Activités visées

Le diplôme d’ingénieur du Cnam spécialité bâtiment et travaux publics exerce principalement les activités suivantes : gestion de projet, gestion d’affaires, gestion d’équipe, établissement du programme, études préliminaires pour la maîtrise d’ouvrage, chiffrages et prescriptions, études de conception et de faisabilité, modélisation et gestion d’études d’exécution, études de définition des solutions et des méthodes constructives, réponse aux appels d’offre, préparation de chantier, conduite et gestion des travaux, contrôle technique et visa des études et des travaux réalisés, exploitation et maintenance des installations et du bâti, diagnostics et études de solutions techniques de réhabilitation du bâti, diagnostics et études de démantèlement des installations et déconstruction du bâti.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Il assure une veille technologique, participe au cycle d’amélioration continue, à l’innovation technologique et organisationnelle, aux actions de recherche et développement dans le domaine de l’ingénierie concourante, des matériaux, des systèmes constructifs, des systèmes énergétiques et de maîtrise des ambiances dans un contexte de faible impact environnemental.

Directement opérationnel dans le domaine visé par le parcours type de formation (Bâtiment, Travaux Publics, Structure, Géotechnique, Aménagement et environnement), il est capable d’évoluer vers les différentes fonctions habituellement confiées à un ingénieur bâtiment et travaux publics : Ingénieur d’études, Ingénieur travaux, Assistant à la maîtrise d’ouvrage, Maître d’œuvre, Ingénieur chargé d’affaires, Ingénieur études de prix, Ingénieur méthodes, Manager de projet BIM, Contrôleur technique.

Compétences attestées

Acquérir des connaissances scientifiques et techniques et maitriser leur mise en œuvre :
- connaître et comprendre un large champ de sciences fondamentales (mathématiques, physique, sciences des matériaux) et la capacité d’analyse et de synthèse qui leur est associée afin d'apporter des solutions efficientes et innovantes à des nouvelles problématiques d'ingénierie en BTP.
- mobiliser les ressources d’un champ technique spécifiques au bâtiment ou aux travaux publics (mécanique des structures, mécanique des sols, mécanique des fluides, acoustique du bâtiment, thermique du bâtiment, éclairage du bâtiment, électricité, hydraulique, …) pour concevoir et dimensionner les ouvrages et les équipements de bâtiment ou de travaux publics, en tenant compte du contexte normatif national et européen.
- maitriser des méthodes et des outils de l’ingénieur : identification, modélisation et résolution de problèmes même non familiers et incomplètement définis, en particulier la capacité à prescrire et pré-dimensionner les éléments d’ouvrages de bâtiment ou de travaux publics en parfaite adéquation avec le projet, l’utilisation des outils informatiques en processus collaboratif (BIM), l’analyse et la conception de systèmes constructifs.
- concevoir, concrétiser, tester et valider des solutions, des méthodes, produits, systèmes et services innovants permettant d’atteindre les cibles du développement durable (bâtiment à énergie positive, bas carbone, …)
- effectuer des activités de recherche appliquée au BTP, à mettre en place des dispositifs expérimentaux et numériques, à s’ouvrir à la pratique du travail collaboratif
- trouver l’information pertinente, à l’évaluer et à l’exploiter dans l’environnement spécifique au BTP et aux activités de recherche et développement connexes.

S'adapter aux exigences propres de l'entreprise et de la société :
- prendre en compte les enjeux de l’entreprise : dimension économique, respect de la qualité, compétitivité et productivité, exigences commerciales, intelligence économique
- prendre en compte les enjeux des relations au travail, d’éthique, de responsabilité, de sécurité et de santé au travail à toutes les phases du projet de construction.
- prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable
- prendre en compte les enjeux et les besoins de la société, sur l’ensemble des territoires et conduire le changement afin d'apporter les réponses organisationnelles et technologiques en matière d'aménagement
- prospecter, identifier la demande, gérer un portefeuille client, élaborer une réponse technico-économique pour remporter un marché de travaux, coordonner les études techniques, les études de prix et la finalisation du contrat de travaux de bâtiment ou de travaux publics.

