Activités visées

Le titulaire de la mention complémentaire « technicien en énergies renouvelables » est un électricien ou

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

un climaticien spécialisé dans la mise en oeuvre d’équipements fonctionnant avec des énergies

renouvelables et permettant d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments.

Les énergies renouvelables principalement concernées sont :

- pour l’option A « énergie électrique » :

• le solaire photovoltaïque,

• l’énergie éolienne,

• le transfert d’énergie,

• …

- pour l’option B « énergie thermique » :

• le solaire thermique,

• la bio-masse (notamment le bois énergie),

• le transfert d’énergie,

• …

Ce technicien est capable de :

‐ Identifier les besoins du client,

‐ Vérifier les faisabilités de l’installation dimensionnée par le bureau d’étude,

‐ Répartir les activités au sein d’une petite équipe et assurer l’interface avec les autres corps d’état,

‐ Installer les équipements,

‐ Raccorder l’installation aux réseaux,

‐ Faire les réglages, les tests nécessaires et la mise en service de l’installation,

‐ Présenter le fonctionnement et l’utilisation de l’installation au client,

Compétences attestées

.

Secteurs d'activités

entreprises du bâtiment, des secteurs de l'énergie, de l'électricité

Type d'emplois accessibles

 technicien en énergies renouvelables ‐ installateur‐ monteur ‐ climaticien ‐ chauffagiste‐ électricien ‐ énergéticien

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

Le tenant de l'emploi réalise, à partir des plans et schémas de montage, des travaux d'installation électrique en basse tension (courants forts et courants faibles) pour des bâtiments à usage d'habitation et autres. Sensible aux évolutions croissantes de la technicité des équipements électriques dans l'emploi et aux exigences toujours plus fortes des clients, l'électricien d'équipement effectue des travaux d'installation variés et diversifiés.
Il est amené à réaliser des mises en sécurité de l'installation électrique dans les bâtiments existants.
Il reçoit les instructions de son responsable et peut travailler seul ou en équipe.
Il travaille en coordination avec les autres corps de métier, dans des locaux vides ou occupés par des usagers.
Il se déplace en fonction des chantiers. Les horaires sont réguliers, mais les impératifs de délais peuvent occasionner des dépassements ou changements d'horaires.
Il tient l'emploi dans le respect des règles de sécurité individuelle et collective (et, s'il existe, en application d'un plan de prévention).
Pour remplir ses missions, il prépare son matériel, ses outils, ses équipements.
Dans les bâtiments à usage d'habitation, il effectue les vérifications et la mise en service de l'installation réalisée. Il réalise les dépannages de l'installation en cas de dysfonctionnement constaté.
Dans les autres bâtiments, il assiste les vérifications puis la mise en service de l'installation électrique.
L'électricien d'équipement intervient sur les installations de :

- réseaux de distribution d'énergie en basse tension des bâtiments ;
- réseaux de communication des bâtiments ;
- matériels de sûreté (intrusion, incendie, contrôle d'accès) ;
- équipements automatisés et communicants du bâtiment ;
- équipements et solutions d'efficacité énergétique dans les bâtiments à usage d'habitation et autres (tel que générateur photovoltaïque, borne de recharge de véhicule électrique, solution de mesure de consommation) ;
- système de commande et protection de moteurs dans les bâtiments.

... lire la suite

CAP Electricien

Niveau CAP / BEP

Les caractéristiques de la profession conduisent le ou la titulaire du CAP électricien à assumer des activités professionnelles variées sous la responsabilité d’un personnel de qualification supérieure. Dans ses réalisations, il maîtrise les aspects normatifs, réglementaires propres aux installations électriques, de sécurité des personnes et des biens, il appréhende les aspects relationnels, de l’efficacité énergétique, de la protection de l’environnement et du développement durable.

Les activités du ou de la titulaire du CAP électricien sont :

- Préparation des opérations de réalisation, de mise en service, de maintenance,
-  Réalisation,
-  Mise en service,
-  Maintenance,
- Communication (activité transverse aux autres activités).

