Activités visées

Fonction 1 : Pilotage stratégique d’un organisme à vocation sociale ou culturelle en ESS

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Fonction 2 : Gestion administrative, comptable et financière d’un organisme à vocation sociale ou culturelle

Fonction 3 : Coordination de l’activité d’une équipe RH (salariés + bénévoles + adhérents) dans un organisme à vocation sociale et culturelle

Fonction 4 : Construction de l’innovation sociale et de la conduite de projet en ESS

Compétences attestées

Le manager d'organismes à vocation sociale et culturelle en économie sociale et solidaire développe ses compétences autour de quatre axes :

- Fonction 1 : Pilotage stratégique d’un organisme à vocation sociale ou culturelle en ESS

1. Construire et développer le projet de l’organisme en cohérence avec l’objet social de l’organisme

2. Promouvoir et garantir l'expression des usagers/adhérents et l'exercice de leurs droits

3. Animer les relations avec les instances dirigeantes en tenant compte des niveaux de responsabilité respectifs

4. Valoriser l’utilité sociale de l’organisme et des actions portées par l’organisme

5. Mettre en œuvre une dimension éthique aux différents niveaux de responsabilité

-Fonction 2 : Gestion administrative, comptable et financière d’un organisme à vocation sociale ou culturelle

1. Définir des politiques budgétaires et financières. Inscription stratégique du développement de l’organisme dans le cadre des politiques contractuelles publiques.

2. Construire et suivre le budget de l’organisme

3. Gérer l’activité d’un service ou d’un organisme

Fonction 3 : Coordination de l’activité d’une équipe RH (salariés + bénévoles + adhérents) dans un organisme à vocation sociale et culturelle

1. Mettre en œuvre, avec les élus ou avec la direction RH (selon la taille de l’organisme) la politique de gestion des ressources humaines

2. Appliquer des dispositions juridiques et administratives relatives au droit du travail et à la convention collective de référence

3. Animer une équipe

Fonction 4 : Construction de l’innovation sociale et de la conduite de projet en ESS

1. Mettre en œuvre d’une démarche de recherche action en ESS

2. Assurer le montage financier des projets

3. Conduire et accompagner le projet, évaluation, bilan

4. Evaluer le projet

Secteurs d'activités

Le secteur de l’économie sociale et solidaire rassemble de multiples organismes à but non lucratif qui apportent une réponse à des besoins sociétaux, territoriaux, environnementaux.  

Le manager d’organisme à vocation sociale et culturelle en ESS travaille dans les secteurs d’activité :  

- de l’intervention sociale (association de prévention spécialisée, aide à domicile, foyers, CHRS…),

- du lien social et familial (association d’aide à domicile, régie de quartier…), 

- de l’éducation populaire, de l’animation sociale et culturelle (Centre sociaux et socio culturels), 

- du développement social, du sanitaire et social (EHPAD...), 

- de l’insertion sociale et professionnelle (Missions locales, CRIJ, entreprises d’insertion par l’activité économique), 

- du sport (associations sportives), 

- de l’action humanitaire, du tourisme social et familial, 

- de la formation, 

- de l’écologie…   

Le manager d’organisme à vocation sociale et culturelle en ESS est employé dans des organismes de toute taille : depuis le petit organisme employant moins de 10 salariés jusqu’aux gros organismes de plus de 1000 salariés. Le plus fréquemment ces organismes sont gérés soit sous statut associatif, soit relèvent d’une collectivité territoriale (service dans une municipalité, dans un conseil général ou dans un conseil régional). Il peut s’agir également de GIE (Groupement d’intérêt économique), de GIP (Groupement d’intérêt public), d’une coopérative ou d’une mutuelle.  

Le mode de gestion de ces organismes est spécifique :  

- Il s’inscrit dans une gouvernance démocratique en rendant compte à un conseil d’administration élu sur la base du principe « une personne, une voix », conseil d’administration lui-même placé sous l’autorité d’une Assemblée générale. 

- Il est au service d’une utilité sociale et n’a pas pour but premier de réaliser des bénéfices, et s’évalue en premier lieu à partir de la satisfaction des personnes bénéficiaires de ses services dans le cadre de son projet politique.  

- Il évolue dans des cadres économiques variés. Il se situe de plus en plus souvent dans un cadre concurrentiel mais ce cadre est souvent largement régulé par des institutions publiques.   

