Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

La mention Droit est composée de 3 parcours :
Droit du sport
Droit du tourisme
Droit de la sécurité sanitaire, alimentaire et environnementale


Les diplômés de la mention Droit sont aptes à :
-    prévenir et résoudre des litiges en interprétant le droit.
-    proposer des solutions amiables ou judiciaires aux litiges.
-    rassembler et analyser la documentation disponible, consulter les experts éventuels et les personnalités compétentes.
-    construire la méthodologie et délimiter le champ d'investigation.
-    analyser et interpréter les résultats dans une perspective d'explication théorique.
-    conseiller les administrations et les entreprises  dans la conduite et le déroulement des procédures devant les principales juridictions ainsi que devant les tribunaux arbitraux.
-    contribuer à la préparation et à la mise en œuvre de l’action d’une organisation intergouvernementale ou d’une ONG.
-    participer à la définition des thèmes d'études ou de recherches.
-    rédiger des publications (rapports d'étude, notes de synthèse, articles...).
-    participer à des colloques, conférences ou séminaires sur des thèmes appartenant au domaine d'investigation (ou à des domaines connexes).

• Parcours "Droit du sport"

Les diplômés sont aptes à :
-    exercer les activités de juristes au sein d’une structure sportive,
-    occuper des postes de direction juridique d’organisations sportive

• Parcours "Droit du tourisme"

Les diplômés sont aptes à :
-    Assurer des fonctions de direction juridique dans des entreprises touristiques,
-    Rédiger des contrats pour des entreprises touristiques
-    Négocier des offres touristiques
-    Diriger un office de tourisme
-    Assurer des fonctions de fiscaliste dans une entreprise touristique

• Parcours "Droit de la sécurité sanitaire, alimentaire et environnementale"

Les diplômés sont aptes à :
-    Informer les entreprises et administrations sur l'évolution des dispositions en vigueur dans les domaines de la protection sanitaire et alimentaire et sur le rôle des institutions administratives ou pénales spécifiques.
-    Conseiller les entreprises dans la mise en place de processus respectant les mesures nouvelles en matière de sécurité sanitaire mises en place par l’Etat et les organisations communautaires ou internationales.
-    Préciser leurs obligations aux  chercheurs, médecins, producteurs, distributeurs, contribuer à définir les règles d’éthique propres à ces professions. Leur faire prendre conscience des possibilités et des risques offerts par de nouvelles pratiques (OGM, brevetabilité du vivant, nouvelles technologies etc.).
-    Conseiller et assister sur le plan juridique les victimes et les associations de consommateurs

Les diplômés de la Mention Droit sont capables de :
Effectuer une veille juridique
Rédiger des textes normatifs et de d’argumentaires
Utiliser leur esprit d'analyse, de synthèse et capacités rédactionnelles pour analyser les textes juridiques, rédiger des notes et des comptes rendus mais aussi les traduire en recommandations opérationnelles.
Développer leur sens de l’écoute et de la communication pour dialoguer tant avec les administrations qu'avec les services techniques d'une entreprise.
Utiliser leur pédagogie pour rendre compréhensibles et intelligibles les textes de lois à des non-juristes.
Utiliser leur force d'argumentation et de conviction pour pouvoir instruire certains dossiers, imposer la mise en application de règlementations.
Comprendre et savoir interpréter correctement les textes de loi.
Savoir rédiger non seulement des notes et des comptes rendus, mais aussi des demandes de certification et d'autorisation, et des contrats.
Analyser les pratiques des entreprises du secteur et évaluer leur conformité avec les programmes, mesures et textes réglementaires.
Assurer la mise en œuvre de la politique des pouvoirs publics.
Veiller à la conformité de l'entreprise avec les différents domaines du Droit.
Aider à la rédaction des contrats et à la gestion du contentieux.

• Parcours "Droit du sport"
Connaitre et maîtriser des outils juridiques inhérents aux acteurs sportifs
Rédiger des actes juridiques ; notamment, les contrats sportifs (contrats de travail, contrats commerciaux …)
Connaitre des institutions sportives et de leur mode de fonctionnement

• Parcours "Droit du tourisme"
Apprécier le coût fiscal des opérations engagées par les entreprises du tourisme.
Rechercher et mettre en œuvre des formules d'optimisation des coûts fiscaux.
Aider à concevoir les montages juridiques appropriés aux projets touristiques.
Informer sur l'évolution des dispositions en vigueur dans le secteur du tourisme.
Défendre et protéger les intérêts de l'entreprise ou des consommateurs de produits touristiques.
Participer à l’élaboration de réglementations dans le domaine du tourisme, rédiger de textes d’application, suivre leur mise en œuvre.

