Activités visées

- Définition d’un projet dans les domaines de l’électricité, de l’automatisation des systèmes industriels, domotiques ou immotiques 

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Gestion de la communication entre les composants au travers d’un réseau informatique  (bus de terrain, réseaux domotiques et réseaux locaux d’entreprise) 

- Installation et programmation de composants constituant ces systèmes et les communications associées

- Intégration dans une infrastructure déjà existante

- Evaluation du coût, de la rentabilité et spécification du cahier des charges d’un projet

- Compréhension et modifications de schémas électriques

- Conduite de la mise en œuvre organisationnelle et technique d’un projet

- Maintenance, mise à jour et suivi de l’état des composants et détection des défauts

- Utilisation d’outils de supervision pour une gestion centralisée des installations

- Vérification du respect du cahier des charges (conformité)

- Rédaction de procédures et de notices techniques (tests et mise en service)

- Encadrement d’équipes opérationnelles

Compétences attestées

• Appréhender les risques électriques
• Diagnostiquer les défauts de fonctionnement

• Appréhender l’expression d’un besoin et ses spécifications techniques
• Analyser, comprendre et concevoir des architectures de systèmes automatisés industriels
• Concevoir un algorithme répondant à un cahier des charges afin d'écrire et tester un programme

• Lire et modifier un schéma électrique industriel en monophasé et en triphasé
• Assurer la maintenance et l'évolution d'un système (matériel et logiciel)
• Respecter les procédures d’assurance qualité

• Commander un variateur de fréquence (analogique ou par bus)
• Programmer, tester et mettre en service un système embarqué en intégrant diverses technologies
• Mettre en œuvre une régulation de type contrôle-commande
• Mettre en œuvre des capteurs et actionneurs dans une boucle d’asservissement
• Installer et paramétrer un bus domotique ou immotique
• Installer, dépanner et paramétrer des réseaux industriels
• Paramétrer un outil de supervision et développer une interface IHM simple
• Mettre en place un banc de test de type labview

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

Secteurs d'activités

- C : Industries manufacturières 

- F43.21A : Travaux d’installation électrique dans tous locaux

- M 1.20B : Analyses, essais et inspections techniques

Type d'emplois accessibles

- Agent de maîtrise en maintenance et installation de systèmes automatisés

- Agent de maîtrise en maintenance et installation de réseaux industriels 

- Projeteur en automatismes : conception à partir d’un cahier des charges ou de spécifications techniques

- Assistant d’étude et de développement en électricité, informatique industrielle, systèmes automatisés et réseaux industriels, domotique et immotique (smart home, GTC, GTB, régulation de processus)


- Chargé d'Affaires : validations, mise en service, assistance technique, formation, conseil, réalisation

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Le technicien supérieur de maintenance industrielle réalise toutes les actions techniques, administratives et de management destinées à maintenir un bien ou à le rétablir pour qu'il puisse accomplir sa fonction requise durant son cycle de vie.
Les missions du technicien supérieur de maintenance sont repérées sur trois axes principaux, reflets des organisations et de la structure de l'emploi :
1. Interventions techniques sur des installations industrielles pluri technologiques en contexte d'exploitation : il effectue des interventions de maintenance préventive visant à prévenir l'apparition d'une défaillance et des interventions de maintenance corrective visant à rétablir le fonctionnement initial.
2. Organisation et gestion de maintenance : dans le respect de la stratégie de l'entreprise, il définit des opérations de maintenance, puis organise leurs mises en œuvre et leurs suivis.
3. Améliorations techniques et organisationnelles : il identifie, étudie et met en œuvre des actions permettant d'améliorer la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité des biens (voir glossaire technique). Il vérifie les performances des actions réalisées.
En fonction de la taille de l'entreprise et de sa politique de maintenance, il est positionné sur une ou plusieurs de ces activités et intervient en autonomie sur un ou plusieurs domaines technologiques. Il travaille seul ou au sein d'une équipe dont il peut avoir la responsabilité. Il met en œuvre les mesures de prévention des risques, pour ses propres interventions et celles des personnes sous sa responsabilité. Il intègre dans ses actions les principes du développement durable en vigueur dans son entreprise.
Au sein du service maintenance, il travaille principalement en collaboration avec le service production, mais aussi avec les services bureau d'études, bureau des méthodes et achats. Il peut également se déplacer pour intervenir chez des clients externes à l'entreprise. Pour les interventions techniques, le technicien supérieur de maintenance intervient directement sur les installations. La remise en état de sous-ensembles est réalisée en atelier de maintenance. La gestion et l'organisation des interventions ainsi que la conception des améliorations sont réalisées en bureau. Le technicien supérieur de maintenance s'adapte aux contraintes de sécurité spécifiques liées aux sites industriels. Ce travail est souvent assujetti à des astreintes comprenant des permanences la nuit, les week-ends et les jours fériés.

... lire la suite

BTS Aéronautique

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce BTS est un spécialiste qui, dans les sites d'assemblage et de maintenance des aéronefs, participe à l'ingenierie pour préparer l'activité des opérateurs, intervient en production pour contrôler, adapter et mettre au point les systèmes et les équipements embarqués et assure la relation technique entre le constructeur ou l'entreprise de maintenance et le client. Son activité consiste :
- à participer à toutes les étapes de l'ingénierie (organisation, conception, vérification, etc.),
- à conduire les activités de contrôles, d'essais, de diagnostic et de mises au point sur des aéronefs en montage, y compris en piste, et/ou en maintenance en base ou en ligne,
- à assurer en autonomie le support technique auprès de la clientèle.
... lire la suite

Le technicien supérieur en Conception et réalisation de systèmes automatiques (CRSA) exerce son métier dans des entreprises de toutes tailles concevant, réalisant, ou exploitant des systèmes automatiques. Il peut intervenir dans de nombreuses activités du cycle de vie technique d'un système, de sa conception à son amélioration continue, dans un contexte réglementaire et normatif fortement contraint, tout en intégrant à la fois des préoccupations commerciales, économiques, de développement durable et de consommation énergétique. Il est un agent de maîtrise régulièrement amené à travailler dans le cadre de projets ou d'interventions techniques où ses compétences sont exploitées pour conduire en autonomie une équipe. En contact avec les utilisateurs, les clients, les services de l'entreprise, il met en oeuvre ses compétences relationnelles et de communication.

... lire la suite