Activités visées

Ce professionnel est en mesure de: 

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- développer et superviser un secteur d’activité viti-vinicole (conception et étude technique, relation avec les prestataires, planification et suivi des procédures et de la qualité) ;

-        prendre les décisions techniques correspondantes et proposer à la direction générale des améliorations ou des adaptations des process de fabrication ;

-        gérer les ressources humaines nécessaires à l’exécution des différentes taches ;

-        mettre en place et faire respecter les procédures et échéances ;

-        collaborer à la gestion financière de l’entreprise avec les services comptables ;

-        collaborer à de nouvelles stratégies commerciales avec les services commerciaux ;

-        réaliser des expertises dans les litiges de transactions commerciales ;

-      garantir la conformité, la garantie d’origine et la typicité du produit élaboré.

      Il exerce son activité principalement dans le secteur viti-vinicole de la production et du contrôle de l’élaboration des vins, des alcools, et des spiritueux,  ainsi que de façon plus générale, des produits et dérivés à base de boissons fermentées.

Compétences attestées

-        établissement et culture du vignoble ;

-        suivi de la maturation et de l’état sanitaire du raisin, récolte et sélection parcellaire ;

-        élaboration du vin ;

-        élevage et traitements du vin ;

-        mise en bouteilles du vin ;

-        réalisation des analyses (physiques, chimiques et microbiologiques) des produits concernés en interprétant les résultats ;

-        utilisation de l’analyse sensorielle dans toutes les phases d’élaboration et de conservation du vin ;

-        adaptation du produit aux contraintes de production et à la demande du marché ;

-        conception de matériel utilisé en technologie et en équipement des caves ;

Secteurs d'activités

– entreprises vitivinicoles (exploitations individuelles, coopératives, groupements de producteurs) ;

-  maisons de négoce, sociétés commerciales ;
– laboratoires d’œnologie, cabinets d’audit-conseil ;
– organismes consulaires (chambres d’agriculture) ;
– organisations syndicales et interprofessionnelles, Instituts techniques ;
– administration d’Etat (DGCCRF, INAOQ, France Agrimer, Agriculture, Environnement) ;
– structures de formation et de recherche ;
– Service R & D et commercial des industries de produits œnologiques et des équipementiers ;
– commerce, distribution, communication.

Type d'emplois accessibles

Type de fonctions accessibles :


– recherche et développement,
– enseignement
– consultant œnologue conseil
– directeur de production
– directeur général, dirigeant, gérant
– exploitant agricole
– maître de chai
– responsable analyses
– responsable laboratoire
– responsable qualité
– responsable technique
– technico-commercial

