Activités visées

Au sein de la Marine nationale, le responsable exploitation et maintenance sur navire de moins de 2.500 tonnes exerce ses fonctions à bord de bâtiments de faible tonnage.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Le responsable exploitation et maintenance sur navire de moins de 2.500 tonnes occupe une fonction charnière : chef du service « plateforme », il est également responsable de la sécurité, de la prévention, de la logistique et de l’environnement.
En sa qualité de chef du service plateforme, il dirige le secteur machine, assure la disponibilité permanente des installations électriques et garantit la sécurité du bord. En cas d’avarie, il recherche sans délai les causes de la panne et doit être en mesure de garantir la sécurité du personnel, d’orienter l’intervention des organismes de soutien, mais aussi de déterminer les conséquences de la panne sur la poursuite de la mission confiée au navire. Dans le domaine technique, le responsable exploitation et maintenance sur navire de moins de 2.500 tonnes est l’adjoint incontournable du commandant de bord et l’interlocuteur privilégié des intervenants extérieurs en matière de maintien en condition opérationnelle (MCO).
Dans le domaine de la sécurité, il assure la fonction de directeur d’intervention lors d’un sinistre (feu, voie d’eau) : directement au contact du sinistre, il coordonne l’intervention contre l’incendie, gérant l’attaque du feu ou de la voie d’eau, la protection des locaux contigus et le soutien.
Dans le domaine de la prévention, il est responsable de la sécurité des personnels et de la prévention des risques.
Dans le domaine de la logistique, il est le garant de la disponibilité à bord des carburants, des huiles, de l’eau de consommation, des groupes électrogènes, des recharges matérielles. Il est chargé des ravitaillements à la mer, à quai ou en escale. Dans le domaine de l’environnement, il surveille la potabilité de l’eau et veille au traitement des eaux usées et assure la gestion des déchets.
Cet emploi implique un éloignement du domicile, dont la durée varie de plusieurs jours à plusieurs mois. L’activité s’exerce de jour comme de nuit, et le cas échéant les week-ends et jours fériés.

Compétences attestées

Le (la) titulaire de la certification est capable de :
•Encadrer une équipe pluridisciplinaire et organiser l’activité d’un service
•Gérer les compétences individuelles et collectives du personnel et assurer la gestion RH de proximité
•Superviser la gestion des ressources matérielles et/ou financières
•Optimiser l’utilisation et la conduite des installations de la plateforme
•Superviser et garantir la maintenance et le maintien en condition opérationnelle des installations de la plateforme
•Pérenniser l’expérience technique, l’organisation et les méthodes du service plateforme
•Optimiser l’emploi du personnel et l’utilisation des moyens dans le cadre de la sécurité à bord du navire

Secteurs d'activités

Dans la Marine nationale, les titulaires de la certification sont employés, en qualité de personnel militaire, pour exercer les fonctions de responsable exploitation et maintenance sur navire de moins de 2.500 tonnes à bord de bâtiments de faible tonnage.
     Dans le secteur civil, les titulaires de de la certification sont employés en qualité de qualité de chef mécanicien ou de chef du département technique à bord de navires de charge inférieure à 3000 (UMS), de navires à passagers de taille moyenne, de navires de servitude (gros remorqueurs, dragues, baliseurs..), de navires liés à l'exploitation pétrolière (offshore).

Type d'emplois accessibles

  • Chef mécanicien
  • Chef département technique

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

- Elaboration (ou participation à l’élaboration) de la stratégie RH et à la formalisation d’un schéma directeur RH ou Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences, (besoins quantitatifs et qualitatifs) en adéquation avec les évolutions stratégiques de l’organisation 

- Mise en place ou gestion des procédures de recrutement ou des plans de sauvegarde de l’emploi 

- Pilotage de la gestion opérationnelle des compétences : anticipation des besoins de l'entreprise en matière de compétences, développement des compétences par des actions de formations de plus en plus innovantes,

- Gestion des carrières et des trajectoires professionnelles (promotion, mutation, formation). 

- Supervision, conduite, contrôle de la gestion administrative du personnel (effectifs, mouvements de personnel, temps de travail, dossiers individuels, rémunérations et charges sociales), 

- Animation  des relations avec les organismes sociaux et administratifs,    

- Conseil ou assistance auprès des responsables hiérarchiques des services dans l'application de la gestion des ressources humaines et dans leurs relations avec les différentes instances représentatives du personnel,        

- Veille sur les conditions générales de travail et d'application de la législation sociale,    

- Audit des pratiques de gestion des ressources humaines,

- Communication interne et marketing RH, développement d’une marque employeur

- Pilotage et suivi des outils digitaux de GRH (SIRH)  

... lire la suite

L'ingénieur diplômé de l'ENSISA dans la spécialité systèmes de production gère des aspects scientifiques techniques, organisationnels et économiques d’une production industrielle.

L’ingénieur formé :

-          gère la production, la qualité, la logistique ou la maintenance d’installations industrielles.

-          gère le développement de nouveaux projets d’industrialisation.

-          participe à l’accroissement des performances de l’entreprise et à la démarche d’amélioration continue.

-          optimise l’outil de fabrication.

Il exerce son métier en milieu industriel.  

... lire la suite

Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

- Ingénierie de formation (analyse des besoins, élaboration de dispositifs de formation, évaluation d'actions de formation)

- Animation de formations professionnelles dans les domaines du management, des relations interpersonnelles, de la communication et du développement personnel

 - Intervention psychosociale dans les organisations (accompagnement des changements sociotechniques, diagnostic et conseil, élaboration de plans de communication)

- Gestion des Ressources Humaines (mise en place de dispositifs de recrutement, sélection du personnel, évaluation, gestion des compétences, élaboration d'un plan de formation)

- Amélioration des conditions de travail

- Interventions ergonomiques

- Prévention des risques psychosociaux, préservation de la santé au travail ;

- Aide à l'orientation et à l'insertion ou au reclassement professionnels auprès de demandeurs d'emploi, de salariés en reconversion professionnelle, de jeunes sans qualification, de personnes handicapées

- Mettre en œuvre des études psychosociales rigoureuses, quantitatives ou qualitatives pour identifier les représentations, perceptions, motivations, usages et comportements existants

- Construire des dispositifs expérimentaux destinés à tester et/ou évaluer l’acceptabilité, l’impact et les évolutions induits par un changement ou une innovation

- Élaborer des préconisations concrètes et adaptées centrées sur la dynamique du changement et ses modalités (design, formes, contenus)

- Assurer la supervision et l’animation de stratégies de communication et de démarches de concertation ou de participation

- Mettre en place des indicateurs et des modalités d’évaluation et des outils de veille et de suivi

 

... lire la suite