Activités visées

- Etude et conception de projet d’aménagement du paysage en environnement urbain/périurbain

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Planification, conduite et gestion de travaux dans le cadre d’un projet d’aménagement du paysage
- Assistance et collaboration avec les architectes paysagistes
- Veille et intégration des nouvelles technologies dans le processus d’élaboration de projets paysagers
- Mise en œuvre de politiques locales en matière de développement, de valorisation et de conservation du patrimoine paysager et végétal
- Gestion et animation des acteurs parties prenantes d’un projet d’aménagement paysager

Compétences attestées

• Concevoir et piloter un projet d’aménagement paysager
• Gérer et conduire des travaux d’espaces verts en milieu urbain/périurbain

• Maîtriser les technologies spécifiques à la conduite de projets paysagers (SIG, télédétection, approches 3D…)

• Conseiller et assister les partenaires publics et privés dans leurs projets d’aménagements

• Intégrer les paysages dans les politiques d’aménagement du territoire
• Développer, valoriser et conserver le patrimoine végétal et paysager d’un territoire

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

Secteurs d'activités

N-81 : Services relatifs aux bâtiments et aménagement paysager

Type d'emplois accessibles

- Assistant conseil en aménagement paysager

- Chef de chantier « espaces verts et jardins »

- Conducteurs de travaux paysagers

- Gestionnaire/Chef d’entreprise dans le secteur de l’aménagement paysager

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

TP Ouvrier du paysage

Niveau CAP / BEP

L'ouvrier du paysage aménage et entretient des espaces paysagers dans un objectif esthétique (embellissement du cadre de vie), fonctionnel (loisirs, pédagogie, production alimentaire) ou écologique (préservation des écosystèmes et de la biodiversité, végétalisation urbaine). Il effectue des travaux de maçonnerie paysagère et réalise la pose et l'entretien des circulations, des terrasses, des emmarchements et des équipements de parcs et jardins. Il assure l'aménagement et l'entretien des sols sportifs et des aires de jeux. Il réalise les opérations de maintenance de premier niveau du matériel mis en œuvre.
À partir de consignes orales ou d'informations écrites (plans, schémas ou croquis) transmises par son hiérarchique, l'ouvrier du paysage participe aux implantations des ouvrages, réalise les travaux de préparation de sol, de plantation, de mise en place de massifs saisonniers, d'engazonnement et de maçonnerie paysagère. Il nettoie les abords, entretient les massifs, les végétaux isolés, les gazons et les surfaces minérales. Il taille les végétaux dans un objectif esthétique et parfois productif (arbres fruitiers). Il procède, depuis le sol, à l'élagage des arbres, et à l'abattage et au débit d'arbres de petites dimensions. Il intervient sur tout le cycle de vie des végétaux (sélection, plantation, entretien) et sur des supports de plantation divers (pleine terre, conteneurs, façades et toitures végétalisées). Il peut être amené à informer et conseiller le client sur l'entretien et les soins à apporter aux espèces végétales (ornementales, fruitières ou potagères) implantées ou à implanter sur son terrain, et à informer les usagers lors des chantiers réalisés sur l'espace public. Sous la responsabilité de son hiérarchique, il protège les végétaux des bioagresseurs par des méthodes préventives ou curatives adaptées, y compris à l'aide de produits phytopharmaceutiques, dans le respect de la législation en vigueur. Il utilise fréquemment et assure la maintenance de premier niveau des matériels motorisés spécifiques (débroussailleuse, tondeuse, taille-haie, tronçonneuse polyvalente, broyeur à végétaux…). Ponctuellement, il peut conduire des tracteurs, microtracteurs polyvalents, tondeuses autoportées ou mini pelles.
Il exerce l'emploi seul ou en équipe, en appliquant les directives de son responsable hiérarchique ou du client. Il se déplace quotidiennement pour se rendre sur les chantiers, dans un périmètre géographique local, en zone urbaine, rurale ou périurbaine. Il travaille en plein air. La nature de ses activités est soumise à la saisonnalité et aux conditions climatiques.
Il connaît et respecte les principes du développement durable et de la préservation de l'environnement.
Il connaît les risques professionnels (bruits, coupures, chutes…), les identifie dans ses situations de travail, et met en œuvre les mesures de protection individuelle et collective visant à limiter ou éviter l'exposition au danger.
Il respecte la législation sur l'utilisation des produits phytopharmaceutiques, en intégrant les bonnes pratiques visant à préserver sa santé, celle d'autrui et l'environnement. S'il applique des produits phytopharmaceutiques, il est titulaire du « Certiphyto ».
Il peut être amené à travailler ponctuellement en hauteur. L'utilisation d'échafaudages ou de plates-formes individuelles nécessite une habilitation.
La conduite des équipements de travail mobiles automoteurs (tondeuse autoportée, tracteur, mini pelle) nécessite une autorisation de conduite d'engins délivrée par l'employeur.
L'intervention d'élagage ou d'abattage d'urgence à proximité de réseaux aériens nécessite une autorisation d'intervention à proximité des réseaux.
Le raccordement du programmateur d'un réseau d'arrosage automatique au réseau électrique nécessite une habilitation électrique délivrée par l'employeur.

... lire la suite

Diplôme d'Etat de paysagiste

Niveau Bac +5 et plus

Conception d'espaces, diagnostic, programmation, propositions d'aménagement et de gestion, maîtrise d'oeuvre et assistance à maîtrise d'ouvrage, participation à l'élaboration des documents d'urbanisme et de planification, élaboration de stratégies ...

Ces différentes activités peuvent être assurées à différentes échelles et en différentes situations :

- grands territoires

- espaces naturels et sites à réhabiliter

- espaces ruraux, agricoles et forestiers

- espaces urbains et péri-urbains

- gestion de l'eau et des ressources naturelles, parcs, jardins et promenades

- infrastructures et équipements, espaces publics

- sites touristiques, protégés, historiques

... lire la suite

- Mise en œuvre de protocoles d’inventaires (faune, flore, milieux, habitats) et de suivi des populations d’un écosystème
- Identification des espèces, analyse de la biodiversité
- Mise en œuvre de protocoles d’analyse et de contrôle des ressources en eaux
- Diagnostic de la qualité des systèmes aquatiques et mise en œuvre des mesures de protection des systèmes aquatiques
- Réalisation de diagnostics écologiques des écosystèmes naturels et/ou anthropisés
- Utilisation des outils informatiques et statistiques pour l’analyse spatiale et temporelle des populations et des écosystèmes
- Proposition de mesures de gestion dans le cadre d’un développement durable
- Mise en œuvre des réglementations en vigueur pour la protection espaces naturels
- Assistance technique pour la protection des milieux naturels
- Rédaction de rapports d’études

... lire la suite