Activités visées

Les titulaires effectuent diverses activités liées à la relation avec les publics en insertion. Si ces professionnels exercent dans différentes structures et si leurs intitulés de métier sont variés, leur point commun est bien de mobiliser les compétences de la certification.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

L’accueil et l’information des publics

Les Casp assurent la réception physique et téléphonique des publics en insertion en adaptant leur langage pour les mettre en confiance et recueillir leur demande et en adoptant une posture professionnelle. Ils identifient les besoins urgents pour apporter un premier niveau de réponse. Ils informent les personnes sur les services proposés par leur structure et sur les interlocuteurs pertinents, en interne et en externe.

Le recueil et le traitement de l’information, la communication

Les Casp effectuent un travail de veille et de traitement de l’information afin de pouvoir communiquer les informations pertinentes aux personnes accompagnées, aux collègues et aux partenaires. Ils constituent des supports d’information à mettre à la disposition du public. Ils organisent leur poste de travail afin de rendre accessibles les informations pertinentes et sont en mesure de (co-) animer des réunions d’information collectives.

Orientation des personnes

Les Casp s’informent sur les dispositifs et les partenaires afin d’être en capacité d’orienter les personnes accompagnées vers les dispositifs et les partenaires pertinents pour répondre à leur demande. Ils assurent le suivi de la démarche d’insertion professionnelle, par exemple en organisant des rendez-vous, en informant les partenaires pour passer le relais ou en mettant en place une collaboration permettant un suivi.

Accompagnement des personnes dans la construction d’un parcours d’insertion

Les Casp identifient les attentes et les besoins de la personne accompagnée, écoutent sa demande, éventuellement aident à sa formulation en s’assurant d’une bonne compréhension mutuelle. Ils élaborent un diagnostic approfondi de la situation de la personne et co-construisent avec elle le projet d’insertion sociale et professionnelle et la démarche d’accompagnement. Ils mobilisent la personne en tenant compte de ses aptitudes et de ses motivations ainsi que de son rythme et de ses limites. Ils informent en faisant preuve de pédagogie et soutiennent l’autonomie de la personne accompagnée afin de lui permettre d’être actrice de ses démarches. Ils instaurent une relation de confiance en prévenant les conflits par l’utilisation d’une méthode de communication non violente. Ils évaluent avec la personne les démarches entreprises et réinterrogent avec elle le déroulement de l’accompagnement pour pouvoir ajuster la démarche si nécessaire.

Travail en équipe et en réseau

Les Casp sont amenés à travailler en équipe dans un collectif de travail et en partenariat avec des acteur.ices extérieur.es. Ils effectuent de la veille sur les dispositifs et partenaires de l’insertion, repèrent les acteurs pertinents, créent, développent ou entretiennent un réseau de partenaires afin de pouvoir orienter et suivre leur public. Ils participent à des réunions, transmettent les informations, construisent ou entretiennent des relations privilégiées avec les partenaires afin de faire vivre un réseau local efficace ; ils œuvrent à la synergie entre partenaires.

Restitution et analyse des situations d’accompagnement

Les Casp assurent le suivi de la démarche d’insertion. Ils renseignent des plannings, des formulaires, des fiches de liaison, rédigent des courriers ou des mails en utilisant des outils bureautiques. Ils prennent des notes sur le déroulement des démarches d’accompagnement et sur les ajustements réalisés afin de pouvoir les analyser et en rendre compte. Ils actualisent leurs pratiques professionnelles, y compris en participant à des colloques, séminaires, formations, échanges de pratiques avec les pairs. Ils constituent des bilans de leur intervention à destination des collègues, des partenaires ou des financeurs. Ils sont à même d’interroger les situations mettant en jeu leur éthique professionnelle.

