Activités visées

- Elaboration (ou participation à l’élaboration) de la stratégie RH et à la formalisation d’un schéma directeur RH ou Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences, (besoins quantitatifs et qualitatifs) en adéquation avec les évolutions stratégiques de l’organisation 

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Mise en place ou gestion des procédures de recrutement ou des plans de sauvegarde de l’emploi 

- Pilotage de la gestion opérationnelle des compétences : anticipation des besoins de l'entreprise en matière de compétences, développement des compétences par des actions de formations de plus en plus innovantes,

- Gestion des carrières et des trajectoires professionnelles (promotion, mutation, formation). 

- Supervision, conduite, contrôle de la gestion administrative du personnel (effectifs, mouvements de personnel, temps de travail, dossiers individuels, rémunérations et charges sociales), 

- Animation  des relations avec les organismes sociaux et administratifs,    

- Conseil ou assistance auprès des responsables hiérarchiques des services dans l'application de la gestion des ressources humaines et dans leurs relations avec les différentes instances représentatives du personnel,        

- Veille sur les conditions générales de travail et d'application de la législation sociale,    

- Audit des pratiques de gestion des ressources humaines,

- Communication interne et marketing RH, développement d’une marque employeur

- Pilotage et suivi des outils digitaux de GRH (SIRH)  

Compétences attestées

- Faire de la veille sur les évolutions de son environnement ou éco-système et anticiper les transformations et innovations RH possibles, développer des approches de prospective des métiers et du travail

- Piloter ou co-piloter la construction d'une vision stratégique RH, fixer des objectifs et donner du sens via des approches de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences et de schéma directeur RH, etc. en alignement avec la stratégie de l’entreprise

- Fédérer et animer les acteurs internes et externes (gouvernance) dans un souci d'éthique

- Développer des politiques et pratiques de GRH dans les différents domaines de la Gestion (recrutement, formation, etc.) des Ressources Humaines en veillant à une contextualisation des pratiques

- Appliquer et mettre en œuvre des politiques et pratiques de GRH dans les domaines du développement RH (compétences et des métiers), de l’évaluation et de la gestion des trajectoires professionnelles, etc.

- Contrôler et mesurer la pertinence et la performance des outils de gestion RH en développant des approches de contrôle de gestion sociale à travers des indicateurs et tableaux de bord sociaux sur mesure

- Auditer, évaluer et analyser les risques associés aux politiques RH en cohérence avec des démarches de responsabilité sociétale et environnementale

- Appliquer et respecter des règles et des normes liées à la GRH en particulier en droit du travail et en relations sociales

- Développer des process, des démarches Qualité, innovation etc. et veiller aux respects des normes RH

- Développer une marque employeur et des techniques de recrutement associées - Animer et fédérer des collectifs, développer son relationnel et son leadership 

- Conseiller et négocier avec ses équipes et ses partenaires d'affaires 

- Gérer l'organisation du travail et les transformations possibles 

- Piloter son projet de développement personnel 

- Développer les compétences comportementales et métiers (les siennes ou celles de ses équipes  

- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines  

- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines 

- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux 

- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation 

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation 

- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère 

- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles 

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe 

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif  

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité 

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale   

Dans certains établissements, d'autres compétences spécifiques peuvent permettre de décliner, préciser ou compléter celles proposées dans le cadre de la mention au niveau national. Pour en savoir plus se reporter au site de l'établissement.  

Secteurs d'activités

 - M70 Services des sièges sociaux, services de conseil en gestion 

- N 82 Services administratifs et autres services de soutien aux entreprises  

Type d'emplois accessibles

- Assistant Ressources Humaines,     

- Chargé de développement RH,  

- Chargé de- ou responsable du développement de la formation et des compétences 

- Responsable ressources humaines (RRH) ou Directeur, ou directeur adjoint des Ressources Humaines dans des PME.