... lire la suite

L’installateur en thermique et sanitaire installe des émetteurs de chauffage de type radiateur ou plancher chauffant dans des locaux d’habitation neufs. Il modifie des installations de chauffage existantes en tube acier noir fileté, tube cuivre ou en matériaux de synthèse. Il installe des générateurs de chauffage toute énergie dans des locaux d’habitation en neuf ou en rénovation. Il installe des appareils sanitaires, des équipements de production d’eau chaude sanitaire toute énergie et des équipements de renouvellement d’air dans des locaux d’habitation en neuf ou en rénovation.

En l’absence d’une liste de matériel et de consommables, il établit le quantitatif pour réaliser l’installation demandée et en transmet la liste au responsable de chantier pour approvisionnement.

Il réceptionne et stocke le matériel sur le chantier. Pour un chantier de rénovation, il fait le constat de l’existant. Pour se conformer au plan d’exécution, il implante l’emplacement des éléments et trace le passage des canalisations. Il fixe mécaniquement l’équipement de production d’eau chaude sanitaire au sol ou sur la paroi. Il le raccorde électriquement hors tension. Il équipe les appareils sanitaires de leurs accessoires. Dans le cas d’une modification, le professionnel vidange l’installation et dépose les éléments concernés par l’intervention. En fonction des éléments le constituant et du type de canalisation, il trace sur les parois le parcours du nouveau réseau. Il pose et fixe mécaniquement le générateur, les radiateurs et toute autre partie du système de chauffage. Il raccorde en électricité le générateur et les organes périphériques de l’installation de chauffage. Il le raccorde hydrauliquement au réseau. Il fixe les colliers de support des canalisations. Il pose et assemble par collage les canalisations et accessoires du réseau d’évacuation en PVC. Il pose et assemble les canalisations de distribution d’eau froide et d’eau chaude. Il met à la terre les éléments métalliques de l’installation. Il met en eau et rince l’installation. Il contrôle l’étanchéité des réseaux de distribution et d’évacuation. Il raccorde le générateur et les émetteurs aux canalisations et les conduits des gaz brûlés. Il met en route l’équipement. Il pose l’extracteur d’air avec les fixations adéquates dans le local identifié, le raccorde électriquement hors tension. Les percements dans les parois, plafonds et planchers sont réalisés avec des outils manuels ou électroportatifs. Il fixe les bouches d’extraction dans les locaux et pièces humides. Il raccorde en tube souple, rigide ou semi-rigide les équipements installés.

Il utilise une Plateforme Individuelle Roulante Légère (PIRL) pour les travaux de faible hauteur. Il procède au rinçage, à la mise en eau et au contrôle d’étanchéité du réseau.

Le professionnel travaille en sécurité à partir d’un plan d’exécution, d’une liste de matériels et de consignes orales, en respectant les normes et documents de référence; il nettoie le chantier avant de rendre compte au responsable de chantier.

Le professionnel travaille sous les directives d’un responsable de chantier qui peut être un chef d’équipe ou un professionnel expérimenté. Il a un degré d’autonomie dans le choix des méthodes de réalisation et de l’outillage. Il travaille seul sur des parties d’installations sous contrôle ponctuel. Il est responsable de la bonne exécution des travaux qui lui sont confiés.

Le professionnel est amené à travailler avant, pendant ou après l’intervention d’autres corps d’état. Il travaille dans des locaux d’habitation individuelle ou en collective occupés ou non. Lors de chantiers de rénovation, il peut être amené à rencontrer des éléments de construction susceptibles de contenir de l’amiante; dans ce cas, il alerte son responsable. Il peut être amené à réaliser des travaux à faible hauteur nécessitant une habilitation de son employeur. Les travaux électriques sont réalisés hors tension, cependant le raccordement au tableau d’abonné exige d’être titulaire une habilitation de type B1V. Pour la manipulation des charges lourdes, le travail est réalisé en équipe. Il tient l’emploi dans le respect des règles de sécurité individuelle et collective et, s’il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention.

Il tient compte des évolutions réglementaires impactant son emploi.

Ses principaux interlocuteurs sont le responsable de chantier, les ouvriers du chantier et les occupants des locaux d’habitation.

... lire la suite