Activités visées

Aide aux résidents en EHPAD dans les actes de la vie quotidienne:

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- organisation dutravail dans l’espace et dans le temps et en lien avec l’équipe pluriprofessionnelle,

- actes d’hygiène et de confort de la personne âgée,

- contribution à l’alimentation de la personne âgée en résidence en considérant ses préférences et dans le respect des équilibres alimentaires et des contre-indications,

- communication et relation adaptées avec la personne,

- participation aux transmissions orales et écrites.

Accompagnement global et individualisé de chaque résident en équipe pluriprofessionnelle :

- contribution à la mise en œuvre du projet de vie individualisé de la personne âgée et à son actualisation,

- participation à la mise en œuvre d’activités d’animation,

- accompagnement vers la fin de vie,

- participation à la vie de l’établissement et à la démarche d’amélioration continue.

Mise en œuvre des comportements et techniques d’hygiène et de sécurité adaptés

- application desrègles d’hygiène associées à l’environnement de la personne âgée en résidence,

- veille à la sécurité, au confort et aubien-être physique et psychologique de la personne âgée en résidence en mobilisant les comportements et attitudes adaptés aux différentes situations,

- utilisation des techniques de manutention et postures adaptées afin de prévenir les risques professionnels,

- réalisation des gestes et soins d’urgence de niveau 1.

Compétences attestées

Adapter l’organisation de ses activités dans l’espace et dans le temps en considérant le contexte de travail dans l’EHPAD.

Organiser et charger son chariot d’entretien et de soins en quantité suffisante pour la réalisation de l’activité et selon les protocoles en vigueur.

Gérer son temps dans le respect des durées attribuées à la prise en charge de la personne âgée, en prenant connaissance de l’activité du service, des priorités et des aléas, par le biais des documents dédiés et/ou auprès de son responsable.

Faire preuve d’autonomie dans son périmètre d’activité tout en respectant les consignes données et en collaborant avec l’équipe pluri professionnelle.

Appliquer les techniques et les règles de soins, d’hygiène et de confort selon les spécificités de la personne âgée en encourageant l’autonomie, dans le respect des protocoles, de la dignité de la personne âgée et de ses capacités préservées.

Organiser le service des repas et des collations dans le temps, dans l’espace et dans le respect des règles d’hygiène, des équilibres alimentaires et des contre-indications, selon les protocoles en vigueur et les précautions et consignes relatives à chaque résident.

Surveiller la prise des repas pour prévenir des fausses routes, s’informer de l’état nutritionnel et de l’hydratation et alerter si besoin, selon les protocoles en vigueur et les précautions et consignes relatives à chaque résident.

Proposer un environnement bienveillant propice à la parole individuelle de la personne âgée dans le respect de sa dignité en privilégiant un climat de confiance (écoute, empathie, congruence…).

Adapter sa posture en prenant en compte le rythme de la personne âgée et l’ensemble de ses besoins.

Mettre en œuvre une communication adaptée à la situation ou à la pathologie de la personne âgée et aux troubles associés en utilisant toutes les composantes de la communication (verbale, non verbale, gestuelle) et les techniques de communication adaptées.

Transmettre et prendre en compte les informations utiles à la continuité de la prise en charge des résidents, dans le respect des codes professionnels et à l’aide des supports de transmission dédiés.

Rédiger les informations à transmettre sur l’état du résident dans le respect des codes professionnels à l’aide des supports de transmission adaptés (papier ou numérique).

Participer en lien avec l’équipe pluri professionnelle et l’entourage à la mise en œuvre du projet de vie du résident et à son actualisation, en prenant en compte les goûts, les choix de vie, les capacités, l’état de santé, les besoins … de la personne âgée et leur évolution.

Prendre en compte la parole des familles en recherchant leur participation active pour construire du lien entre la famille, les résidents et la structure.

Proposer à la personne âgée des occasions d’expression diversifiées en prenant en compte sa singularité.

Mettre en œuvre des animations en s’adaptant aux capacités et aux choix de la personne âgée, dans le respect du cadre et dans la limite de son champ d’intervention.

Rechercher la participation de la personne dans toutes les activités dans le respect de ses capacités en veillant à ne pas mettre en échec ou surstimuler la personne.

Accompagner la fin de vie de la personne âgée en résidence en prodiguant les attentions spécifiques, selon la singularité de la personne âgée et dans le respect des protocoles en vigueur.

Communiquer avec la famille en prenant en compte ses besoins, ses difficultés face à la fin de vie de son proche, dans la limite de son champs d’intervention.

Communiquer avec l’équipe pluri professionnelle sur les modalités de l’accompagnement de la personne en fin de vie dans le respect des choix de la personne et de sa dignité en participant aux temps d’échanges et de réunions dédiés.

Inscrire son action dans le respect de la vie de l’établissement, de ses différentes instances dans la limite de son périmètre de compétences en assurant une veille sur les informations diffusées (procédures, comptes rendus de réunion, projet d’établissement…) et en participant aux réunions dédiées.

