Activités visées

Le formateur professionnel d'adultes analyse des demandes formelles et informelles de formation pour identifier les compétences et les savoirs à acquérir par les apprenants et pour rédiger la progression pédagogique de la formation à animer. Pour préparer son animation, il formalise les étapes clés et les modalités sous la forme d'un scénario pédagogique et d'accompagnement. Il choisit, adapte ou crée les activités et sélectionne ou conçoit des ressources adaptées. Le formateur anime la formation selon différentes modalités (présentiel, distance, alternance…).

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Il s'appuie sur les pédagogies actives et adopte une posture de facilitation des apprentissages. Il prend en compte l'hétérogénéité du groupe pour adapter la formation aux besoins des apprenants et à leur progression. En amont, pendant et à la fin de la formation, il évalue les acquis des apprenants pour mesurer leur progression et valider l'acquisition de savoirs ou de compétences relatifs à un référentiel. En cas de besoin, il met en place des démarches de remédiation aux difficultés individuelles d'apprentissage.
Tout au long de la formation, le formateur professionnel d'adultes accompagne les apprenants afin de sécuriser leurs parcours de formation. A partir d'un scénario d'accompagnement, il met en œuvre les différentes étapes de l'accompagnement. Il mobilise les acteurs relais au sein ou à l'extérieur de son organisation, en réponse aux besoins des apprenants. Il accueille et positionne les apprenants afin d'individualiser leurs parcours.
Il assure un suivi individualisé et collectif et propose d'éventuels ajustements de parcours. Lorsqu'il accompagne les apprenants à distance, le formateur met en place des actions de tutorat spécifiques à la formation à distance. L'accompagnement permet également de contribuer au développement professionnel des apprenants en favorisant des compétences et des comportements adaptés à leurs projets professionnels.
Dans ses activités, le formateur professionnel d'adultes veille en permanence à la qualité de ses activités. Il se conforme au cadre contractuel de la formation, à la règlementation en vigueur dans sa spécialité et dans le secteur de la formation. Il connait les enjeux de RSE (Responsabilité sociale des entreprises) de son organisation et sensibilise les apprenants dans leur propre activité. Il participe au système de qualité et de conformité en assurant la traçabilité de la formation. Il s'adapte aux évolutions de son environnement et maintient son niveau d'expertise et de performance grâce à une démarche de veille permanente et à l'analyse régulière de ses pratiques d'animation, d'accompagnement et de communication.
Le formateur professionnel d'adultes est autonome dans la préparation, l'animation de la formation et l'accompagnement des apprenants, et veille à la qualité de ses activités. Il exerce sous la responsabilité d'un coordinateur pédagogique ou d'un responsable de formation s'il est salarié. Il trace et rend compte de son activité dans le cadre du système de qualité et de conformité.
Le formateur professionnel d'adultes est fréquemment en relation avec les apprenants. Au sein de son organisation, il travaille en équipe avec d'autres formateurs, collabore avec le service administratif et rend compte à son supérieur hiérarchique. A l'extérieur de son organisation, il entretient des relations avec l'environnement professionnel et institutionnel local. Le formateur professionnel d'adultes intervient dans les locaux des organismes de formation, dans les locaux des clients, dans des tiers-lieux ou à distance. Il s'appuie sur les outils bureautiques et numériques pour concevoir, animer les formations et accompagner les apprenants. Les conditions d'exercice, très diversifiées, dépendent étroitement des employeurs et du domaine de spécialité du formateur. Le formateur peut être salarié ou travailleur indépendant.

Compétences attestées

1. Concevoir et préparer la formation :

  • Elaborer la progression pédagogique d'une formation multimodale à partir d'une demande
  • Concevoir un scénario pédagogique et d'accompagnement en intégrant la multimodalité
  • Concevoir des activités d'apprentissage et d'évaluation en intégrant la multimodalité

2. Animer une formation et évaluer les acquis des apprenants :

  • Animer une formation et faciliter les apprentissages selon différentes modalités
  • Evaluer les acquis de formation des apprenants
  • Remédier aux difficultés individuelles d'apprentissage

3. Accompagner les apprenants en formation :

  • Accompagner les apprenants dans leur parcours de formation
  • Accueillir un apprenant en formation et co-construire son parcours
  • Tutorer les apprenants à distance
  • Accompagner le développement professionnel des apprenants

