Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Les entreprises confient à un Manager du Développement d’Affaires à l’International la réussite de leur développement avec l’étranger.
Qu’il s’agisse de vendre ou d’acheter des matières, des produits ou des services, et même si la négociation reste un élément clef de sa fonction, le Manager du Développement d’Affaires à l’International accède à des responsabilités plus élevées, celui de développeur d’affaires.
S’inscrivant dans une dimension anticipatrice des évolutions possibles des marchés, il élabore une stratégie de développement à moyen et long terme, tout en suivant les marchés au quotidien.
Il doit être en mesure de définir les nouveaux pays à cibler,  d’évaluer les investissements nécessaires pour développer de nouveaux marchés et d’estimer le retour en termes de chiffre d’affaires et de performance que l’entreprise peut espérer.
Si son poste reste basé en France, une grande partie de son temps est consacré à des déplacements et des rencontres avec  ses différents partenaires dans leur zone d’implantation. C’est pour lui, un moyen privilégié de maintenir des relations de proximité et de se rendre compte, en direct, des capacités ou difficultés posées, afin de chercher des solutions adaptées au contexte local et à ses particularités.
     Bloc 1/ Elaborer la stratégie de développement à l’international
Principales activités
La collaboration à l’élaboration de la politique de l’entreprise
L’étude des résultats du marché au niveau international et le repérage des potentialités
Le choix des axes de développement
La formalisation de la stratégie et son argumentation
     Bloc 2/ Concevoir le plan de développement à l’international
Principales activités
L’analyse des caractéristiques des zones ciblées et des conditions à réunir
La définition des orientations à privilégier
L’évaluation du montant des financements
La structuration du plan de développement
     Bloc 3/ Gérer les relations partenariales et négociations d’affaires
Principales activités
La définition de la politique commerciale (sourcing, achat, vente) et la vérification de la crédibilité des partenaires sélectionnés
La participation à des manifestations professionnelles
L’établissement du business plan d’une nouvelle affaire
Le choix des stratégies régionales à développer
La négociation d’affaires
     Bloc 4/ Piloter la stratégie commerciale et le marketing opérationnel
Principales activités
La structuration de la stratégie commerciale et de marketing opérationnel selon les zones
L’élaboration du plan annuel de développement
La supervision des stratégies de prospection
La définition des modalités de suivi et d’évaluation des projets
     Bloc 5/ Suivre et ajuster le plan de développement
Principales activités
Le suivi des résultats
L’analyse des problèmes et la recherche de solutions
Le choix des actions correctrices
     Bloc 6/ Manager le service international et coordonner les activités
Principales activités
L’organisation des activités
La gestion du budget
Le management d’équipe, notamment dans le cadre interculturel
Le recrutement et la professionnalisation des collaborateurs
La gestion des risques