- Chargé de - Responsable du recrutement,    

- Chargé de - Responsable de la paie,    

- Chargé de - Responsable des Relations Sociales 

- Chargé de - Responsable du SIRH,

- Chargé de - Responsable de la communication interne et du marketing RH,

- Gestionnaire des emplois et des carrières,    

- Chargé d'études RH,   

- Consultant en Gestion des Ressources Humaines,    

- Consultant en organisation,    

- Contrôleur de gestion sociale - Analyste des données RH

- Responsable d'un organisme de formation, d'insertion, d’emploi

- Formateur en Gestion des Ressources Humaines,        

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

Communément rattaché aux fonctions supports des organisations, le Responsable des Ressources Humaines (RRH) occupe une fonction permettant à l’organisation de disposer des ressources humaines correspondant à ses besoins quantitatifs (gestion des effectifs) et qualitatifs (gestion des compétences, etc.), plus particulièrement, pour une population donnée (fonction, site, établissement, région…).
Il élabore ou applique les outils de gestion et d’accompagnement des Ressources Humaines relatifs au recrutement, à la rémunération, à la gestion des carrières, à la gestion des emplois & compétences, à la formation, à la sécurité et aux conditions de travail ainsi qu’à la paie & rémunération. Il coordonne ou procède à la gestion administrative du personnel en veillant au respect de l’application des obligations légales, réglementaires et conventionnelles. Il coordonne ou procède à la gestion administrative du personnel en veillant au respect de l’application des obligations légales, réglementaires et conventionnelles. Il apporte son expertise RH aux opérationnels.
Trois domaines d’activités sont rattachés au responsable ressources humaines :
     1) Participation a l’élaboration ou /mise en œuvre de la stratégie RH
Le RRH appréhende les orientations stratégiques de la structure. Puis, il déploie la politique de management des ressources humaines en prenant en considération les caractéristiques RH sur le plan quantitatif et qualitatif. Lorsque le RRH met en œuvre les politiques élaborées par sa hiérarchie, il doit les ajuster aux caractéristiques de son champ d’action (eg. unité de production, zone géographique). Il définit les plans d’action en développant si besoin des outils. Enfin, il élabore un plan de communication auprès des parties prenantes internes (eg. instances représentatives du personnel) et externes (eg. candidats, clients, fournisseurs, service de l’emploi).
     2) Conseil en gestion des emplois et développement  des compétences
Le RRH s’inscrit dans des opérations de développement des ressources humaines en concevant ou en pilotant des actions en lien avec la gestion des emplois et des compétences. Il suit ainsi l’évolution des métiers, des emplois et, plus particulièrement, des compétences individuelles et collectives. Pour ce faire, il peut être amené à question les articulations fonctionnelles (eg. fiches de poste, cartographie des métiers), les plans de formation et/ou la gestion des carrières. La négociation d’un accord GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) comprenant un panel d’outils RH s’inscrit dans cette démarche. Il est également amené à suivre les problématiques rattachées plus généralement à l’emploi (eg. absentéisme, diversité, handicap, santé au travail, condition de travail). Enfin, il élabore et anime un plan de communication auprès des parties prenantes internes et externes
     3) Gestion opérationnelle des RH
Le RRH supervise la gestion administrative du personnel. Elle comprend en outre la gestion du dossier du personnel, de l’affichage, des déclarations administratives, du règlement intérieur, des registres ou des acteurs du dialogue social (eg. agenda des négociations collectives). Pour ce faire, il veille à l’application des obligations légales, réglementaires et conventionnelles. En tant que responsable du service RH, il s’inscrit dans une démarche de gestion budgétaire. Il  peut également être amené à gérer les démarches d’automatisation du système d’information (SIRH). Enfin, il organise et anime les réunions de travail avec les différents acteurs (eg. managers, spécialistes RH, instances représentatives). Enfin, il communique les indicateurs RH auprès des parties prenantes.

