Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Le conducteur de travaux « du bâtiment et du génie civil » est le responsable de la gestion technique, administrative et financière d'un ou plusieurs chantiers de constructions neuves et/ou de réhabilitations, depuis leur préparation jusqu'à leur livraison complète. Il est le pivot de la phase exécution des travaux et le garant de l'obligation de résultat énergétique et environnemental.
Il prévoit et organise, à partir d'un dossier technique qui lui est confié, les différents moyens (tant matériels qu'humains et organisationnels) permettant l'exécution des chantiers de constructions dans les meilleures conditions de délai, de sécurité, de qualité et de rentabilité. Il veille à la satisfaction du client.
Il intervient dans chacune des phases de réalisation du chantier de bâtiment et de génie civil, et parfois même en amont, depuis son étude jusqu'à sa livraison et durant l'année de parfait achèvement :
Dès lors que son entreprise a obtenu le marché, il prépare le chantier de bâtiment et de génie civil.
Il analyse le dossier, le site des travaux et définit les moyens à mobiliser en élaborant les plannings, les budgets, en choisissant les méthodes d'exécution ainsi que les matériels, les matériaux, les prestataires et les sous-traitants, le tout dans le respect des critères environnementaux du site, des règlementations et des procédures internes de l'entreprise.
Durant la réalisation de l'ouvrage, il encadre la maitrise de chantier et les équipes de production. Il assure le suivi économique des commandes, des livraisons et de la facturation des travaux. Il assure en continu le suivi budgétaire du chantier et contrôle la qualité d'exécution avec les interfaces TCE (tout corps d'état), dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives, en application du PPSPS (plan particulier de sécurité et de prévention de la santé). Il anticipe toutes les actions d'OPC (ordonnancement, pilotage et coordination), y compris correctives, à mettre en œuvre. Il veille à la bonne évolution des travaux dans sa globalité. Il anticipe les situations dangereuses d'exécution d'ouvrages lors de travaux à proximité des réseaux (AIPR).
En fin de chantier, il organise la réception de l'ouvrage et en établi la facturation définitive. Il réunit l'ensemble des éléments nécessaires à son fonctionnement et entretien grâce au DOE (dossier des ouvrages exécutés) et gère l'année de parfait achèvement.
En parallèle au suivi de ses chantiers, il collabore à la gestion des ressources humaines et matérielles de l'entreprise, en liaison avec tous ses services (méthodes/matériels/études de prix/personnel/comptabilité).
Ses compétences techniques peuvent être sollicitées pour optimiser la réponse à un appel d'offres en appui au service études de prix et commercial.
Interlocuteur direct des différents partenaires de l'acte de construire, internes à l'entreprise (bureau d'études ou des méthodes, service matériel/personnel/comptable, chef de chantier et hiérarchie…) ou externes (maitre d'ouvrage, maitre d'œuvre, fournisseurs, sous-traitants, cotraitants, services administratifs, coordonnateur sécurité, bureau d'études techniques, bureau de contrôle, concessionnaires…), il est ainsi amené à jouer un rôle commercial en complément de sa fonction de gestionnaire. Il est en relation étroite avec tous les intervenants et il est le représentant de l'entreprise sur tous ses chantiers. Il doit manager, anticiper les événements, avoir une bonne connaissance du déroulement d'un chantier et de maitriser un large panel de connaissances du TCE (tout corps d'état).
Sous l'autorité du chef d'entreprise, du chef d'agence ou du directeur de travaux, il dispose d'une large autonomie dans l'organisation du ou des chantiers dont il est responsable. En retour, il doit avoir une capacité à rendre compte des résultats de son activité et à gérer les imprévus du terrain.
L'emploi s'exerce majoritairement sur les chantiers (le port d'équipements de protection est alors requis), même si une part se déroule au bureau, à l'agence ou au siège de l'entreprise. Il demande une forte implication avec des amplitudes horaires et une mobilité géographique pouvant être importante (en distance, en fréquence, en durée), mais aussi, la maitrise de l'outil informatique à travers le tout connecté et la maquette numérique (Process BIM).
La fonction de conducteur de travaux est un poste à responsabilité en évolution constante qui demande une vraie expérience avant de pouvoir s'exercer en totale autonomie. De ce fait, les débutants seront souvent embauchés en tant qu'assistant et/ou seront plus étroitement encadrés par leur hiérarchie.