Les capacités attestées :
- Bloc 1/ Elaborer la stratégie de développement à l’international
Contribuer à l’élaboration de la politique globale de l’entreprise, analyser les évolutions des marchés, analyser les caractéristiques  des zones et leur potentialité de développement, définir les orientations à développer , produire des recommandations, présenter les axes de la stratégie élaborée, formaliser la stratégie de développement à l’international
- Bloc 2/ Concevoir le plan de développement à l’international
Evaluer les marchés existants selon les différents pays ciblés, identifier les spécificités propres à chaque pays, évaluer les  potentialités et risques, déterminer les orientations à privilégier, développer un argumentaire, structurer le plan de développement
- Bloc 3/ Gérer les relations partenariales et négociations d’affaires
Elaborer la politique de sourcing, définir les modalités de recherche des prestataires, réaliser l’audit d’une entreprise, négocier les conditions du partenariat, élaborer le business plan des nouvelles affaires à réaliser, vérifier la législation en vigueur, piloter l’ensemble de l’activité à l’international, participer au processus de négociation
- Bloc 4/ Piloter la stratégie commerciale et le marketing opérationnel
Définir les projets à conduire, évaluer les moyens à leur allouer, analyser la complémentarité des projets entre eux et la cohérence des moyens alloués, vérifier la conformité des business plan des projets, décider des stratégies opérationnelles à conduire, structurer la stratégie commerciale et marketing à conduire sur les différentes zones, superviser l’élaboration par les responsables de zones, du plan annuel des actions à conduire, organiser les modalités de suivi et d’évaluation des actions
- Bloc 5/ Suivre et ajuster le plan de développement
Vérifier la pertinence de l’approche stratégique développée au sein de chaque région, hiérarchiser les projets et leur priorité, analyser les évolutions des marchés, vérifier l’adéquation des résultats au regard du prévisionnel, décider des ajustements à apporter, accompagner ses collaborateurs dans la résolution de problèmes rencontrés, décider des ajustements à apporter aux stratégies, effectuer un rapport de synthèse sur l’ensemble des actions menées et les résultats atteints
- Bloc 6/ Manager le service international et coordonner les activités
Organiser l’activité générale de son département, gérer le budget du service, décider de l’affectation des responsables commerciaux, organiser un mode de management de proximité ou à distance, accompagner ses collaborateurs à la gestion d’affaires délicates, à la réalisation des négociations ou à la résolution de problèmes, contribuer au recrutement, à la professionnalisation et à la mobilité de ses collaborateurs, mener des entretiens annuels

Diplômes similaires

Responsable en commerce international

Équivalence Bac +3 ou +4

Le Responsable en commerce international pilote et met en œuvre l’action commerciale de l’entreprise sur les zones confiées, assure la gestion économique, administrative et financière de l’activité à l’internationale, prospecte et vend, développe les ventes en volume et en valeur, assure l’animation du réseau (agences commerciales/distributeurs/agents) dont il est responsable. Il peut être amené à négocier des achats pour le compte de son entreprise.
Il a pour missions plus concrètes d’élaborer des diagnostics stratégiques positionnant l’offre de l’entreprise sur le marché, de développer des courants d’affaires seul ou avec un réseau d’agents, de négocier des contrats auprès des clients sur la zone export qu’il couvre, de coordonner la mise en œuvre des projets (élaboration des offres techniques, suivi de chantiers, logistique, approvisionnement...) et d’assurer le suivi administratif de la zone avec l’équipe sédentaire export (service après-vente, paiements…).
Les activités du Responsable en commerce international s’articulent autour des 7 pôles majeurs suivants :
1/ Stratégie commerciale à l’international et plan d’actions ;
2/ Stratégie de prospection à l’international ;
3/ Négociation des ventes à l’international ;
4/ Gestion d’un portefeuille clients à l’international ;
5/ Constitution et animation d’un réseau de partenaires à l’international ;
6/ Management d’une équipe opérationnelle ;
7/ Coordination des actions de gestion administrative, financière et logistique à l’international.

Le titulaire de la certification est capable de :
- Réaliser le diagnostic interne de l'entreprise
- Réaliser le diagnostic marché à l'international
- Définir la stratégie commerciale à l'international
- Définir un plan d'actions commerciales à l'international.
- Cibler les prospects et clients à l'international
- Préparer et organiser l'action commerciale
- Réaliser l'action commerciale (prospecter, négocier , vendre, acheter)
- Evaluer l'action commerciale
- Fidéliser la clientèle
- Constituer une équipe commerciale
- Animer l'équipe commerciale
- Manager un projet de développement à l'international
- Etablir des contrats commerciaux
- Gérer les risques financiers à l'international
- Coordonner les modalités d'acheminement de biens ou de services

