Activités visées

Le titulaire de ce diplôme intervient sur un bâti existant dans l'objectif : - d'effectuer des travaux de gros entretien ou ayant un impact sur la structure des édifices,

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

- de restaurer ou restituer tout ou partie des édifices dans le respect des règles relatives à la conservation du patrimoine architectural,
- de réhabiliter des édifices, tout en veillant à leur intégrité, au respect de leur style et de leur identité.
Selon le choix qu'il a fait, le titulaire du diplôme exerce soit dans le domaine de la maçonnerie, soit dans celui de la charpente, soit dans celui de la couverture.
C'est un ouvrier hautement qualifié dans son domaine, doté d'une large autonomie.
Il participe généralement à la préparation des interventions : sous le contrôle du chef d'entreprise, il apprécie l'architecture de l'édifice, recherche l'origine des désordres et les moyens à mettre en oeuvre pour y remédier. Initié à la découverte des techniques traditionnelles, aux démarches d'essai-évaluation-rectification que nécessite une approche respectueuse du patrimoine, le titulaire travaille en autonomie sur le chantier dans les activités de mise en oeuvre qui relèvent de son domaine. Il veille à la sécurité et peut encadrer une petite équipe.

Compétences attestées

.

Secteurs d'activités

entreprises du bâtiment (artisanales, PME, grandes entreprises), dont celles spécialisées en restauration du patrimoine

Type d'emplois accessibles

chef d'équipe, maçon, charpentier ou couvreur

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

CAP Maçon

Niveau CAP / BEP

Le titulaire de ce diplôme exerce des activités de maçonnerie dans une entreprise de bâtiment et principalement dans le domaine du gros oeuvre. Il réalise des éléments d'ouvrage du bâtiment à partir de blocs de béton, briques, poutrelles...réunis par des matériaux de liaison (ciment)

Pour des ouvrages en béton armé, il réalise des coffrages en bois, des châssis d'armatures;il procède au gâchage manuel ou mécanique, au roulage du béton.

Il effectue aussi des enduits divers, plus particulièrement au mortier de ciment.

Il maîtrise le maniement des outils à main ( truelle, fil à plomb, martelet, niveau à bulle, équerre...) et des outils mécaniques (bétonnières, élévateurs, vibrateurs électriques et pneumatiques...)

... lire la suite

TP Maçon

Niveau CAP / BEP

A partir de plans et des consignes de sa hiérarchie, le maçon est chargé de construire les murs, planchers et éléments en béton armé de bâtiments qui peuvent avoir des destinations variées telles que logement individuel, petit collectif, tertiaire, industriel, agricole ou technique.
Selon les commandes ou les spécificités de l'entreprise qui l'emploie, le maçon travaille sur des chantiers de construction neuve ou sur des chantiers de rénovation. A ce titre, il adapte sa pratique en fonction de l'un ou l'autre des chantiers.
Le maçon utilise des matériaux tels que briques ou agglomérés de ciment, mais il peut également bâtir avec des matériaux isolants tels que briques à joints minces, béton cellulaire et agglomérés de pierre volcanique.
Il réalise des enduits traditionnels ou monocouches et des éléments de finition, seuils, chapes, appuis, de manière traditionnelle ou préfabriquée.
Il réalise les éléments de structure en béton armé tels que poutres, poteaux, murs de soutènements et planchers préfabriqués. Pour cela, il doit être capable de réaliser et d'utiliser des coffrages traditionnels, mais également des systèmes coffrant de type banches manuportables ou coffrages prêts à l'emploi en carton.
Le maçon exerce son activité principalement en extérieur, il est par conséquent exposé aux intempéries. Il travaille régulièrement en hauteur sur des échafaudages, dans des conditions parfois difficiles (poussière, bruit). Sa condition physique doit être bonne (port de charges répété, station debout, marche).
Le maçon doit avoir en permanence le souci de la sécurité, il connait et applique scrupuleusement les règles de sécurité en vigueur et porte ses équipements de protection individuelle (EPI). Il prend connaissance du document unique et du PPSPS quand ils existent et en respecte les consignes.
Les employeurs du maçon sont principalement des petites et moyennes entreprises qui peuvent réaliser des chantiers éloignés de leur siège, ce qui peut engendrer pour les salariés des déplacements sur la journée et sur la semaine.
Le maçon travaille en équipe, il doit posséder des qualités relationnelles qui lui permettent de réaliser ses activités de manière sécurisée et productive.
La législation et les préoccupations environnementales des entreprises imposent au maçon le respect systématique du tri des déchets de chantier mais également la maitrise de nuisances telles que le bruit ou la poussière, ou de la consommation d'eau, d'électricité et de carburant.

... lire la suite

Le titulaire du CAP menuisier installateur occupe des emplois relatifs aux activités d'installation les plus courantes du métier de menuisier. Il intervient sur des chantiers concernant des constructions neuves ou en réhabilitation et dans le cadre de la mise en œuvre d'ouvrages de menuiserie (portes, fenêtres, volets, parquets, escaliers, planchers, lambris, habillages divers...) et d'agencement (mobilier, rangement, plafond décoratifs, façades murales) en bois et matériaux dérivés. Les tâches principales exécutées dans le cadre de son activité sont :
- l'assemblage des composants et des accessoires ;
- le réglage des mises à niveau et des aplombs ;
- la mise en place des produits de jointoiement ;
- la fixation des ouvrages et produits ;
- la mise en sécurité de son poste de travail.

Il peut également installer des menuiseries et des fermetures en alliage léger, en verre et en matériau de synthèse.

Son lieu d'intervention privilégié est le chantier. Il peut, toutefois, être amené à préparer en atelier des éléments d'adaptation ou d'ajustement des ouvrages et/ou produits à poser ; pour cela il doit être apte à la conduite des machines outils conventionnelles de base du secteur de la menuiserie ainsi qu'à l'utilisation des matériels électro-portatifs.

... lire la suite