Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Le titulaire de ce diplôme peut exercer les activités suivantes :
-    se familiariser avec les différents paradigmes thématiques qui sont disciplinairement engagés
-    discerner les axes nouveaux de recherches actuelles et les mesurer au regard des implications pratiques et professionnelles usuelles.
-    effectuer des recherches thématiques et bibliographiques, grâce aux outils disponibles localement (Bibliothèque de section) ou à distance (Bibliothèque centrale, Internet).
-    acquérir les informations, ressources et méthodologies nécessaires à la compréhension d’une étude, d’un protocole, d’un paradigme ou de pratiques, tout en favorisant une évaluation critique de ceux-ci.
-    appliquer, modifier et étendre leur savoir
-    mesurer les effets sociaux de la communication dans un environnement professionnel
-    réfléchir aux conditions éthiques et déontologiques de la fonction de psychologue

A travers les contenus issus de travaux développés dans les grands secteurs classiques de la psychologie (générale, sociale, différentielle, du développement, psychopathologie et psychologie clinique), cette formation a pour but de faire acquérir aux étudiants un savoir-faire général, ainsi qu’une solide connaissance de la discipline, notamment :

Savoir-faire intellectuels généraux
— être capable d’adopter un point de vue en face d’un argument fondé
— être conscient de la nécessité de réfléchir aux conditions éthiques, prescriptives et expressives d’un discours fondé sur une argumentation scientifique
— être conscient des effets sociaux de la communication dans un environnement professionnel
— avoir une vision critique des limites du savoir acquis et d’estimer la qualité d’une information venant de sources diverses
— être capable d’appliquer, de modifier, ou d’étendre un savoir acquis
— être capable de communiquer les résultats de ce qu’il a appris et de ce qu’il pense à d’autres étudiants dans la discipline et en dehors d’elle.
Connaissance de la discipline
— être capable de reconnaître les principaux courants (thématiques et épistémologiques) qui constituent la discipline dans l’histoire et dans l’actualité
— être capable d’identifier des propositions issues de ces courants
— connaître certaines des données de fait, certains protocoles et plusieurs paradigmes de recherche sur lesquels s’appuient ces courants
— être capable de chercher avec efficacité une information nécessaire à la compréhension d’une étude, un protocole ou un paradigme

Savoir-faire pratiques spécifiques
— être capable d’analyser une situation complexe (étude de cas individuel ou collectif) en repérant les connaissances, concepts ou techniques pertinents
— être capable de se positionner dans un environnement de travail et dans un groupe de travail
— être capable de communiquer sur son propre travail dans un environnement pluri-professionnel.

Compétences transversales :
-  maîtrise des différents outils de communication
- capacité rédactionnelle
- être capable de travailler d’une façon autonome et en équipe
- conduire un projet
- effectuer une recherche documentaire
- élaborer un projet professionnel

}

Diplômes similaires

Le responsable de projets de formation est un professionnel de l’ingénierie de formation. Ses
principales activités sont les suivantes :
-    l’ingénierie de formation à partir d’une analyse du travail ;
-    la mise en œuvre d’une stratégie de développement des compétences articulant travail et formation ;
-    le management d’un projet de formation ;
-    l’inscription du projet dans la politique générale d’un territoire, d’une branche professionnelle, d’une institution ou d’une organisation ;
-    le montage juridico-financier et la gestion administrative d’un projet de formation ;
-    l’accompagnement et le suivi des publics bénéficiaires de la formation.