Contribuer à l’accueil et à l’accompagnement des nouveaux entrants exerçant des missions similaires : embauche, étudiants, stagiaires selon les procédures en vigueur.

Respecter les procédures liées à son poste de travail et relatives à la qualité de la prestation et à la prévention des risques.

Contribuer à toute action favorisant la démarche d’amélioration continue (participation aux réunions, retour d’expérience, déclaration d’événements indésirables, proposition d’amélioration, formation continue, …).

Adopter une tenue professionnelle conforme aux exigences en vigueur dans l’établissement : hygiène corporelle irréprochable; tunique à manches courtes, fermée et pantalon propres ; chaussures propres, fermées, réservées aux services ; ongles courts, non vernis ; cheveux courts ou attachés ; pas d’effets personnels ; masques, surblouses et gants pour certaines activités).

Mettre en œuvre les techniques et les protocoles de nettoyage, la gestion des tris et l’élimination des déchets. Les protocoles en vigueur précisent les produits et leurs modalités d’utilisation, les matériels et techniques adaptés aux différentes surfaces et zones au sein de l’EHPAD. D’autres protocoles concernent le lavage des mains, le tri et l’élimination des déchets, en fonction des risques infectieux associés notamment ou encore les conduites à tenir en cas de maladies infectieuses ou de TIAC (toxi-infections alimentaires collectives).

Mettre en œuvre le circuit du linge dans le respect des protocoles de la structure (circuits propre et sale, chariot de linge propre et bacs de tri du linge sale, souillé ou non).

Mettre en œuvre des techniques de manutention et de prévention des chutes dans le respect de la sécurité et du confort de la personne âgée sans négliger la communication facilitatrice Cela suppose d’appliquer des gestes et postures adaptés à la situation, à l’autonomie de la personne aidée, de solliciter au maximum sa participation, d’utiliser les aides techniques présentes dans la structure (lève-personne, draps de glisse, guidon de transfert, rail, …), d’effectuer certaines mobilisations ou transferts à 2, d’aménager l’environnement pour limiter les risques.

Montrer des capacités d’écoute et d’observation de la personne âgée pour repérer d’éventuels changements de son état de santé : Coloration de la peau, fatigue, agitation, anxiété, troubles de l’appétit ou du sommeil.

Mettre en œuvre des techniques de manutention et des postures adaptées afin de prévenir des risques professionnels, en appliquant les règles d’ergonomie et d’économie d’effort préconisées par les réseaux de prévention.

Identifier une situation d’urgence vitale ou potentielle et réaliser des gestes d’urgence adaptés à cette situation en appliquant les recommandations des textes en vigueur relatifs à l’AFGSU de niveau 1, face à des situations telles qu’une perte de connaissance, un arrêt cardiaque, une hémorragie, une obstruction des voies aériennes.

Participer à la réponse à une urgence collective ou une situation sanitaire exceptionnelle en appliquant les recommandations des textes en vigueur relatifs à l’AFGSU de niveau 1.

Secteurs d'activités

Les maisons de retraite médicalisées : Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)

Type d'emplois accessibles

Accompagnant en gérontologie- Agent des services hospitaliers

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Dans le cadre de ses missions, en lien avec une équipe pluri-professionnelle il participe à l'élaboration et la mise en œuvre d'un accompagnement adapté à la situation de la personne, de ses besoins, de ses attentes, de ses droits et libertés dans le respect de la personne, de ses choix et de son consentement.

Il établit une relation attentive et bienveillante de proximité, en fonction des capacités et potentialités de la personne dans toutes ses dimensions (physiques, physiologiques, cognitives, psychologiques, psychiques, relationnelles et sociales).

Il accompagne la personne dans la réalisation des actes de la vie quotidienne (alimentation, hygiène, aide aux déplacements…) en fonction de ses capacités et de ses choix.

Il participe à l’entretien du cadre de vie de la personne que ce soit à son domicile ou en établissement. Il soutient et favorise la communication et l'expression de la personne dans le cadre d’une relation individuelle ou de groupe qu'elle soit verbale ou non verbale.

Il participe au bien-être physique et psychologique de la personne dans les différentes étapes de sa vie, de l’enfance à la fin de vie. Il contribue à la prévention de la rupture et/ou à la réactivation du lien social.

Lorsqu’il exerce au sein d’une institution ou d’un service, il inscrit son action dans le cadre du projet institutionnel et du projet personnalisé d’accompagnement. Il prend en compte et communique avec les familles et les aidants. Il transmet et rend compte de ses observations et de ses actions afin d'assurer la cohérence et la continuité de l'accompagnement ainsi que de l'aide apportée ou proposée.

Dans ce cadre, il évalue régulièrement son intervention et la réajuste en fonction de l'évolution de la situation de la personne ou des groupes de personnes. Le diplôme d’Etat lié à cette profession constitue le premier niveau de qualification dans le champ du travail social.

