Activités visées

Le titulaire du BTS Maintenances des systèmes effectue les activités suivantes : 

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Analyse technique en vue de l’intégration d’un bien 

- Maintenance corrective d’un bien 

- Organisation de la maintenance 

- Réalisation d’activités de maintenance préventive en milieu professionnel 

- Étude et réalisation d’une amélioration de maintenance en milieu professionnel

- Conduite d’une installation 


Compétences attestées

Les titulaires du BTS "Maintenance des systèmes" acquièrent les compétences suivantes : 

- Analyser l'organisation fonctionnelle, structurelle et temporelle

- Identifier et caractériser la chaîne d’énergie 

- Identifier et caractériser la chaîne d’information

- Diagnostiquer les pannes

- Réparer, dépanner et éventuellement remettre en service

- Identifier les risques pour les personnes ou l’environnement, définir et respecter les mesures de prévention adaptées

- Analyser la fiabilité, la maintenabilité et la sécurité

- Organiser la stratégie et la logistique de maintenance

- Préparer les interventions de maintenance corrective et préventive

- Réaliser des opérations de surveillance et d’inspection et/ou de maintenance préventive

- Rédiger des comptes rendus et renseigner les outils de maintenance

- Présenter une activité de maintenance

- Proposer et/ou concevoir des solutions pluritechniques d’amélioration

- Préparer les travaux d’amélioration ou d’intégration d’un nouveau bien

- Réaliser des travaux d’amélioration, réceptionner un bien

- Exposer oralement une solution technique

- Effectuer la mise en fonctionnement et l’arrêt

- Effectuer les réglages et les paramétrages

- Assurer la conduite en mode dégradé

- Surveiller et contrôler le fonctionnement


Culture générale et expression :

- Appréhender et réaliser un message écrit

- Respecter les contraintes de la langue écrite

- Synthétiser des informations : fidélité à la signification des documents, exactitude et précision dans leur compréhension et leur mise en relation, pertinence des choix opérés en fonction du problème posé et de la problématique, cohérence de la production

- Répondre de façon argumentée à une question posée en relation avec les documents proposés en lecture

- Communiquer oralement

- S’adapter à la situation : maîtrise des contraintes de temps, de lieu, d’objectifs et d’adaptation au destinataire, choix des moyens d’expression appropriés, prise en compte de l’attitude et des questions du ou des interlocuteurs

- Organiser un message oral : respect du sujet, structure interne du message


Langue vivante étrangère : Anglais : 

Compréhension et expression orales au niveau B2 : - Comprendre des productions orales ou des documents enregistrés ; - S’exprimer à l’oral en continu et en interaction

Compréhension de l’écrit au niveau B2 :    - Assurer une veille documentaire dans la presse et la documentation spécialisée de langue anglaise


Mathématiques : 

- S’informer : savoir utiliser une documentation  

- Chercher : identifier des données et élaborer des stratégies 

- Modéliser : représenter des objets du monde réel en utilisant le langage mathématique  

- Raisonner, argumenter 

- Calculer, illustrer, mettre en œuvre une stratégie : mener efficacement un calcul simple, manipuler des expressions symboliques et pouvoir s’appuyer sur les outils numériques 

- Communiquer


Physique – Chimie : 

- S’approprier une problématique, un environnement matériel

- Analyser : proposer un modèle ou justifier sa validité, proposer ou justifier un protocole

- Réaliser : utiliser un modèle, mettre en œuvre un protocole expérimental en respectant les règles de sécurité

- Valider : analyser de manière critique les résultats, identifier des sources d'erreur, estimer l'incertitude sur les mesures, proposer des améliorations de la démarche ou du modèle 

- Communiquer : expliquer des choix et rendre compte de résultats sous forme écrite et orale

-  Être autonome et faire preuve d'initiative : exercer son autonomie et prendre des initiatives avec discernement et responsabilité 


Langue vivante étrangère (Facultative) :

Compétences de niveau B1 du CECRL

- S’exprimer oralement en continu

- Interagir en langue étrangère

- Comprendre un document écrit rédigé en langue étrangère


Secteurs d'activités

Option A : La maintenance des systèmes de production :

Le métier s’exerce principalement dans les entreprises faisant appel à des compétences pluritechnologiques (électrotechnique, mécanique, automatique, hydraulique) : grandes entreprises de production industrielle ;

PME et PMI de production industrielle ; Entreprises spécialisées de maintenance du secteur industriel, des sites de production aéronautique, automobile ou navale, de l’industrie chimique, pétrochimique, pharmaceutique ou agro-alimentaire, des sites de production de l’énergie électrique.



Option B : La maintenance des systèmes énergétiques et fluidiques : Tout secteur d'activité


Option C : La maintenance des systèmes éoliens :

La maintenance des systèmes éoliens peut s’exercer dans trois catégories d’entreprises :

- les constructeurs qui assurent, pour le compte de l’exploitant, la maintenance des parcs éoliens ;

- les exploitants qui possèdent leurs propres centres de maintenance ;

- les entreprises de maintenance qui assurent tout ou partie de l’entretien des parcs éoliens.


