Activités visées

- Conception, mise en place et amélioration du système d’information comptable et financier au sein d’un cabinet d’expertise comptable et d’audit, de commissariat aux comptes ou de directions financières d’entreprises (PME/PMI ou grandes structures).

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- Participation à la définition générale de la stratégie d’entreprise et/ou aux choix économiques de l’entreprise ou des clients du cabinet en produisant des informations comptables, financières, extra-financières, économiques, juridiques pertinentes pour la prise de décision.

- Conseil en matière fiscale, sociale, juridique, de gestion, de gouvernance d’entreprises ou d’associations.

- Supervision, tenue et consolidation des comptes d’entités et de groupes.

- Révision et appréciation des comptabilités.

- Présentation des comptes annuels et réalisation du reporting auprès des instances dirigeantes.

- Mise en œuvre du plan d’audit annuel d’une structure ou supervision de missions d’audit interne ou externe.

- Contribution au développement et au maintien des relations avec les partenaires de l’entreprise (notamment les commissaires aux comptes, les banquiers, l’administration fiscale, l’URSSAF, les autres organismes sociaux (mutuelle, prévoyance, retraite, médecine du travail…), les assureurs, les actionnaires))

- Tenue de la trésorerie, suivi des positions de trésorerie et vérification de leur traduction comptable et établissement de la trésorerie prévisionnelle dans le respect des ratios financiers d'endettement, de solvabilité, de fond de roulement…

Compétences attestées

- Maîtriser les effets des dispositions contractuelles et adapter le contenu de certains contrats en fonction de la situation de l'entreprise

- Identifier les situations d'infractions pénales au droit des affaires et informer les dirigeants des conséquences pour l'entreprise  

- Maîtriser et accompagner le traitement de pratiques contraires au droit de la concurrence

- Assister l'entreprise dans ses relations avec l'administration fiscale en matière de procédures et de contentieux

- Assister l’entreprise dans la mise en œuvre de dispositions relevant du droit social

- Assister l’entreprise dans ses relations avec l’URSSAF et la DIRECCTE en matière de procédures et de contentieux

- Assister l'entreprise dans la mise en œuvre de dispositions relevant du droit de l'environnement

- Maîtriser et assister le dirigeant dans les choix juridiques et fiscaux liés au développement, au financement et à la restructuration de l'entreprise.

- Assister le dirigeant dans la gestion juridique, fiscale et sociale des groupes.

- Appréhender les règles et assister le dirigeant en matière de procédures de prévention et de traitement des difficultés, de transmission ou de cessation d'activité.

- Accompagner à la création et à la gestion fiscale des associations.

- Mesurer la valeur, le risque et la performance de placements financiers.

- Elaborer un diagnostic financier des groupes.

- Elaborer en utilisant des outils de notation et interpréter un diagnostic extra-financier : gouvernance, environnement et reporting RSE.

- Maîtriser et interpréter les résultats des techniques d'évaluation de l'entreprise.

-  Construire un business plan.

- Evaluer les conséquences et accompagner le dirigeant dans les décisions d'investissement et de financement.

- Maîtriser la gestion des flux de trésorerie au sein d'un groupe et assister le dirigeant dans la gestion des risques de change et de taux.

- Analyser les risques et développement de pratiques pour lutter contre la fraude, le blanchissement et le financement du terrorisme.

- Accompagner le dirigeant en matière d'ingénierie financière liée à la politique de dividendes, à la gestion de la valeur de l'action, aux opérations de fusions-acquisitions ou sur les dettes /créances ainsi qu'aux innovations financières.

- Maîtriser la place du numérique dans la finance (repérer le rôle du numérique et des algorithmes dans la finance et comprendre le rôle des nouveaux acteurs).