1. Préparer un chantier de bâtiment et de génie civil


Analyser un dossier de bâtiment et de génie civil.
Définir les modes opératoires et les moyens techniques d'un chantier de bâtiment et de génie civil.
Elaborer les documents de préparation, de planification et d'organisation d'un chantier de bâtiment et de génie civil.
Négocier les achats et les marchés avec les différents intervenants d'un chantier de bâtiment et de génie civil.
Réaliser la gestion financière, technique et administrative d'un chantier de bâtiment et de génie civil.
Ordonnancer, piloter et coordonner les actions des différents intervenants d'un chantier de bâtiment et de génie civil.


2. Conduire les travaux d'un chantier de bâtiment et de génie civil


Négocier les achats et les marchés avec les différents intervenants d'un chantier de bâtiment et de génie civil.
Réaliser la gestion financière, technique et administrative d'un chantier de bâtiment et de génie civil.
Ordonnancer, piloter et coordonner les actions des différents intervenants d'un chantier de bâtiment et de génie civil.
Manager une équipe de production sur un chantier de bâtiment et de génie civil.
Animer une réunion de chantier de bâtiment et de génie civil.
Contrôler la parfaite exécution des ouvrages d'un chantier de bâtiment et de génie civil.
Clore un chantier de bâtiment et de génie civil.
Assurer les missions d'un « encadrant » de travaux à proximité des réseaux, dans le respect de la règlementation.

}

Diplômes similaires

Le responsable de chantier de dépollution pyrotechnique (RCDP) participe par son action au bon déroulement des opérations de dépollution de terrains qui peuvent ainsi changer d'affectation.
Il est le référent technique et sécurité du chantier, le gestionnaire des moyens humains et matériels et assure la gestion administrative :
- à partir des pièces du marché de travaux et de l'étude de sécurité pyrotechnique, il ordonne et contrôle la mise en œuvre des règles et des moyens de sécurité, supervise les opérations d'implantation et de détection des cibles, vérifie la conformité des travaux d'approche et de mise au jour, valide l'identification des objets pyrotechniques découverts et décide de leur traitement. Cette activité demande une maîtrise des opérations de préparation, de détection et de dépollution ainsi que la parfaite connaissance des munitions issues principalement des derniers conflits européens ;
- il s'assure de la mise à disposition des hommes et du matériel au bon moment à l'aide des outils de planification et de suivi qu'il aura mis en place. Il rédige les documents obligatoires, élabore des synthèses et des comptes rendus. Les chantiers étant situés sur l'ensemble du territoire, le RCDP est l'interface privilégiée avec les services centraux de l'entreprise et, à ce titre, il collecte, valide et transmet les éléments de gestion du personnel et des achats. Enfin, il manage ses équipes, anime des réunions et maintient des relations professionnelles avec les acteurs internes et externes dans l'intérêt de la réussite du chantier et de l'entreprise.
Sauf cas de force majeure, le RCDP est attaché à un chantier jusqu'à son terme. Il a sous sa responsabilité principalement une ou plusieurs équipes d'opérateurs et d'aides-opérateurs en dépollution pyrotechnique. Lui-même est sous la responsabilité du chef d'entreprise et peut être assisté, par exemple, d'ingénieurs du bureau d'études ou de géophysiciens.
Il est souvent en déplacement, car une partie de son activité s'exerce en extérieur, où il peut être soumis aux intempéries. Pour la partie gestion et administration, il travaille en intérieur dans un bureau de chantier. Il est en relation avec les représentants des services de l'Etat responsables de la sécurité locale ainsi qu'avec l'ensemble des entreprises, gestionnaires de réseaux et populations concernés par l'activité.
La taille, la situation, l'environnement et l'occupation du site à dépolluer peuvent être très variables, par exemple de quelques dizaines d'hectares en zone rurale à quelques dizaines d'ares en zone très urbanisée, cela peut être un champ de tir, une base aérienne en activité ou un dépôt de munitions désaffecté, etc.

1. Conduire les opérations d'un chantier de dépollution pyrotechnique

Organiser la mise en place d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Préparer le terrain en amont des opérations de dépollution pyrotechnique.
Superviser des opérations d'implantation et de diagnostic.
Piloter les opérations de mise au jour et de traitement des objets pyrotechniques découverts.
Assurer la sureté et la sécurité lors de la conduite d'un chantier de dépollution pyrotechnique.


