Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

L’Ecole de l’air forme des officiers ingénieurs de carrière.
La certification atteste de leur capacité à exercer dans une première partie de carrière, des responsabilités de chefs militaires et d’experts tactiques du milieu aéronautique et spatial. Elles s’exercent dans des charges de commandement et de combat et, selon les spécialités, dans des activités de pilotage, de contrôle, de fonctions techniques, etc.
La certification garantit également l’aptitude des officiers à occuper, dans une seconde partie de carrière, des postes de futurs cadres supérieurs et hauts dirigeants du Ministère de la Défense ou d’instances internationales, responsables des questions militaires et de sécurité et expert de l’emploi des technologies de l’aéronautique, du spatial et des systèmes d’armes.

La certification implique la vérification des qualités suivantes :

  • connaissance et compréhension y compris transverses d'un vaste champ de sciences fondamentales ;
  • connaissance et compréhension approfondies des sciences et techniques liées au milieu aéronautique militaire et spatial ;
  • capacité à étudier et résoudre des problèmes complexes en s'appuyant sur les sciences et techniques de l'ingénieur ;
  • capacité à concevoir des solutions scientifiques et techniques permettant de définir des produits, systèmes et services au profit de l’Armée de l’air et de la Défense ;
  • capacité à entreprendre et mener à bien des recherches ;
  • capacité à mettre en œuvre des solutions scientifiques et technologiques dans le milieu aéronautique militaire et spatial ;
  • connaissances économiques, stratégiques, sociales et juridiques, leur compréhension et leur mise en œuvre au sein de l’Armée de l’Air et de la Défense comme dans le cadre des opérations aériennes ;
  • connaissance et compréhension des problématiques, des stratégies de management des organismes de la Défense et de leur mise en œuvre ;
  • compréhension et respect des valeurs environnementales ;
  • capacité à assumer des responsabilités au sein de l’Armée de l’Air et de la Défense ;
  • capacité à innover, notamment grâce un enseignement  d’initiation à la recherche
  • capacité à créer des activités dans le cadre de la conception et de la conduite de projets personnels en autonomie ;
  • dimension organisationnelle et culturelle : développement de la "culture d'entreprise" de l'armée de l'air et de la défense : traditions, histoire et organisations ;
  • capacités personnelles de l’officier aviateur : ouverture d'esprit, sens des valeurs militaires et aéronautiques, goût de l'effort physique, courage, intégrité, engagement ;  
  • capacités organisationnelles et interpersonnelles ;
  • adaptation interculturelle, internationale et interarmées : échanges de scolarité avec les académies militaires partenaires, stages à l'étranger ;
  • compréhension de la société et aptitude à situer leur place et leur rôle dans la société, connaissance et application des valeurs, de l’éthique, des règlements et des devoirs de l’Aviateur ;
  • connaissance de soi ;
  • capacité d'adaptation ;
  • capacité à commander un organisme ou un groupe : stages de mise en situation de responsabilité et de développement du leadership.

Le titre d'ingénieur confère le grade de master conformément au décret n°99-747 du 30 août 1999.

}

Diplômes similaires

MASTER Ingénierie de la santé

Équivalence Bac +5 et plus

Le titulaire de cette certification gère les aspects techniques, humains et économiques d'un projet ou d'une activité.

Il peut exercer les activités suivantes, en fonction du parcours suivi (cf. cadre modalité d'accès à la certification):

  • Recherche et développement clinique ou en biotechnologie au service de la santé et de l'environnement durable.
  • Conception et formulation de produits de santé et de soins corporels dans un contexte de développement durable.
  • Production et diffusion de produits de santé et maîtrise des risques environnementaux
  • Evalutaion et gestion des risques environnementaux et sanitaires.
  • Management de projet en lien avec la neuropsychologie
  • Recherche et développement en neuropsychologie dans le champ sanitaire et social

Compétences scientifiques générales de la spécialité Ingénierie de la santé (communes à l'ensemble des parcours):

- Analyser, synthétiser et mémoriser des informations scientifiques, techniques et organisationnelles.

- S'adapter en permanence aux nouvelles technologies et aux différents projets.

- Négocier avec des interlocuteurs variés et prendre en compte leur avis.

- Anticiper els risques et les dysfonctionnements

- Savoir rédiger des procédures- Concevoir et réaliser des outils de suivi et d'analyse (tableuax de bord, graphiques...)

- Explorer un sujet de recherche et ses limites

- Rechercher et analyser la documentation relative au sujet étudié

- Définir les planigrammes (plannings) généraux d'organisation et de production et en suivre l'avancement.

Compétences disciplinaires spécifiques de la spécialité Ingénierie de la santé:

Parcours Recherche et Développement, Production de Produits de santé:

- Mener à terme des recherches appliquées- Etablir des cahiers des charges- Etudier les avant-propos et les projets- Concevoir et expérimenter les prototypes, les produits et les procédés nouveaux- Constituer les dossiers techniques- Coordonner et gérer globalement un projet d'étude.

- Concevoir les gammes de fabrication des produits de santé et des produits de soins corporels dans un contexte fort d'assurance qualité et dans le respect de la réglementation internationale.

