Activités visées

Le (la) technicien(ne) de laboratoire procède à des mesures et analyses selon divers procédés : chimiques, physiques, biochimiques, biologiques et microbiologiques depuis la prise d'échantillon jusqu'à l'interprétation des résultats.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Il réalise ces analyses sur des produits chimiques, pharmaceutiques, agroalimentaires, ainsi que sur des échantillons d'environnement : eau, sol, air, boues, déchets.
Il utilise des équipements simples ou complexes, manuels ou automatisés ; il participe à leur entretien, à leur nettoyage et à leur contrôle.
Il prévoit les quantités des produits, des réactifs et des consommables qu'il utilise et peut les commander.
Généralement, le technicien de laboratoire applique des procédures selon des protocoles précis. Même s'il travaille en relative autonomie, il est sous la responsabilité de son supérieur hiérarchique, en général l'ingénieur ou le responsable de laboratoire qui est chargé de valider ses résultats, avant transmission de ceux-ci aux personnes ou services concernées.
Le technicien alerte son supérieur hiérarchique en cas de résultats aberrants mais il peut prendre l'initiative de refaire une série d'analyses pour confirmer ou infirmer un résultat.
L'emploi s'exerce principalement dans des laboratoires de contrôle, d'analyse ou de recherche et développement avec des horaires réguliers de jour. Néanmoins, il peut arriver que des techniciens soient postés ou aient des astreintes les week-ends.
Le titulaire de l'emploi travaille soit individuellement, soit au sein d'une équipe généralement de petite taille sous la responsabilité d'un ingénieur ou d'un chef de laboratoire.
Il doit respecter strictement les règles d'hygiène, de sécurité, d'environnement, de développement durable ainsi que d'assurance qualité.
L'emploi se réalise en stations debout et assise alternées. Il peut nécessiter des déplacements à l'extérieur pour effectuer des prélèvements. Il peut se dérouler en salles spécifiques et zones délimitées.
Les conditions d'environnement varient suivant les matières traitées et le milieu de travail.
Le port d'équipements de protection individuelle tels que blouse, gants, lunettes, est en général indispensable.

Compétences attestées

1. Prélever, conditionner et stocker un échantillon

Prélever et conditionner des échantillons d'origines diverses.
En laboratoire, stocker les échantillons en vue d'une analyse ultérieure ou d'une conservation en échantillothèque.

2. Procéder à des essais en microbiologie sur un échantillon

En laboratoire, préparer à des essais en microbiologie.
En laboratoire, identifier des bactéries par systématique bactérienne.
En laboratoire, rechercher ou dénombrer des microorganismes présents dans un échantillon.
En laboratoire, identifier des parasites et des champignons microscopiques dans un échantillon.

3. Procéder à des essais en chimie et biochimie sur un échantillon

En laboratoire, préparer à des essais en chimie et biochimie.
En laboratoire, quantifier une substance par des méthodes volumétriques.
En laboratoire, caractériser ou quantifier une substance par spectrophotométrie d'absorption UV visible.
En laboratoire, séparer ou purifier les constituants d'un échantillon pour les identifier par des méthodes physico-chimiques.
En laboratoire, déterminer les constantes physico-chimiques d'une substance.
En laboratoire, réaliser des dosages enzymatiques.
Certificats complémentaires de spécialisation (CCS).

4. Procéder à des essais spécialisés en chimie et biochimie

En laboratoire, effectuer des synthèses organiques.
En laboratoire, identifier, caractériser ou quantifier une substance par des méthodes de spectrométrie d'absorption atomique ou infrarouge.
En laboratoire, séparer ou purifier un échantillon pour l'identifier par des méthodes de chromatographie.

5. Procéder à des essais spécialisés en biologie végétale, cellulaire et moléculaire et en immunologie

Multiplier et analyser des organismes végétaux.
En laboratoire, analyser le génome et son expression fonctionnelle.
En laboratoire, appliquer des techniques d'immunologie directes et indirectes.
En laboratoire, mettre en culture et entretenir des cellules.

