Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Le titulaire de ce diplôme participe ou conduit les travaux d’aménagements paysagers et leur entretien.

Les activités qu'il exerce nécessitent des connaissances et des compétences techniques élevées dans le domaine des aménagements extérieurs, en particulier dans le champ du végétal. De ce fait, la connaissance des végétaux et des conditions d’implantation et de développement dans un milieu particulier (climat, sol…) est primordiale.

Le technicien supérieur salarié en aménagements paysagers dispose d’une grande autonomie pour exercer sa mission. A ce titre, il devra faire preuve d’indépendance mais aussi d’anticipation dans la gestion des projets et/ou missions qui lui sont confiés et proposer des réponses adaptées et créatives.

Dans le cadre de la réalisation de chantiers, il encadre une ou plusieurs équipes. A ce titre, il est responsable de l’application des règles et des normes de sécurité au niveau des personnes et des biens.

Il doit particulièrement veiller au respect des consignes de sécurité et à l’utilisation des équipements de protection individuels (EPI) par les personnels qu’il encadre.

Il doit aussi surveiller et prévenir les comportements à risques qui peuvent se développer, notamment par la force d’habitude, dans la réalisation de certaines tâches.

Au niveau technique, il est responsable du respect des règles professionnelles et des règles de l’art pour la réalisation des ouvrages. D’une manière plus générale, il est garant de la qualité de finition des travaux spécifiques aux aménagements paysagers : de leur insertion et de leur esthétique, et d’une finition aussi irréprochable que possible.

Il est responsable de la précision des plans de réalisation et des documents techniques qui guideront par la suite ceux qui assureront la réalisation.

Enfin, dans le cadre de son activité, il représente l’entreprise au regard des tiers (clients et usagers, fournisseurs, partenaires…). Il doit s’efforcer d’en traduire les objectifs et l’image dans les diverses relations qu’il entretient avec eux.

Le degré d’autonomie et de responsabilité pour les tâches et les missions qui sont confiées au technicien supérieur en aménagements paysagers est lié à la taille de l’entreprise ou du service employeur et à la complexité de l’aménagement;

 

 

Capacités générales

C1. S’exprimer, communiquer et comprendre le monde

C2. Communiquer dans une langue étrangère

C3. Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser

C4. Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement de données

 

Capacités professionnelles

C5. Prendre en compte les attentes des commanditaires et des usagers ainsi que les caractéristiques du site en vue des décisions d’aménagement.

C6. Assurer la mise en œuvre des techniques appropriées à la situation d'aménagement, en respectant la sécurité et l'environnement.

C7. Assurer la planification et la conduite des chantiers d'aménagements paysagers en sécurité et dans le respect des objectifs d’une gestion optimale.

C8. Assurer la gestion économique des chantiers.

C9. Participer au processus d'élaboration d'une proposition d’aménagement paysager.

C10. Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur en aménagements paysagers pour faire face à une  situation professionnelle.

}

Diplômes similaires

BP Aménagements paysagers

Équivalence Bac / BP / BT

Le titulaire de ce diplôme réalise les opérations techniques (préparation des sols, plantation, maçonnerie paysagère, tonte, taille, traitement...) de création, d’aménagement et d’entretien d’espaces verts, de parcs et jardins ou de terrains de sport. Il assure l'entretien et la maintenance courante du matériel qu'il utilise. Il peut être amené à diriger ou animer une équipe d'ouvriers paysagistes.

S'il est responsable d’entreprise, régisseur ou gérant, le titulaire de  ce diplôme assure la conduite et la gestion technico-économique de  l'entreprise en toute autonomie.

