Activités visées

Interface entre la direction et son équipe, le Responsable Manager de la Distribution met en place la stratégie commerciale retenue par sa direction.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Son activité implique de nombreux contacts avec certains services transversaux (acheteurs / centrale d’achat, marchandiseurs, service des Ressources Humaines, service juridique, contrôle de gestion, superviseurs, …) au niveau de l’entreprise, au plan régional,  voire national. Dans ce cadre, il est amené à participer à des groupes de travail et à fonctionner en « mode projet ».
Encadrant opérationnel :
-          Il recrute ou participe activement au recrutement des membres de son équipe et est le garant de l’intégration de ses nouveaux collaborateurs ;
-          Il définit au quotidien les missions / actions de ses collaborateurs directs, les implique et les motive pour atteindre les objectifs fixés ;
-          Il coordonne et contrôle le travail réalisé, gère les conflits et au besoin sanctionne.
Egalement responsable de la gestion de son « compte d’exploitation », il assure une fonction d’évaluation et de reporting auprès de sa direction.
A terme, son expérience peut le conduire, à créer ou reprendre un centre de profit commercial et en devenir le directeur, gérant
3 grands domaines d’activités constituent les emplois-métiers cibles de la certification :
bloc 1 : décliner la stratégie commerciale de son point de vente en plan d’actions
bloc 2 : manager une équipe et affirmer son leadership au quotidien dans la distribution
bloc 3 : développer / conduire des projets favorisant les pratiques et stratégies innovantes

Compétences attestées

Le titulaire de la certification est capable de :
- Réaliser un diagnostic externe, en vue d’optimiser la stratégie de son point de vente
- Conduire un diagnostic interne et évaluer le potentiel commercial de son point de vente
- A partir de la stratégie et des objectifs arrêtés par ou avec sa direction, élaborer un plan d’actions commerciales
- Constituer et/ou compléter son équipe
- Animer son équipe au quotidien, dans le respect de la politique RH de l’entreprise et des obligations liées à la législation sociale
- Suivre et évaluer les résultats commerciaux de son entité commerciale et mettre en place, le cas échéant, des actions correctives
- Communiquer avec les différents interlocuteurs de son entité de travail (collaborateurs, hiérarchie et les autres services) dans le cadre de ses fonctions
- Communiquer à l’externe pour représenter son point de vente
- Détecter et étudier les perspectives de solutions innovantes, permettant de développer une stratégie de différenciation commerciale pour son point de vente
- Traduire une idée commerciale novatrice en projet réalisable et rentable pour le point de vente
- Constituer, animer un groupe projet multi acteurs
- Suivre et coordonner la réalisation du projet commercial, dans le respect des délais, du budget et des objectifs à atteindre

Secteurs d'activités

78% des certifiés exercent en moyenne dans le secteur de la distribution,  du commerce de gros  et de détail. On observe une moyenne de 4% de placement dans le secteur Tourisme Hôtellerie Restauration dont certaines enseignes appartiennent à des groupes de la grande distribution, les fonctions occupées dans ce secteur sont de nature managériale.
Les autres secteurs ne sont pas représentatifs des états de placement des certifiés.
On constate que 25% des certifiés sont en activité dans des entreprises de moins de 10 salariés, ce qui correspond dans le secteur de la distribution à des commerces de proximité de type boutique ou supérette.
30% des certifiés sont sur des entreprises dont les effectifs se situent entre 10 et 49 salariés, cela correspond à un effectif de supermarché ou de grossiste.
15% en moyenne des certifiés sont dans entreprises de 50 à 99 salariés, ce qui correspond dans le secteur de la distribution à de gros supermarchés ou enseignes spécialisées (bricolage, produits bruns, textile…).
Enfin, la dernière tranche représente 25% à 30% des certifiés en emploi dans des entreprises de plus de 100 salariés, correspondant à des hypermarchés et/ou enseignes spécialisées rattachés à de grandes enseignes nationales ou internationales.

