Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Sous la responsabilité de sa hiérarchie et en relation avec son équipe de collaborateurs, le  Technicien(ne) des Réseaux THD (Très Haut Débit) participe à la mise en œuvre de l’architecture d’un réseau Très Haut Débit en partant du nœud de raccordement, jusqu’à la prise abonné.
Ses principales activités sont centrées sur :
- L’identification de la structure et de l’architecture du réseau THD
- La collecte et l’analyse de l’ensemble des informations liées à la sécurité, à la réglementation  et aux cahiers des charges des chantiers,
- La préparation du véhicule pour réaliser ses interventions en toute sécurité
- L’exploitation  des équipements pour permettre le déroulage du câble
- La mise en œuvre des techniques de tirage des câbles en déploiement souterrain et aérien
- la mise en œuvre des techniques de pose des éléments d’infrastructures pour le raccordement du réseau THD
- La mise en œuvre des techniques d’ouvertures, de repérage et de protections des câbles
- La mise en place des câbles dans les cassettes ou les boitiers
- L’interconnexion des câbles
- La maintenance du réseau
- La mise à jour des documents de traçabilité du chantier
- Le nettoyage de la zone de travail et la collecte des déchets en respectant les règles environnementales et sécuritaires
- Le contrôle de la fonctionnalité des équipements de mesure
- Le réglage et le paramétrage des équipements de mesure
- L’installation des équipements nécessaires à la mesure
- La lecture et l’analyse des résultats issus des appareils de mesure
- Etablissement du diagnostic d’intervention
- L’enregistrement des fichiers de mesure
- La compilation des informations dans les différents dossiers techniques
- La gestion de la relation client
- La présentation  du déroulement du chantier au client
- L’installation des équipements
- Le paramétrage et la configuration des équipements techniques
- La réalisation du service après-vente
- La rédaction d’un compte-rendu des travaux

Les capacités attestées :
Extraire les données nécessaires à la mise en œuvre du chantier.
Respecter les normes et la réglementation en vigueur afin d’assurer la conformité des chantiers
Exploiter l’ensemble des informations permettant la réalisation d’une intervention sur un réseau
Quantifier les matières d’œuvre, les équipements et des outillages  nécessaires au chantier et à sa mise en sécurité
Mettre en œuvre une démarche de sécurité adaptée aux risques : environnementaux, de circulation, travaux en hauteur, travaux en souterrain, troubles musculo-squelettiques, en utilisant les équipements de protection individuelle et collective adaptés
Vérifier la conformité du terrain au regard des informations identifiées sur le plan
Réaliser l’implantation, la fixation, l’ancrage des équipements adaptés à l’infrastructure : nœud de raccordement optique ou nœud de raccordement abonné, point de mutualisation ou de concentration,  les boitiers de distribution
Positionner les bobines de câble, en respectant le calepinage et la sécurité globale du chantier.
Identifier le fourreau de la chambre de tirage permettant le déploiement du câble
Déployer les câbles en aérien et/ou en souterrain, en respectant les protocoles techniques en fonction de la nature et de l’arrimage du câble
Préparer et épanouir son câble pour permettre son interconnexion selon un protocole technique fixé et validé par le prescripteur du chantier
Positionner le câble dans le boitier d’épissurage, en respectant les consignes techniques, en fonction de la configuration des différents types de boite
Lover les conducteurs dans les cassettes ou les boitiers d’interconnexion, selon le conducteur et le type de boite
Extraire les conducteurs permettant la réalisation du lien très haut débit pour assurer la continuité et la transmission du signal THD
Réaliser la connexion, soit par soudure ou par connecteurs (Scotch lok)
Refermer la boite, en assurant l’étanchéité et la mise sous pression et son étiquetage
Réaliser l’arrimage du câble abonné en utilisant les gaines techniques et les moyens de perçage et de fixation permettant une installation conforme aux règles en vigueur
Réaliser un audit visuel en contrôlant les modes de pose, les repérages, les étiquetages, les préconisations du cahier des charges
Compléter le dossier d’ouvrage exécuté, en réalisant un contrôle visuel, des prises de photos, des relevés transmis au bureau d’études pour permettre un traitement informatique
Assurer la propreté de son environnement, en effectuant  le tri nécessaire au recyclage des déchets générés par son intervention afin de respecter la réglementation en vigueur et la sécurité de son chantier.
Vérifier le fonctionnement des appareils de mesure, en réalisant une mise sous tension des appareils
Réaliser le réglage de l’ensemble des paramètres permettant une bonne exploitation de la mesure
Identifier les éventuelles anomalies sur le lien à mesurer, en  mettant en place l’ensemble des accessoires et/ou équipements permettant de réaliser une mesure exploitable
Enregistrer les fichiers et/ou les informations de mesure sur supports informatiques ou papier pour transmission au bureau d’études
Valider la conformité et la qualité des travaux effectués, en extrayant ou saisissant  et compilant l’ensemble des informations collectées
Identifier les éventuelles anomalies sur le lien à mesurer, en  mettant en place l’ensemble des accessoires et/ou équipements permettant de réaliser une mesure exploitable
Réaliser une analyse des informationsafin de vérifier la conformité du réseau
Etablir une communication professionnelle de confiance en respectant l’image de son entreprise
Présenter le plan de passage du câble et des équipements, en tenant compte des spécificités techniques de l’habitation/immeuble et des règles de l’art garantissant l’esthétique
Mettre en place et paramétrer les équipements actifs pour activer le service
Contrôler la conformité du lien THD en réalisant des mesures adaptées
Etablir un diagnostic terrain permettant une intervention de SAV sur le réseau ou sur le lien THD et/ou les équipements actifs mis en place

