Activités visées

- Enseignement des éléments théoriques et pratiques dans les domaines de l'écriture musicale, de la formation de l'oreille, la pratique d'un instrument et le chant choral

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Analyse de corpus musical

- Evaluation  de l'interprétation d'une œuvre

- Lecture et interprétation vocale et instrumentale des œuvres musicales en groupe ou individuelles

- Direction et accompagnement d’un ensemble

- Composition et écriture de la partition d'une œuvre musicale

- Adaptation d’une œuvre musicale existante

- Conception, organisation et commercialisation d’un programme culturel

- Elaboration des dossiers de demande de subvention

- Animation d’équipes

- Utilisation de documents musicologiques dans une langue étrangère

- Usage des logiciels de musique assistée par ordinateur

Compétences attestées

- Mobiliser une culture artistique et les principales méthodes pour étudier les phénomènes musicaux.

- Identifier les principales pratiques du passé et contemporaines : évolution des formes et des genres, histoire des institutions, des lieux, des formations et du répertoire.

- Mobiliser une réflexion théorique et critique portant sur les phénomènes musicaux (littérature, esthétique, philosophie de l’art, histoire de l’art, sociologie de l’art, anthropologie, psychanalyse…) pour définir des problématiques d’étude.

- Apprécier les démarches et pratiques disciplinaires et interdisciplinaires pour appréhender la dimension auditive des créations musicales.

- Identifier l’actualité des problématiques disciplinaires et leurs évolutions selon une réflexion prospective.

-  Utiliser des méthodes d’écoute des paramètres du son adaptées au travail de description, de commentaire et d’analyse.

- Disposer d’une expérience personnelle de pratique musicale

-  Organiser des ressources documentaires spécialisées, (sites, bases de données, ressources numériques, archives) ainsi que les modalités d’accès.

-  Identifier et mobiliser la terminologie descriptive et critique développée en France et à l’étranger pour commenter les phénomènes musicaux.

-  Repérer l’organisation institutionnelle, administrative et associative de la musique en France et à l’étranger.

 

- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

- Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

- Développer une argumentation avec esprit critique.

- Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

- Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

- Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

- Se situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

- Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national.Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

Secteurs d'activités

J : Information Communication

N : Activités de service administratif et de soutien

O : Administration publique

P : Enseignement

U : Activités extra territoriales

Type d'emplois accessibles

- Régisseur du son

- Assistant directeur artistique

- Musicien professionnel

- Compositeur

- Ingénieur du son

- Animateur spécialiste d'activités culturelles

- Enseignant de musique

- Intervenants actions musicales

Par ailleurs, de nombreux concours de la fonction publique sont accessibles avec le grade de licence.

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

DE Educateur de jeunes enfants

Niveau Bac +3 / Bac +4

L’éducateur de jeunes enfants contribue au bien-être, à l’épanouissement et à l’autonomie de l’enfant de la naissance à 7 ans, au sein du groupe et dans son environnement. Son intervention vise à favoriser un développement global et harmonieux. En créant un environnement bienveillant, riche et motivant, il permet l’expression des potentialités motrices, affectives, cognitives, sensorielles et langagières de l’enfant. Il contribue ainsi à leur éveil, à leur socialisation et à leur inclusion sociale. L’éducateur de jeunes enfants adapte ses interventions aux différentes populations, favorise le lien social et accompagne à la parentalité.

 L’éducateur de jeunes enfants instaure une relation et accompagne le jeune enfant dans son développement en coopération avec sa famille et dans son environnement social. 

Il établit au quotidien une relation personnalisée et respectueuse de l’enfant.
Il observe et analyse les situations quotidiennes vécues par l’enfant pour s’ajuster au mieux aux besoins de l’enfant et favoriser ses capacités d’expression, de communication, de socialisation par différentes médiations.
Il inscrit sa pratique dans une démarche de prévention précoce. 

