Activités visées

Les activités du technicien spécialiste en télécommunications d’entreprise sont les suivantes :

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- dans le cadre de la mise en place d’un réseau de télécommunications, il étudie et comprend le dossier d’installation ; en évaluant les risques, il organise l’installation des nouveaux équipements et raccorde les différents éléments

- dans le cadre de la maintenance et exploitation du réseau de télécommunications, il  supervise l’état du réseau, analyse le trafic et optimise le fonctionnement des équipements et assure une veille technologique

- dans le cadre du support technique et dépannage du réseau de télécommunications, il gère les incidents, diagnostique et résout les pannes et rend compte de son intervention

- dans le cadre de la sécurisation du réseau de télécommunications, il installe et configuration des matériels de sécurité, sensibilise les utilisateurs, surveille  et gère les accès au réseau

Compétences attestées

Tel que pour la mise en œuvre du métier dans le secteur civil, les compétences du technicien spécialiste en télécommunications d'entreprise s'articulent autour de quatre blocs :

Bloc de compétences n°1 : Mettre en service un réseau de télécommunications d'entreprise

- Étudier et comprendre un dossier d’installation de site afin de respecter les contrats de services

- Ordonnancer l’installation en différentes étapes de manière à respecter les consignes décrites

- Évaluer les risques et les conséquences sur les systèmes en fonctionnement afin d’assurer la continuité de la qualité de service

- Installer et raccorder les différents équipements en respectant les procédures afin d’assurer une intégration réussie

 - Configurer un réseau d’infrastructure de télécommunications composé d’équipements et logiciels différents en respectant les procédures et normes en vigueur pour délivrer un réseau opérationnel

- Configurer un réseau téléphonique et informatique afin de fournir aux utilisateurs, un outil de travail performant

 - Réaliser les tests pour contrôler le bon fonctionnement des différents éléments

 - Analyser et valider les résultats des tests pour répondre aux indicateurs de performances

 - Rédiger le cahier de recette pour assurer la mise à jour de l’architecture du site

Bloc de compétences n°2 : Effectuer la maintenance et l'exploitation d'un réseau de télécommunications d'entreprise

- Superviser l’état du réseau à l’aide d’outils spécifiques pour déceler d’éventuelles anomalies

- Analyser le trafic en collectant les données des équipements actifs du réseau pour mettre à jour le tableau de bord des indicateurs de flux et qualité de service

- Optimiser le fonctionnement des équipements à l’aide d’outils spécifiques afin de réduire la latence des transferts lors de gros échanges et accélérer la vitesse du réseau

- Créer, modifier ou supprimer des raccordements réseaux et usagers pour répondre aux évolutions des besoins du client et appliquer les directives reçues

- Réaliser une sauvegarde régulière des configurations et une restitution quand c’est nécessaire afin de préserver l’activité du site

- Rédiger un rapport technique pour assurer une veille technique 

- Se tenir informé des nouveautés de l’écosystème technique des systèmes d’informations et de communications, de l’évolution des réglementations et de l’innovation dans le domaine de la sécurité de l’information auprès de différentes sources aux formats divers pour permettre à la fois l’optimisation le réseau et l’amélioration de sa sécurité

- Proposer des solutions techniques nouvelles pour faire évoluer le réseau malgré des contraintes opérationnelles

- Accompagner les concepteurs techniques extérieurs ou internes à l’entreprise en apportant son vécu lors de conduite de nouveaux projets concernant l’anticipation des structures futures de télécommunications

Bloc de compétences n°3 : Assurer le support technique et le dépannage d'un réseau de télécommunications d'entreprise

 - Gérer les incidents de l’environnement de ‘infrastructure (déclenchement, suivi, escalade, etc.) détectés par une remontée de messages d’alertes afin de déclencher des opérations correctives pour éviter un arrêt total des services.

- Diagnostiquer et résoudre les pannes à distance (télé-agir sur le réseau) ou sur place par une intervention physique pour assurer la continuité des services.

- Rendre compte de son intervention (faits, mesures prises, etc.) au pilote d’intervention client pour enrichir la base de connaissances en utilisant l’outil de l’entreprise

- Rédiger les modes opératoires de gestion des incidents (fiches consignes) pour aider les superviseurs à réagir rapidement 

- Mener des actions de monitorat, de formation et d’accompagnement auprès des équipes de superviseurs et/ou opérateurs pour une maîtrise accrue des outils et matériels constructeurs

Bloc de compétences n°4 : Opérer la sécurisation d'un réseau de télécommunications d'entreprise

- Installer et configurer des matériels de sécurité (firewall, chiffreur, etc.) pour assurer l’intégrité et la sécurisation de l’information

- Consigner sur l’outil de gestion des vulnérabilités et faire remonter à l’expert de la sécurité du site les non-conformités pour pallier les failles de sécurité

- Participer à la sensibilisation des utilisateurs à la SSI de façon régulière afin d’améliorer la politique de sécurité de l’entreprise

- Surveiller le réseau, détecter les intrusions ou anomalies à l’aide d’outils dédiés et déclencher les mesures appropriées en appliquant la politique de sécurité afin d’empêcher toute paralysie grave et irréversible

 - Passer en revue les incidents de sécurité grâce aux remontées d’alarmes et formuler des recommandations aux utilisateurs en vue d’assurer une amélioration continue de la sécurité

 - Gérer les accès au réseau (droits utilisateurs, gestion des flux, etc.) en appliquant les règles d’administration pour garantir une sécurité optimale

Secteurs d'activités

Au sein du ministère des armées, le « technicien spécialiste en télécommunications d’entreprise » est principalement en fonction au sein des directions interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (DIRISI) régionales (Bordeaux, Lyon, Metz, Lille, Toulon, Brest et Rennes) ainsi que dans les régiments de transmissions. Dans certaines situations, il peut être amené à travailler selon un régime d’astreinte.

