Activités visées

La finalité de l'emploi du technicien supérieur en génie climatique consiste en l'établissement de dossiers techniques et de plans d'exécution en vue de la réalisation des travaux des lots fluides : Plomberie (Pb), Chauffage, Ventilation, Climatisation, Désenfumage (CVC/D). Il intervient sur des bâtiments résidentiels, tertiaires ou industriels.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

A partir des plans d'architecte pour la construction neuve ou de relevés pour de la rénovation, et d'un descriptif des locaux à traiter, le technicien supérieur d'études en génie climatique analyse le bâtiment dans son environnement. Il en réalise le bilan thermique et sanitaire.
Il se base sur l'évaluation des besoins en eau chaude sanitaire, chauffage, climatisation et renouvellement d'air pour choisir la solution technique la plus performante énergétiquement. Il détermine les caractéristiques des équipements de production de l'installation. Il échange avec les fabricants de matériel de génie climatique pour sélectionner les matériels.
Le TSEGC réalise alors les notes de calcul permettant de définir et de sélectionner les caractéristiques des équipements de distribution et d'émission de l'installation. Il dimensionne également les réseaux de plomberie, aérauliques et hydrauliques de l'installation.
Durant toutes les phases de conception, il produit les plans des lots fluides et met à jour la maquette numérique dans le cadre d'un mode de travail BIM.
Il exploite les réglementations du bâtiment nécessaire à son étude telles que les documents techniques unifiés (DTU) et les normes. Il utilise des progiciels spécialisés et des logiciels de CAO/DAO compatibles avec une démarche BIM. Sur des études courantes, il est autonome dans l'exécution de ses missions, il est responsable des dossiers qu'il élabore. Sur des études plus complexes, il est amené à se faire aider et à faire contrôler les documents qu'il élabore par un ingénieur thermicien ou technicien CVC plus expérimenté. Son activité est réalisée principalement en bureau d'études, mais peut nécessiter des déplacements pour effectuer des relevés, des contrôles ou participer à des réunions sur le chantier concerné par l'étude.
Les horaires sont réguliers, mais le respect des délais et la charge de travail peuvent conduire à des dépassements. Ses études impliquent de nombreux contacts avec d'autres professionnels : dessinateurs, chargés d'affaires, architectes, maîtres d'ouvrages, bureaux de contrôle, coordinateur BIM, manager BIM.

Compétences attestées

1. Réaliser le bilan thermique et sanitaire d'un bâtiment et valider une solution technique performante énergétiquement
Réaliser le bilan en eau chaude sanitaire d'un bâtiment.
Réaliser le bilan thermique d'un bâtiment non climatisé.
Réaliser le bilan thermique d'un bâtiment climatisé.
2. Sélectionner les équipements et dimensionner les réseaux d'une installation de génie climatique
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de plomberie, de chauffage et d'eau chaude sanitaire.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de ventilation et de désenfumage.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de climatisation.
Sélectionner les équipements et dimensionner une installation de traitement d'air.
3. Représenter et chiffrer les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques d'une installation de génie climatique
Représenter en 2D et chiffrer les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques.
Modéliser en 3D les réseaux de plomberie/sanitaire, aérauliques et hydrauliques en vue d'alimenter la maquette numérique du bâtiment.

Secteurs d'activités

- entreprises du bâtiment de petite, moyenne ou grosse importance en génie climatique ;
- bureaux d'études ou cabinets d'ingénieurs-conseils du bâtiment ;
- services techniques d'un organisme public ou privé ;
- bureaux de contrôle ;
- distributeurs, grossistes et fabricants de matériel de génie climatique ;
- organismes de certification

Type d'emplois accessibles

- technicien supérieur d'études en génie climatique ;
- technicien d'études en génie climatique ;
- technicien conseil thermicien ;
- chargé d'affaires en génie climatique ;
- technicien BE en génie climatique ;
- dessinateur CVC ;
- projeteur CVC ;
- dessinateur projeteur CVC ;
- dessinateur fluides ;
- projeteur fluides ;
- dessinateur projeteur fluides ;
- thermicien.