• Parcours "Droit de la sécurité sanitaire, alimentaire et environnementale"
Savoir dialoguer avec des scientifiques, savoir expliquer les enjeux juridiques.istratifs ou d’entreprises avec une restitution publique ,
Utiliser leur Culture juridique
Connaitre de la réglementation française/européenne/internationale et la jurisprudence en droit de la sécurité sanitaire, alimentaire et environnementale.
Disposer de compétences scientifiques et techniques de base pour savoir faire le lien entre le droit de la sécurité sanitaire, alimentaire et environnementale et le terrain.

}

Diplômes similaires

MASTER Gestion de l'Environnement

Équivalence Bac +5 et plus

Les diplômés du master Géoenvironnement peuvent prétendre à différents emplois dans lesquels il peut mettre en œuvre les activités suivantes :

Parours Fonctionnement et Restauration des
Ecosystèmes Aquatiques Continentaux (FREMAC) :

- réaliser des bilans et proposer des plans d'action sur les milieux naturels aquatiques,
- gérer des écosystèmes aquatiques,
- administrer des réseaux d’assainissement,
- réaliser des animations environnement.

Parcours Géoenvironnement (GEOENV) :

- réaliser des diagnostic et études environnementales,
- gérer une zone environnementale,
- animer un territoire (SAGE).

Compétences transversales


Compétences organisationnelles
Utiliser les technologies de l'information et de la communication, partager et organiser des données.
Effectuer une recherche d'information : préciser l'objet de la recherche, identifier les modes d'accès, analyser la pertinence, expliquer et transmettre.
Mettre en œuvre un projet, définir les objectifs et le contexte, réaliser et évaluer l'action.
Réaliser une étude : poser une problématique, construire et développer une argumentation ; interpréter les résultats ; élaborer une synthèse ; proposer des prolongements ;

Compétences relationnelles
Communiquer : rédiger clairement, préparer des supports de communication adaptés, prendre la parole en public et commenter des supports, communiquer.
Travailler en équipe, s'intégrer, se positionner, encadrer.
S’intégrer dans un milieu professionnel, identifier ses compétences et les communiquer.
Situer une entreprise ou une organisation dans son contexte socio-économique.
Identifier les personnes ressources et les diverses fonctions d'une organisation.
Se situer dans un environnement hiérarchique et fonctionnel.
Connaître, mettre en œuvre et respecter les procédures, la législation et les normes de sécurité.
Accéder à des responsabilités en milieu professionnel.

Compétences scientifiques générales
Respecter l'éthique scientifique.
Connaître, respecter et mettre en œuvre la réglementation en vigueur.
Résoudre des problèmes demandant des capacités d'abstraction,
Adopter une approche interdisciplinaire.
Concevoir et mettre en œuvre une démarche expérimentale : utiliser les appareils et les techniques de mesure les plus courants ; identifier les sources d'erreur ; analyser des données expérimentales et envisager leur modélisation ; valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux ; apprécier les limites de validité d'un modèle ; développer un regard critique vis à vis de la méthode et des résultats.
Maîtriser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données.
Maîtriser les outils mathématiques et statistiques.

Compétences spécifiques FREMAC :
•    Posséder une culture large permettant de comprendre et de développer des travaux sur le fonctionnement intégré, notamment en termes de passage d’échelle d’étude.
•    Connaître les méthodologies et les outils modernes d’étude des milieux aqautiques, de leurs peuplements et de leurs interactions trophiques.
•    Maîtriser les moyens et les enjeux de la restauration des milieux aquatiques.
•    Etre capable d’assurer la liaison entre les niveaux d’organisation (du moléculaire au fonctionnement du peuplement au champ) de l’entreprise.