2. Assurer la gestion humaine, matérielle et administrative d'un chantier de dépollution pyrotechnique

Analyser et instruire les documents relatifs à la sécurité d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Planifier la réalisation d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Assurer le suivi d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Gérer la logistique d'un chantier de dépollution pyrotechnique.
Assurer la gestion du personnel présent sur le site.
Manager les équipes et animer les relations avec les acteurs du chantier.

}

Le conducteur de travaux aménagement finitions est le responsable de la gestion technique, administrative et financière d'un ou plusieurs chantiers neufs et/ou de réhabilitations d'AF, depuis leur préparation jusqu'à leur livraison complète. Il est le pivot de la phase exécution des travaux et le garant de l'obligation de résultat énergétique et environnemental.
Il prévoit et organise, à partir d'un dossier technique qui lui est confié, les différents moyens (matériels humains et organisationnels) permettant l'exécution des chantiers AF dans les meilleures conditions de délai, de sécurité, de qualité et de rentabilité. Il veille à la satisfaction du client.
Il intervient dans chacune des phases de réalisation du chantier AF, depuis son étude jusqu'à sa livraison et durant l'année de parfait achèvement :
En premier lieu, ses compétences techniques sont sollicitées pour optimiser la réponse à un appel d'offres en appui au service études de prix et commercial.
Dès lors que son entreprise a obtenu le marché, il prépare le chantier AF.
Il analyse le dossier, le site des travaux et définit les moyens à mobiliser en élaborant les plannings, les budgets, en choisissant les méthodes d'exécution ainsi que les matériels, les matériaux, les prestataires et les sous-traitants, le tout dans le respect des critères environnementaux du site, des réglementations et des procédures internes de l'entreprise.
Durant la réalisation de l'ouvrage, il encadre la maîtrise de chantier et les équipes de production. Il assure le suivi économique des commandes, des livraisons et de la facturation des travaux. Il assure en continu le suivi budgétaire du chantier et contrôle la qualité d'exécution avec les interfaces TCE dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives, en application du plan particulier de sécurité et de prévention de la santé (PPSPS). Il anticipe toutes les actions, y compris correctives, à mettre en œuvre en lien avec l'ordonnancement, le pilotage et la coordination (OPC) du chantier AF. Il veille à la bonne évolution des travaux AF dans sa globalité. Il anticipe les situations dangereuses d'exécution d'ouvrages lors de travaux à proximité des réseaux. Il est très attentif à la gestion des déchets de chantier.
En fin de chantier, il organise la réception des ouvrages AF et en établit la facturation définitive. Il réunit l'ensemble des éléments nécessaires à son fonctionnement et entretien pour l'élaboration du dossier des ouvrages exécutés (DOE). Il gère les interventions dans le cadre de la garantie de parfait achèvement.
En parallèle au suivi de ses chantiers AF, il collabore à la gestion des ressources humaines et matérielles de l'entreprise, en liaison avec tous ses services (matériels/études de prix/personnel/comptabilité).
L'emploi s'exerce majoritairement sur les chantiers AF, même si une part se déroule au bureau, à l'agence ou au siège de l'entreprise. Il demande une forte implication avec des amplitudes horaires et une mobilité géographique pouvant être importante (en distance, en fréquence, en durée). Le professionnel organise son emploi du temps de manière à gérer sa présence entre les chantiers AF, l'entreprise et les rendez-vous extérieurs. Cette phase du métier amène le professionnel à utiliser des véhicules d'entreprise pour ses déplacements. Mais aussi l'emploi requiert la maîtrise de l'outil informatique à travers le tout-connecté et la maquette numérique (process BIM).
La fonction de conducteur de travaux est un poste à responsabilité en évolution constante qui demande une vraie expérience avant de pouvoir s'exercer en totale autonomie. De ce fait, les débutants seront souvent embauchés en tant qu'assistant et/ou seront plus étroitement encadrés par leur hiérarchie.

1. Elaborer des réponses aux consultations de travaux de plusieurs spécialités en aménagement finitions

Analyser, synthétiser un dossier de consultation en aménagement finitions.
Réaliser le chiffrage et compléter le dossier de réponse aux consultations de travaux en aménagement finitions à l'aide des outils numériques.


