Activités visées

Spécialité Arts, paysages et curating.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Le titulaire de cette certification peut exercer les activités (ou fonctions) suivantes :

- analyser les composantes paysagères en milieu urbain ou périurbain

- réaliser un inventaire de la biodiversité floristique

- réaliser un diagnostic écologique des sites

- communiquer avec sa hiérarchie et les décideurs sur la gestion durable des espaces verts.

- informer sur les potentialités de trames vertes et sur les éco certifications possibles.

- élaborer un plan de gestion des espaces verts suivant les objectifs fixés par sa hiérarchie et le mettre en oeuvre

Ce professionnel conçoit et restaure des zones paysagères dans le respect de l’environnement (gestion économe de l’eau et des ressources énergétiques, réhabilitation des  zones délaissées et des zones humides, réduction des intrants chimiques, utilisation de plantes dépolluantes, indigènes, adaptées aux contraintes urbaines, restauration des berges) et du public (comité d’usagers, plantes peu allergisantes…). Il gère les espaces verts de manière différenciée.

Il prend des mesures pour favoriser et réguler la biodiversité.

Il développe le recyclage des déchets verts.

Il dirige une équipe d’agents de maîtrise ou de jardiniers.

Il encadre les travaux dans le respect de l’environnement et du cahier des charges.

Il les accompagne dans ces modifications liées à cette démarche de gestion environnementale.

Il élabore une base de données pour le suivi du patrimoine végétal arboré. Il utilise les outils informatiques pour en assurer le traitement.

Il anime des manifestations autour de l’écologie urbaine et sensibilise le public à l’environnement.

Compétences attestées

Le titulaire de cette certification est capable de :

- analyser un site paysager

- reconnaître une large palette de plantes horticoles traditionnelles et indigènes

- identifier des végétaux spontanés

- utiliser les connaissances scientifiques de biologie végétale, de botanique de zoologie et d’écologie pour réaliser un diagnostic écologique

- planifier la gestion d’un site dans le respect de l’environnement

- proposer des solutions pour restaurer une zone délaissée

- proposer des solutions pour réhabiliter des zones humides

- choisir une palette végétale adaptée aux contraintes urbaines

- prendre des mesures pour favoriser et réguler la biodiversité,

- conduire des travaux de création et d’entretien d’aménagements paysagers dans une logique du développement durable

- traiter l’information (mise à jour des données, notes, supports de communication)

- énoncer les critères d’éco certification

- proposer des solutions de recyclage des déchets verts

- animer des manifestations culturelles autour du thème des plantes

Secteurs d'activités

Ces professionnels peuvent travailler dans différents domaines :
- domaine de la culture

- domaine de l’environnement

- domaine du paysage et de l’aménagement

Institut régional du patrimoine de Bretagne (IRPA), collectivités territoriales, DRAC, Ecoles d’architecture, associations de sauvegarde du patrimoine naturel, conservatoire du littoral et des rivages lacustres, direction régionale de l’environnement (DIREN Bretagne), bureaux d’étude, entreprises…

L'étudiant pourra s'orienter vers différentes carrières relatives au monde :

- de la création design, graphique, objet, espace, scénographie, muséographie, urbanisme, paysage, stylisme...

- de la production graphique, des objets, des produits, des espaces, de la mode ...

- de la gestion de projets dans les administrations et collectivités régionales, locales...

- de l'enseignement et de la recherche appliquée....

- des métiers de la médiation culturelle, etc.

Type d'emplois accessibles

Ces professionnels peuvent prétendre aux emplois suivants :
- chargé(e) de médiation ;    
- chargé(e) de la protection et de la gestion du patrimoine naturel ;    
- consultant(e) en organisation.    