Responsable visuel merchandiser

Équivalence Bac +3 ou +4

Les missions du Responsable Visuel Merchandiser (RVM)   se déclinent au travers des 3 dimensions du Merchandising :
     Le merchandising  d'organisation concerne toute les actions qui permettent de faciliter au consommateur la recherche de produit/service et au distributeur de les écouler. :'organisation globale du point de vente, l'étude des flux clients,ttractivité des familles de produits, l'organisation et le repèrage des univers.
     Le merchandising de gestion concerne tout ce qui permet d'optimiser les ventes et la rentabilité des espaces de vente.:
-          les parts de linéaires à attribuer en fonction du chiffre d’affaire ou marge attendus.
-          les  facings produits
-          la visibilité de l’offre
-          les rotations produits (gestion des stocks, durée de vie …)
     Le merchandising de séduction concerne tout ce qui va être mis en œuvre pour développer l’attractivité d’un produit, d’une marque,… .:
-          les mobiliers adéquats
-          les supports de présentation (mannequins…)
-          la communication sur le point de vente (balisage, kakemono, positionnement de l’affichage, de l’étiquetage….
     Dans ce cadre , le RVM pilote l’équipe de  Décorateur  Merchandiser qui :
-          organise les implantations produits/services
-          met en scène les produits/les promotions
-          gère les animations…
     Pour être Responsable Visuel Merchandiser, il faut à la fois combiner une approche et des qualités telles que :
-          le pragmatisme et la réactivité
-          le sens artistique et esthétique
-          le leadership et la capacité à travailler en équipe
-          le sens des responsabilités
-          le relationnel

Les capacités attestées :
A – DEFINIR UN PLAN D’ACTION MERCHANDISING AU REGARD DES STRATEGIES MARKETING ET COMMERCIALE D’UNE MARQUE / ENSEIGNE
Au regard de l’identité visuelle de la marque/enseigne et en fonction du marché à couvrir (national, international) :
-  Exercer une fonction de veille et de Benchmarking pour identifier les évolutions des pratiques de merchandising au  service de la marque/ enseigne.
-  Analyser les données internes de l’entreprise (différents acteurs partie prenantes), et externes (marché(s), concurrence, cible (s) client(s),…) en vue de la définition et/ou de l’évolution de son positionnement marché, pour une cible client identifiée.
-  Définir un plan d’action merchandising, dans le respect de l’identité visuelle de la marque/enseigne, du positionnement de l’entreprise et en fonction du marché à couvrir (national, international).
-  Dimensionner /chiffrer le plan d’action merchandising et les mètres linéaires à développer (quantités et typologie de produits, supports, …).
-  Définir des indicateurs de performance pour en estimer les résultats.
-  Présenter et argumenter son plan d’action, auprès de sa hiérarchie et/ou des acteurs internes ou externes concernés.
-  Contribuer à la spécification du cahier des charges pour la mise en place du plan merchandising terrain et à la définition d’indicateurs de performance.
-  Sur la base du cahier des charges qualifié, concevoir des scénarii de merchandising adaptés  aux supports : commerce traditionnel et e-commerce aux produits / services, zoning, flux clients, scénographie,…) en tenant compte des différentes contraintes (temps, espaces de vente, effectifs,…).
Valider / Participer à la validation technique du projet merchandising retenu, au regard de l’identité visuelle de la marque considérée, des contraintes budgétaires et des normes règlementations en vigueur.
– ASSURER LE PILOTAGE ET LA COORDINATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN MERCHANDISING D’UNE MARQUE / ENSEIGNE
Dans le cadre d’implantations à réaliser en France ou à l’étranger pour le compte d’enseignes nationales et internationales, et au service de différents modes de commercialisation :
-  Déterminer et planifier l’ensemble des actions à conduire pour la mise en œuvre des opérations merchandising (Actions, équipes, matériels, techniques, délais, lieux, ….)
-  Etablir et rédiger le guide des procédures merchandising et d’installations (Guidelines, book, guide visuel directive) nécessaire à la mise en œuvre du marchandising d’organisation et de séduction
-  Définir les modalités d’information / formation à mettre en œuvre auprès des différentes équipes de professionnels concernés (Décorateur-Merchandiser, visuel-Merchandiser, équipes de vente, distributeurs,…), afin de contribuer à une meilleure appropriation des actions merchandising à conduire.
-  Dimensionner les besoins en supports  et/ou outils :
§ de présentation des produits / services (mobilier, mannequins,…)
§ de communication visuelle (PLV, ILV, signalétique,…) à installer sur les espaces commerciaux dédiés.
§ De collaboration avec les acteurs du e-commerce.
-  Commanditer/ acheter si nécessaire, la fabrication ou la production de supports de présentation et/ou de communication visuelle spécifiques (mobilier, affichage, balisage, étiquetage,…).
-  Assurer la coordination et le suivi de l’ensemble des actions merchandising sur les différents points de vente et /ou sites de vente en ligne (e-commerce), en garantissant l’atteinte des objectifs fixés et le respect des délais.
Assurer un contrôle permanent et gérer les imprévus en procédant aux ajustements nécessaires.
MANAGER DES EQUIPES DE VISUEL-MERCHANDISER / DE VENTE POUR LE COMPTE D’UNE MARQUE-ENSEIGNE
Dans le cadre de l’animation et de l’encadrement d’équipes multi-compétences et multiculturelles (internes et/ou externes) :
-  Participer à la définition de postes et de profils pour répondre aux besoins en compétences.
-  Participer à la sélection et au recrutement de Visuels Merchandiser et de Décorateurs Merchandiser.
-  Intégrer de nouveaux collaborateurs.
-  Conduire des réunions de travail (internes et externes).
-  Organiser et coordonner l’activité des équipes et /ou collaborateurs concernés.
-  Accompagner / motiver ses équipes et être facilitateur dans la compréhension des objectifs et des actions à mener.
-  Faire respecter les décisions prises  et gérer les conflits et /ou dysfonctionnements.
-  Accompagner et former régulièrement  les équipes à l’action Visuel merchandising, en favorisant la compréhension de l’action et les process et outils nécessaires à la mise en place terrain.
-  Suivre et évaluer la performance individuelle et collective des collaborateurs internes / externes.
Assurer le reporting de l’activité auprès des acteurs concernés et définir des axes de progrès (collectifs / individuels) si nécessaire.