A partir de ses connaissances spécifiques du développement du jeune enfant, il contribue à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet social, éducatif et pédagogique et il veille au maintien de la continuité éducative dans le respect du milieu familial, social et culturel de l’enfant.  

L’éducateur de jeunes enfants conçoit les modalités d’intervention pour conduire et coordonner l’action éducative au sein de sa structure en inscrivant son accompagnement dans une temporalité qui tient compte des potentialités et du rythme de l’enfant.  

En lien avec les cadres institutionnels et des réseaux partenaires, il développe l’action éducative sur le territoire. 

Il participe à la coordination des accompagnements pluridisciplinaires nécessaires à l’enfant et à sa famille dans le respect de leurs intérêts et de leurs droits. 

En émettant des propositions auprès des représentants des politiques sociales et territoriales, il contribue à la compréhension et à l’évolution du domaine éducatif et social de la petite enfance. 

Il développe un positionnement sur le sens de son action.
Il peut construire des actions innovantes spécifiques concernant le développement de l’enfant, la relation parent-enfant et l’accueil du jeune enfant en situation de handicap. Il est amené à développer des actions de prévention en lien avec le domaine de la petite enfance et celui de l’accompagnement à la parentalité. 

Dans un but de transmission de connaissances et de savoir-faire professionnels, et après l’acquisition d’une expérience significative, le professionnel participe au processus de professionnalisation y compris en exerçant des fonctions de référent professionnel auprès des personnes en formation (initiale ou continue) en lien avec les établissements de formation.  

... lire la suite

- Conception, préparation et organisation de situations d’apprentissage dans les disciplines enseignées à en collège et/ou en lycée à partir des instructions officielles définies par le Ministère de l’Education nationale 

- Animation et gestion d'un groupe d'élèves

- Mise en œuvre et évaluation de situations d’apprentissage

- Appartenance et participation au fonctionnement d’une équipe éducative (chef d’établissement, autres enseignants, conseillers pédagogiques…)

- Création et entretien de liens avec les parents et les partenaires l’EPLE (collectivité territoriale, associations…)

- Organisation d'évènements, de sorties en respect de la règlementation en vigueur

... lire la suite

L’animateur(trice) exerce en autonomie son activité professionnelle, en utilisant un ou des supports techniques dans le champ de la mention et dans la limite des cadres règlementaires

Il/elle est responsable de son action au plan pédagogique, technique et organisationnel.

 Il/elle assure la sécurité des tiers et des publics dont il/elle a la charge. Il/elle a la responsabilité du projet d’animation qui s’inscrit dans le projet de la structure.

Les modes d’intervention qu’il/elle développe s’inscrivent dans une logique de travail collectif et partenarial, prenant en compte notamment les démarches, d’éducation à la citoyenneté, de développement durable et de prévention des maltraitances.

Il/elle encadre tout type de public, dans tous lieux d’accueil ou de pratique au sein desquels il/elle met en place un projet. Pour la mention Loisirs tous publicsil/elle peut être amené(e) à diriger un accueil collectif de mineurs

Il/elle encadre des activités de découverte, d’animation et d’éducation.

Il/elle construit des progressions pédagogiques lui permettant d’encadrer des activités éducatives et d’apprentissage. Il/elle accompagne des publics dans la réalisation de leurs projets.

Liste des activités visées par le diplôme :

-encadrement de tout public dans tout lieu et toute structure en prenant en compte les publics et leurs contextes territoriaux de vie ;

- conception et mise en œuvre de projets d’animation ou d’activités s’inscrivant dans le projet de la structure et dans le champ de la mention ;

- mobilisation de démarches d’éducation populaire pour animer des activités dans le champ de la mention

- conduite d’actions d’animation dans le champ de la mention

- direction d’un accueil collectif de mineur (pour la mention loisirs tous publics seulement)

- accompagnement des publics dans l’utilisation du numérique dans une démarche citoyenne et participative

... lire la suite