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

TP Manager d’unité marchande

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Dans le respect de la stratégie commerciale de l'entreprise, afin de contribuer à la satisfaction et à la fidélisation du client, le manager d'unité marchande pilote l'offre produits, maintient l'unité marchande attractive, gère les stocks et optimise les ventes. Il gère et anime l'équipe. Il accompagne la performance individuelle de chaque collaborateur. Il assure la gestion financière et économique et contribue à l'atteinte des objectifs commerciaux et budgétaires, à l'optimisation du rendement économique et financier de l'unité marchande.
En s'appuyant sur l'équipe et afin de maintenir la continuité du parcours client, le manager d'unité marchande entretient et développe l'aspect marchand et l'attractivité de l'unité marchande en tenant compte de l'offre produits et des modes de consommation des clients. Il suit et analyse les états des ventes en utilisant les applicatifs de l'entreprise et adapte les stocks et les gammes de produits.
Le manager d'unité marchande établit un compte de résultat prévisionnel annuel d'unité marchande et calcule les objectifs mensuels, hebdomadaires, et quotidiens. Il s'assure de la réalisation des objectifs commerciaux et budgétaires.
Le manager d'unité marchande organise et coordonne l'activité de l'équipe. Il peut recruter des collaborateurs. Il identifie les besoins en perfectionnement, conçoit des plans de formation et anime des actions de formation opérationnelle. Il réalise les entretiens individuels. Avec son responsable hiérarchique et en collaboration avec l'équipe, il conduit et anime les projets de l'unité marchande.
L'emploi s'exerce en petite, moyenne ou grande surface, alimentaire, non alimentaire, spécialisée, dans l'espace de vente, dans les réserves et dans un bureau. Les conditions d'exercice, l'effectif et la composition de l'équipe varient selon la taille de l'unité marchande et la nature des produits et des services proposés.
L'emploi peut nécessiter des déplacements hors de l'unité marchande pour assister à des réunions et des formations organisées par l'entreprise.
Le manager d'unité marchande exerce l'emploi sous la responsabilité de sa hiérarchie à laquelle il rend compte. Dans le cadre des règlementations, des procédures internes à l'entreprise et de sa délégation de pouvoir, le manager d'unité marchande peut être force de proposition et prendre des initiatives dans l'organisation de l'activité de l'unité marchande, dans la conception et la mise en œuvre de projets et de plans d'actions. Il respecte et fait respecter les règles d'hygiène et de sécurité, de sureté, de qualité et de protection de la santé au travail. En cas d'imprévus ou de dysfonctionnements, il réagit rapidement, modifie ses priorités, s'adapte à la situation du moment et il alerte sa hiérarchie et les services internes. En concertation avec l'ensemble des acteurs concernés, il met en œuvre un plan d'actions adapté.
Le manager d'unité marchande est en contact direct avec les clients. Il assure l'interface, en communiquant par mail et téléphone, avec les transporteurs, les fournisseurs, les conseillers commerciaux, le réceptionnaire, le gestionnaire de stocks, les employés libre-service, la hiérarchie, le personnel de sécurité et de maintenance et les services internes de l'entreprise tels que les ressources humaines, le contrôle de gestion, le service paie, le service marketing et communication, le service client, la centrale d'achat, la comptabilité et la logistique.
En fonction des contraintes de l'activité, des fluctuations clients et aléas, ses horaires de travail peuvent être décalés et des astreintes sont possibles. Il peut être amené à travailler le dimanche et certains jours fériés.
Généralement, l'emploi s'exerce dans un environnement bruyant et nécessite de nombreux déplacements dans l'espace de vente. Les variations de température peuvent être importantes. Le manager d'unité marchande peut être amené à participer aux tâches de manutention, pour lesquelles le port d'équipements de protection est requis.
Le manager d'unité marchande prend en compte au quotidien la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte et la responsabilité sociale des entreprises (RSE) appliquée à l'entreprise.

... lire la suite

En collaboration avec l'équipe et afin de maintenir la continuité du parcours client, l'assistant manager d'unité marchande entretient et développe l'aspect marchand et l'attractivité de l'unité marchande en tenant compte de l'offre produits et des modes de consommation des clients. Il s'assure de la réalisation des objectifs commerciaux.

L'assistant manager d'unité marchande coordonne l'activité de l'équipe. Il peut, avec son responsable hiérarchique, contribuer au recrutement de nouveaux membres de l'équipe, préparer et mettre en œuvre un parcours d'intégration individualisé.

L'assistant manager d'unité marchande respecte et fait respecter les règles d'hygiène et de sécurité, de sureté, de qualité de vie au travail (QVT) et de protection de la santé au travail.

Il se sert couramment des applicatifs et outils de gestion de l'entreprise.

L'assistant manager d'unité marchande exerce l'emploi sous la responsabilité de sa hiérarchie à laquelle il rend compte. Il seconde le manager d'unité marchande et peut le suppléer en cas d'absence.

En cas d'imprévus ou de dysfonctionnements, il réagit rapidement, modifie ses priorités, s'adapte à la situation du moment et alerte sa hiérarchie et les services internes. En concertation avec l'ensemble des acteurs concernés, il met en œuvre un plan d'actions adapté.