Type d'emplois accessibles

Ce métier est désigné de façon différente selon le secteur d’activité, la culture de l’organisme et le poste occupé :

- Directeur / Directrice de structures sociales ou culturelles, dans le domaine de l’Economie Sociale et Solidaire,  

- Chef de service / Responsable de service en milieu socio-éducatif, dans l’action sociale ou dans un service culturel 

- Chef de projet, chargé de mission, chargé de développement 

- Consultant en organisation 

- Coordinateur de réseaux 

- Délégué fédéral 

- Conseil, consultant en économie sociale et solidaire

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

- Dans le domaine de l’éducation

- Définition d’objectif d'apprentissages et programmation des activités pédagogiques.
- Organisation de l'espace pédagogique
- Mise en en œuvre de la démarche pédagogique
- Utilisation des technologies de l'information.
- Conseil aux des élèves dans l'organisation du travail personnel.
-Adaptation du déroulement des apprentissages selon les difficultés et mesure les progrès.
- Organisation des activités périscolaires
- Rédaction des comptes rendus d'activité
- Information des familles, les équipes pédagogiques sur les modalités d'évaluation, résultats, difficultés, etc.

Dans le domaine de la formation

- Intervention dans un cadre de formation : à distance, collectif, en face à face, individualisée, intégrée.
- Choix des méthodes, moyens et outils pédagogiques selon la formation à dispenser.
- Elaboration et adaptation des programmes pédagogiques,
- Evaluation des acquisitions de connaissances des stagiaires et met en place les actions correctives.
- Partenariat et relations avec les entreprises, les collectivités.
- Conseil pédagogique.
- Bilan pédagogique de l'activité de formation
- Suivi de l'information pédagogique, réglementaire, professionnelle, technique, etc.

- Dans le domaine de l’animation

- Animation des activités culturelles, artistiques, bibliothèque.
- Animation des séances de soutien scolaire
- Elaboration ou participation de l'élaboration de programmes d'animation.

- Dans le domaine du travail social

- Information et orientation des personnes à partir des situations identifiées.
- Diagnostic de la situation de la personne ou de la famille dans son environnement
- Accompagnement des personnes dans la construction d’un parcours d’insertion professionnelle / sociale / de formation.
- Développement du lien social et à la prévention des risques d’exclusion sociale, par une démarche de valorisation et d’implication des personnes.
- Evaluations partagées de l’impact des politiques sociales sur le territoire.

... lire la suite

- Définition et déclinaison des orientations stratégiques d'une structure
- Création d’une entreprise ou en assurer le développement et la gestion
- Prise de décisions managériales en lien avec la stratégie de l’organisation
- Organisation et mise en place des modalités de fonctionnement de la structure
- Etude de la faisabilité du projet et élaborer des propositions techniques, technologiques
- Supervision de l’environnement juridique de l’entreprise et application des règles et des normes liées à la gestion d'une organisation
- Conception et mise en œuvre de process et d’outils de pilotage de la performance de l’organisation ou des directions opérationnelles
- Définition et mise en place des procédures de gestion administrative et financière et tenir une comptabilité
- Supervision et coordination d’un projet, une équipe, un service ou un département
- Définition d’une politique marketing et en décliner les orientations commerciales
- Ordonnancement des tâches de production
- Management des équipes et adoption d’une démarche innovante dans les pratiques managériales, organisation du travail en équipe et/ou en mode projet pour ses collaborateurs
- Respect des principes d’éthique, de déontologie et des responsabilité sociétale et environnementale

... lire la suite
L’animateur coordonnateur exerce en autonomie son activité d’encadrement, en utilisant le support technique ou le champ d’intervention défini par la mention 'animation socio-éducative ou culturelle' dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable au plan pédagogique, technique et logistique. Il assure la sécurité des tiers et des publics dont il a la charge. Il conduit, par délégation, le projet de la structure.
1- Il encadre des publics spécifiques dans tout type de pratique
Il encadre un groupe dans la pratique de l’activité pour laquelle il est compétent ;
Il encadre un groupe de stagiaires en formation ;
Il accompagne les groupes et les personnes dans la conduite de leurs projets ;
Il conduit des interventions pour des groupes informels.
2- Il encadre des activités de perfectionnement et de formation
Il conçoit un projet d’animation dans le cadre des objectifs de l’organisation ;
Il coordonne la mise en oeuvre d’un projet d’animation ;
Il conduit des démarches pédagogiques dans une perspective socio-éducative ;
Il conduit des actions de formation ;
Il participe aux actions de tutorat dans l’organisation.
3- Il participe à la conception du projet et à la direction de la structure
Il agit dans le cadre des réseaux professionnels et institutionnels locaux ;
Il participe au diagnostic du territoire d’intervention de l’organisation ;
Il conçoit le projet d'action de la structure ;
Il élabore les budgets du projet d’animation ;
Il négocie avec les instances décisionnaires les financements nécessaires à la mise en oeuvre du projet d’animation ;
Il coordonne une équipe bénévole et professionnelle ;
Il représente l’organisation auprès des partenaires ;
Il planifie l’utilisation des espaces d’activités ;
Il veille au respect des procédures de qualité.

... lire la suite