Type d'emplois accessibles

Technicien de maintenance, 

Maintenicien

Technicien supérieur en charge des activités de maintenance des systèmes de production, des systèmes énergétiques et fluidiques et des systèmes éoliens. 

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Le technicien supérieur de maintenance industrielle réalise toutes les actions techniques, administratives et de management destinées à maintenir un bien ou à le rétablir pour qu'il puisse accomplir sa fonction requise durant son cycle de vie.
Les missions du technicien supérieur de maintenance sont repérées sur trois axes principaux, reflets des organisations et de la structure de l'emploi :
1. Interventions techniques sur des installations industrielles pluri technologiques en contexte d'exploitation : il effectue des interventions de maintenance préventive visant à prévenir l'apparition d'une défaillance et des interventions de maintenance corrective visant à rétablir le fonctionnement initial.
2. Organisation et gestion de maintenance : dans le respect de la stratégie de l'entreprise, il définit des opérations de maintenance, puis organise leurs mises en œuvre et leurs suivis.
3. Améliorations techniques et organisationnelles : il identifie, étudie et met en œuvre des actions permettant d'améliorer la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité des biens (voir glossaire technique). Il vérifie les performances des actions réalisées.
En fonction de la taille de l'entreprise et de sa politique de maintenance, il est positionné sur une ou plusieurs de ces activités et intervient en autonomie sur un ou plusieurs domaines technologiques. Il travaille seul ou au sein d'une équipe dont il peut avoir la responsabilité. Il met en œuvre les mesures de prévention des risques, pour ses propres interventions et celles des personnes sous sa responsabilité. Il intègre dans ses actions les principes du développement durable en vigueur dans son entreprise.
Au sein du service maintenance, il travaille principalement en collaboration avec le service production, mais aussi avec les services bureau d'études, bureau des méthodes et achats. Il peut également se déplacer pour intervenir chez des clients externes à l'entreprise. Pour les interventions techniques, le technicien supérieur de maintenance intervient directement sur les installations. La remise en état de sous-ensembles est réalisée en atelier de maintenance. La gestion et l'organisation des interventions ainsi que la conception des améliorations sont réalisées en bureau. Le technicien supérieur de maintenance s'adapte aux contraintes de sécurité spécifiques liées aux sites industriels. Ce travail est souvent assujetti à des astreintes comprenant des permanences la nuit, les week-ends et les jours fériés.

... lire la suite

BTS Aéronautique

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce BTS est un spécialiste qui, dans les sites d'assemblage et de maintenance des aéronefs, participe à l'ingenierie pour préparer l'activité des opérateurs, intervient en production pour contrôler, adapter et mettre au point les systèmes et les équipements embarqués et assure la relation technique entre le constructeur ou l'entreprise de maintenance et le client. Son activité consiste :
- à participer à toutes les étapes de l'ingénierie (organisation, conception, vérification, etc.),
- à conduire les activités de contrôles, d'essais, de diagnostic et de mises au point sur des aéronefs en montage, y compris en piste, et/ou en maintenance en base ou en ligne,
- à assurer en autonomie le support technique auprès de la clientèle.
... lire la suite

Ses activités visent trois grands objectifs :

  • dans le cadre de la maintenance corrective, il dépanne l'équipement défaillant le plus rapidement possible. Pour cela, il pose un diagnostic, réalise la réparation par des actions appropriées, puis remet en service
  • dans le cadre de la maintenance préventive, il mène un ensemble d'actions pour éviter l'apparition de pannes. Il réalise des rondes, des contrôles, des relevés, des nettoyages et des échanges en fonction de critères à caractère systématique ou conditionnel
  • dans le cadre de la maintenance améliorative, il réalise des modifications techniques ou organisationnelles pour augmenter la disponibilité des équipements.

Ponctuellement, le technicien participe à l'implantation de nouveaux équipements et aux travaux neufs.

Il rédige les principaux documents opérationnels de maintenance et rend compte à sa hiérarchie, généralement le Responsable Maintenance, qui définit ses actions au travers d'un planning et du plan de maintenance. Il forme le personnel d'exploitation.

Il intervient sur des « équipements industriels » composés d'un ensemble de machines liées entre elles pour assurer une production. Elles sont construites pour une exploitation professionnelle en conditions parfois sévères et sont constituées de composants de technologies multiples.

Les conditions d'exercice de l'emploi se caractérisent par la prédominance de tâches pratiques réalisées au plus près des équipements qui implique une préparation rigoureuse et une mise en œuvre active de la prévention des risques. Les lieux d'intervention sont très différents d'un secteur à l'autre : atelier, site de production, salle propre, en intérieur ou extérieur. Une capacité d'adaptation est donc requise avec des conditions de travail parfois exigeantes : travail en hauteur, dans le bruit, à proximité d'équipements à risques.

Le métier est fortement connoté « service »avec des échanges de type« client-fournisseur ».

Le technicien doit faire preuve de disponibilité : l'emploi est souvent assorti d'astreintes, de travail de nuit et de week-end et il peut y avoir des dépassements d'horaires afin d'assurer la remise en production d'un équipement industriel stratégique.

... lire la suite