Compétences spécifiques GEOENVIRONNEMENT :
•    Maîtriser les connaissances et les méthodes de la géographie environnementale, notamment à partir d’une pratique personnelle de la recherche (sur le terrain et en laboratoire) ;
•    Etre capable de prendre en compte l’évolution des connaissances et des méthodes dans le domaine, de se former et d’innover ;
•    Connaître les principes du fonctionnement et des dynamiques des milieux naturels ;
•    Maîtriser les méthodes d’analyses environnementales (géomatique, télédétection, méthodes de terrain) ;
•    Mettre en œuvre des systèmes d’information géographique, de la modélisation spatiale et de la cartographie ;
•    Définir et appliquer des concepts et des outils de la gestion environnementale ;
•    Identifier les sources et obtenir des données qualitatives et quantitatives pour analyser une problématique environnementale et formuler des préconisations stratégiques ou opérationnelles ;
•    Réaliser des travaux de recherche et présenter les résultats.

}

MASTER Administration publique

Équivalence Bac +5 et plus

- Gestion administrative et financière

- Gestion de projets

- Mise en œuvre de politiques publiques

- Assurer la gestion administrative et financière

- Rechercher, prendre connaissance des textes et les appliquer

- Lire et exploiter des documents de synthèse

- Etablir des bilans, préparer des tableaux de bord

- Préparer et suivre l'exécution du budget

- Rechercher des moyens financiers

- Contrôler les recettes et les dépenses

- Fixer les objectifs, planifier des tâches

- Coordonner des actions, piloter les missions

- Apporter les appuis et les correctifs nécessaires

- Conduire des projets

- Mener un entretien d'évaluation-notation

- Collecter, structurer et hiérarchiser des informations

- Rendre compte des résultats

- Négocier avec les partenaires

- Etablir un plan de communication

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation

- Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité

- S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux

- Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans,

- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes

- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe

 

Chaque mention peut être déclinée en parcours (anciennement spécialités) permettant d'acquérir des compétences complémentaires. Pour plus d'information, se reporter aux liens renvoyant sur les sites des différentes universités habilités/accréditées.

}

MASTER Droit

Équivalence Bac +5 et plus

- Apport d’un conseil juridique aux dirigeants d’entreprise ou aux collectivités territoriales et à leurs groupements

- Appréciation des risques juridiques liés aux activités professionnelles des entreprises et des organisations

- Information et alerte auprès des différents services concernant les évolutions jurisprudentielles et législatives

- Mise en place d’une veille juridique

- Négocier et rédiger les accords contractuels et transactionnels

- Identifier les sources de responsabilités professionnelles

- Développer des stratégies et un plan de prévention (délégation de pouvoir, contrats d’assurance)

- Prévenir les incidents de recouvrement des créances (mise en œuvre de garanties et mesures conservatoires)

- Gérer les impayés (mise en œuvre de stratégie de recouvrement des créances et suivi de l’exécution forcée ou des procédures collectives)

- Rédiger des actes de procédure

- Suivre une procédure contentieuse en relation avec les avocats et les huissiers de justice

- Analyser et tirer des enseignements des décisions de justice, des lois et des règlements

- Gérer les différentes phases contentieuses

- Proposer des solutions en cas de litiges

- Détecter, analyser et traiter les problèmes juridiques de droit en établissant les pièces des dossiers litigieux, en assurant et réglant le suivi des affaires contentieuses, en définissant, concevant et rédigeant les documents, actes juridiques et réglementations utiles

- Rechercher l’information et la documentation juridiques (veille juridique)

- Former et informer sur les règles de droit

- Etablir des actes juridiques, prévenir et assurer le suivi des contentieux

- Evaluer un préjudice et élaborer une procédure d’indemnisation

 

Compétences pré-professionnelles

 - Se situer dans un environnement socio-professionnel et interculturel, national et international, pour s’adapter et prendre des initiatives

- Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

- Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet

- Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.

- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique

 

Compétences transversales

 - Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l’état de la recherche et l’évolution de la règlementation

- Evaluer et s’autoévaluer dans une démarche qualité

- S’adapter à différents contextes socio-professionnels et interculturels, nationaux et internationaux

- Rédiger des cahiers des charges, des rapports, des synthèses et des bilans,

- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère, et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes

- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information de manière adaptée ainsi que pour collaborer en interne et en externe

}