Prendre en compte de la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle :
- s’insérer dans la vie professionnelle, à s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : exercice de la responsabilité, esprit d’équipe, engagement et leadership, management de projets, maîtrise d’ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes
- piloter un projet de construction en maîtrisant les aspects juridiques, financiers, sociétaux et environnementaux, et in fine à évaluer un projet de construction en termes de coût global. - la capacité à ordonnancer, piloter, coordonner, planifier, préparer, gérer une opération de de construction ou de réhabilitation, de bâtiment ou de travaux publics, dans le cadre d’un cahier des charges complexe prenant en compte une grande diversité de contraintes.
- entreprendre et innover, dans le cadre de projets personnels ou par l’initiative et l’implication au sein de l’entreprise dans des projets entrepreneuriaux
- travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères et ouverture culturelle associée, capacité d’adaptation aux contextes internationaux
- se connaître, s ’auto-évaluer, gérer ses compétences et opérer ses choix professionnels.

Secteurs d'activités

Les ingénieurs diplômés du Conservatoire national des arts et métiers spécialité Bâtiment et Travaux publics travaillent dans des entreprises du BTP, des bureaux d'études, des bureaux de contrôle, des sociétés d'ingénierie, des sociétés immobilières, et plus généralement dans tous les services dédiés à la construction, la maintenance, l’exploitation et la déconstruction des bâtiments et des ouvrages de travaux publics, d’aménagement et d’environnement.

Type d'emplois accessibles

Ingénieur travaux 

Ingénieur d'études

Ingénieur méthodes 

Ingénieur contrôleur technique

Ingénieur recherche et développement   

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

- Ecoute du client et identification de son besoin
- Réalisation d'études de faisabilité
- Elaboration d'un avant-projet d'ouvrage du BTP
- Estimation économique des projets de construction
- Prescription de produits/matériaux aux clients
- Rôle de conseil et de validation des choix économiques, technqiues, environnementaux et de confort.
- Participation au montage du dossier de réponse à un appel d'offres
- Organisation, planification et installation des chantiers du BTP
- Animation d'équipes
- Suivi de chantier : délais, qualité, sécurité, administratif, financier
- Application des procédures "Qualité"
- Rédaction des rapports techniques et d'expertises

... lire la suite

TP Chargé d'affaires du bâtiment

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

A l'écoute des besoins du marché, le chargé d'affaires du Bâtiment conçoit et propose un projet de construction de bâtiment TCE, puis élabore une offre commerciale. A cette fin, il prospecte et fidélise une clientèle dans un secteur d'activité ou sur une zone géographique précise et se tient informé des appels d'offres, qu'il réceptionne et analyse. Il recueille et analyse les besoins d'un prospect ou client pour un projet de bâtiment et réalise l'analyse technique et financière de sa demande. Selon l'importance du chantier et l'organisation de l'entreprise, il réalise lui-même les études ou les confie au bureau d'études. Il réalise ou coordonne les études techniques nécessaires à la définition des travaux. Il transmet l'offre technico-commerciale au client et la négocie avec lui, selon les directives globales édictées par son responsable hiérarchique. Enfin, il rédige le contrat et procède à la mise au point du dossier marché ou de travaux.
Une fois le contrat signé, il assure le transfert du dossier aux équipes travaux chargées de la production et suit le projet dans sa réalisation, jusqu'à la réception et à la mise en exploitation de l'ouvrage.
Dans les entreprises de type TPE/PME, il est responsable de l'organisation de la réalisation technique, du suivi des travaux jusqu'à la réception des ouvrages, et il en assure le suivi administratif et financier.
Le chargé d'affaires du bâtiment prépare et organise les chantiers de construction d'un bâtiment TCE.
Il réalise la synthèse du dossier travaux et définit les moyens à mobiliser en élaborant les plannings, les budgets, en choisissant les méthodes d'exécution ainsi que les matériels, les matériaux, les prestataires et les sous-traitants, et en établissant les démarches administratives. Il pilote la globalité des travaux et veille à leur bonne évolution conformément au cahier des charges du projet validé. Il coordonne les acteurs de la construction, gère les différents intervenants lors de la mise en place du chantier et assure le relationnel client. Il manage l'encadrement de chantier et les équipes de production. Il gère le chantier et les interfaces TCE dans le respect de l'environnement, des règles de sécurité et de la démarche qualité. Il réceptionne les travaux, clôt et réalise le bilan de l'opération, et veille à la satisfaction du client. Il assure un compte rendu de l'avancement et de la gestion de l'économie de son chantier auprès de son supérieur hiérarchique.