Diplômes similaires

Sous la responsabilité de son chef d’équipe et en relation avec l’équipe,  le  Monteur(teuse) Installateur(trice) de Réseaux THD (Très Haut Débit) participe à la réalisation, la pose, le raccordement de l’ensemble de l’architecture d’un réseau de transmission d’informations et à l’installation des équipements qui vont permettre le transport du signal Très Haut Débit chez les clients.
A partir de l’étude d’un « cahier technique des clauses particulières », transmis par un prescripteur, il doit pouvoir intervenir en toute sécurité, en bordure de voie circulée, en chambre de tirage, pour permettre la mise en place et le tirage du câble Très Haut Débit  cuivre et fibres optiques jusqu’à l’usager.

Les capacités attestées :
Bloc A  - Préparer son chantier, en tenant compte de son environnement et des consignes des chantiers réseaux Très haut Débit
- Respecter  les prescriptions du «Cahier Technique des Clauses Particulières» du chantier
- Préparer de son véhicule, ses outils, son matériel d’intervention, ses équipements de protection individuelle en adéquation avec le chantier à réaliser
- Mettre en place de la signalisation temporaire du chantier et de la protection des personnes pour signaler, délimiter et baliser la zone de travail
- Réaliser le repérage de son chantier afin d’identifier l’ensemble des risques liés à l’environnement (électricité, gaz, amiante, eau, chimique…)
Bloc B : Réaliser le raccordement des conducteurs cuivre et/ou de fibre optiques pour permettre le transport des informations THD
- Appliquer des techniques de tirage des câbles en déploiement souterrain et aérien et exploiter des équipements pour permettre le déroulage en respectant les contraintes mécaniques, la sécurité individuelle et collective
- Appliquer  des techniques de pose des éléments d’infrastructure
- Appliquer des techniques d’ouvertures et de protections des câbles
- Vérifier la protection, le repérage et l’étiquetage des câbles selon les plans et les consignes techniques de réalisation transmis par l’opérateur
- Réaliser l’épissurage et/ou le soudage des câbles à fibres optiques et/ou cuivre en appliquant les normes et techniques de raccordement
- Nettoyer de sa zone de travail et collecter les déchets en respectant les règles environnementales et sécuritaires
Bloc C : Appliquer les techniques de communication internes et externes auprès d’un client
- Présenter à un client/commanditaire le déroulement de son chantier
- Communiquer avec un client/commanditaire
- Utiliser les documents professionnels

Afin de protéger les locaux d'habitation ou les établissements professionnels et de surveiller les comportements humains délictueux tels intrusion, vol ou agression, le technicien installe des systèmes de surveillance, constitués de détecteurs, de caméras, de centrales d'alarme, de sirènes, d'enregistreurs et les raccorde aux réseaux électriques et de communication. Il assure la mise en service et le paramétrage de la communication de ces équipements et la formation des utilisateurs. Dans le cadre d'un contrat de service, il effectue la maintenance préventive et corrective des systèmes installés.
Le lieu de travail du technicien en systèmes de surveillance-intrusion et vidéoprotection se situe soit au sein de l'entreprise pour tout ce qui concerne la préparation de chantier, la planification de la maintenance et les relations avec le bureau d'études, soit sur le site du système pour ce qui concerne l'installation, l'encadrement des équipes, le suivi technique de chantier et la maintenance.
Les sites à équiper se répartissent en plusieurs catégories : les locaux d'habitation individuels ou collectifs, neufs ou occupés, les établissements à usage professionnel de tous types (commerces, immeubles de bureaux, sites industriels par exemple), la protection provisoire des chantiers, les voies et bâtiments communaux.
Le technicien travaille seul ou en petite équipe selon l'importance des chantiers. Ses horaires de travail peuvent varier en fonction de l'imminence de la fin d'un chantier ou de l'urgence d'un dépannage. Dans cette dernière activité, des astreintes de nuit ou de week-end sont à assurer régulièrement. Il peut également être amené à partir quelques jours en déplacement, sur un chantier éloigné. Il dispose fréquemment d'un véhicule de service ainsi que d'un moyen de communication portable.
Il réalise l'ensemble de ses activités dans le respect des consignes de sécurité et de prévention de la santé du document unique et, s'il existe, du PPSPS.

