Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

A partir de l'idée ou du projet du concepteur créateur, le titulaire de ce diplôme réalise un prototype destiné à être reproduit en grand nombre ou en série limitée. Dans un bureau des méthodes, il procède à un échantillonnage, choisit les matières ou matériaux appropriés, établit le planning de fabrication, calcule un prix prévisionnel. A l'atelier, il travaille sur machine et, après expérience, il peut devenir contrôleur de fabrication ou de qualité.

Il monte, révise et répare les montres, les horloges et les réveils qu'ils soient à mouvements mécanique, électrique ou électronique (quartz).
Il démonte le mécanisme, le nettoie. Il contrôle l'état des pièces et définit celles à échanger ou à refaire. Il enlève les pièces défectueuses, les remplace. Il modifie ou rectifie si nécessaire des éléments par usinage. Il réassemble les éléments. Il effectue cette opération de réassemblage par micro-soudure, collage, vissage ou rivetage. Il effectue le remontage, lubrifie, vérifie ensuite la bonne marche du mécanisme, des fonctions.
Il peut être en rapport avec le client pour répondre à sa demande, prévoir et proposer les travaux à effectuer, obtenir son accord, enfin lui remettre le produit.
Il a des connaissances technologiques sur :
- les matériaux et leurs traitements
- la métrologie
- les mouvements
- l'étanchéité et les sonneries
Il peut exercer son métier dans la fabrication industrielle ou artisanale (mise au point, assemblage, contrôle), la réparation et de la restauration de pièces anciennes, de la vente.
.}

Diplômes similaires

BMA Horlogerie

Équivalence Bac / BP / BT

Le titulaire du BMA Horlogerie est un technicien d'art horloger. Son activité consiste à :
- établir la relation avec la clientèle ou le donneur d'ordres
- réceptionner puis restituer, après intervention, le produit confié
- identifier la demande et la nature du problème
- analyser le dysfonctionnement
- faire un diagnostic et proposer une solution
- établir un devis
- sélectionner et classer les informations nécessaires à l'intervention, notamment d'ordre esthétique, stylistique et technique
- déterminer les moyens d'intervention - manuels, mécaniques, automatisés ou informatisés - à mettre en oeuvre
- prévoir le mode opératoire
- réaliser la réparation des montres à complications, des horloges, des pendules, c'est à dire effectuer les opérations de démontage, nettoyage, retouche, adaptation - voire fabrication d'une pièce manquante -, réassemblage, réglage, habillage, contrôle et test
- veiller à la conformité de l'intervention en matière de respect des coûts, de la qualité et des délais
- participer à la gestion de la production et des stocks
- participer à la gestion commerciale et comptable
- assurer la maintenance et l'entretien du matériel et des postes de travail


Dans l'exercice de son activité, le titulaire du BMA Horlogerie devra mettre en oeuvre des connaissances relevant des disciplines générales, de la culture artistique et des arts appliqués, ainsi que des savoirs et savoir-faire technologiques relatifs notamment :
. aux produits horlogers
. aux matériaux et à leurs traitements
. aux matériels et systèmes techniques
. aux procressus et procédés
. à la représentation graphique

Les compétences acquises par le titulaire du diplôme sont celles décrites dans l'ensemble des blocs de compétences.

}

CAP Horlogerie

Équivalence CAP / BEP

Le titulaire du CAP Horlogerie monte, révise et répare les montres, les horloges et les réveils qu'ils soient à mouvements mécanique, électrique ou électronique (quartz). Il démonte le mécanisme, le nettoie. Il contrôle l'état des pièces et définit celles à échanger ou à refaire. Il enlève les pièces défectueuses, les remplace. Il modifie ou rectifie si nécessaire des éléments par usinage. Il réassemble les éléments. Il effectue cette opération de réassemblage par micro-soudure, collage, vissage ou rivetage. Il effectue le remontage, lubrifie, vérifie ensuite la bonne marche du mécanisme, des fonctions.
Il peut être en rapport avec le client pour répondre à sa demande, prévoir et proposer les travaux à effectuer, obtenir son accord, enfin lui remettre le produit.
Cet ouvrier qualifié a des connaissances technologiques sur :
- les matériaux et leurs traitements
- la métrologie
- les mouvements
- l'étanchéité et les sonneries
.}

TP Horloger(ère)

Équivalence Bac / BP / BT

La finalité de l'emploi est d'assembler et de régler les montres neuves et de réparer les montres défectueuses.
L'horloger réalise :
― l'assemblage et le réglage de montres ou de mouvements ;
― l'entretien, la réparation de montres qui présentent un dysfonctionnement.
Dans l'assemblage et le réglage de montres ou de mouvements, l'horloger travaille sur des montres neuves lors des phases de montage final des produits, de réglage et mise au point des complications.
Dans l'entretien et la réparation de montres, son travail comprend une phase de diagnostic consacrée à l'identification du ou des dysfonctionnements ainsi que des causes et une phase de réparation : commande de pièces, démontage, nettoyage, remontage, réglages, huilages, contrôles.
Son intervention est cadrée par les procédures et règles en vigueur propres à l'entreprise dans laquelle il travaille ou propres aux marques horlogères sur lesquelles il est habilité à intervenir.
Il est responsable des choix techniques et des réglages qu'il effectue. Il travaille avec soin et propreté.
L'horloger exerce son emploi :
― dans un atelier de réparation agréé par une ou plusieurs marques ;
― dans le service après-vente d'une marque horlogère ;
― dans un atelier de montage de montres neuves au sein d'une manufacture horlogère
― à son compte, en tant qu'artisan ;
― dans une boutique d'horlogerie bijouterie.
Il peut être « habilité » par une ou plusieurs marques d'horlogerie, ce qui lui permet d'accéder à leurs documentations techniques et d'obtenir des pièces de rechange. Il doit périodiquement retourner effectuer un stage ou participer à des réunions pour se tenir au courant des innovations dans les techniques de montage, de réparation, de contrôles.
Il travaille en général seul et de façon autonome. Ses tâches sont variées du fait de la diversité des appareils à réparer. L'emploi s'exerce principalement en position assise, devant un établi spécifique. Le milieu d'intervention est souvent éclairé artificiellement et la situation de travail nécessite une attention visuelle permanente. L'activité requiert très fréquemment l'utilisation d'une loupe et de petits outils spécifiques tels que : brucelles, tournevis ; ainsi que d'appareils de mesure et de contrôle. C'est un métier généralement sédentaire.
Suivant le contexte dans lequel il travaille, il peut être amené à être en contact direct avec la clientèle : informer un client sur un produit ou service horloger par exemple réaliser et expliquer un devis de réparation.

1. Assembler et régler des montres

Assembler manuellement et régler un mouvement de montre.
Réaliser des opérations d'aiguillage et d'emboîtage.
Assurer la maintenance d'un poste de travail horloger et des outils.

2. Réparer des montres

Réparer des montres mécaniques, automatiques et à quartz.
Réparer des montres à complication de type chronographe.
Informer un client sur un produit ou service horloger.

}