Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Le constructeur professionnel en voirie et réseaux réalise les travaux de création ou d'aménagement de voirie, de maçonnerie, de raccordement aux réseaux humides et de construction de réseaux secs. A partir des repères d'implantation et de consignes, il intervient pour la mise en sécurité du chantier, il réalise les implantations secondaires, il terrasse manuellement et réalise les finitions des terrassements mécanisés. Il pose les bordures et caniveaux, il raccorde aux collecteurs les branchements et avaloirs pour les réseaux gravitaires (eaux usées, eaux pluviales), il pose les réseaux secs pour les télécommunications et l'éclairage public, il construit des ouvrages et il scelle les éléments préfabriqués de l'aménagement urbain. Il scelle les fontes de voirie et pose des dalles et des pavés en pierres naturelles ou en béton. Il met en œuvre manuellement les dallages en béton et les enrobés bitumineux pour les couches de surface des chaussées et trottoirs. Il nettoie et entretient son matériel. 
L'activité est exercée en équipe, sur des chantiers, souvent en milieu urbain ou sur des zones encore vierges lors de la viabilisation de parcelles. Les travaux sont réalisés à partir des consignes du chef d'équipe ou du chef de chantier. La nature et l'importance des travaux, les plannings des chantiers et les conditions météorologiques conduisent parfois à des adaptations d'horaires. Le constructeur professionnel en voirie et réseaux est soumis aux conditions climatiques (froid, pluie, vent, chaleur). La prise de poste et le retour de fin de journée se font généralement au centre de travaux. Les chantiers éloignés induisent des déplacements dont la fréquence et la durée dépendent de l'activité et de la spécialisation de l'entreprise. Les matériaux utilisés demandent des précautions (colles, solvants, liants bitumineux chauds ou froids, ciments). Le constructeur professionnel en voirie et réseaux exploite les manuels d'utilisation des constructeurs et les préconisations des fabricants pour la mise en œuvre des matériels et des produits. Il est en relation avec le chef d'atelier, qui lui fournit le matériel et à qui il signale les pannes et problèmes mécaniques rencontrés, et avec les clients et le public qu'il informe sur son activité. Dans certains cas, une autorisation de conduite d'engins autoportés délivrée par le responsable de l'entreprise peut lui être nécessaire. Il respecte les principes du développement durable dans son activité (protection, tri, évacuation). Il exerce l'activité dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives et, s'il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention.

 

1. Poser des bordures et des caniveaux


Installer les dispositifs de sécurité pour chantier de voirie et réseaux. 
Réaliser les implantations secondaires et les relevés d'ouvrages de voirie et de réseaux divers. 
Exécuter les terrassements manuels et suivre le terrassement mécanique des fouilles. 
Poser des bordures et des caniveaux.


2. Construire des ouvrages de petite maçonnerie de voirie et d'aménagement urbain


Installer les dispositifs de sécurité pour chantier de voirie et réseaux. 
Réaliser les implantations secondaires et les relevés d'ouvrages de voirie et de réseaux divers. 
Construire des petits ouvrages d'aménagement urbain. 
Poser des éléments d'aménagement urbain préfabriqués. 
Sceller des fontes de voirie.


3. Réaliser les raccordements aux réseaux humides et construire un réseau sec enterré


Installer les dispositifs de sécurité pour chantier de voirie et réseaux. 
Réaliser les implantations secondaires et les relevés d'ouvrages de voirie et de réseaux divers. 
Réaliser un branchement particulier sur un réseau d'eaux usées ou d'eaux pluviales et raccorder un avaloir au collecteur. 
Poser des fourreaux et une chambre de tirage pour des réseaux de télécommunication ou d'éclairage public.


4. Réaliser les couches de surface en VRD : pavages, dallages et enrobés manuels


Installer les dispositifs de sécurité pour chantier de voirie et réseaux. 
Réaliser les implantations secondaires et les relevés d'ouvrages de voirie et de réseaux divers. 
Mettre en œuvre manuellement les enrobés à froid et à chaud. 
Poser des pavés (béton et pierre naturelle) et des dalles manufacturées. 
Réaliser un dallage béton pour un ouvrage de voirie en aménagement urbain.



}

Diplômes similaires

CAP Constructeur de routes

Équivalence CAP / BEP

Le titulaire de ce diplôme exerce en entreprise de travaux publics effectuant des travaux neufs mais aussi des travaux d'entretien et d'amélioration. Il participe à la réalisation de routes, autoroutes, pistes d'aérodromes, parkings. Il exerce son activité à partir d'un terrassement fini.
Son travail consiste à réaliser le corps de chaussée (couches de base, de liaison, de finition) en utilisant des liants (bitume).
Il réalise par ailleurs : les abords paysagers en site urbain (voies piétonnes, bordures, pavages) ; toute autre surface de circulation ou de jeux (courts de tennis, par exemple) ; les sols industriels : aires de stockage, quais de chargement...
Bien que l'industrie routière soit très mécanisée, la qualité de finition de l'ouvrage dépend beaucoup d'un savoir-faire manuel.

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}