Activités visées

Le restaurateur de mobilier d'art travaille sur des meubles dits de style ou d'époque, des meubles contemporains, des objets d'art en bois, des objets utilitaires ou décoratifs. Pour assurer ces opérations de restauration ou de conservation, il combine la connaissance des caractéristiques des matériaux utilisés (traditionnels ou modernes), les techniques traditionnelles du travail du bois (ébénisterie, tournage sur bois, sculpture, marqueterie, finition) et contemporaines de travail des matériaux dérivés du bois (panneaux, stratifiés, vernis pistolables). La finalité de l'emploi est de rendre au client privé ou public un meuble fonctionnel ou non, un objet utilitaire ou décoratif en assurant la traçabilité des opérations effectuées, dans le respect des règles déontologiques de la profession.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

Le restaurateur de mobilier d'art travaille essentiellement dans des très petites entreprises artisanales (TPE). L'emploi-métier s'exerce principalement en atelier, il peut nécessiter l'accueil de la clientèle. L'utilisation d'outils tranchants et de machines électriques (scie, raboteuse, défonceuse...) demande une attention soutenue et le respect des consignes de sécurité. Les opérations de restauration amènent à manutentionner des charges lourdes, génèrent des poussières et résidus de bois, aussi le restaurateur doit adopter des gestes et postures appropriés, utiliser des équipements de protection individuelle (EPI) et respecter des règles de sécurité spécifiques.

Compétences attestées

1. Restaurer un meuble en bois massif

Démonter une structure de meuble et/ou de boiserie.
Réaliser les greffes nécessaires à la restauration d'une pièce de bois massif.
Procéder à un allégement ou à un dégagement de surface sur un meuble, une boiserie ou un objet en marqueterie.
Remonter une structure de meuble et/ou de boiserie.
Réaliser la finition sur bois massif, sur un placage, sur une marqueterie.

2. Restaurer un meuble plaqué

Déposer un placage.
Procéder à un allégement ou à un dégagement de surface sur un meuble, une boiserie ou un objet en marqueterie.
Réaliser les greffes nécessaires à la restauration d'un placage.
Reposer un placage.
Réaliser la finition sur bois massif, sur un placage, sur une marqueterie.

3. Restaurer un objet en marqueterie de bois et matériaux rares

Décoller une marqueterie de bois et matériaux rares.
Procéder à un allégement ou à un dégagement de surface sur un meuble, une boiserie ou un objet en marqueterie.
Réaliser les greffes nécessaires à la restauration d'une marqueterie de bois et matériaux rares.
Recoller une marqueterie de bois et matériaux rares.

Secteurs d'activités

Les entreprises de restauration de mobilier.
Les entreprises de négoce d'antiquités et de meubles anciens.
Les services de certaines administrations et musées nationaux.
Les collectivités territoriales et musées régionaux.

Type d'emplois accessibles

Restaurateur de meubles.
Restaurateur de marqueteries.
Ebéniste-restaurateur.
Restaurateur-conservateur de mobilier.

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

Le sculpteur ornemaniste réalise, à partir de croquis, l'ornementation de meubles, les éléments de décoration s'intégrant à l'architecture intérieure (boiseries, manteaux de cheminée, portes, balustres) mais aussi des objets décoratifs. Il a des compétences en dessin et en modelage.
Il maîtrise toutes les techniques de travail du bois: la préparation des outils à main (affûtage), le serrage des pièces, le maniement des machines, le débit et le corroyage des bois, les assemblages, le tracé, la recherche des fonds et l'exécution des détails en bas ou haut relief.
Il est capable de reconnaître et respecter le style, de choisir une essence et d'effectuer le tracé de la pièce à réaliser.
Il est capable de restaurer des sculptures anciennes.

... lire la suite
Le verrier à la main est un professionnel qualifié. Il réalise seul ou en équipe, des décors sur des pièces de formes varièes, exigeant la maîtrise des procédés de travail à froid ou à chaud du verre (mise en forme et enlèvement de matière). Le verrier à la main exécute les différentes phases du travail du verre ou du cristal : cueillage qui consiste à prélever la quantité de verre ou de cristal nécessaire à la réalisation d'une pièce, soufflage, pressage, flaconnage. Le verrier au chalumeau réalise l'exécution de pièces par transformation du verre au chalumeau : débiter à la main ou à l'aide d'une machine, percer, surfacer, rectifier, vérifier la conformité du produit.
Il a des savoir-faire technologiques et professionnels mais aussi artistiques pour proposer des idées innovantes.
... lire la suite
Le restaurateur peut conseiller, exécuter ou diriger une intervention de conservation et de restauration sur un bien culturel, depuis l’étude préalable (constat d’état, examen diagnostic, proposition de traitement) jusqu’à la réalisation du traitement prescrit et la rédaction du rapport d’intervention. Les interventions de conservation et de restauration comprennent les mesures indirectes de conservation préventive (normes climatiques, prescriptions concernant l’éclairage, la manipulation, l’exposition, le stockage, le transport, etc.) sur un bien ou une collection, les mesures curatives directes (stabilisation, nettoyage, désinfection, consolidation, etc.), les mesures esthétiques de restauration (nettoyage, traitement des parties lacunaires, etc.). Les interventions de conservation et de restauration doivent respecter l’authenticité des biens culturels, en préservant leurs matériaux originaux et les traces de leur histoire ; elles contribuent à étudier et à mettre en valeur les différents messages (esthétiques, historiques, spirituels, documentaires, etc.) dont ils sont porteurs.
... lire la suite