Le Responsable en marketing, commercialisation et gestion exerce son activité dans des environnements très divers, il peut être présent dans toutes les entreprises, de toutes tailles et de tous secteurs d’activités. Sa fonction est d’accroître la notoriété de l’entreprise et de contribuer au chiffre d’affaires et à sa rentabilité par le développement de la vente de produits ou de services, par la qualité de la relation client, du conseil commercial et du service.
De par sa polyvalence et son positionnement au sein de l’entreprise en encadrement intermédiaire, il est en mesure d’exercer tout ou partie des domaines d’activités suivants :
-       Contribuer à la définition de la stratégie marketing de l’entreprise et assurer sa mise en œuvre dans toutes ses composantes ;
-       Participer à la définition de la politique commerciale de l’entreprise, et commercialiser l’offre de l’entreprise en France et à l’international ;
-       Mesurer et contrôler la performance de son activité ;
-       Assurer le management d’une équipe, d’une activité ou le pilotage d’un projet.
A l’issue de la certification, les titulaires exercent dans tous métiers de l’univers du commerce et du marketing, principalement en qualité de conseiller commercial, chargé de clientèle, chargé d’études marketing. Ils évoluent dans les 3 à 5 années suivantes vers les postes de responsable commercial, du marketing et parfois de gestionnaire d’unité ou d’entreprise et de contrôleur de gestion.
La polyvalence du Responsable en marketing, commercialisation et gestion lui permet donc de changer d’emploi ou de secteur d’activité, d’évoluer vers des postes d’encadrement ou de créer son entreprise, en France ou dans un contexte international.

