Activités visées

Sur les bases aéronavales, les plateformes aéroportuaires ou à bord des navires sur les ponts d’envol ou les plateformes hélicoptères, le responsable zone aéronef a la responsabilité du bon déroulement des opérations de préparation et de leur mise en œuvre des aéronefs (démarrage, décollage, appontage, tractage, mise en place et rangement des aéronefs sur l’ascenseur), en zone aviation et dans le hangar.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Le responsable zone aéronef intervient sur les zones de circulation des aéronefs ; il dirige les opérations de protection et de fixation des aéronefs ; il veille à la sécurité de ses équipiers ainsi que des personnes évoluant sur zone ; il est responsable de l’intégrité des aéronefs lors des opérations de préparation et de roulage ; il intervient pour prévenir tout incident ou sinistres (crash, incendie…) ; il assure l’entretien des zones de circulation des aéronefs et des matériels (équipements de protection individuelle, fixations pour les aéronefs, matériel d’entretien…).
Dans la marine nationale, le responsable zone aéronef assure de multiples fonctions, correspondant dans le secteur civil aux emplois suivants : chef d’agent de piste d’aéronautique, chef d’agent de piste aéroportuaire, chef cariste, agent de sécurisation des pistes/ des aéronefs/ des aires de roulage/ de stationnement, chef d’agent de fret aérien :
- En qualité de Directeur de pont d’envol ou de chef d’agent de piste d’aéronautique, il réalise l’encadrement de proximité des manutentionnaires d’aéronautique. Il dirige et coordonne les opérations d’avitaillement et de manutention manuelle des aéronefs (ravitaillement en kérosène, calage, saisinage, déplacement des aéronefs). De plus, il dirige et coordonne les opérations pendant les phases de décollage, de transfert héliporté de matériel et/ou de personnel et d’appontage des aéronefs. Lors de ces manœuvres, il est responsable de l’intégrité des aéronefs et de la sécurité du personnel. Il coordonne les actions de sécurisation des pistes, des aéronefs, des aires de roulages et de stationnement.
- En qualité de chef cariste, il dirige les manutentionnaires d’aéronautique lors de la conduite de tout type de matériel « tracteur » et moyen de manutention permettant le déplacement des aéronefs sur le pont d’envol ou la plateforme aéroportuaire. Titulaire du permis de conduire, il est qualifié et habilité à conduire ce type d’engin.
- En qualité d’agent de sécurisation des pistes, des aéronefs et des aires de roulage et de stationnement, il est chargé de l’entretien des zones de circulation des aéronefs et est responsable des matériels (équipements de protection individuelle, fixations pour les aéronefs, matériel d’entretien…).
Le responsable zone aéronef exerce une activité professionnelle à risque, dans des conditions particulièrement exigeantes au plan physique.
Cet emploi implique un éloignement du domicile, dont la durée varie de plusieurs jours à plusieurs mois. L’activité s’exerce de jour comme de nuit, et le cas échéant les week-ends et jours fériés.

Compétences attestées

Le (la) titulaire de la certification est capable de :
•Diriger les manœuvres de préparation de la zone aviation et des aéronefs dans le respect de la réglementation de l’aéronautique navale et des règles de sécurité en vigueur
•Guider et superviser les opérations de mise en place des aéronefs, de transport de charge ou treuillage
•Guider et superviser les actions de roulage, d’arrimage, d’armement et de désarmement des aéronefs en toute sécurité pour les personnels et les aéronefs
•Diriger les opérations pendant les phases de décollage et d’appontage des aéronefs
•Coordonner et sécuriser la zone des manœuvres aviation
•Conseil et proposition à la hiérarchie
•Organiser les activités de ses équipes
•Former ses équipiers
•Garantir l’entretien et la conformité du matériel du secteur aviation
•Assurer la gestion comptable et administrative des stocks et du matériel aviation

Secteurs d'activités

Dans les armées, le responsable zone aéronef exerce son activité, en qualité de personnel militaire, sur les ponts d’envol des navires de la Marine nationale.
Dans le secteur civil, les titulaires de la certification sont employés par les compagnies aériennes en qualité de coordonnateur de zone avion, d’agent de trafic aérien, de chef d’escale de fret aérien, de ou de responsable d'exploitation des pistes aéroportuaires et éventuellement dans les compagnies de chemin de fer dans le domaine du fret et du transport.