L'emploi s'exerce en étroite relation avec tous les intervenants d'une opération de construction d'un bâtiment TCE. Dans les TPE/PME, le chargé d'affaires du Bâtiment seconde le chef d'entreprise sur l'ensemble de la clientèle et des projets. Il est l'interlocuteur des différents intervenants d'un projet de chantier de construction TCE, en interne à l'entreprise avec les services fonctionnels, et les collaborateurs de la structure, ainsi qu'en externe avec les maîtres d'ouvrage, maîtres d'œuvre, fournisseurs, sous-traitants, cotraitants, services administratifs, coordonnateurs sécurité, bureau d'études techniques, bureau de contrôle, concessionnaires, coordinateur BIM, etc. L'activité du chargé d'affaires du Bâtiment se déroule au bureau de la TPE/PME, sur les chantiers, ou en visite à l'extérieur de l'entreprise. Les contraintes de l'emploi imposent des horaires variables. Il effectue de nombreux déplacements pour rencontrer ses différents interlocuteurs (réunions de chantier, prospects ou clients, fournisseurs, sous-traitants, etc.).
Cet emploi se situe à l'intersection du gros œuvre et du second œuvre. Les activités menées concernent à la fois la structure, l'enveloppe du bâtiment, les équipements techniques et l'aménagement finitions.
Le chargé d'affaires du Bâtiment a une connaissance parfaite du monde du BTP, de tous les corps d'état et de l'économie de la construction. Il sait anticiper les situations à risques lors de l'exécution de travaux à proximité des réseaux (AIPR). Il sait communiquer professionnellement avec efficacité et est à l'aise dans les relations sociales. Il a une forte capacité d'adaptation et de réactivité, et est organisé et rigoureux.
L'emploi requiert également la maîtrise de l'outil informatique à travers les équipements connectés, la maquette numérique (processus BIM) et le smart building.
L'emploi de chargé d'affaires du Bâtiment est un emploi en évolution constante, qui demande une expérience importante avant de pouvoir s'exercer en autonomie. De ce fait, les débutants se verront souvent confier des missions d'assistants, ou seront plus étroitement encadrés par leur hiérarchie.

... lire la suite

BTS Travaux publics

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Ce technicien supérieur assure l'interface entre le chantier, les clients, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il est capable de remplir les fonctions suivantes :
- études : il mène les études techniques et économiques d'un ouvrage ; - exploitation : il participe à la préparation du chantier. Il en réalise le budget prévisionnel ;
-préparation : il choisit les moyens humains, les matériels et les matériaux, il améliore les conditions techniques et économiques du chantier. Il exécute les démarches administratives, le budget, le plan d'hygiène et de sécurité ; -réalisation : suivant le cahier des charges, il conduit les travaux du chantier jusqu'à leur réception, il contrôle et anime des équipes, assure les relations avec le maître d'oeuvre et les organismes extérieurs.
Il sait tenir compte des impératifs de qualité, de coût, de sécurité.
Le technicien supérieur peut avoir des activités commerciales comme la recherche de clients. Il peut aussi assurer une fonction de conseil, en particulier auprès des décideurs régionaux.
... lire la suite