Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

 Parcours "Gestion et pilotage des ressources humaines"

- suivi administratif des dossiers individuels des salariés de leur entrée à leur départ de l’entreprise (formalités d’embauche, visites médicales, planning, droit aux congés, frais de transport, tickets restaurants, indemnités et documents de fins de contrat, etc.),

       - gestion du temps de travail et des absences, suivi des congés payés et des formations,

       - suivi des effectifs et des mouvements de personnel,

       - élaboration de toute paie de salariés non cadres et de paies simples de salariés cadres afin d’en comprendre les différentes composantes et de pouvoir répondre aux questions des salariés.

- Veille en droit du travail afin d’assister les responsables hiérarchiques des services dans l'application de cette législation (élaboration des différents types de contrats de travail avec insertion des clauses adaptées et opportunes, mise à jour des bulletins de paie en considération des modifications législatives…). Cette veille a également pour objet de réguler et régulariser la relation des dirigeants avec les différentes instances représentatives du personnel (obligations de consultation et d’information des IRP) et d’assurer l’interface avec les organismes sociaux et administratifs.

- Réalisation etmaîtrise du processus de recrutement (sourcing, fiche de poste, rédaction et diffusion d'annonces, tri des CV, techniques d'entretien et d'évaluation, accueil des nouveaux salariés).

- Participation à la communication interne sur les sujets concernant les ressources humaines.

 

 

 

- Maîtrise des techniques et outils fondamentaux de l'administration du personnel :

    

- Maîtrise des principaux outils de la gestion de carrière (GPEC) : plan de formation, suivi administratif de la formation, contact et financement avec les OPCA, systèmes d’évaluation (construction des fiches d’évaluation, entretiens d’évaluation …), bilans de carrières, carte des métiers.

- Conception des tableaux de bord et de statistiques RH (bilan social etc.).

- Maîtrise des principaux outils bureautiques de communication

- Animation et co-animation d'un projet RH

 

 

 

}

Diplômes similaires

- Analyse de besoins de formation
- Réalisation de bilans de compétences
- Aide à la construction de projets d’insertion ou ré insertion
- Accompagnement social

• Identifier  et utiliser les dispositifs publics liés à l’orientation et l’emploi

• Evaluer et formaliser les compétences professionnelles
• Accompagner les constructions de projets professionnels  

·         Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

·         Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.

·         Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

·         Développer une argumentation avec esprit critique.

·         Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

·         Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

·         Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.  

·         Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.  

·         Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

·         Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives. 

·         Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

·         Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

·         Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de  la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.

 

}

Le responsable de projets de formation est un professionnel de l’ingénierie de formation. Ses
principales activités sont les suivantes :
-    l’ingénierie de formation à partir d’une analyse du travail ;
-    la mise en œuvre d’une stratégie de développement des compétences articulant travail et formation ;
-    le management d’un projet de formation ;
-    l’inscription du projet dans la politique générale d’un territoire, d’une branche professionnelle, d’une institution ou d’une organisation ;
-    le montage juridico-financier et la gestion administrative d’un projet de formation ;
-    l’accompagnement et le suivi des publics bénéficiaires de la formation.

Pour occuper ce métier, le responsable de projets de formation doit être capable :
- d’analyser des besoins et/ou des demandes de formation émanant d’entreprises, de branches professionnelles, d’organismes collecteurs, d’institutions et d’organismes publics et privés, de collectivités territoriales, de personnes en voie de professionnalisation ou de réorientation professionnelle ;
- d’analyser les situations de travail pour construire un dispositif et des outils de formation contribuant au développement des compétences et à la professionnalisation des personnes ;
- de concevoir, mettre en œuvre et évaluer des dispositifs de formation destinés à développer les compétences des bénéficiaires et des organisations qui les emploient ;
- de piloter un projet de formation et coordonner des équipes d’intervenants ;
- de participer à la professionnalisation des formateurs ;
- d’anticiper l’impact des modifications  des organisations du travail sur les compétences ;
- d’accompagner les décideurs dans le montage de leur plan de formation et des dispositifs de développement des compétences.