Type d'emplois accessibles

Manager rayon alimentaire
Responsable de rayon produits alimentaires
Chef de rayon  produits non alimentaires
Manager de rayon produits non alimentaires
Responsable de rayon de produits non alimentaires
Chef de département en grande distribution
Chef de secteur distribution
Chef de secteur magasin
Responsable de département en grande distribution
Responsable univers
Adjoint responsable de magasin de détail
Responsable de boutique

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

TP Manager d’unité marchande

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Dans le respect de la stratégie commerciale de l'entreprise, afin de contribuer à la satisfaction et à la fidélisation du client, le manager d'unité marchande pilote l'offre produits, maintient l'unité marchande attractive, gère les stocks et optimise les ventes. Il gère et anime l'équipe. Il accompagne la performance individuelle de chaque collaborateur. Il assure la gestion financière et économique et contribue à l'atteinte des objectifs commerciaux et budgétaires, à l'optimisation du rendement économique et financier de l'unité marchande.
En s'appuyant sur l'équipe et afin de maintenir la continuité du parcours client, le manager d'unité marchande entretient et développe l'aspect marchand et l'attractivité de l'unité marchande en tenant compte de l'offre produits et des modes de consommation des clients. Il suit et analyse les états des ventes en utilisant les applicatifs de l'entreprise et adapte les stocks et les gammes de produits.
Le manager d'unité marchande établit un compte de résultat prévisionnel annuel d'unité marchande et calcule les objectifs mensuels, hebdomadaires, et quotidiens. Il s'assure de la réalisation des objectifs commerciaux et budgétaires.
Le manager d'unité marchande organise et coordonne l'activité de l'équipe. Il peut recruter des collaborateurs. Il identifie les besoins en perfectionnement, conçoit des plans de formation et anime des actions de formation opérationnelle. Il réalise les entretiens individuels. Avec son responsable hiérarchique et en collaboration avec l'équipe, il conduit et anime les projets de l'unité marchande.
L'emploi s'exerce en petite, moyenne ou grande surface, alimentaire, non alimentaire, spécialisée, dans l'espace de vente, dans les réserves et dans un bureau. Les conditions d'exercice, l'effectif et la composition de l'équipe varient selon la taille de l'unité marchande et la nature des produits et des services proposés.
L'emploi peut nécessiter des déplacements hors de l'unité marchande pour assister à des réunions et des formations organisées par l'entreprise.
Le manager d'unité marchande exerce l'emploi sous la responsabilité de sa hiérarchie à laquelle il rend compte. Dans le cadre des règlementations, des procédures internes à l'entreprise et de sa délégation de pouvoir, le manager d'unité marchande peut être force de proposition et prendre des initiatives dans l'organisation de l'activité de l'unité marchande, dans la conception et la mise en œuvre de projets et de plans d'actions. Il respecte et fait respecter les règles d'hygiène et de sécurité, de sureté, de qualité et de protection de la santé au travail. En cas d'imprévus ou de dysfonctionnements, il réagit rapidement, modifie ses priorités, s'adapte à la situation du moment et il alerte sa hiérarchie et les services internes. En concertation avec l'ensemble des acteurs concernés, il met en œuvre un plan d'actions adapté.
Le manager d'unité marchande est en contact direct avec les clients. Il assure l'interface, en communiquant par mail et téléphone, avec les transporteurs, les fournisseurs, les conseillers commerciaux, le réceptionnaire, le gestionnaire de stocks, les employés libre-service, la hiérarchie, le personnel de sécurité et de maintenance et les services internes de l'entreprise tels que les ressources humaines, le contrôle de gestion, le service paie, le service marketing et communication, le service client, la centrale d'achat, la comptabilité et la logistique.
En fonction des contraintes de l'activité, des fluctuations clients et aléas, ses horaires de travail peuvent être décalés et des astreintes sont possibles. Il peut être amené à travailler le dimanche et certains jours fériés.
Généralement, l'emploi s'exerce dans un environnement bruyant et nécessite de nombreux déplacements dans l'espace de vente. Les variations de température peuvent être importantes. Le manager d'unité marchande peut être amené à participer aux tâches de manutention, pour lesquelles le port d'équipements de protection est requis.
Le manager d'unité marchande prend en compte au quotidien la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte et la responsabilité sociale des entreprises (RSE) appliquée à l'entreprise.

... lire la suite

En collaboration avec l'équipe et afin de maintenir la continuité du parcours client, l'assistant manager d'unité marchande entretient et développe l'aspect marchand et l'attractivité de l'unité marchande en tenant compte de l'offre produits et des modes de consommation des clients. Il s'assure de la réalisation des objectifs commerciaux.

L'assistant manager d'unité marchande coordonne l'activité de l'équipe. Il peut, avec son responsable hiérarchique, contribuer au recrutement de nouveaux membres de l'équipe, préparer et mettre en œuvre un parcours d'intégration individualisé.

