Activités visées

Activités d’études techniques :

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

. conception des installations

. définition des dimensions et des équipements avec des outils informatiques

. chiffrage

. choix de matériel dont les caractéristiques seront les mieux adaptées aux besoins des clients, du produit ou à la résolution des problèmes techniques rencontrés

. réponse à des appels d’offres, évaluer des équipements

Activités d’intervention :

. mise en service des systèmes

. contrôle des travaux

. diagnostique et analyse des dysfonctionnements

. mise en service et optimiser les installations

. conseil des clients

. exécution éventuellement des opérations de maintenance ciblées

Activités d’organisation :

. réalisation d’un planning d’intervention

. établissement des commandes de matériel

. participation aux réunions et suivis de chantier

. rédaction des rapports ou des comptes rendus techniques

. rédaction un dossier de réalisation et un dossier des ouvrages exécutés (DOE)

Compétences attestées

Option A « Génie climatique et fluidique »

Le champ d’activité du technicien supérieur est essentiellement centré sur les installations de chauffage, ventilation, climatisation, et les installations sanitaires.

Il ou elle possède des compétences et connaissances dans les domaines de l’énergie thermique, l’hydraulique, l’aéraulique, l’acoustique, la maintenance, l’électrotechnique, la régulation, la gestion de l’énergie. Il connaît les règlementations en vigueur

 

Option B« froid et du conditionnement d’air »

Le champ d’activité du technicien supérieur est essentiellement centré sur la chaine du froid et le traitement de l’air (froid commercial, industriel et conditionnement d’air).

Il/elle intervient à tous les stades d’une affaire de la conception à la réalisation et à la maintenance de l’équipement. Il dimensionne, définit et représente les installations en utilisant des outils informatiques, réalise les schémas de principe, chiffre, planifie et contrôle les travaux d’installation, met en service et optimise les équipements.

 

Option C « domotique et bâtiments communicants »

Ce technicien supérieur en « domotique et bâtiments communicants » est un spécialiste des automatismes et des réseaux de communication du bâtiment, dont le champ de compétences s’élargit aux nouvelles applications de la gestion de l’énergie : les « réseaux électriques intelligents » (ou smart grids) et les « villes intelligentes » (ou smart cities).

Il est capable de couvrir techniquement toutes les différentes étapes d’une affaire, de la conception à la mise en service, et  possède une bonne maîtrise des techniques commerciales

Secteurs d'activités

Bâtiment  - énergie – maintenance et  installation frigorifiques, installation climatique, fabrication d’équipements électriques, domotique.

Bureaux d’études techniques, entreprises d’installation et/ou de maintenance, fournisseurs et/ou fabricants d’équipements, collectivités territoriales,  sociétés productrices d’énergie.

Type d'emplois accessibles

Frigoriste, technicien en conditionnement de l’air, technicien froid et climatisation, technicien en exploitation climatique, domoticien

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

TP Négociateur technico-commercial

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le négociateur technico-commercial assure une veille commerciale. Il recherche les informations sur l'évolution du marché, de l'offre, de la concurrence, des modalités d'achat (appels d'offres), des comportements d'achat et des avis clients. Il contacte les prospects/clients par téléphone, par des campagnes de publipostage ou de courriels, par les réseaux sociaux professionnels et lors de rencontres physiques, afin d'obtenir des rendez-vous.

Le négociateur technico-commercial recueille des informations relatives aux besoins et attentes des prospects/clients, qualifie le contact et met à jour le fichier prospects/clients à l'aide d'outils numériques et de logiciels dédiés à la gestion de la relation client.

Sur les réseaux sociaux, le négociateur technico-commercial crée un profil adapté à la fonction commerciale afin de mettre en valeur l'image de l'entreprise et contribuer à sa notoriété. Il veille constamment à son e-réputation et à celle de l'entreprise.

Le négociateur technico-commercial mène des entretiens en face à face avec des prospects/clients. Il apporte un conseil technique adapté à leurs projets. Le négociateur technico-commercial construit une argumentation individualisée, traite les objections, négocie, conclut la vente, fixe les étapes ultérieures et prend congé. Le négociateur technico-commercial met en œuvre des actions de fidélisation et construit une relation basée sur des échanges avec des clients, des partenaires et des prescripteurs. Il anime des communautés via les réseaux sociaux et professionnels, par l'envoi de courriel, par téléphone et lors de rencontres.

Le négociateur technico-commercial exerce ses activités dans le respect des procédures, de l'éthique et de la responsabilité sociétale de l'entreprise, sous la responsabilité d'un supérieur hiérarchique auquel il rend compte régulièrement. Il analyse ses résultats et propose si nécessaire des mesures correctives pour atteindre ses objectifs.

Tout en restant dans le cadre fixé par l'entreprise, le négociateur technico-commercial dispose d'une large autonomie d'organisation de son activité.

Le négociateur technico-commercial est en relation avec son supérieur hiérarchique, les membres de l'équipe commerciale et les services techniques. Dans les grandes entreprises, il est également en contact avec le service marketing pour partager les informations client. Il est en relation commerciale avec les prospects/clients, décideurs d'entreprises, réseaux de partenaires et prescripteurs.

L'emploi nécessite des déplacements fréquents. Le négociateur technico-commercial se déplace généralement seul dans son secteur de vente. Il s'adapte aux contraintes et horaires des prospects/clients. Il utilise couramment les outils digitaux pour communiquer.

... lire la suite

Parcours chargé d’affaire en Vente de Solutions Durables

Le diplômé est en capacité de :

conseiller le client et lui proposer des solutions complètes tenant compte des dimensions multiples de ses besoins et notamment de celle du développement durable,

diagnostiquer des besoins du client dans une optique prospective,

réaliser et mettre en oeuvre un plan de prospection,

tenir à jour et développer la connaissance des produits et services proposés au client,

réaliser une évaluation prospective des besoins du client et des évolutions du marché,

gérer les risques et les incertitudes propres aux actions commerciales menées et notamment intégrer la prise en compte des contraintes de long terme relevant du développement durable.

... lire la suite

- Ecoute du client et identification de son besoin
- Réalisation d'études de faisabilité
- Elaboration d'un avant-projet d'ouvrage du BTP
- Estimation économique des projets de construction
- Prescription de produits/matériaux aux clients
- Rôle de conseil et de validation des choix économiques, technqiues, environnementaux et de confort.
- Participation au montage du dossier de réponse à un appel d'offres
- Organisation, planification et installation des chantiers du BTP
- Animation d'équipes
- Suivi de chantier : délais, qualité, sécurité, administratif, financier
- Application des procédures "Qualité"
- Rédaction des rapports techniques et d'expertises

... lire la suite