Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Ces professionnels montent, évaluent tout projet de reprise ou de création d'activités. Ils rassemblent tous les éléments : une étude commerciale, une étude financière et enfin une étude juridique permettant de vérifier au préalable la viabilité de l'entreprise. Ils réalisent un plan d'affaires (étude de marché, prévisions d'activités, plan d'actions commerciales, financements prévus et aides). Ils négocient avec les banquiers à partir de ces bases et choisissent un statut juridique fiscalement avantageux. Gestionnaires opérationnels, ils mettent en place des tableaux de bord, supervisent, organisent et coordonnent les services administratifs, comptables et financiers, commerciaux. Objectif : éviter les erreurs stratégiques et de gestion qui sont les raisons premières des faillites.
.}

Diplômes similaires

Diplôme Responsable en gestion

Équivalence Bac +3 ou +4

Le Responsable en gestion intervient essentiellement comme cadre adjoint ou responsable d’une unité de travail dans les domaines d’activité économique tertiaires : la banque et l’assurance, le transport, les ressources humaines, la comptabilité, le droit public, la vente et le marketing. Bénéficiant en général de plusieurs d’années d’expérience professionnelle dans son activité, il vient consolider sa fonction de cadre en gestion ou bien  évoluer vers une fonction de cadre dirigeant ou de responsable d’entreprise. Il est conduit à développer plusieurs compétences professionnelles :
- l’élaboration de procédures de gestion et de stratégies de gestion reliées aux objectifs de l’entreprise,    
- la préparation, le suivi et le contrôle des budgets d’activité,    
- la gestion et le suivi des relations commerciales et des réseaux de distributions,    
- le contrôle de l’application des règles de droit du contrat, de droit du travail… aux activités tertiaires,    
- la conception et le suivi de plans commerciaux annuels, en lien avec la direction des entreprises,    
- le recrutement, la gestion du personnel et l’animation d’équipes dont il a la responsabilité.   

Le titulaire de la certification est capable de :
Domaine de compétences 1 : Elaboration et conduite de la stratégie d’un projet / d’une entité.                                             
- définir des objectifs globaux et élaborer une stratégie de développement.
- piloter et évaluer un projet / une entité.
- identifier et mettre en œuvre des partenariats pertinents.
- rechercher et exploiter les informations issues d’une veille stratégique.
Domaine de compétences 2 : Conception et conduite de la politique marketing et commerciale.
- élaborer et réaliser une veille marketing et des études de marché qualitatives et quantitatives pour préparer ou contrôler une décision marketing ou commerciale.
- élaborer un plan marketing et le mettre en œuvre.
- définir et animer une gestion efficace de la relation client. - assister la force de vente dans la stratégie de vente.
Domaine de compétences 3 : Pilotage administratif et financier d’une entité.
- appliquer les mécanismes comptables, budgétaires et du contrôle de gestion.
- élaborer les procédures de gestion administrative et comptable.
- utiliser les leviers d’optimisation des ressources internes.
- réaliser des études financières et économiques nécessaires aux choix d'investissements.
Domaine de compétences 4 : Management et organisation des ressources humaines.
- analyser le fonctionnement d’organisation du travail d’une entité et établir un diagnostic.
- utiliser les outils de gestion administrative des ressources humaines.
- appliquer la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.
- utiliser les outils de management organisationnel des équipes et du travail.

 - Conception et conduite de projets associatifs permettant le développement de la structure

 - Établissement du budget et aide au pilotage financiers des projets

 -   Impulsion à la création de nouvelles associations,

  -  Formation aux dirigeants des associations, leurs salariés et leurs bénévoles,

  -  Mise en réseau des associations,  aide pour les fusionner,

  -  Création de partenariats durables avec d'autres organisations et avec des collectivités territoriales,

 

 -  Mettre en œuvre une démarche projet, fixation des objectifs, mobilisation des ressources

-  Respecter les délais

-  Suivre les résultats du projet et de ses impacts

-  Organiser la mobilisation et l’animation d’un réseau de bénévoles et de volontaires

-  Développer le réseau de partenaires grâce à sa connaissance des différents acteurs de l’environnement institutionnel

-  Connaitre les mécanismes de financements publics et parapublics

-  Connaitre  la réglementation juridique et fiscale applicable aux associations, coopératives, mutuelles, structures de production de biens et services d’utilité sociale ou collective ...)

-  Maitriser des outils et techniques de la comptabilité, de la gestion budgétaire et de l’informatique appliquée à la comptabilité et à la gestion.

}

Le chef d’entreprise développeur de PME est apte à établir un diagnostic préalable à la reprise de l’entreprise visée, à élaborer son plan stratégique de développement, puis à en assurer la direction dans ses différentes composantes : - Planifier et organiser l’activité
- Animer ses équipes
- Assurer les contrôles
- Mesurer et garantir la performance globale de son entreprise.

Le titulaire de la certification est capable de :
1. Conduire un projet de reprise/développement d’entreprise :
- Positionner son projet de reprise
- Réaliser un diagnostic global de l’entreprise cible et procéder à son évaluation financière
- Décider de reprendre (ou non) l’entreprise cible
- Définir un plan stratégique de développement
- Conclure et mettre en place le plan de reprise
- Assurer la prise en main de l’entreprise « les 100 jours »

2. Définir la stratégie globale d’une PME/PMI :
- Analyser périodiquement l’entreprise dans son environnement interne et externe
- Décider des orientations et arrêter la stratégie d’entreprise opportune
- Définir ou ajuster le projet d’entreprise, communiquer et mobiliser ses collaborateurs.

3. Piloter et diriger une PME au quotidien :
- Organiser et planifier l’activité
- Orchestrer et garantir la performance
- Contrôler, ajuster, réguler
- Anticiper les évolutions et mutations et manager l’innovation

4. Manager et gérer les hommes :
- Structurer et organiser les ressources humaines
- Animer et motiver les équipes
- Administrer le personnel
- Gérer les compétences
- Gérer les relations sociales