Compétences attestées

Accueillir et informer tout type de publics, favoriser l’expression de la demande, la reformuler, élaborer un diagnostic et instaurer une relation de confiance

Recueillir, traiter les informations (savoir rechercher les dispositifs, les partenaires, savoir utiliser les outils numériques), communiquer et organiser son poste de travail

Orienter les personnes vers les dispositifs, structures, interlocuteurs/trices pertinent.e.s pour les accompagner

Élaborer un projet d’accompagnement personnalisé et partagé, adapté aux besoins de la personne et à son niveau d’engagement dans la démarche d’insertion, accompagner les personnes en difficulté, faire face aux conflits et aux situations limites

Rechercher des partenaires (structures, entreprises), travailler en équipe et en réseau pour mobiliser les ressources adaptées aux situations à traiter

Restituer, analyser et évaluer les situations d’accompagnement, se situer dans un collectif de travail, questionner les situations mettant en jeu l’éthique professionnelle

Secteurs d'activités

Secteur public ou œuvrant à une mission de service public - Pôle emploi (demandeurs d’emploi) - Mission locale (jeunes en insertion) - Cap emploi (personnes en situation de handicap) - services d’insertion, services sociaux ou services emploi-formation des collectivités territoriales (en particulier conseils départementaux, communes, métropoles) - plans locaux pour l’insertion et l’emploi (Plie) - antennes emploi, espaces emploi, maisons de l’emploi - cités des métiers - centres d’information et de documentation jeunesse (CIDJ), points information jeunesse (PIJ), bureaux information jeunesse (BIJ) - permanences d’accueil, d’information et d’orientation (PAIO) - foyers de jeunes travailleurs (FJT) ou Habitat jeunes   

Secteur de l’insertion par l’activité économique, secteur de l’économie sociale et solidaire - entreprises d’insertion (EI) - associations intermédiaires (AI) - entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI) - ateliers et chantiers d’insertion (ACI) - établissements et services d’aide par le travail (Esat) - centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) - régies de quartier - associations d’insertion sociale ou professionnelle - associations humanitaires  

Secteur privé - organismes de formation - organismes proposant des prestations d’accompagnement vers l’emploi, des bilans de compétences, des ateliers de mobilisation - services RH ou formation d’entreprises  

 

Type d'emplois accessibles

Conseiller en insertion professionnelle, conseiller à l’emploi, chargé d’insertion, accompagnateur en reconversion professionnelle,  conseiller mobilité, conseiller en reclassement professionnel, chargé de relations entreprises, chargé d’information formation/emploi, chargé d’information conseil, conseiller emploi formation, conseiller en formation, chargé d'information jeunesse, chargé d’intervention sociale, intervenant d’action sociale, médiateur social et culturel, agent d'accueil et d'information sociale, écoutant social, animateur d’activités sociales et de vie locale, animateur socioculturel

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

- Dans le domaine de l’éducation

- Définition d’objectif d'apprentissages et programmation des activités pédagogiques.
- Organisation de l'espace pédagogique
- Mise en en œuvre de la démarche pédagogique
- Utilisation des technologies de l'information.
- Conseil aux des élèves dans l'organisation du travail personnel.
-Adaptation du déroulement des apprentissages selon les difficultés et mesure les progrès.
- Organisation des activités périscolaires
- Rédaction des comptes rendus d'activité
- Information des familles, les équipes pédagogiques sur les modalités d'évaluation, résultats, difficultés, etc.

Dans le domaine de la formation

- Intervention dans un cadre de formation : à distance, collectif, en face à face, individualisée, intégrée.
- Choix des méthodes, moyens et outils pédagogiques selon la formation à dispenser.
- Elaboration et adaptation des programmes pédagogiques,
- Evaluation des acquisitions de connaissances des stagiaires et met en place les actions correctives.
- Partenariat et relations avec les entreprises, les collectivités.
- Conseil pédagogique.
- Bilan pédagogique de l'activité de formation
- Suivi de l'information pédagogique, réglementaire, professionnelle, technique, etc.

- Dans le domaine de l’animation

- Animation des activités culturelles, artistiques, bibliothèque.
- Animation des séances de soutien scolaire
- Elaboration ou participation de l'élaboration de programmes d'animation.