-Ordonnancer et contrôler les flux de matières - Participer à la conception, aux choix et à l'implantation d'équipements productifs

Parcours Recherche et développement clinique:

- Concevoir une base de données cliniques et contrôler sa cohérence- Rédiger un cahier des charges pour définir , valider et planifier les différentes étapes d'un esai clinique- Encadrer des sous-traitants- Etre capable de lire et d'interpréter des protocoles d'études.

- Etre garant de la qualité des données scientifiques d'un essai clinique, veiller ua respect du protocole et comprendre des sujets médicaux divers.

- Etudier et déterminer les procédures à suivre pour chaque fabrication- Constituer les dossiers de fabrication- Etablir les programmes prévisionnels de production à moyen et long termes- Optimiser les moyens à mettre en oeuvre , l'organisation du travail et les temps nécessaires à al fabrication.

Parcours Biotechnologies pharmaceutiques:

- Concevoir les thèmes et les méthodes d'expérimentation- Concevoir et adapter le matériel aux travaux de recherche- Interpréter les résultats des expériences (analyses, essais, tests)- Rechercher une explication théorique des faits expérimentaux- Poursuivre ses investigations sur les champs d'application de l'étude- Déposer des brevets- Rédiger des publications sur l'étude (mémoires, articles scientifiques...)- Participer à des colloques, des conférences ou des séminaires pour diffuser l'information scientifique et technique sur les conclusions et les applications de la recherche

Parcours environnement santé:

Mettre en place des méthodes et des moyens de protection afin de réduire la fréquence des risques, mais ausi d'en diminuer l'ampleur et les conséquences- Surveiller les installations (station de détoxication, centre d'enfuissement, station d'épuration...) pouvant provoquer des nuisances sur l'environnement- Faire respecter les règles de protection de l'environnement- effectuer des prélèvements sur des sites suspects- Analyser, examiner et formaliser les résultats des prélèvements réalisés- Proposer l'exécution de travaux permettant de diminuer les nuisances du site.

- Savoir évaluer et gérer des risques environnementaux et sanitaires dans le contexte réglementaire Européen (REACH)

Parcours recherhce et Développement en Neuropsychologie

- Savoir élaborer, critiquer, coordonner et analyser les résultats de protocoles cliniques ou expérimentaux dans le champ de la cognition, du comportement et de la neuropsychologie

- Savoir mener et coordonner des opérations cliniques ou expérimentales centrées sur le fonctionnement cognitif et comportemental normal ou pathologique dans le champ du sanitaire, du médico-social et de l'industrie.

- Savoir gérer des études cliniques ou des suivis sur les enfants, les adultes et les personnes âgées dans le champ de la Neuropsychologie

Compétences transversales (organisationnelles et relationnelles) de la spécialité Ingénierie de la santé commune à l'nesemble des parcours:

- Animer et diriger des équipes et des hommes

- Connaître et utiliser les méthodes et matériels informatiques (logiciels, matériels, microprocesseurs...)

- Posséder les techniques de traitement statistique de données.

- Maîtriser les techniques managériales: Management de projet, Management de la qualité, Gestion des délais, Analyse des risques, analyse financière et gestion des coûts,

- Faire preuve d'autonomie et d'initiative dans les différents domaines d'intervention.

- Respecter la confidentialité des informatiosn traitées.

- Connaître les bases de l'économie et de la gestion

- Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères, notamment l'anglais mais aussi l'allemand, l'espagnol ou l'italien.

- Savoir échanger des informations avec ses collaborateurs.

}
Ce professionnel a en charge la gestion et la conduite de projets dans les domaines du Bâtiment et des Travaux Publics ; il planifie, organise et coordonne les différentes étapes permettant l’aboutissement dans les délais et à des coûts optimisés des différentes opérations dont il s’occupe. Il est le référent et le responsable administratif, technique et financier des différents chantiers qu’il supervise et veille au bon avancement de ceux-ci jusqu’à leur achèvement. Il est le lien entre les acteurs de terrain et les acteurs de bureau et fait en sorte de synchroniser les réalisations pratiques et les documents graphiques associés. .}
Ce professionnel est un spécialiste de la minimisation de l'impact environnemental des travaux publics et de construction.
Il maîtrise le phasage et le fonctionnement d’une construction. Sa connaissance du comportement des sols lui permet de dimensionner des ouvrages simples.

En matière d'éco-construction, il est capable de prendre en compte l’ensemble des paramètres d’impact des chantiers de travaux publics. Il estime les dossiers de consultation d’entreprises (DCE). Il prépare, organise et réalise les travaux. Il établit un plan de suivi et d’élimination des déchets. Il minimise les impacts du chantier sur l’environnement.

Au niveau de la gestion de l'eau et des réseaux, il est apte à analyser les risques et à dimensionner en conséquence un réseau pluvial. Il participe au choix d’une filière de traitement et dimensionne en conséquence un ouvrage de pré-traitement.

Il a les compétences pour analyser un dossier et en communiquer une synthèse, donner et décoder des ordres ou consignes et mener des débats ou des réunions.
.}