- Gestionnaire d’aménagements paysagers durables en milieu urbain et périurbain

- Cadre-conseiller en aménagements paysagers durables

- Chargé de mission environnement dans une collectivité locale (service espace vert)

- Assistant-ingénieur

- Assistant technique en aménagement paysager durable

- Agent de développement

- Technicien d’exploitation, technicien d’études et de conseils

- Enseignant / formateur en gestion environnementale, en éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD)

- Responsable d’animation et de sensibilisation à l’écologie urbaine et au développement durable

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

Ce professionnel de l’intervention sociale, construit son intervention à partir des besoins des publics, il met en œuvre une démarche de  diagnostic et d’analyse de problématiques sociales, il met en place, anime, coordonne des dispositifs.

En réponse à l’ensemble des besoins évalués, l’intervenant social conçoit son intervention sur la base de projets dont l’évaluation déterminera la pérennité ou non. Pour conduire ses actions collectives, il développe des partenariats sur lesquels il s’appuie car  ses activités s’exercent au-delà de la structure qui l’emploie. Son positionnement de cadre intermédiaire l’amène à coordonner des équipes et des activités dans le cadre d’objectifs déclinés dans le projet mis en œuvre.

En tant que généraliste, le professionnel de l’intervention sociale, il identifie et analyse le contexte d’intervention (ressources et contraintes) ;construit une réponse aux besoins et aux demandes sur un mode participatif ; conçoit, coordonne et favorise ou met en œuvre des projets; valorise les acteurs et les actions mises en œuvre ; évalue les actions menées et recherche la pérennisation des modes d’intervention jugés pertinents.

En tant que spécialiste d’une technique et/ou d’un public ciblé (enfants, adolescents, familles,…), il propose des activités spécifiques adaptées aux attentes du public en vue de développer les potentialités de chacun.
Ce professionnel conçoit et mène des interventions sociales dans des modalités les plus variées allant  de la prise en charge des loisirs à l'accompagnement social et éducatif, en passant par toutes les situations de médiation sociale et culturelle. Il intervient dans le cadre de dispositifs légaux.
Ses qualités relationnelles lui permettent d’établir des relations, à travailler avec des partenaires privés ou décideurs publics  appartenant à des secteurs parfois fortement différenciés : le social, l’économique, l’éducatif, le judiciaire, le culturel, l’urbain, le politique… Il a une très bonne connaissance des caractéristiques de ses interlocuteurs, de leurs langages, de leurs stratégies et techniques d’intervention.

... lire la suite

Diplôme Responsable associatif

Niveau Bac +3 / Bac +4

Le responsable d’association exerce des fonctions de direction et/ou d’encadrement au sein d’une association ou d’un réseau d’associations, il exerce sa fonction par délégation du conseil d’administration, en lien étroit avec le président et les membres du bureau. Le périmètre de responsabilité s’adapte à la taille de la structure : le responsable d’association dirige soit la structure, soit un service au sein de cette structure, mais les compétences mises en œuvre sont identiques.
Le métier visé par la certification « responsable d’association » est directeur d’une petite association (moins de 9 ETP), ou responsable de service (cadre) dans une association ou réseau associatif plus important. Les responsables associatifs managent de petites associations ou exercent des fonctions d’encadrement dans des associations plus importantes.

... lire la suite

LICENCE Psychologie

Niveau Bac +3 / Bac +4

Le titulaire de ce diplôme peut exercer les activités suivantes :
-    se familiariser avec les différents paradigmes thématiques qui sont disciplinairement engagés
-    discerner les axes nouveaux de recherches actuelles et les mesurer au regard des implications pratiques et professionnelles usuelles.
-    effectuer des recherches thématiques et bibliographiques, grâce aux outils disponibles localement (Bibliothèque de section) ou à distance (Bibliothèque centrale, Internet).
-    acquérir les informations, ressources et méthodologies nécessaires à la compréhension d’une étude, d’un protocole, d’un paradigme ou de pratiques, tout en favorisant une évaluation critique de ceux-ci.
-    appliquer, modifier et étendre leur savoir
-    mesurer les effets sociaux de la communication dans un environnement professionnel
-    réfléchir aux conditions éthiques et déontologiques de la fonction de psychologue

... lire la suite