- Analyser la structure d'une organisation, à partir de l’évolution des modèles d’organisation, et participer à l'adaptation du contrôle de gestion à la stratégie tout en intégrant les nouvelles technologies utiles au contrôle de gestion

- Mettre en œuvre des méthodes d'analyse stratégique ; évaluer l’exposition aux risques de l’organisation, et déterminer la contribution du contrôle de gestion à la maîtrise des risques de l'organisation

- Mesurer la pertinence des politiques marketing et analyser les différentes opérations de restructuration, de coopération et de coordination dans le cadre de la gestion de groupes

- Elaborer des outils de planification stratégique afin de contribuer à la définition et adaptation du business model

- Mettre en œuvre et utiliser des outils de suivi de la conduite du changement et du pilotage stratégique permettant d'analyser et optimiser la performance globale de l'entreprise, et, notamment, la mise en place d’un pilotage par processus

- Définir et analyser des outils de gestion des ressources humaines et des compétences

- Accompagner le chef d’entreprise dans les opérations de restructuration (maîtriser le cadre juridique, social, économique et comptable des opérations de restructuration ; en déterminer l’impact ; passer les écritures comptables ; établir les documents de synthèse après restructuration).

- Appliquer les normes internationales d’information financière (déterminer l’impact des normes comptables internationales sur les états financiers et enregistrer les écritures comptables dans le référentiel comptable international).

- Participer à l’élaboration des comptes de groupe en référentiel français ou IFRS (maîtriser le cadre réglementaire et légal de la consolidation des comptes ; définir le périmètre de consolidation ; évaluer l’impact des retraitements et enregistrer les opérations de consolidation ; élaborer les documents de synthèse spécifiques aux comptes consolidés).

- Participer à la mise en place d’une mission d’audit (distinguer et situer la notion d’audit, son cadre conceptuel ; les missions spécifiques aux commissaires aux comptes et aux experts-comptables ; apprécier les principes déontologiques essentiels et les responsabilités du professionnel CAC et EC ; identifier les situations d’incompatibilités ; mettre en œuvre une démarche d’audit ; savoir situer chaque étape de la mission d'audit).

- Appréhender la stratégie SI, participer à la mise en cohérence et à l’alignement du SI avec les objectifs stratégiques de l'entreprise et assurer la gouvernance opérationnelle des réseaux, applications et données liées aux systèmes d’information

- Accompagner l'élaboration, la mise en œuvre, le déploiement, l'appropriation, la conformité, la maintenance, l'évaluation et l'évolution d'un projet SI tout au long de son cycle de vie

- Appréhender et accompagner le déploiement, la performance, l'évaluation, les fonctionnalités, les niveaux d'externalisation et d'intégration des systèmes d'entreprise

- Accompagner l'élaboration de contrats de service, des stratégies d'optimisation des coûts et délais et participer à l'actualisation des indicateurs en proposant des voies d'amélioration et de respect des normes, lois et règlements en vigueur

- Participer au choix, à la mise en œuvre et à l'évolution d'une architecture technique et de confiance visant à lutter contre la vulnérabilité interne et externe du SI et à assurer la continuité de l'activité

- Participer à l'élaboration de la documentation et à la mise en œuvre d'un audit du SI, accompagner la direction dans la conception et le déploiement de sa stratégie de transformation numérique

Secteurs d'activités

- K-64 : Services financiers, hors assurances et caisses de retraite

- K-66 : Activités auxiliaires de services financiers et d’assurance

- M-69 : Activités juridiques et comptables

- M-70 : Activités des sièges sociaux ; conseil de gestion

Type d'emplois accessibles

- Auditeur junior

- Chef comptable

- Chef de mission

- Directeur administratif et financier

- Contrôleur de gestion

- Gestionnaire de trésorerie

- Responsable comptable

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Diplôme Responsable comptable

