Activités visées

Le responsable opérationnel en automatismes exerce depuis la modélisation jusqu’à la mise en service de systèmes complexes et leur maintenance en passant par les étapes de simulation, de conception et de réalisation. C’est un métier transverse dans le monde industriel. Derrière cette définition générale du métier se déclinent des fonctions faisant appel à des compétences dans les domaines variés que sont l’instrumentation, l’électricité, la mécanique, l’hydraulique, l’analyse fonctionnelle, les réseaux informatiques.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Le responsable opérationnel en automatismes assure les fonctions suivantes :
    * En recherche et développement (R&D), il participe à l’étude et à la conception de systèmes automatisés, en relation avec l’ingénieur de recherche.
    * En production, il participe à la maintenance des systèmes automatisés existants et à l’installation de nouveaux systèmes automatisés. De plus, il contribue à la veille technologique permettant le renouvellement des systèmes automatisés de façon à améliorer la productivité de l’entreprise et la qualité de ses produits.
    * En situation de chargé d’affaire, il participe à la négociation avec le client, en relation avec l’Ingénieur chargé d’affaire et avec la direction.

Compétences attestées

Les capacités attestées :
    * Recenser les besoins du client et élaborer le cahier des charges.
    * En coordination avec l’ingénieur, estimer le niveau de technicité requis puis, suivant le cas, décider de faire l’étude en interne ou la sous-traiter, pour partie ou en totalité, par une société de service spécialisée, voire un laboratoire universitaire.
    * En coordination avec l’ingénieur, concevoir l’ensemble des automatismes nécessaires ainsi que leur coordination.
    * Avec l’équipe dont il est responsable, réaliser ces automatismes, les mettre en service et en assurer la maintenance.
    * Détecter et diagnostiquer les éventuels défauts de fonctionnement ; remédier aux défauts constatés.
    * Participer à la gestion des équipements, personnels et budgets associés à ces fonctions.

Secteurs d'activités

Les principaux secteurs d’activité sont :
1.    les industries de « process » (l'industrie papetière, les industries agroalimentaires, les industries chimiques, les industries pharmaceutiques, etc.),
2.    le transport (automobile, aéronautique, ferroviaire),
3.    la production, le transport et la distribution d’électricité,
4.    la construction mécanique,
5.    la sidérurgie,
6.    la domotique.

Type d'emplois accessibles

Le métier de responsable opérationnel en automatismes est situé à un niveau intermédiaire entre les ingénieurs ou cadres supérieurs, et les techniciens supérieurs étude et production. Le responsable opérationnel exerce les métiers suivants :

- Technicien supérieur en automatisme
- Assistant ingénieur en automatisme
- Automaticien d'études et conception
- Automaticien en bureau d’étude
- Automaticien d’installation et de maintenance
- Automaticien supervision
- Cadre opérationnel en automatisme industriel
- Formateur en automatismes

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

- Mise en œuvre d’un audit qualité dans différentes organisations : entreprise privée, publique, administration ou association
- Cartographie des processus à l’intérieur d’une organisation
- Analyse des exigences d’un référentiel de management de la qualité
- Analyse des risques dans le cadre d’une démarche qualité
- Accompagnement des démarches de certification
- Conception et mise en œuvre d’une démarche qualité
- Contribution à l’élaboration du système de management de la qualité
- Sensibilisation et formation du personnel à la démarche qualité

... lire la suite

Le technicien supérieur de maintenance industrielle réalise toutes les actions techniques, administratives et de management destinées à maintenir un bien ou à le rétablir pour qu'il puisse accomplir sa fonction requise durant son cycle de vie.
Les missions du technicien supérieur de maintenance sont repérées sur trois axes principaux, reflets des organisations et de la structure de l'emploi :
1. Interventions techniques sur des installations industrielles pluri technologiques en contexte d'exploitation : il effectue des interventions de maintenance préventive visant à prévenir l'apparition d'une défaillance et des interventions de maintenance corrective visant à rétablir le fonctionnement initial.
2. Organisation et gestion de maintenance : dans le respect de la stratégie de l'entreprise, il définit des opérations de maintenance, puis organise leurs mises en œuvre et leurs suivis.
3. Améliorations techniques et organisationnelles : il identifie, étudie et met en œuvre des actions permettant d'améliorer la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité des biens (voir glossaire technique). Il vérifie les performances des actions réalisées.
En fonction de la taille de l'entreprise et de sa politique de maintenance, il est positionné sur une ou plusieurs de ces activités et intervient en autonomie sur un ou plusieurs domaines technologiques. Il travaille seul ou au sein d'une équipe dont il peut avoir la responsabilité. Il met en œuvre les mesures de prévention des risques, pour ses propres interventions et celles des personnes sous sa responsabilité. Il intègre dans ses actions les principes du développement durable en vigueur dans son entreprise.
Au sein du service maintenance, il travaille principalement en collaboration avec le service production, mais aussi avec les services bureau d'études, bureau des méthodes et achats. Il peut également se déplacer pour intervenir chez des clients externes à l'entreprise. Pour les interventions techniques, le technicien supérieur de maintenance intervient directement sur les installations. La remise en état de sous-ensembles est réalisée en atelier de maintenance. La gestion et l'organisation des interventions ainsi que la conception des améliorations sont réalisées en bureau. Le technicien supérieur de maintenance s'adapte aux contraintes de sécurité spécifiques liées aux sites industriels. Ce travail est souvent assujetti à des astreintes comprenant des permanences la nuit, les week-ends et les jours fériés.

... lire la suite

BTS Aéronautique

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce BTS est un spécialiste qui, dans les sites d'assemblage et de maintenance des aéronefs, participe à l'ingenierie pour préparer l'activité des opérateurs, intervient en production pour contrôler, adapter et mettre au point les systèmes et les équipements embarqués et assure la relation technique entre le constructeur ou l'entreprise de maintenance et le client. Son activité consiste :
- à participer à toutes les étapes de l'ingénierie (organisation, conception, vérification, etc.),
- à conduire les activités de contrôles, d'essais, de diagnostic et de mises au point sur des aéronefs en montage, y compris en piste, et/ou en maintenance en base ou en ligne,
- à assurer en autonomie le support technique auprès de la clientèle.
... lire la suite