Activités visées

L'agent de service médico-social réalise le nettoyage et le bionettoyage des locaux de l'établissement et contribue aux prestations du service hôtelier. Dans le respect des limites de sa fiche de poste et des compétences de chaque métier, l'agent de service médico-social vient en appui de l'équipe soignante pour accompagner le résident dans les gestes de la vie quotidienne. Il prend en compte la disposition psychique et l'état physique du résident au moment où il intervient auprès de lui ou dans son espace.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Tout au long de son service, l'agent de service médico-social est attentif au résident, communique avec lui de manière adaptée et bienveillante. Il exerce ses activités en faisant preuve de non-discrimination.

Tout au long de son service, l'agent de service médico-social respecte les standards de qualité de l'établissement et les règles d'hygiène. Il se protège en respectant les mesures de prévention des risques professionnels.

Afin de maintenir les locaux et sanitaires commun ainsi que les locaux administratifs en état de propreté et d'hygiène, l'agent de service médico-social nettoie les surfaces avec les techniques appropriées, dans le respect de la fiche de poste et des modes opératoires. Il utilise les matériels et produits adaptés aux prestations et veille à la sécurité des usagers.

Dans les chambres et salles de bains des résidents ainsi que dans d'autres locaux et équipements à risque infectieux, il applique les protocoles de bionettoyage afin d'atteindre une réduction de la contamination biologique des surfaces.

L'agent de service médico-social participe au service du linge personnel des résidents et du linge de l'établissement. Il contribue au service des repas des résidents en chambre ou dans la salle à manger.

Selon les consignes du responsable soignant l'agent de service médico-social aide le résident dans ses déplacements et lors de ses repas.

L'agent de service médico-social est conscient que la chambre du résident est son « chez-soi », il respecte la vie privée et intime du résident lors de ses interventions. Au sein d'une équipe pluriprofessionnelle, il participe à la préservation de l'autonomie du résident, au maintien des acquis et au ralentissement de la perte de capacités. Il tient compte du projet d'accompagnement personnalisé, des besoins et des souhaits du résident. Il communique de manière adaptée avec les familles et les visiteurs et contribue à l'image de l'établissement.

En fin de service l'agent de service médico-social renseigne le support de traçabilité. Une application numérique peut être utilisée pour la transmission des informations.

Il participe aux réunions de transmissions pluriprofessionnelles. Il transmet toute observation liée à un état inhabituel du résident au personnel soignant et participe à la traçabilité des comportements perturbateurs habituels du résident. Il partage des informations utiles à la mise à jour du plan d'accompagnement personnalisé (PAP) du résident. Il a une obligation de discrétion professionnelle.

L'emploi exige une station debout prolongée avec un rythme de travail soutenu. Le port d‘une tenue professionnelle adaptée et dédiée à l'activité est requis. Si nécessaire pour l'activité, le port d'un équipement de protection individuelle approprié est exigé.

Le travail peut s'exercer en horaires décalés ou coupés, tous les jours de la semaine, y compris le weekend, les jours fériés et parfois la nuit.

Compétences attestées

  1. Réaliser le nettoyage et le bionettoyage des locaux en s'adaptant à la présence des résidents
  • Nettoyer les locaux et les sanitaires communs dans le respect des modes opératoires
  • Appliquer des protocoles de bionettoyage des chambres et des surfaces

2. Contribuer aux prestations du service hôtelier en respectant les standards de qualité de l'établissement

  • Contribuer au service du linge des résidents et de l'établissement
  • Contribuer au service des repas des résidents

3. Accompagner le résident dans les gestes de la vie quotidienne en tenant compte du projet d'accompagnement personnalisé

  • Accompagner le résident dans ses déplacements
  • Accompagner le résident à prendre son repas et à boire

Compétences transversales de l'emploi :

  • communiquer avec le résident, les visiteurs et l'équipe pluriprofessionnelle
  • respecter les règles d'hygiène et de sécurité en vigueur dans l'établissement
  • mettre en œuvre des modes opératoires et des protocoles en vigueur dans l'établissement

Secteurs d'activités

  • les établissements médico-sociaux d'accueil ou d'hébergement des personnes en perte d'autonomie :
  • établissements d'hébergement pour personnes âgées (EHPA
  • établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
  • petites unités de vie (PUV)
  • résidences autonomie
  • accueils de jour
  • les établissements médico-sociaux d'accueil ou d'hébergement des personnes en situation de handicap
  • les entreprises assurant l'externalisation du nettoyage et du bionettoyage dans les établissements médico- sociaux

Type d'emplois accessibles

  • agent de service hôtelier
  • agent hôtelier
  • agent de service logistique
  • agent de service hospitalier
  • agent de service hébergement
  • agent de service intérieur

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

L’accompagnant éducatif et social de proximité réalise une intervention sociale au quotidien visant à compenser les conséquencesd'un handicap, quelles qu’en soient l’origine ou la nature. Il prend en compte les difficultés liées à l'âge, à la maladie, ou au mode de vie ou les conséquences d'une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie.Il accompagne les personnes tant dans les actes essentiels de ce quotidien que dans les activités de vie sociale, scolaire et de loisirs.Il veille à l’acquisition, la préservation ou à la restauration de l’autonomie d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes vieillissantes ou de familles, et les accompagne dans leur vie sociale et relationnelle.