L'emploi s'exerce en unité marchande de petite, moyenne ou grande superficie, alimentaire, non alimentaire ou spécialisée. L'assistant manager d'unité marchande travaille sur la surface de vente avec l'équipe et en présence des clients, dans les réserves ou dans un bureau. L'emploi peut nécessiter des déplacements hors de l'unité marchande pour assister à des réunions et des formations organisées par l'entreprise.

Les conditions d'exercice de l'emploi, l'effectif et la composition de l'équipe varient selon la taille de l'unité marchande, la nature des produits et des services proposés.

L'emploi s'exerce dans un environnement bruyant et nécessite de nombreux déplacements en surface de vente. Les variations de température peuvent être importantes. L'assistant manager d'unité marchande est amené à participer aux tâches de manutention, pour lesquelles le port d'équipements de protection est requis.

En fonction des contraintes de l'activité, des fluctuations clients et des aléas, ses horaires de travail peuvent être décalés et des astreintes sont possibles. Il peut être amené à travailler le dimanche et certains jours fériés.

L'assistant manager d'unité marchande prend en compte au quotidien la responsabilité sociale des entreprises (RSE) appliquée à l'unité marchande.

L'assistant manager d'unité marchande est en contact direct avec les clients.

Il assure l'interface entre les clients, les interlocuteurs internes et externes, l'équipe et sa hiérarchie : il communique, par courriel, par messagerie instantanée et par téléphone avec sa hiérarchie, les transporteurs, les fournisseurs, les conseillers commerciaux, le réceptionnaire, le gestionnaire de stocks, les employés libre-service, le personnel de sécurité et de maintenance et les services internes de l'entreprise tels que les ressources humaines, le contrôle de gestion, le service paie, le service marketing et communication, le service client, la centrale d'achat, la comptabilité et la logistique.

... lire la suite

Selon la taille de son unité et son niveau de responsabilité, le Gestionnaire d'unité commerciale, option généraliste - option spécialisée peut exercer tout ou partie des domaines d’activités suivants :

1. Mise en œuvre des actions commerciales et marketing phygitales de l’unité commerciale

Pour évoluer dans ce métier et maintenir ou développer son activité, le Gestionnaire d’unité commerciale doit chercher à s’améliorer, voire à se renouveler en s’intéressant au marché dans lequel il évolue. Il développe sa connaissance des principaux acteurs implantés localement, est attentif à la concurrence, suit ses évolutions tant au niveau des produits/services proposés qu’au niveau des cibles visées.

Au sein de son unité de travail, le Gestionnaire d’unité commerciale est garant de l’image de l’enseigne ou de la marque. Contribuant au chiffre d’affaires à réaliser, il cherche à optimiser les ventes en ayant recours à différentes techniques de promotion et/ou de valorisation des produits/services et à la mise en œuvre de stratégies commerciales devant inciter à l’achat.

Il prend en compte les informations recueillies sur les comportements des visiteurs : parcours, habitudes de consommation, vitesse de circulation, modes d’observation et de prise de décision. Il peut également mettre en place des opérations promotionnelles et proposer de nouveaux produits/services selon les directives qui lui sont données.

Ses principales activités sont centrées sur :

- L’étude de la concurrence et des évolutions des pratiques de consommation sur périmètre de son enseigne au moyen d’outils numériques de captation de l’information.

- L’organisation de l’espace de vente de l’unité commerciale et la mise en place d’outils d’aide à la vente numérique.

- La mise en œuvre d’actions et techniques de promotion innovantes des produits et services proposés par son enseigne.

- La réalisation d’actions de communication et marketing physiques et numériques.

2. Conseil, vente et gestion de la relation clients dans un contexte omnicanal

Le conseil, la vente et la gestion des relations avec les clients est au cœur de la fonction du Gestionnaire d’unité commerciale. C’est grâce à son positionnement et aux relations qu’il saura construire avec eux, qu’il pourra fidéliser ses clients, asseoir sa réputation et son leadership et contribuer au développement de son activité.