4. Inscrire sa pratique professionnelle dans une démarche de qualité et de responsabilité sociale des entreprises :

  • Respecter et faire respecter la règlementation en vigueur en formation et dans sa spécialité
  • Réaliser une veille pour maintenir son expertise de formateur et de professionnel dans sa spécialité
  • Analyser ses pratiques professionnelles

Secteurs d'activités

  • organismes de formation publics ou privés dans le champ de la qualification ou de l'insertion
  • services de formation en entreprise, tous secteurs confondus

Type d'emplois accessibles

  • formateur
  • formateur d'adultes
  • formateur technique 
  • animateur, formateur consultant
  • professeur
  • enseignant
  • chargé de formation…

 

Possibilités d'évolution :

  • conseiller en insertion
  • coordinateur
  • conseiller en formation
  • consultant
  • responsable de formation
  • ingénieur pédagogique ou de formation

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Dans le cadre d’une prestation d’entretien du logement et du linge, l’assistant de vie aux familles prend connaissance des tâches attendues et organise son intervention. Il prépare le matériel et dose les produits conformément au mode d’emploi et met en œuvre les techniques adaptées aux surfaces à entretenir. Il trie, lave et repasse le linge, et effectue des travaux de couture simples. Dans le cadre d’une prestation d’accompagnement, l’assistant de vie aux familles prend connaissance des attentes de la personne ou de son entourage, de ses besoins, de ses habitudes et de son cadre de vie. En tenant compte de la singularité de la personne, il l’accompagne dans la réalisation de ses projets et le maintien de sa vie sociale. L’assistant de vie aux familles aide la personne à faire sa toilette, à s’habiller et à se déplacer. Il prépare des plats simples et l’aide à s’alimenter.

Dans le cadre d’une prestation de garde d’enfants à domicile, l’assistant de vie aux familles prend connaissance des attentes du parent, de ses principes éducatifs et des habitudes familiales, de l’âge, des besoins et des capacités de l’enfant. Il définit avec le parent l’organisation de l’intervention. Il encourage l’enfant dans ses apprentissages et sollicite sa participation aux actes du quotidien afin de contribuer au développement de son autonomie et de sa socialisation. Lors de la toilette, de l’habillage, des levers et couchers de l’enfant, l’assistant de vie aux familles applique les gestes techniques qui accompagne d’une communication appropriée. Il prépare des plats simples et des goûters et aide l’enfant à manger selon ses besoins.

Tout au long de l’intervention, l’assistant de vie aux familles prend soin de sa santé et de sa sécurité en respectant les règles d’hygiène et de sécurité, en portant les équipements de protection appropriés et en appliquant les mesures de prévention des risques professionnels. Il intègre dans sa pratique les écogestes. Il porte une tenue 9 juillet 2023 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 18 sur 81 vestimentaire compatible avec l’exercice de la fonction. Il s’adapte aux matériels et équipements disponibles dans les différents logements et les utilise dans le respect des modes d’emploi.

Il se sert d’outils numériques pour communiquer et pour effectuer des démarches en ligne. Selon son organisation ou l’organisation de la structure, il gère le planning ou le consulte, reçoit des consignes et les fiches d’intervention et de mission de la part de son supérieur hiérarchique.

L’assistant de vie aux familles est en relation avec la personne et son entourage, y compris les proches aidants ou avec des particuliers dans le cadre des prestations concernant l’entretien du logement, et le parent de l’enfant.

Il communique avec le supérieur hiérarchique, les membres de son réseau, et d’autres intervenants dans le cas d’un travail en équipe pluridisciplinaire. L’assistant de vie aux familles exerce ses activités comme salarié du bénéficiaire en emploi direct ou en mandataire. Il peut également exercer en tant que salarié d’une structure prestataire, sous la responsabilité d’un supérieur hiérarchique. Il peut avoir plusieurs employeurs. Les emplois sont accessibles en temps plein ou à temps partiel.

Les horaires sont en discontinu et les plannings variables. L’emploi s’exerce en journée, parfois la nuit, tous les jours de la semaine, y compris le week-end. Il nécessite des déplacements sur les différents lieux d’intervention. La possession du permis de conduire et d’un véhicule est souvent nécessaire.

L’emploi d’assistant de vie aux familles s’exerce le plus souvent au domicile des particuliers et parfois dans leur espace privé au sein de structures collectives. Il peut s’exercer auprès d’un seul employeur ou auprès d’employeurs multiples, en emploi direct ou en mandataire (l’employeur est la personne aidée) ou en mode prestataire (les employeurs sont les associations ou les entreprises d’aide à domicile).