Secteurs d'activités

L'industrie, la recherche et l'enseignement dans les domaines de la chimie, de l'environnement, de l'agroalimentaire, de la pharmacie, de la cosmétique, de la biologie.

Type d'emplois accessibles

- technicien en contrôle qualité ;
- technicien ou adjoint de recherche/développement ;
- technicien ou aide technique dans l'éducation nationale (préparateur de travaux pratiques).

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

- Enquête et détection des difficultés/ situations à risques et proposition de solutions/ d’accompagnement
- Appui auprès de dirigeants/responsables publics ou privés (TPE, PME, TGE) dans leur politique QHSSE
- Elaboration, déploiement et contrôle du plan de prévention : procédures, gestion des risques, actions correctives, sensibilisation, évaluation, …
- Pilotage et animation de groupes projets QHSSE
- Mise en œuvre et animation des normes de management QHSSE
- Adhésion de l’ensemble des personnels à la démarche de gestion et de prévention des risques
- Mobilisation d’outils d’animation et de systèmes documentaires
- Assistance au management d’une équipe technique
- Rédaction de procédures, de rapports d’analyse
- Veille règlementaire et technique

... lire la suite

BTS Biotechnologie

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire du BTS Biotechnologie est un technicien de recherche et de production. Il met à profit certaines des transformations réalisées par les micro-organismes afin de produire des substances pour la chimie, la pharmacie ou l'industrie agroalimentaire.
Sous la responsabilité du chef de laboratoire ou du chef de fabrication, il mène des expériences sur des agents biologiques (molécules, cellules, micro-organismes...).
Il les isole, les prépare, les fractionne et les purifie en vue de la production.
Il utilise des techniques et des appareillages qu'il doit mettre au point. Il surveille le bon fonctionnement des matériels. Il localise les anomalies et y remédie.
Pour mener ces cativités, il a de bonnes connaissance en biochimie, microbiologie, immunologie, biologie cellulaire et moléculaire et sur les techniques associées : génie enzymatique, génie génétique.
... lire la suite

Dans l'exercice de son métier, il :

- étalonne et utilise des appareils de mesure et d'analyse à conduite manuelle ou automatisée

- prépare des produits complexes nécessitant plusieurs stades de réactions, les purifie, les analyse

- procède aux contrôles des qualités physico-chimiques des matières premières et des produits et s'assure de leur conformité par rapport à des normes

- effectue les bilans des mesures et des analyses et les interprétations des résultats

- détecte les premiers symptômes de dysfonctionnement des appareils de mesure ou d'analyse et effectue une maintenance de base

- participe à la mise au point d'un appareillage, d'un produit, de méthodes de mesure ou d'analyse et à leur validation

- assure la qualité, la fiabilité et la sécurité des mesures et des analyses conduites au laboratoire

- établit l'interface entre les différents services de l'entreprise : production, analyses, recherche et développement, qualité, maintenance.

Occasionnellement, il :

- participe à la mise en place d'installations expérimentales

- effectue des recherches documentaires bibliographiques, éventuellement en anglais

- participe à la mise en place de procédures qualité

- crée des protocoles de manipulation.

La polyvalence de ses connaissances lui permet de s'adapter à des techniques et des technologies qu'il ne connaît pas, et de déterminer les méthodes de mesures ou d'analyses les plus adaptées à sa problématique.

Le technicien supérieur physicien chimiste exerce principalement dans les laboratoires de contrôle, d'analyse, de fabrication ou de recherche et développement avec des horaires réguliers de jour. Néanmoins, il peut arriver qu'il soit posté ou ait des astreintes les week-ends.

Il travaille soit individuellement, soit au sein d'une équipe sous la responsabilité d'un ingénieur ou d'un chef de laboratoire. Il peut conduire les travaux d'aide-chimistes et de techniciens.

Il respecte strictement les règles d'hygiène, de sécurité, d'environnement, de développement durable et d'assurance qualité.

La connaissance et l'utilisation des équipements de protection collective et individuelle adaptés aux manipulations est indispensable.

... lire la suite