Activités visées

 Les activités exercées portent sur les différents aspects du métier du tôlier avec un niveau d'exigence et un degré d'excellence très élevé. Elles couvrent un vaste champ dans la réalisation des ouvrages constitués de produits différents, tant par leurs formes (tôles, profilés, tubes...), que par leurs dimensions, leurs modes d'assemblages, la nature des matériaux (métaux et alliages ferreux et non ferreux). Il travaille aussi bien sur des machines à commande manuelle que sur des machines à commande numérique.Il trace, à l'aide de l'ordinateur, sur les feuilles de métal les formes à découper, plier ou emboutir. Il forme les pièces mécaniquement et réalise des finitions à la main puis il assemble les pièces fabriquées suivant les différentes techniques d'assemblage propres aux matériaux travaillés (soudage, boulonnage, rivetage...).  

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Les activités consistent à :

 - Maîtriser l’utilisation de l’informatique à des fins d’exploitation de la définition numérique des ouvrages (logiciels de DAO, de FAO, d’assistance à la détermination des développements et des débits d’éléments, bases de données métier...) ;

  -  Réaliser les pièces (débits, formages, assemblages, pointages, soudages avec la prise en compte des déformations et avec le respect des règles de l'art, de la normalisation, des codes de construction) ; 

    - Analyser la conformité des réalisations selon les critères définis et imposés.

Compétences attestées

Voir le référentiel sur le site du COET-MOF.

-       Concevoir des solutions techniques conformément aux spécifications d’un cahier des charges en intégrant les contraintes liées à la mise en œuvre des procédés ;

-       Produire les plans d’ensemble, de sous- ensembles avec les nomenclatures et les dessins de définition des pièces ;

-       Élaborer un processus de fabrication d’un ouvrage (mode opératoire de fabrication, cahier de soudage, montage et graphique d’assemblage ;

-      conduire les opération de fabrication des pièces.

Le candidat doit restituer son travail oralement et par écrit avec des moyens de communication numériques présentant les travaux réalisés.

Secteurs d'activités

L'exercice du métier à ce niveau de compétence peut s'effectuer essentiellement dans des grandes entreprises industrielles, PME-PMI industrielles ou artisanales de métallurgie.

Type d'emplois accessibles

Ouvrier hautement qualifié, Chef d’équipe, Contremaître, Chef d’atelier, Entrepreneur.

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Il prépare et remet en peinture - complètement ou partiellement - des supports, des véhicules automobiles et utilitaires présentant des surfaces de différentes natures : éléments en tôles d'acier et d'aluminium, éléments et accessoires en plastiques de différents types. Il procède à la préparation et au traitement des surfaces à peindre. Il applique et ponce les mastics et les apprêts, permettant d'éliminer les imperfections. Il confectionne et parfois corrige les teintes. Il applique les peintures et les vernis au pistolet pneumatique, en reproduisant l'aspect d'origine, ou un aspect déterminé.

Le peintre est autonome dans la conduite de ses interventions. Les consignes particulières sont exprimées clairement sur l'ordre de réparation (OR). Il est placé sous la responsabilité d'un hiérarchique, mais travaille le plus souvent seul et assure lui-même le contrôle qualité. Face à une difficulté technique non maîtrisée ou imprévue, au-delà de ses capacités d'auto-documentation, il doit rechercher systématiquement une aide auprès d'un technicien ou de son chef d'équipe. Il peut également faire appel au réseau d'information de ses fournisseurs de peinture ou du constructeur.

Le professionnel est en relation avec le chef d'équipe, les autres peintres de l'équipe, les carrossiers, et ponctuellement les mécaniciens. Il doit par ailleurs adopter un comportement approprié lors des passages occasionnels à l'atelier des clients et des experts d'assurance.

L'emploi se pratique en atelier spécialement équipé, à horaires généralement fixes et réguliers, mais avec des dépassements possibles. Les postures sont multiples et variées. Les positions « courbé » et « accroupi » sont très fréquentes. Une bonne dextérité et une bonne sensibilité tactile sont nécessaires pour assurer les opérations de ponçage. Une bonne vision des couleurs est fortement recommandée.

Les travaux de peinture exigent de porter les équipements de protection adéquats selon les tâches à réaliser : tenue de travail, chaussures de sécurité, masque à poussières, masque à solvant, gants et crèmes de protection, gants de manipulation, gants de nettoyage, lunettes de protection, combinaison spéciale peintre et cagoule, protections auditives.

... lire la suite

Le  titulaire du baccalauréat professionnel « Technicien en chaudronnerie industrielle » participe à la mise en œuvre de produits différents, tant par leur forme (produits plats, profilés, tubes...), que par leurs dimensions, leurs modes d'assemblages, la nature des matériaux (métaux et alliages ferreux et non ferreux, éventuellement matières plastiques et matériaux composites).
Il  travaille aussi bien sur des machines traditionnelles à commande manuelle que sur des machines à commande numérique et sur des robots.
Il  connaît les différentes techniques d'assemblage propres aux matériaux travaillés (soudage, rivetage, boulonnage, collage...) et sait utiliser les machines caractéristiques du métier et, notamment, des machines de découpe au laser, de découpe au plasma, des robots de soudage …
Il  exploite les outils numériques à des fins de définition et de réalisation d’ouvrages (logiciels de CFAO, outils virtuels, simulateurs, bases de données métier…).

... lire la suite
Le titulaire de ce baccalauréat professionnel peut exercer ses activités dans différents types d'entreprises (petites ou moyennes): métallerie, serrurerie, construction métallique, enveloppe du bâtiment, façade, menuiserie métallique. Son intervention porte sur la préparation de la fabrication, sur la fabrication elle-même, sur la pose ainsi que la mise en service. Les ouvrages à réaliser sont soit des structures de bâtiment (charpentes, ossatures), soit des parties de l'enveloppe d'un bâtiment (fenêtres, portes, parties de façades), soit des ouvrages de distribution et de protection.
Pour la fabrication comme pour la pose, il peut être assisté d'une petite équipe qu'il anime.
Au sein de l'atelier, il est amené à préparer le processus de fabrication, organiser les postes de travail et répartir les tâches entre les opérateurs, réaliser en autonomie la fabrication et l'assemblage des différents composants d'un ouvrage.
Sur le chantier, il est amené à préparer le processus de mise en oeuvre, organiser la zone de travail et les moyens à mettre en oeuvre, à réaliser et conduire en autonomie l'installation complète d'un ouvrage.



... lire la suite