Niveau Bac +3 / Bac +4

Le Responsable Comptable assure la responsabilité d’un service comptable, ayant vocation à élaborer, à interpréter et à diffuser, au sein de l’entreprise ou à l’extérieur, toute information comptable ou financière, en lien direct ou indirect avec les états financiers.
Il supervise et contribue directement à l’ensemble des processus comptables, permettant à l’entreprise de satisfaire les exigences réglementaires d’élaboration des comptes sociaux ou consolidés. Il encadre également les déclarations fiscales et sociales, dont il se porte garant. Pour réaliser l’ensemble de ces tâches, caractérisées par une forte cyclicité et une grande technicité, il s’appuie sur une équipe de collaborateur qu’il encadre, anime et forme.
Les normes comptables évoluant régulièrement, et la matière fiscale et sociale étant elle-même très changeante, il intervient régulièrement pour analyser la manière dont les nouvelles exigences s’appliquent à l’entreprise et faire évoluer en conséquence les outils de gestion et le système d’information financier, dont il assure de fait la maîtrise d’ouvrage.
Il participe au processus budgétaire et aux décisions financières (investissement, financement de l’entreprise) et plus largement au pilotage financier stratégique de l’entreprise. Pour les organisations de grande taille, il peut être un acteur de ces processus, fournissant les informations requises et participant à la définition, à la mise en place, à l’exploitation et à l’évolution des outils. Pour les organisations plus petites, le Responsable Comptable aura ces tâches dans son champ de responsabilité directe.
Il constitue l’interlocuteur privilégié sur tous les sujets en lien avec l’utilisation des données comptables, financières ou des déclaratifs sociaux ou fiscaux de l’entreprise. Les échanges se font à l'interne et l'externe (commissaires aux comptes, administration fiscale, organismes sociaux, banquiers…).

... lire la suite

- Création d’une entreprise ou en assurer le développement et la gestion 

- Prise de décisions managériales en lien avec la stratégie de l’organisation

- Définition et déclinaison des orientations stratégiques d'une structure

- Organisation et mise en place les modalités de fonctionnement de la structure

- Etude de la faisabilité du projet et élaborer des propositions techniques, technologiques 

- Supervision de l’environnement juridique de l’entreprise et application des règles et des normes liées à la gestion d'une organisation

- Définition  et mise en place les procédures de gestion administrative et financière et tenir une comptabilité  

- Conception et mise en œuvre de process et d’outils de pilotage de la performance de l’organisation ou des directions opérationnelles 

- Supervision et coordination d’un projet, une équipe, un service ou un département.

- Définition d’une politique marketing et déclinaison des orientations commerciales.

- Ordonnancement des tâches de production

- Management des équipes et adoption d’une démarche innovante dans les pratiques managériales, organisation du travail en équipe et/ou en mode projet pour ses collaborateurs 

- Respect des principes d’éthique, de déontologie et des responsabilités sociétales et environnementales  

... lire la suite

TP Gestionnaire comptable et fiscal

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le gestionnaire comptable et fiscal est responsable de la tenue de la comptabilité et des déclarations fiscales attenantes. Il élabore des documents de gestion. Il réalise les activités essentiellement dans les entreprises du secteur privé. L'emploi est constitué d'activités d'exécution et de réalisation, ainsi que des activités de conception, d'organisation, de conseil. Il anime une équipe.
Le gestionnaire comptable et fiscal :


- organise la saisie de l'information comptable
- réalise les travaux de fin d'exercice comptable ;
- établit les déclarations fiscales périodiques et annuelles ;
- révise et met en place un dossier de contrôle ;
- analyse les états de synthèse ;
- suit le processus budgétaire ;
- met en place les outils nécessaires à la gestion prévisionnelle.


Dans les petites et moyennes entreprises, le gestionnaire comptable et fiscal assure seul ou en animant une équipe, l'ensemble des travaux de comptabilité et de gestion. Dans une entreprise de taille intermédiaire, il sera spécialisé sur une activité spécifique et intégré au sein d'une équipe pluridisciplinaire.
Dans les cabinets d'expertise comptable, sous l'autorité d'un expert-comptable ou d'un chef de mission, le gestionnaire comptable et fiscal assure ou supervise la tenue de la comptabilité et effectue les travaux de fin d'exercice des dossiers dont il a la charge.
Selon l'organisation le gestionnaire comptable et fiscal peut être en relation avec les clients, les fournisseurs, les organismes financiers, les administrations fiscales et sociales… Le principal interlocuteur interne est le chef d'entreprise ou son adjoint.
Le gestionnaire comptable et fiscal réalise ses travaux à l'aide de logiciels. Il maîtrise l'utilisation des outils bureautiques et les modes de communication et de transfert numériques.
Le gestionnaire comptable et fiscal assure une veille professionnelle comptable, fiscale et sociale permanente.

... lire la suite