2. Préparer et organiser des chantiers de plusieurs spécialités en aménagement finitions

Définir les moyens techniques et humains, et la planification des chantiers aménagement finitions.
Etablir les budgets travaux et les marges prévisionnelles des chantiers aménagement finitions à l'aide de l'outil numérique.
Gérer les achats et les marchés avec les différents intervenants des chantiers aménagement finitions.
Elaborer les documents relatifs à la sécurité, à la qualité, aux démarches administratives et réglementaires des chantiers aménagement finitions.


3. Conduire les travaux de chantiers de plusieurs spécialités en aménagement finitions

Coordonner et ajuster les moyens techniques et humains des chantiers aménagement finitions.
Contrôler l'exécution des travaux des chantiers aménagement finitions.
Réaliser la gestion financière et administrative des chantiers aménagement finitions.
Clore techniquement, administrativement et financièrement des chantiers aménagement finitions.
Manager les relations internes et externes des chantiers.

}

Le chargé d'affaires en rénovation énergétique du bâtiment seconde le responsable d'une entreprise sur les aspects techniques, organisationnels et commerciaux, le conseil client et la réalisation des travaux de rénovation d'un bâtiment.
Il opère sur plusieurs petits chantiers de travaux de rénovation énergétique de bâtiments qui peuvent être réalisés en lots séparés, en entreprise générale ou en groupement d'entreprises. Ces chantiers sont principalement de type pavillonnaire pour des particuliers.
Il intervient en amont dès la prise de contact avec le client. Il est responsable de l'exploitation du diagnostic de performance énergétique, de l'étude de l'offre globale, de l'organisation et du suivi qualitatif du chantier, et assure le contrôle de la bonne exécution des travaux.
Plus précisément, il réalise le diagnostic du bâtiment, étudie les solutions techniques les plus pertinentes, conseille et oriente la clientèle, accompagne le maître d'ouvrage sur les plans administratifs et financiers, coordonne et suit qualitativement les travaux de rénovation.
C'est un professionnel capable de traiter la chaîne « analyse, conception et mise en œuvre ».
Ses principaux interlocuteurs sont le client, les cabinets d'architectes, les bureaux d'études techniques, les bureaux de contrôle, de santé-sécurité et de coordination, les services des réseaux publics et ceux chargés de délivrer les autorisations administratives, les organismes financiers, les fournisseurs, les sous-traitants et le personnel d'exécution.
L'emploi se déroule en partie sur les lieux de la construction pour réaliser des relevés, des diagnostics, des réunions de chantier, le suivi des travaux, les tests d'étanchéité à l'air, et en partie dans les locaux de l'entreprise pour l'analyse et le complément d'enquêtes, les mises au propre lors de la définition du projet, la création de documents d'étude, de gestion technique, administrative et financière, de pièces contractuelles, des plannings, des tableaux de contrôle et de suivi ainsi que des rapports de chantier.
Des déplacements sont nécessaires soit sur le lieu du projet avec ou sans le client et partenaires externes pour l'état des lieux, soit chez les partenaires externes et services publics pour recherche de documents.

1. Etudier un projet de rénovation énergétique d'un bâtiment

Identifier les causes de déperdition énergétique d'un bâtiment.
Examiner et optimiser les techniques d'amélioration énergétique d'un bâtiment.
Estimer les travaux d'amélioration énergétique d'un bâtiment et le bénéfice client.

2. Conseiller le client sur un projet de rénovation énergétique d'un bâtiment

Proposer et conseiller des solutions pour la rénovation énergétique d'un bâtiment.
Conseiller sur les aides financières et fiscales liées aux travaux d'amélioration énergétique d'un bâtiment.
Rédiger la notice descriptive d'un projet de rénovation énergétique de bâtiment.

3. Préparer et suivre la réalisation de travaux de rénovation énergétique d'un bâtiment

Analyser et exploiter le dossier technique en vue de la mise en œuvre de la rénovation énergétique d'un bâtiment.
Préparer et organiser un chantier à faibles nuisances pour la rénovation énergétique d'un bâtiment.
Suivre la réalisation des travaux de rénovation énergétique d'un bâtiment en tous corps d'état.

}