Capacités attestées
-          En utilisant les méthodes et outils du marketing, mener une analyse de l’environnement concurrentiel, pour un positionnement optimal sur son marché
-          A partir d’une problématique définie et d’une stratégie arrêtée par l’entreprise, élaborer un plan marketing  qui mobilise divers réseaux, canaux et circuits.
-          Afin d’atteindre les résultats fixés dans le plan marketing, préciser le calendrier et les moyens nécessaires pour le déploiement de la stratégie à mettre en œuvre.
-          A partir d’une problématique définie et d’une stratégie arrêtée par l’entreprise, présenter et justifier auprès de sa direction un plan de communication qui mobilise divers réseaux, canaux et circuits
-          En relation avec les services financiers, élaborer le budget prévisionnel pour l’opération en relation avec le service financier et les indicateurs du suivi.
-          En tenant compte du plan marketing ainsi que des enseignements des précédents plans commerciaux et du potentiel de son portefeuille, repérer les orientations à privilégier pour l’élaboration d’un nouveau PAC, en relation avec les différentes directions de l’entreprise
-          A partir des orientations retenues, planifier un plan d’actions commerciales en priorisant les actions, les moyens, et en définissant les outils de son suivi
-          Afin de développer un portefeuille, mettre en œuvre un programme de prospection dans le respect du plan d’actions
-          Afin de défendre un portefeuille, mettre en œuvre un programme de fidélisation dans le respect du plan d’actions
-          A partir des informations recueillies sur le client et sur le marché, et dans le respect des consignes commerciales fixées par l’entreprise, préparer la négociation commerciale en identifiant l’adéquation possible entre les besoins du client et les capacités de réponses del’entreprise
-          Après avoir vérifié l’intérêt à agir, structurer une proposition commerciale et préparer les documents supports de l’argumentaire afin de défendre l’offre devant le client.
-          En adaptant sa stratégie au déroulement de l’entretien conduire un entretien, en français ou dans un contexte international, pour aboutir à un résultat satisfaisant
-          Seul ou avec l’appui de son supérieur, conclure une négociation en vérifiant l’accord du client sur les différents termes de la proposition commerciale
-          En collaboration avec les autres services de l’entreprise, déterminer le coût réel d’un produit en identifiant toutes les charges de l’entreprise.
-          Dans le respect de la politique de l’entreprise, estimer la viabilité économique d’un projet ou d’un produit à partir du calcul  de ratios-clés et d’un état prévisionnel.
-          En intégrant les obligations légales et les engagements en termes de responsabilité sociale et sociétale, établir des indicateurs et tableaux de bord sur la performance générale attendue.
-          Au regard des charges et recettes constatés et en lien avec les autres services de l’entreprise, analyser le fonctionnement de l’entreprise en termes de métiers, tâches, unités, afin d’en améliorer la performance
-          Afin de mesurer la performance d’une activité ou d’une entreprise, contribuer à l’élaboration de rapports d’audit permettant de déterminer des actions correctives pour améliorer la rentabilité de l’entreprise.
-          En fonction des objectifs fixés et des besoins en compétences identifiés, participer à la constitution de son équipe en déterminant les ressources humaines nécessaires à son activité
-          Dans le respect des résultats attendus, et afin d’obtenir une validation de la direction, établir le phasage d’un projet et une analyse de faisabilité en identifiant les risques, le business plan et le chemin critique.
-          Afin d’optimiser l’organisation de l’équipe, définir l’activité en répartissant les tâches et en précisant les résultats individuels attendus
-          Afin d’optimiser les résultats de son équipe et d’atteindre les résultats attendus, identifier les critères d’évaluation de la performance applicable à l’équipe et à chaque individu, en fonction des objectifs fixés collectivement et individuellement
-          Afin de valoriser son activité et présenter ses résultats, développer son réseau professionnel dans le respect de l’entreprise