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes :

- Ecoute du client et identification de son besoin
- Réalisation d'études de faisabilité
- Elaboration d'un avant-projet d'ouvrage du BTP
- Estimation économique des projets de construction
- Prescription de produits/matériaux aux clients
- Rôle de conseil et de validation des choix économiques, technqiues, environnementaux et de confort.
- Participation au montage du dossier de réponse à un appel d'offres
- Organisation, planification et installation des chantiers du BTP
- Animation d'équipes
- Suivi de chantier : délais, qualité, sécurité, administratif, financier
- Application des procédures "Qualité"
- Rédaction des rapports techniques et d'expertises

... lire la suite

BTS Travaux publics

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Ce technicien supérieur assure l'interface entre le chantier, les clients, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il est capable de remplir les fonctions suivantes :
- études : il mène les études techniques et économiques d'un ouvrage ; - exploitation : il participe à la préparation du chantier. Il en réalise le budget prévisionnel ;
-préparation : il choisit les moyens humains, les matériels et les matériaux, il améliore les conditions techniques et économiques du chantier. Il exécute les démarches administratives, le budget, le plan d'hygiène et de sécurité ; -réalisation : suivant le cahier des charges, il conduit les travaux du chantier jusqu'à leur réception, il contrôle et anime des équipes, assure les relations avec le maître d'oeuvre et les organismes extérieurs.
Il sait tenir compte des impératifs de qualité, de coût, de sécurité.
Le technicien supérieur peut avoir des activités commerciales comme la recherche de clients. Il peut aussi assurer une fonction de conseil, en particulier auprès des décideurs régionaux.
... lire la suite

BTSA Aménagements paysagers

Niveau Bac +2 / DUT / BTS

Le titulaire de ce diplôme participe ou conduit les travaux d’aménagements paysagers et leur entretien.

Les activités qu'il exerce nécessitent des connaissances et des compétences techniques élevées dans le domaine des aménagements extérieurs, en particulier dans le champ du végétal. De ce fait, la connaissance des végétaux et des conditions d’implantation et de développement dans un milieu particulier (climat, sol…) est primordiale.

Le technicien supérieur salarié en aménagements paysagers dispose d’une grande autonomie pour exercer sa mission. A ce titre, il devra faire preuve d’indépendance mais aussi d’anticipation dans la gestion des projets et/ou missions qui lui sont confiés et proposer des réponses adaptées et créatives.

Dans le cadre de la réalisation de chantiers, il encadre une ou plusieurs équipes. A ce titre, il est responsable de l’application des règles et des normes de sécurité au niveau des personnes et des biens.

Il doit particulièrement veiller au respect des consignes de sécurité et à l’utilisation des équipements de protection individuels (EPI) par les personnels qu’il encadre.

Il doit aussi surveiller et prévenir les comportements à risques qui peuvent se développer, notamment par la force d’habitude, dans la réalisation de certaines tâches.

Au niveau technique, il est responsable du respect des règles professionnelles et des règles de l’art pour la réalisation des ouvrages. D’une manière plus générale, il est garant de la qualité de finition des travaux spécifiques aux aménagements paysagers : de leur insertion et de leur esthétique, et d’une finition aussi irréprochable que possible.

Il est responsable de la précision des plans de réalisation et des documents techniques qui guideront par la suite ceux qui assureront la réalisation.

Enfin, dans le cadre de son activité, il représente l’entreprise au regard des tiers (clients et usagers, fournisseurs, partenaires…). Il doit s’efforcer d’en traduire les objectifs et l’image dans les diverses relations qu’il entretient avec eux.

Le degré d’autonomie et de responsabilité pour les tâches et les missions qui sont confiées au technicien supérieur en aménagements paysagers est lié à la taille de l’entreprise ou du service employeur et à la complexité de l’aménagement;

... lire la suite