L'assistant manager d'unité marchande respecte et fait respecter les règles d'hygiène et de sécurité, de sureté, de qualité de vie au travail (QVT) et de protection de la santé au travail.

Il se sert couramment des applicatifs et outils de gestion de l'entreprise.

L'assistant manager d'unité marchande exerce l'emploi sous la responsabilité de sa hiérarchie à laquelle il rend compte. Il seconde le manager d'unité marchande et peut le suppléer en cas d'absence.

En cas d'imprévus ou de dysfonctionnements, il réagit rapidement, modifie ses priorités, s'adapte à la situation du moment et alerte sa hiérarchie et les services internes. En concertation avec l'ensemble des acteurs concernés, il met en œuvre un plan d'actions adapté.

L'emploi s'exerce en unité marchande de petite, moyenne ou grande superficie, alimentaire, non alimentaire ou spécialisée. L'assistant manager d'unité marchande travaille sur la surface de vente avec l'équipe et en présence des clients, dans les réserves ou dans un bureau. L'emploi peut nécessiter des déplacements hors de l'unité marchande pour assister à des réunions et des formations organisées par l'entreprise.

Les conditions d'exercice de l'emploi, l'effectif et la composition de l'équipe varient selon la taille de l'unité marchande, la nature des produits et des services proposés.

L'emploi s'exerce dans un environnement bruyant et nécessite de nombreux déplacements en surface de vente. Les variations de température peuvent être importantes. L'assistant manager d'unité marchande est amené à participer aux tâches de manutention, pour lesquelles le port d'équipements de protection est requis.

En fonction des contraintes de l'activité, des fluctuations clients et des aléas, ses horaires de travail peuvent être décalés et des astreintes sont possibles. Il peut être amené à travailler le dimanche et certains jours fériés.

L'assistant manager d'unité marchande prend en compte au quotidien la responsabilité sociale des entreprises (RSE) appliquée à l'unité marchande.

L'assistant manager d'unité marchande est en contact direct avec les clients.

Il assure l'interface entre les clients, les interlocuteurs internes et externes, l'équipe et sa hiérarchie : il communique, par courriel, par messagerie instantanée et par téléphone avec sa hiérarchie, les transporteurs, les fournisseurs, les conseillers commerciaux, le réceptionnaire, le gestionnaire de stocks, les employés libre-service, le personnel de sécurité et de maintenance et les services internes de l'entreprise tels que les ressources humaines, le contrôle de gestion, le service paie, le service marketing et communication, le service client, la centrale d'achat, la comptabilité et la logistique.

... lire la suite

BTSA Technico-commercial

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce diplôme  intervient dans les différentes phases des relations technico-commerciales, de l’analyse du besoin à la mise en oeuvre et au contrôle de la solution proposée avec une double compétence.

Il apporte son expertise dans l’aide à la décision, il gère, régule, achète, vend, conseille, oriente, manage des équipes dans un esprit prospectif et innovant. C’est aussi un interlocuteur de valeur en ce qui concerne la dynamisation et l’organisation de la filière professionnelle à laquelle son secteur d’activité est rattaché. Il porte des valeurs et des compétences transversales qui lui assurent des qualités d’adaptation et de réactivité transférables à différents circuits commerciaux de la nature et du vivant. Les recruteurs recherchent avant tout des collaborateurs autonomes et responsables, avec une approche maîtrisée du produit pour la filière dans laquelle ils exercent. Au contact du terrain, leurs observations, leur implication dans l’accompagnement des acteurs par l’innovation et la recherche, fournissent aux décideurs des données fondamentales pour l’adaptation de leur stratégie. Il intègre dans ses pratiques et au quotidien les dimensions environnementales, d’hygiène et de sécurité selon la réglementation en vigueur qu’il suit avec attention.

Il a, certes, pour finalité de développer le chiffre d’affaires de son entreprise, mais il doit agir  dorénavant dans un contexte ou rentabilité rime avec durabilité, en quelque sorte il doit «vendre plus mais mieux...» dans le respect d’une éthique professionnelle.

Le titulaire d’un BTSA technico-commercial bien que très attaché à un « produit », quel que soit son secteur d’exercice, mobilise des compétences transversales qu’il peut facilement transférer d’une filière à une autre. C’est un facteur très favorable à l’insertion car la formation lui donne des atouts pour multiplier ses aires de mobilité, de quoi faciliter sa migration d’un emploi à un autre et de bâtir un véritable projet professionnel.

... lire la suite