1. Installer et mettre en service les systèmes de surveillance intrusion et de contrôle d'accès


Préparer le chantier d'installation du système de surveillance.
Installer les composants du système de surveillance intrusion et de contrôle d'accès.
Contrôler le déroulement des travaux d'installation du système de surveillance.
Mettre en service le système de surveillance intrusion et de contrôle d'accès.
Paramétrer les équipements actifs du réseau informatique et de communication en lien avec le système de surveillance intrusion et de contrôle d'accès.
Réceptionner le système de surveillance.


2. Installer et mettre en service les systèmes de vidéosurveillance


Préparer le chantier d'installation du système de surveillance.
Installer les composants du système de vidéosurveillance.
Contrôler le déroulement des travaux d'installation du système de surveillance.
Mettre en service le système de vidéosurveillance.
Paramétrer les équipements actifs du réseau informatique en lien avec le système de vidéosurveillance.
Réceptionner le système de surveillance.


3. Assurer la maintenance préventive et corrective des systèmes de surveillance intrusion, de vidéosurveillance et de contrôle d'accès


Planifier les interventions de maintenance de systèmes de surveillance intrusion, de vidéosurveillance et de contrôle d'accès.
Réaliser l'intervention de maintenance ou de télémaintenance préventive du système de surveillance intrusion, de vidéosurveillance et de contrôle d'accès.
Réaliser l'intervention de maintenance ou de télémaintenance corrective du système de surveillance intrusion, de vidéosurveillance et de contrôle d'accès.

}

Le technicien en réseaux câblés de communications est chargé d'étudier, de mettre en service et de maintenir les réseaux des opérateurs, en respectant leurs prescriptions.
A partir d'une lettre de commande et des plans à sa disposition, le technicien détermine la structure et la composition du réseau et élabore le dossier technique d'étude. Il procède ensuite au suivi des travaux, à leur recette et à la mise en service du réseau. Il en effectue l'entretien et le dépannage selon les sollicitations de l'opérateur et en respectant les directives de celui-ci.
Le lieu de travail du technicien se situe au bureau d'étude de l'entreprise pour tout ce qui concerne l'étude et la gestion du projet, sur le chantier (sur la voie publique ou chez le client) pour les travaux, l'encadrement des équipes, le suivi du chantier, la mise en service du réseau et sa maintenance.
Le technicien peut exercer l'emploi localement ou se déplacer pour de longues périodes sur des chantiers éloignés. Les travaux ont lieu exceptionnellement de nuit, pour ne pas perturber les services rendus aux clients connectés.
Lors des travaux et parfois de la maintenance, le technicien dirige une équipe d'installateurs de réseaux. Il est sous la responsabilité d'un chargé d'affaires ou d'un conducteur de travaux. Il est en relation avec le représentant de l'opérateur ou du sous-traitant, les services techniques municipaux, les syndics de copropriété, les promoteurs ou les résidents.
Il veille à sa propre sécurité et à celle des personnels placés sous sa responsabilité ainsi qu'à celle des usagers et clients. Il réalise ses activités dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives (et, s'il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention).
Il utilise des moyens informatiques de CAO-DAO (conception et dessin assistés par ordinateur) pour l'étude et des appareils de mesure (réflectomètre, wattmètre optique, testeur de continuité et d'isolement, analyseur de spectre, mesureur de champ) pour les travaux et la maintenance. Ces appareils de mesure peuvent être associés à l'utilisation d'un ordinateur portable pour effectuer les tests et stocker les feuilles des mesures réalisées.


1. Réaliser le dossier d'étude de projets d'extension ou de modernisation d'un réseau câblé de communications


Constituer le dossier d'étude de l'extension en câbles à fibres optiques d'un réseau câblé de communications.
Constituer le dossier d'étude de l'extension en transport optique et en distribution cuivre multipaires d'un réseau câblé de communications.
Constituer le dossier d'étude de la modernisation d'un réseau câblé de communications en câbles à fibres optiques et coaxiaux.


2. Réaliser le suivi technique des travaux d'extension ou de modernisation d'un réseau câblé de communications


Préparer les travaux d'extension ou de modernisation d'un réseau câblé de communications.
Gérer les travaux d'extension ou de modernisation d'un réseau câblé de communications.
Procéder à la recette et à la mise en service de l'extension ou de la modernisation d'un réseau câblé de communications.


3. Assurer la maintenance de réseaux câblés de communications


Dépanner l'installation d'un client raccordé à un réseau câblé de communications.
Réaliser la maintenance des parties transport et distribution d'un réseau câblé de communications.




}