Au sein du secteur civil, le « technicien spécialiste en télécommunications d’entreprise » peut être employé au sein d’entreprises de différentes tailles, dont le secteur d’activité relève du domaine du déploiement de systèmes informatiques, d’autocommutateurs, de répartiteurs et d’ensemble de téléphonie. Les entreprises déployées sur le plan régional ou national sont de toutes tailles et avec un fort potentiel d’emploi.

Type d'emplois accessibles

- emploi de production et exploitation de système d’informations ;

- administrateur de systèmes d’information ;

- emploi d'assistance et support technique client ;

- technicien ingénierie réseaux de télécoms ;

- administrateur réseaux de télécoms ;

- électronicien de maintenance de systèmes de télécoms

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

- Conception, configuration et exploitation de réseaux informatiques locaux ou étendus
- Installation, configuration et administration des systèmes d’exploitation
- Installation, configuration et exploitation des supports de transmission
- Installation, configuration et exploitation d’une infrastructure de télécommunications
- Gestion de la sécurité des réseaux informatiques et de télécommunications
- Négociation et commercialisation de solutions réseaux informatiques et de télécommunications
- Gestion de projets techniques dans le domaine des réseaux informatiques et de télécommunications
- Mise en conformité avec la réglementation des réseaux informatiques et de télécommunications

... lire la suite

Activités visées par le diplôme

Les métiers des Systèmes d’information regroupent plusieurs types d’activités comme :

- le pilotage, l’organisation et la gestion des évolutions du système d’information (ces métiers touchent de manière globale à la mise en cohérence organisationnelle du ou des SI) ;
-  le management de  projets dans lesquels les métiers pilotent, suivent et coordonnent les projets de développement, de déploiement, d’infrastructure ou de méthode informatique ou d’analyse des  risques ;
- le cycle de vie des applications (lié à la conception, au développement et à la réalisation technique et applicative des projets) ;
- la mise à disposition et maintenance en condition opérationnelle des infrastructures (les métiers liés à la conception, au développement, l’intégration et l’exploitation des infrastructures) ;
- support et assistances aux utilisateurs ;
- les méthodes, qualité et sécurité liées à la définition, la mise en place, le contrôle et le suivi des normes et référentiels qualité  méthodes et sécurité ;
- le management opérationnel (métiers à responsabilité hiérarchique en termes de ressources humaines, de budget, de décision ou de périmètres).

... lire la suite

Le technicien supérieur systèmes et réseaux participe à la mise en service et au maintien en condition opérationnelle de l'infrastructure informatique. Il intervient sur les systèmes et les réseaux, sur les éléments matériels et logiciels qui composent l'infrastructure, afin d'offrir aux utilisateurs et aux clients le niveau de service attendu par l'entreprise.
Le technicien supérieur systèmes et réseaux assiste les utilisateurs dans l'utilisation de leur équipement numérique.
Il contribue au développement des compétences des utilisateurs en expliquant les règles de sécurité et de bon usage des logiciels et des outils collaboratifs en ligne et apporte l'aide nécessaire à leur synchronisation.
Quotidiennement il vérifie que les sauvegardes de tous les éléments de l'infrastructure (serveurs et équipements actifs du réseau) ont été réalisées, il surveille tous les équipements systèmes et réseaux et les journaux de sécurité et réagit lorsqu'il reçoit des alertes.
A tout moment, il peut être sollicité par le centre de services pour diagnostiquer et résoudre les dysfonctionnements relevant du système, du réseau ou de la téléphonie sur IP. Il rétablit l'accès aux ressources partagées et aux applications.
Il maintient et exploite le domaine ActiveDirectory et les ressources partagées.
A la demande de son responsable, il crée, supprime ou modifie les moyens d'interconnexion des sites distants de l'entreprise.
Il utilise les outils d'administration des différents environnements des services hébergés à l'externe et consulte les contrats pour rétablir ou améliorer le fonctionnement du service.
Il maîtrise les langages de script afin de pouvoir automatiser de nouvelles tâches et faire évoluer les scripts existants.
Le technicien supérieur systèmes et réseaux assure une veille technologique et réglementaire afin de maintenir ses compétences à jour et de tester les nouvelles technologies.
Son degré de polyvalence dépend de la taille de l'entreprise et de la complexité de l'infrastructure sur laquelle il intervient.
Lorsqu'il travaille chez un fournisseur de services cloud, un éditeur de logiciels ou un fournisseur d'hébergement de sites web, il assure l'exploitation quotidienne des serveurs, la mise en service de nouveaux serveurs, la mise en production des applications et des mises à jour de celles-ci.
Afin d'être opérationnel dans l'emploi, et par rapport au Cadre européen commun de référence pour les langues, le minimum requis est le niveau B1 en compréhension de l'écrit et en expression écrite et A2 en compréhension de l'oral et expression orale.
Le technicien supérieur systèmes et réseaux est en contact avec le responsable technique, l'utilisateur à l'origine de la demande, les experts techniques et les fournisseurs des produits et services.
Le technicien supérieur systèmes et réseaux travaille dans une entreprise de services du numérique (ESN) ou au sein de la direction des systèmes d'information (DSI) d'une entreprise, d'une administration ou d'une collectivité territoriale.
Il travaille en équipe sous la responsabilité du responsable technique ou du directeur des systèmes d'information de son entreprise.
Dans le cas où il s'agit d'une ESN, cette activité peut nécessiter des déplacements chez les clients.
Des astreintes, le travail en horaires décalés ou les jours non ouvrés sont possibles.

... lire la suite