Il doit avoir une très bonne connaissance des produits/services qu’il commercialise afin de pouvoir mieux identifier les besoins de ses clients. Il peut ainsi accompagner ses clients dans l’acte d’achat en développant un argumentaire adapté, à l’appui d’informations obtenues en temps réel grâce à des outils connectés.

Il gère toute situation conflictuelle pouvant survenir à l’occasion de la vente d’un produit/service s’avérant défectueux ou non conforme aux attentes du client, en trouvant une solution acceptable par celui-ci et respectant les intérêts de son unité.

S’il est secondé par des collaborateurs, il s’assure que chacun d’entre eux respecte la démarche d’accueil et de conseil auprès des clients, et supervise les approches qu’ils mettent en œuvre, notamment en cas d’incident ou de réclamation.

Ses principales activités sont centrées sur :

- L’identification des caractéristiques des clients de l’unité commerciale par l’exploitation de leurs données personnelles dans le respect du RGPD.

- L’accueil des clients sur les différents canaux de vente de l’unité commerciale et l’analyse de leurs besoins.

- Le conseil des clients, la réalisation des ventes et le traitement des réclamations.

- La mise en place des mesures d’optimisation du niveau de satisfaction des clients de l’unité commerciale.

3. Suivi des ventes et gestion des stocks de l’unité commerciale

Quotidiennement, il vérifie les encaissements liés au produit des ventes, et renseigne les tableaux de bords informatiques liés au suivi de celles-ci. L’étude des données recueillies lui permet de suivre la courbe de son chiffre d’affaires, les marges générées par les différents produits/services, et d’identifier ceux qui se vendent facilement ou non.

Ces données lui permettent d’identifier et de proposer les actions correctives à mettre en place, comme la définition d’offres promotionnelles, une valorisation différente des présentations effectuées, ou de créer de nouvelles offres.

Ces mêmes données lui permettent, le cas échéant, de gérer les stocks et de passer les commandes afin de procéder aux nouveaux assortiments nécessaires, ou de mettre fin à certains produits du fait de leur mévente. Régulièrement, le Gestionnaire d’unité commerciale procède à l’inventaire des stocks selon les procédures en vigueur.

Ses principales activités sont centrées sur :

- La tenue des outils de suivi de l’activité de vente de l’unité commerciale.

- L’analyse du produit des ventes et des actions promotionnelles de l’unité commerciale.

- La proposition d’actions correctives d’optimisation des ventes de l’unité commerciale.

- La gestion des commandes et approvisionnements de l’unité commerciale au moyen d’outils numériques.

4. Collaboration à l’organisation du fonctionnement de l’unité commerciale et à l’animation d’équipe

Exerçant une activité dont l’amplitude horaire est importante, le Gestionnaire d’unité commerciale peut être secondé par un ou plusieurs collaborateurs. Dans ce cadre, il contribue à organiser le fonctionnement général de l’unité, en répartissant les tâches et en gérant son planning et celui de ses différents collaborateurs, dans le respect du code du travail. Il veille notamment à une certaine équité dans les roulements à assurer au regard des jours et des horaires.

Il veille à ce que chacun effectue son travail en respectant les règles et les normes définies, est attentif au comportement adopté vis-à-vis de la clientèle, contrôle les résultats, et identifie les points devant faire l’objet d’une amélioration. Il veille à la propreté des lieux à tout moment, contrôle le respect de la réglementation en matière de Qualité, d’Hygiène, de Sécurité et d’Environnement (QHSE) .

Il intervient dans la gestion de situations problèmes afin de trouver des solutions permettant de les surmonter, et respectant les intérêts de chacun.

Il contribue à la formation de ses collaborateurs en situation de travail, et détermine avec eux les axes de progrès à réaliser.

Ses principales activités sont centrées sur :

- L’organisation du travail et du planning des collaborateurs de l’unité commerciale.

- Le contrôle des activités réalisées au sein de l’unité commerciale.

- L’amélioration du fonctionnement opérationnel de l’unité commerciale.

... lire la suite