... lire la suite

L'assistant(e) de vie aux familles (ADVF) contribue au bien-être des personnes au sein de leur foyer en respectant leur dignité, leur intégrité, leur vie privée et leur sécurité. Pour permettre aux personnes âgées ou malades, aux personnes en situation de handicap de maintenir leur autonomie et de continuer à vivre à domicile, l'ADVF les aide en mettant en œuvre les gestes et techniques appropriés dans le respect de l'intimité et l'écoute de la personne. Il (elle) assure la garde d'enfants vivant à domicile.
L'ADVF réalise pour les particuliers l'entretien courant de leur logement et de leur linge en veillant à la qualité de sa prestation et en respectant les règles d'hygiène. Il (elle) intègre dans sa pratique les principes du développement durable.
Il (elle) accompagne les personnes fragilisées dans les actes essentiels de la vie quotidienne. L'ADVF les assiste pour s'habiller, pour faire leur toilette et pour se déplacer. Il (elle) les aide à préparer les repas et à faire les courses, à préserver les relations et les activités sociales. Il (elle) tient compte des attentes, des besoins et des consignes de la personne aidée et de son entourage. Il (elle) organise son travail de façon rationnelle et est réactif (réactive) face aux changements, aux imprévus et aux différentes façons de faire et d'être des personnes. L'ADVF adapte ses activités en fonction du degré de dépendance des personnes, en fonction des conditions matérielles et de la présence éventuelle d'autres intervenants. Il (elle) peut être amené(e) à utiliser un cahier de liaison permettant la transmission d'informations et la passation de consignes.
L'ADVF assure essentiellement la garde de jeunes enfants, mais il (elle) peut également intervenir auprès d'enfants scolarisés (hors soutien scolaire).
Il (elle) intervient dans le respect des consignes des parents et des habitudes familiales pour le lever et le coucher des enfants, la toilette et le repas. Sa prestation est réalisée dans l'objectif de contribuer aux apprentissages de base des enfants. Il (elle) organise des activités ou des sorties en fonction de l'âge et du nombre d'enfants.
L'ADVF peut intervenir auprès de personnes en situation de handicap vivant à domicile.
Dans l'exercice de ses activités, l'ADVF peut être amené(e) à mettre en œuvre les compétences attestées par le certificat d'acteur prévention secours du secteur de l'aide à domicile (APS-ASD) (1) ou par le certificat de sauveteur-secouriste du travail (SST). Il (elle) veille à la sécurité des personnes et préserve sa propre sécurité en appliquant les gestes et les postures adaptés. En situation d'urgence, il (elle) applique les gestes de premiers secours et alerte les intervenants concernés.
L'ADVF tient compte des limites de sa fonction et du cadre d'intervention convenu avec la personne aidée ou les parents.
Il (elle) est en relation avec les proches de la personne aidée et les parents des enfants, avec l'encadrant de l'entreprise ou de l'association, des professionnels de la santé et avec d'autres prestataires de services. Il (elle) respecte la confidentialité des informations reçues.
L'emploi s'exerce le plus souvent à temps partiel. Les horaires sont en discontinu et les plannings variables. Le travail peut s'effectuer durant la journée et parfois la nuit, tous les jours de la semaine, y compris le week-end. Il nécessite des déplacements sur les différents lieux d'intervention. La possession du permis de conduire et d'un véhicule est souvent nécessaire.

(1) Jusqu'en septembre 2015, cette formation portait le titre de "certificat prévention secours" (CPS) intervenant à domicile.

... lire la suite

Le titulaire du diplôme est un employé qualifié de niveau V qui assure des activités de services aux personnes, qui se définissent comme l'ensemble des activités contribuant au mieux-être des personnes. Il s'agit d'un secteur très diversifié qui s'étend de l'assistance à la vie quotidienne jusqu'aux prestations de bien- être dans le domaine des loisirs.
Le titulaire du diplôme exerce son métier aussi bien auprès des publics dits fragiles (petite enfance, personnes handicapées, personnes âgées dépendantes) qu'à des publics “non fragiles” qui souhaitent bénéficier de prestations de confort, de loisirs.
Il est employé au sein de structures diverses (publiques ou privées) correspondants aux :
lieux de vie : domicile ou structure collective d’hébergement (de  type maisons de retraite, EHPAD, foyer-logement…)
lieux d’accueil journalier : crèche, garderie, hôpital de jour…
lieux de loisirs : hôtel, ferme-auberge, chambre d’hôte, gîte, village de vacances…
lieux de travail : établissement scolaire, entreprise, même si cela est une caractéristique plutôt urbaine.
Il organise ses activités sous le contrôle d'un encadrement ou de l’employeur, mais il est autonome dans les tâches d'entretien et d'hygiène et dans les relations qu'il entretient avec les personnes dont il a la charge.
En outre, il assure la liaison entre les personnes dont il a la charge et les différents services spécialisés.
Après une expérience professionnelle significative, il sera susceptible d'assurer seul l'ensemble des tâches ou d'en mettre au point l'organisation. Il peut également développer une activité à titre individuel

... lire la suite