... lire la suite

TP formateur professionnel d'adultes

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Par sa double expertise, pédagogique et technique, le formateur contribue au développement des compétences favorisant l'insertion sociale et professionnelle, l'accès à la qualification, la professionnalisation et l'accès ou le maintien dans l'emploi.
Afin de permettre l'adaptation aux évolutions techniques et professionnelles, le formateur analyse des demandes de formation d'origine et de nature variées. Il identifie les compétences à acquérir ou à développer et détermine les situations d'apprentissage et les modalités pédagogiques. Il organise la progression des apprentissages et définit les étapes clés des séquences. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et les ressources pédagogiques. Il anime les temps de formation en présence ou à distance et évalue les acquis des apprenants.
Le formateur actualise en permanence ses connaissances sur sa spécialité et sur la formation professionnelle. Il repère les évolutions professionnelles, pédagogiques, technologiques et réglementaires qui lui permettent d'adapter ses contenus aux besoins du secteur professionnel. Il intègre les apports et les effets des environnements numériques dans ses pratiques. Le formateur participe à la démarche qualité et veille au respect du cadre contractuel et financier de l'action de formation. Il s'assure du respect des règles d'hygiène et de sécurité et du respect de la législation sur la non-discrimination. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.
Le formateur adapte l'action de formation à l'hétérogénéité des demandes. Il choisit, adapte ou crée les activités d'apprentissage et d'évaluation, les ressources pédagogiques favorisant l'individualisation des apprentissages et les outils de suivi. Le formateur accueille les personnes et identifie leurs acquis et leurs besoins. En concertation avec l'apprenant, il construit le parcours individuel et en planifie les étapes clés. Il assure le suivi des parcours et co-construit avec les apprenants les éventuels ajustements. Le formateur repère les difficultés et sécurise les parcours. Il utilise des techniques de remédiation, accompagne l'apprenant dans son projet d'insertion professionnelle et mobilise les acteurs relais internes ou externes, en réponse aux besoins des apprenants. Le formateur analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.
Le formateur est responsable de la préparation et de l'animation des actions de formation. Il peut être référent, sans fonction hiérarchique, sur un produit ou une action de formation, ou référent d'un ou de plusieurs apprenants. Il adopte une posture en adéquation avec les valeurs de son employeur et respecte l'éthique et la déontologie du métier.
Les apprenants sont les interlocuteurs principaux du formateur. Il travaille en équipe et entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local.
Le formateur intervient dans les locaux des organismes de formation, dans ceux de l'employeur, dans des locaux extérieurs dédiés à l'action de formation, ou à distance. Il s'appuie sur les technologies numériques pour concevoir les contenus, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des types de structures et des organisations du travail. Le formateur peut être salarié, salarié occasionnel ou travailleur indépendant.

... lire la suite

- Dans le domaine de l’éducation

- Définition d’objectif d'apprentissages et programmation des activités pédagogiques.
- Organisation de l'espace pédagogique
- Mise en en œuvre de la démarche pédagogique
- Utilisation des technologies de l'information.
- Conseil aux des élèves dans l'organisation du travail personnel.
-Adaptation du déroulement des apprentissages selon les difficultés et mesure les progrès.
- Organisation des activités périscolaires
- Rédaction des comptes rendus d'activité
- Information des familles, les équipes pédagogiques sur les modalités d'évaluation, résultats, difficultés, etc.

Dans le domaine de la formation

- Intervention dans un cadre de formation : à distance, collectif, en face à face, individualisée, intégrée.
- Choix des méthodes, moyens et outils pédagogiques selon la formation à dispenser.
- Elaboration et adaptation des programmes pédagogiques,
- Evaluation des acquisitions de connaissances des stagiaires et met en place les actions correctives.
- Partenariat et relations avec les entreprises, les collectivités.
- Conseil pédagogique.
- Bilan pédagogique de l'activité de formation
- Suivi de l'information pédagogique, réglementaire, professionnelle, technique, etc.

- Dans le domaine de l’animation

- Animation des activités culturelles, artistiques, bibliothèque.
- Animation des séances de soutien scolaire
- Elaboration ou participation de l'élaboration de programmes d'animation.

- Dans le domaine du travail social

- Information et orientation des personnes à partir des situations identifiées.
- Diagnostic de la situation de la personne ou de la famille dans son environnement
- Accompagnement des personnes dans la construction d’un parcours d’insertion professionnelle / sociale / de formation.
- Développement du lien social et à la prévention des risques d’exclusion sociale, par une démarche de valorisation et d’implication des personnes.
- Evaluations partagées de l’impact des politiques sociales sur le territoire.

... lire la suite