nucléaire ;
- Contrôleur(se) qualité dans un service d’imagerie médicale ou dans une société privée de contrôle qualité externe;
- Technicien(ne) de SAV chez les constructeurs de dispositifs médicaux ou en tierce maintenance

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

BTS Aéronautique

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce BTS est un spécialiste qui, dans les sites d'assemblage et de maintenance des aéronefs, participe à l'ingenierie pour préparer l'activité des opérateurs, intervient en production pour contrôler, adapter et mettre au point les systèmes et les équipements embarqués et assure la relation technique entre le constructeur ou l'entreprise de maintenance et le client. Son activité consiste :
- à participer à toutes les étapes de l'ingénierie (organisation, conception, vérification, etc.),
- à conduire les activités de contrôles, d'essais, de diagnostic et de mises au point sur des aéronefs en montage, y compris en piste, et/ou en maintenance en base ou en ligne,
- à assurer en autonomie le support technique auprès de la clientèle.
... lire la suite

L'ingénieur diplômé de l'ENSISA dans la spécialité systèmes de production gère des aspects scientifiques techniques, organisationnels et économiques d’une production industrielle.

L’ingénieur formé :

-          gère la production, la qualité, la logistique ou la maintenance d’installations industrielles.

-          gère le développement de nouveaux projets d’industrialisation.

-          participe à l’accroissement des performances de l’entreprise et à la démarche d’amélioration continue.

-          optimise l’outil de fabrication.

Il exerce son métier en milieu industriel.  

... lire la suite

DUT Hygiène Sécurité Environnement

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Dans les activités de production comme de service, l'utilisation de produits de machines ou de systèmes complexes et/ou dangereux peut nuire aux utilisateurs et à l'environnement. Le meilleur moyen de se protéger contre ces risques (incendie, fuite de produits toxiques ou inflammables, explosion, pollution, électrocution ou électrisation …) et de préserver l'environnement est d'anticiper au maximum les nuisances, de connaître les dangers et les cibles afin de prévenir les risques de protéger les biens, les populations et les installations et le cas échéant d'intervenir le plus efficacement possible. Pour cela il faut identifier les sources de danger, évaluer et prévoir les risques associés, prévenir les conséquences sur les biens, les personnes et l'environnement, et le cas échéant intervenir et porter secours.
Le technicien supérieur en hygiène sécurité et environnement prévoit, prévient et gère les risques : pour cela il doit identifier la nature, la gravité, et l'occurrence d'un risque afin de proposer aux décideurs (chefs d'entreprise, responsables d'établissement, responsables d'administration, directeurs des opérations à terme…) des consignes en terme de protection et de sécurité du personnel, protection et sécurité des installations, protection et sécurité du public. Il s'assure du bon fonctionnement des systèmes d'alarme anti-intrusion, des systèmes de sécurité anti-incendie, des dispositifs coupe-feu ainsi que des dispositifs d'intervention et d'extinction (extincteurs, RIA…). Il veille à l'amélioration des conditions de travail au sein des établissements, il fait respecter la réglementation en matière d'hygiène, de sécurité, d'environnement et d'ergonomie (conformité et mise à disposition des équipements de protection individuelle EPI, conformité et mise à disposition des équipements de protection collective, conformité des locaux en terme d'hygiène, formation aux gestes et postures…).

Animateur et formateur, il explicite les nuisances et les sources de nuisances, les risques inhérents à ses nuisances, il sensibilise et informe l'ensemble du personnel en matière de sécurité sur le lieu du travail. Il met en place et organise des formations sur les techniques d'évacuation ainsi que sur les techniques d'intervention pour les membres des équipes de première intervention. Ces activités s'organisent autour de trois axes principaux : la prévention du risque, le contrôle des équipements de protection et l'intervention sur des sinistres. Lorsque son activité est exercée au sein d'une entreprise en présentant des risques spécifiques, il identifie et fait appel à des spécialistes consultants extérieurs. Il collabore alors avec des médecins du travail, des inspecteurs du travail, des consultants en organisation du travail, des ergonomes…

... lire la suite