Activités visées

Le titulaire de ce CAP fabrique tous types d'enseigne. Il en assure la pose. Il effectue l'entretien courant et les réparations simples. L'enseigniste fabrique des enseignes en verre, en plastique (PMMA-PVC) et matériaux composites, en métal.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Il réalise aussi des enseignes en bandeau et caisson.
Il maîtrise les techniques de découpage, d'usinage, de conformation à froid et à chaud, d'assemblage et de collage des matériaux.
En verrerie, il réalise le soufflage et le pompage des tubes de verre. Pour la finition de l'ouvrage, il applique la peinture et si nécessaire intègre les équipements électriques.
Le travail en atelier terminé, il se rend sur le site pour la pose, commence par la préparation du chantier, puis trace un plan de pose à l'emplacement défini. Ensuite, il scelle l'armature et assemble dans l'ordre requis les éléments de l'enseigne.
Il achève l'installation par le raccordement électrique, en vérifie la conformité et procède aux essais de contrôle.
Ses activités supposent qu'il sache organiser les postes de travail, définir et respecter l'ordre des opérations.
L'autonomie dont il dispose implique une bonne connaissance et une application stricte des consignes de sécurité, notamment lors des opérations de pompages et lors des interventions sur l'installation.
Il est capable de recueillir et d'analyser les informations nécessaires à son travail.
Il sait exécuter des croquis, tracer différents types de lettres ainsi qu'effectuer le tracé d'un tube à cathode froide.
Les emplois se trouvent dans les PME qui constituent le tissu industriel du secteur.

Compétences attestées

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

Secteurs d'activités

entreprises de fabrication et de pose d'enseignes lumineuses

Type d'emplois accessibles

poseur d'enseignes, fabricant d'enseignes lumineuses

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

Le tenant de l'emploi réalise, à partir des plans et schémas de montage, des travaux d'installation électrique en basse tension (courants forts et courants faibles) pour des bâtiments à usage d'habitation et autres. Sensible aux évolutions croissantes de la technicité des équipements électriques dans l'emploi et aux exigences toujours plus fortes des clients, l'électricien d'équipement effectue des travaux d'installation variés et diversifiés.
Il est amené à réaliser des mises en sécurité de l'installation électrique dans les bâtiments existants.
Il reçoit les instructions de son responsable et peut travailler seul ou en équipe.
Il travaille en coordination avec les autres corps de métier, dans des locaux vides ou occupés par des usagers.
Il se déplace en fonction des chantiers. Les horaires sont réguliers, mais les impératifs de délais peuvent occasionner des dépassements ou changements d'horaires.
Il tient l'emploi dans le respect des règles de sécurité individuelle et collective (et, s'il existe, en application d'un plan de prévention).
Pour remplir ses missions, il prépare son matériel, ses outils, ses équipements.
Dans les bâtiments à usage d'habitation, il effectue les vérifications et la mise en service de l'installation réalisée. Il réalise les dépannages de l'installation en cas de dysfonctionnement constaté.
Dans les autres bâtiments, il assiste les vérifications puis la mise en service de l'installation électrique.
L'électricien d'équipement intervient sur les installations de :

- réseaux de distribution d'énergie en basse tension des bâtiments ;
- réseaux de communication des bâtiments ;
- matériels de sûreté (intrusion, incendie, contrôle d'accès) ;
- équipements automatisés et communicants du bâtiment ;
- équipements et solutions d'efficacité énergétique dans les bâtiments à usage d'habitation et autres (tel que générateur photovoltaïque, borne de recharge de véhicule électrique, solution de mesure de consommation) ;
- système de commande et protection de moteurs dans les bâtiments.

... lire la suite

Le titulaire de la mention complémentaire « technicien en énergies renouvelables » est un électricien ou

un climaticien spécialisé dans la mise en oeuvre d’équipements fonctionnant avec des énergies

renouvelables et permettant d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.

Les énergies renouvelables principalement concernées sont :

- pour l’option A « énergie électrique » :

• le solaire photovoltaïque,

• l’énergie éolienne,

• le transfert d’énergie,

• …

- pour l’option B « énergie thermique » :

• le solaire thermique,

• la bio-masse (notamment le bois énergie),

• le transfert d’énergie,

• …

Ce technicien est capable de :

‐ Identifier les besoins du client,

‐ Vérifier les faisabilités de l’installation dimensionnée par le bureau d’étude,

‐ Répartir les activités au sein d’une petite équipe et assurer l’interface avec les autres corps d’état,

‐ Installer les équipements,

‐ Raccorder l’installation aux réseaux,

‐ Faire les réglages, les tests nécessaires et la mise en service de l’installation,

‐ Présenter le fonctionnement et l’utilisation de l’installation au client,

... lire la suite

Le tenant de l'emploi réalise des opérations d'équipement, de vérification, de mise en service, de contrôles qualité, de maintenance et de modification d'installation électrique principalement dans des bâtiments tertiaires et industriels. Sensible aux évolutions croissantes de la technicité dans l'emploi et aux exigences toujours plus fortes des clients, le technicien effectue des travaux courants, variés et diversifiés. Il maîtrise la résolution de problème et est responsable du travail fourni. L'emploi de technicien vise plus spécifiquement les équipements à haute technicité, la distribution d'énergie dans les bâtiments, le contrôle, la gestion et la maîtrise d'énergie et le traitement, l'échange et le stockage de données entre les matériels communicants ou connectés pour un bâtiment durable, plus efficace et intelligent.
Le technicien intervient sur des chantiers de construction, de rénovation, d'extension, de mise à niveau ou de maintenance de bâtiments ou d'équipements neufs ou existants. Sous couvert de sa hiérarchie, il intervient seul ou en équipe pour l'activité d'installation et en totale autonomie lors des opérations de mise en service d'une installation électrique. Pour les activités liées à l'exploitation et la maintenance d'une installation électrique, sous couvert de sa hiérarchie, il est en relation étroite avec l'exploitant. En fonction des éléments nécessaires et transmis, il est responsable de la préparation et de l'organisation de ses activités. Pour tous les chantiers d'optimisation d'une installation électrique existante qui ne font pas l'objet d'une étude de projet ou d'exécution, le technicien d'équipement en électricité détermine les matériels électriques nécessaires et conformes à la demande. En fonction des tâches qui lui sont confiées, il collabore en interne avec l'ensemble des acteurs de l'entreprise, du chargé d'affaires au conducteur ou responsable de travaux en passant par le bureau d'études de l'entreprise s'il existe. A l'externe, il peut être en relation avec la maîtrise d'ouvrage ou son représentant, la maîtrise d'œuvre mandatée, le chargé d'exploitation et les partenaires professionnels tels que les industriels équipementiers et fournisseurs, en direct ou à distance.
Le technicien se déplace en fonction des chantiers. Il travaille avec des horaires réguliers, cependant les impératifs de délais ou des contraintes d'exploitation peuvent occasionner des dépassements d'horaires.

... lire la suite