Pour occuper ce métier, le responsable de projets de formation doit être capable :
- d’analyser des besoins et/ou des demandes de formation émanant d’entreprises, de branches professionnelles, d’organismes collecteurs, d’institutions et d’organismes publics et privés, de collectivités territoriales, de personnes en voie de professionnalisation ou de réorientation professionnelle ;
- d’analyser les situations de travail pour construire un dispositif et des outils de formation contribuant au développement des compétences et à la professionnalisation des personnes ;
- de concevoir, mettre en œuvre et évaluer des dispositifs de formation destinés à développer les compétences des bénéficiaires et des organisations qui les emploient ;
- de piloter un projet de formation et coordonner des équipes d’intervenants ;
- de participer à la professionnalisation des formateurs ;
- d’anticiper l’impact des modifications  des organisations du travail sur les compétences ;
- d’accompagner les décideurs dans le montage de leur plan de formation et des dispositifs de développement des compétences.

Ce professionnel de l’intervention sociale, construit son intervention à partir des besoins des publics, il met en œuvre une démarche de  diagnostic et d’analyse de problématiques sociales, il met en place, anime, coordonne des dispositifs.

En réponse à l’ensemble des besoins évalués, l’intervenant social conçoit son intervention sur la base de projets dont l’évaluation déterminera la pérennité ou non. Pour conduire ses actions collectives, il développe des partenariats sur lesquels il s’appuie car  ses activités s’exercent au-delà de la structure qui l’emploie. Son positionnement de cadre intermédiaire l’amène à coordonner des équipes et des activités dans le cadre d’objectifs déclinés dans le projet mis en œuvre.

En tant que généraliste, le professionnel de l’intervention sociale, il identifie et analyse le contexte d’intervention (ressources et contraintes) ;construit une réponse aux besoins et aux demandes sur un mode participatif ; conçoit, coordonne et favorise ou met en œuvre des projets; valorise les acteurs et les actions mises en œuvre ; évalue les actions menées et recherche la pérennisation des modes d’intervention jugés pertinents.

En tant que spécialiste d’une technique et/ou d’un public ciblé (enfants, adolescents, familles,…), il propose des activités spécifiques adaptées aux attentes du public en vue de développer les potentialités de chacun.
Ce professionnel conçoit et mène des interventions sociales dans des modalités les plus variées allant  de la prise en charge des loisirs à l'accompagnement social et éducatif, en passant par toutes les situations de médiation sociale et culturelle. Il intervient dans le cadre de dispositifs légaux.
Ses qualités relationnelles lui permettent d’établir des relations, à travailler avec des partenaires privés ou décideurs publics  appartenant à des secteurs parfois fortement différenciés : le social, l’économique, l’éducatif, le judiciaire, le culturel, l’urbain, le politique… Il a une très bonne connaissance des caractéristiques de ses interlocuteurs, de leurs langages, de leurs stratégies et techniques d’intervention.

  • Maîtriser les méthodes et techniques en ingénierie de projet
  • Maîtriser le travail en réseau et le partenariat avec l’ensemble des acteurs locaux publics et/ou privés sur un territoire déterminé
  • Concevoir, mettre en œuvre et gérer des projets d’action sociaux et socioculturels locaux
  • Faire émerger la créativité et la participation du public dans les projets d’action locaux.
}

Ce sont en priorité les métiers et les fonctions liés :

-          A l’encadrement et à la coordination d’équipes dans les structures d’aide à domicile d’une part, et à l’accompagnement social et médico-social, d’autre part.

 

Activités du professionnel formé :

Activités d’encadrement et de coordination

-          Il anime le travail des équipes sur le terrain,

-          Il pilote la gestion des projets d’équipe

-          Il organise l’ensemble de l’activité des équipes, voire de la structure (élaboration des emplois du temps, édition des bulletins de salaire…)

-      

-          Gestion des ressources humaines,

-          Gestion financière et comptable.

Compétences opérationnelles

-          Méthodologie de projet,

-          Identification des caractéristiques et besoins des publics concernés

-          Gestion et animation d’équipes,

-          Mise en ouvre du cadre juridique et comptable du secteur,

-          Mise en ouvre des dispositifs sociaux et médico-sociaux,

-          Répondre aux commandes institutionnelles,

-          Techniques de communication

-           Compétences linguistiques Niveau B du cadre de référence de l’Union Européenne

}