... lire la suite

L’ADVF réalise pour les particuliers l’entretien courant de leur logement et de leur linge en veillant à la qualité de sa prestation et en respectant les règles d’hygiène. Il (elle) intègre dans sa pratique les principes du développement durable.

Il (elle) accompagne les personnes fragilisées dans les actes essentiels de la vie quotidienne. L’ADVF les assiste pour s’habiller, pour faire leur toilette et pour se déplacer. Il (elle) les aide à préparer les repas et à faire les courses, à préserver les relations et les activités sociales. Il (elle) tient compte des attentes, des besoins et des consignes de la personne aidée et de son entourage. Il (elle) organise son travail de façon rationnelle et est réactif (réactive) face aux changements, aux imprévus et aux différentes façons de faire et d’être des personnes. L’ADVF adapte ses activités en fonction du degré de dépendance des personnes, en fonction des conditions matérielles et de la présence éventuelle d’autres intervenants. Il (elle) peut être amené à utiliser un cahier de liaison permettant la transmission d’informations et la passation de consignes.

L’ADVF assure essentiellement la garde de jeunes enfants, mais il (elle) peut également intervenir auprès d’enfants scolarisés (hors soutien scolaire).

Il (elle) intervient dans le respect des consignes des parents et des habitudes familiales pour le lever et le coucher des enfants, la toilette et le repas. Sa prestation est réalisée dans l’objectif de contribuer aux apprentissages de base des enfants. Il (elle) organise des activités ou des sorties en fonction de l’âge et du nombre d’enfants.

L’ADVF peut intervenir auprès de personnes en situation de handicap vivant à domicile. Dans l’exercice de ses activités, l’ADVF peut être amené(e) à mettre en œuvre les compétences attestées par le certificat d’acteur prévention secours du secteur de l’aide à domicile (APS-ASD)* ou par le certificat Sauveteur secouriste du travail (SST). Il (elle) veille à la sécurité des personnes et préserve sa propre sécurité en appliquant les gestes et les postures adaptés. En situation d’urgence, il (elle) applique les gestes de premiers secours et alerte les intervenants concernés.

L'ADVF tient compte des limites de sa fonction et du cadre d’intervention convenu avec la personne aidée ou les parents.

Il (elle) est en relation avec les proches de la personne aidée et les parents des enfants, avec l’encadrant de l’entreprise ou de l’association, des professionnels de la santé et avec d’autres prestataires de services. Il (elle) respecte la confidentialité des informations reçues.

L’emploi s’exerce le plus souvent à temps partiel. Les horaires sont en discontinu et les plannings variables. Le travail peut s’effectuer durant la journée et parfois la nuit, tous les jours de la semaine, y compris le weekend. Il nécessite des déplacements sur les différents lieux d’intervention. La possession du permis de conduire et d’un véhicule est souvent nécessaire.

... lire la suite

L'agent de propreté et d'hygiène assure des prestations de nettoyage manuel et mécanisé afin de garantir l'hygiène et la propreté de locaux et d'équipements et préserver le cadre de vie des usagers. Il adopte une posture de service et s'adapte à l'utilisation des locaux en présence des usagers. Il fait preuve de discrétion et respecte la confidentialité.
L'agent de propreté et d'hygiène organise sa prestation en fonction d'une fiche de poste issue d'un cahier des charges ; dans les locaux à risque de biocontamination, il se conforme aux protocoles. Il utilise des produits et des matériels de nettoyage adaptés aux prestations. Tout au long de son service, il travaille dans le respect des règles d'hygiène, de sécurité et respecte les principes d'économie d'effort dans l'utilisation de matériels et machines de nettoyage. Dans une démarche de développement durable, il intègre les écogestes aux modes opératoires et techniques.
Il nettoie manuellement des surfaces, assure l'entretien de sanitaires et des prestations de bionettoyage dans des environnements spécifiques. Il met en œuvre des prestations de nettoyage ou de remise en état mécanisés de surfaces salies ou ayant subies des altérations.
L'agent de propreté et d'hygiène maintient son matériel en état de propreté et en assure l'entretien courant. L'agent contrôle visuellement le résultat de son travail et ajuste sa prestation si nécessaire. Il assure, auprès du client et du hiérarchique, la traçabilité de la prestation par un cahier de liaison ou un support numérique. Il signale tout dysfonctionnement à sa hiérarchie.
L'agent de propreté et d'hygiène porte une tenue de travail et des équipements de protection individuelle adaptés.
L'emploi s'exerce de plus en plus en journée, en fonction de la prestation et de l'utilisation des locaux, les horaires peuvent être décalés avec des amplitudes importantes. Il travaille seul ou en équipe.
L'activité s'exerce principalement à l'intérieur, éventuellement sur plusieurs sites différents. Elle nécessite une condition physique permettant l'utilisation de matériels mécanisés. Elle exige une station debout prolongée avec un rythme de travail parfois soutenu.

... lire la suite