Capacités générales

C 1 : Utiliser en situation professionnelle les connaissances et les techniques liées au traitement de l’information

C 2 : Situer les enjeux sociétaux et environnementaux des aménagements paysagers

Capacités professionnelles

C 3 : Elaborer un projet professionnel dans le secteur paysager

C 4 : Présenter le fonctionnement d’une entreprise de travaux paysagers

C 5 : Communiquer dans une situation professionnelle

C 6 : Utiliser en situation professionnelle des connaissances et techniques relatives au végétal et au milieu

C 7 : Utiliser en situation professionnelle des connaissances et techniques relatives aux infrastructures paysagères

C 8 : Utiliser les matériels et équipements de l’entreprise

C 9 : Conduire un chantier de mise en place ou d’entretien des végétaux

C 10 : Conduire un chantier de mise en place ou d’entretien des infrastructures paysagères

C 11 et C12 : UCARE (unités capitalisables d'adaptation régionale à l'emploi)

}

CAPA Jardinier paysagiste

Équivalence CAP / BEP


L’ouvrier du paysage ou le jardinier aménage et entretient les jardins privés ou les espaces publics à l’aide d’outils manuels et d’engins motorisés. Les travaux d’aménagement couvrent principalement les travaux liés à la plantation des végétaux, l’engazonnement et la mise en place d’infrastructures (systèmes d’arrosage, petits ouvrages et installations inertes,…). Les travaux d’entretien consistent à assurer la maintenance des aménagements et des espaces végétalisés et l’entretien des matériels utilisés.

Les travaux sont réalisés sous le contrôle de la hiérarchie.

Capacités générales 

CG1 - Agir dans des situations de la vie courante à l’aide de repères sociaux

CG2 - Mettre en œuvre des actions contribuant à sa construction personnelle

CG3 - Interagir avec son environnement social 

Capacités professionnelles

CP4 - Réaliser en sécurité des travaux d’entretien paysager

CP5 - Réaliser en sécurité des travaux d’aménagement paysager

CP6 - Effectuer des travaux liés à l’entretien des matériels et équipements

CP7 - S’adapter à des enjeux professionnels locaux

}

Le technicien supérieur d'études en construction métallique conçoit des structures métalliques. Il effectue les calculs à l'aide de logiciels. Il produit les plans numériques en 2D ou en modélisation 3D.
Les ouvrages créés sont principalement des bâtiments industriels, commerciaux ou tertiaires. Les structures sont de types portiques. Le dossier d'exécution produit est transmis à la fabrication, au montage, au bureau de contrôles et aux autres corps d'état.
Le technicien supérieur d'études en construction métallique exploite les notes de calculs. Il conçoit les structures dans le respect du cahier des charges. Pour les structures complexes, il propose des solutions constructives, sous les directives de l'ingénieur.
Il est amené à communiquer avec l'ensemble des acteurs de la construction : architecte, client, entreprises de génie civil, bureaux de contrôle, responsable de production en atelier et chef de chantier pour le montage.
Le technicien supérieur d'études en construction métallique exerce principalement son emploi en bureau d'études d'entreprises, mais aussi en bureaux d'études indépendants agissant pour plusieurs entreprises et parfois au sein de cabinets d'ingénierie du BTP. L'emploi est principalement sédentaire.
La conception et le calcul des structures s'effectuent avec l'outil informatique. Les postes de travail sont ergonomiques, équipés de multi-écrans. Parfois des déplacements à l'atelier de production ou sur le chantier sont nécessaires. Il réalise l'ensemble des activités dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives.

1. Réaliser des dossiers d'exécution de construction métallique

Produire des plans numériques de construction métallique.
Dimensionner des éléments courants de construction métallique à l'aide d'abaques.

2. Concevoir des plans de détails de la construction métallique

Adapter l'ossature métallique à l'enveloppe du bâtiment.
Dessiner avec un logiciel CAO 3D des plans de détails de construction métallique.

3. Concevoir des solutions techniques de construction métallique

Concevoir et justifier des assemblages de construction métallique à partir d'une note de calculs.
Dimensionner les éléments de l'ossature secondaire d'ouvrages courants de construction métallique par calcul.
Concevoir et dimensionner une structure métallique simple avec un logiciel.

}