Type d'emplois accessibles

  • Coordonnateur de zone avion,
  • Agent de trafic aérien,
  • Chef d’escale de fret aérien,
  • Responsable d'exploitation des pistes aéroportuaires

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

TP Cariste d'entrepôt

Niveau CAP / BEP

  • Il participe à la politique de Responsabilité Sociétale de l'Entreprise. Il respecte les procédures de sécurité, de sûreté, de qualité et de protection de la santé au travail. Il veille à la bonne conservation des biens et des équipements et maintient les zones d'évolutions propres et rangées.
  • Le cariste d'entrepôt vérifie que le chariot élévateur est adapté aux manutentions mécaniques envisagées et adapte les équipements porte-charge si besoin. Il s'assure du bon fonctionnement du chariot et signale tout dysfonctionnement aux personnes concernées.
  • Il charge et décharge, depuis le sol et latéralement, les camions ou les remorques. Lors des réceptions et des expéditions, il contrôle les marchandises et leur support ou contenant. Il vérifie et renseigne les documents de réception ou d'expédition et les documents de transport. Il range les marchandises dans les palettiers en vérifiant l'adéquation des emplacements de stockage aux caractéristiques des produits et aux volumes des unités de manutention. Il réapprovisionne les zones de picking, les postes de travail des préparateurs de commandes ou les lignes de production dans les délais impartis. Il reçoit ses instructions, saisit et valide les données relatives aux déplacements des produits par l'intermédiaire de terminaux informatiques reliés au système de gestion de l'entrepôt.
  • Il identifie les anomalies et les dysfonctionnements, les corrige dans le cadre de ses attributions ou alerte les personnes concernées.
  • Le cariste d'entrepôt travaille au sein d'une équipe sous la responsabilité d'un coordinateur ou d'un chef d'équipe. Il est en relation avec les responsables logistiques et le service maintenance. Il interagit avec les autres caristes, les préparateurs de commandes, les réceptionnaires, les chargeurs et les conducteurs routiers afin de contribuer à l'atteinte du niveau de service client visé et à l'optimisation de la production.
  • Selon l'environnement et les types de produits, le cariste d'entrepôt peut être exposé à un niveau sonore important, à des poussières ou à des températures négatives. Il peut porter des charges lourdes. Il porte des équipements de protection individuelle. Il peut travailler à l'extérieur des locaux et être exposé aux intempéries. Ses horaires de travail peuvent être décalés ou postés.
... lire la suite

Les «Métiers de la sécurité» se déclinent autour d’un triptyque regroupant :

-         la sécurité publique,

-         la sécurité civile,

-         la sécurité privée.

 Sécurité publique

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité», après recrutement par concours ou sélection, intègre la police nationale, la gendarmerie nationale ou la police municipale.

Les activités qu’il/elle y exerce, relèvent :

- de la police administrative au sein de la police municipale,

- de la police administrative et judiciaire au sein de la police nationale et de la gendarmerie nationale.

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» est fonctionnaire d’état ou territorial, militaire ou contractuel de droit public.

Sous contrat de droit public, le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut exercer des activités d’adjoints de sécurité de la police nationale ou de gendarmes adjoints volontaires.

Sous réserve de remplir les conditions définies par la réglementation, le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut se présenter aux concours nationaux :

- de l’administration pénitentiaire,

- de l’administration des douanes.

Sécurité civile

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut, après recrutement par concours ou sélection, exercer le métier de sapeur-pompier professionnel, en qualité de fonctionnaire territorial au sein d’un Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut, après engagement, exercer le métier de sapeur-pompier militaire : brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM), sapeur-sauveteur militaire en unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile (UIISC).

Dans le cadre d’un engagement citoyen défini par un contrat de droit public, parallèlement à son métier, le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» a reçu la formation qui lui permet d’exercer en qualité de sapeur-pompier volontaire (SPV) dans un SDIS.

Sécurité privée

Le/la titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut travailler soit dans une entreprise privée de sécurité soit dans un service interne de sécurité d’une entreprise.

Il/elle peut exercer certains métiers de la sécurité privée tels que, agent de sécurité, agent de contrôle d’accès, agent de surveillance, agent de gardiennage, agent de protection physique des personnes, agent de sécurité dans l’événementiel, agent de sécurité incendie.

Il/elle peut également, après avoir suivi et validé des formations complémentaires, exercer des métiers tels qu’agent cynophile, agent de vidéoprotection, agent de sûreté portuaire ou aéroportuaire, convoyeur et transporteur de fonds, agent de sécurité sur sites spécifiques et sensibles.

L’ensemble de ces emplois s’exerce dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité, de sûreté, des principes de déontologie, conformément à la réglementation, ainsi qu’aux procédures et aux conditions d’exercice.

... lire la suite

CAP Agent de sécurité

Niveau CAP / BEP

Le titulaire du CAP « Agent de Sécurité » exerce ses fonctions dans des espaces ouverts au public ou non, de nature industrielle, commerciale, hospitalière, privative, culturelle ou sportive. Ces missions peuvent s'exercer dans une structure pourvue d’un service de sécurité interne, ou pour le compte d’une entreprise prestataire de services en matière de sécurité.

Elles visent à assurer la sécurité dans les domaines suivants :

-la protection des personnes,

- le secours à personnes,

- la surveillance et la protection des biens,

- la protection de l’environnement.

... lire la suite