- Dans le domaine du travail social

- Information et orientation des personnes à partir des situations identifiées.
- Diagnostic de la situation de la personne ou de la famille dans son environnement
- Accompagnement des personnes dans la construction d’un parcours d’insertion professionnelle / sociale / de formation.
- Développement du lien social et à la prévention des risques d’exclusion sociale, par une démarche de valorisation et d’implication des personnes.
- Evaluations partagées de l’impact des politiques sociales sur le territoire.

... lire la suite

- Analyse de besoins de formation
- Réalisation de bilans de compétences
- Aide à la construction de projets d’insertion ou ré insertion
- Accompagnement social

... lire la suite

Le conseiller en insertion professionnelle (CIP) favorise par des réponses individualisées l'insertion sociale et professionnelle des jeunes ou des adultes rencontrant des difficultés d'insertion ou de reconversion (en prenant en compte les dimensions multiples de l'insertion : emploi, formation, logement, santé, mobilité, accès aux droits…). Son action vise à les aider à construire et à s'approprier un parcours d'accès à l'emploi et à surmonter progressivement les freins rencontrés.
Le CIP accueille les personnes individuellement ou en groupe et facilite leur accès à des informations concernant l'emploi, la formation et les services dématérialisés. Il appréhende la personne dans sa globalité et analyse ses besoins. Il identifie ses atouts, ses freins, ses motivations et ses compétences pour élaborer avec elle progressivement un diagnostic partagé de sa situation.
Afin de favoriser les interactions entre les publics et leur environnement socio-économique, il s'appuie sur ses connaissances du bassin d'emploi, du marché du travail, de l'offre de formation, des dispositifs et des aides. Il travaille en équipe, en réseau et dans un cadre partenarial avec des structures et des acteurs de son territoire d'intervention qu'il a identifiés. Il rend compte de son activité à sa structure et aux prescripteurs et en assure le traitement administratif à l'aide d'outils bureautiques et numériques.
Afin d'accompagner les personnes vers l'emploi, le CIP définit avec elles lors d'entretiens individuels centrés sur la personne, des parcours d'insertion adaptés à leurs projets, leurs ressources et leurs besoins. Ces parcours sont structurés en étapes que le CIP réajuste en fonction de la progression effective des personnes et des évolutions de l'environnement socio-économique. Il les suit dans la réalisation de leurs parcours en utilisant les services numériques adaptés et contribue à la levée des freins rencontrés. Il conçoit, prépare et anime différents ateliers sur des thèmes liés à leur parcours d'insertion. Le CIP analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.
A partir de l'analyse de son territoire et dans une démarche projet, il prend contact avec des employeurs pour développer des modes de coopération. Il aide et conseille des employeurs pour le recrutement et l'intégration de différents publics depuis l'analyse du besoin jusqu'à la mobilisation des mesures et prestations adaptées. Il définit des modalités de collaboration avec les employeurs et contribue à l'insertion durable des publics dans l'emploi. Il inscrit ses actes professionnels dans une démarche de développement durable.
Le conseiller en insertion professionnelle inscrit ses activités dans les missions de sa structure et respecte les principes éthiques du métier. Suivant son contexte de travail, il peut se spécialiser dans un champ spécifique de l'insertion. Autonome dans le déroulement de ses interventions, il est placé sous la responsabilité hiérarchique du directeur de la structure ou du chef de service.
Il intervient dans les locaux de son organisme et selon ses missions dans ceux des partenaires ou en entreprise.
Le CIP est en contact principalement avec le public de sa structure (jeunes, travailleurs en situation de handicap, demandeurs d'emploi, salariés, cadres, seniors, bénéficiaires des minima sociaux, personnes sous main de justice…). Il travaille seul ou en équipe et entretient des liens permanents avec les acteurs locaux de l'insertion sociale et professionnelle.
Ses interventions s'effectuent dans le cadre d'horaires généralement réguliers.

... lire la suite