Activités visées

Le tapissier garnisseur réalise des garnitures de sièges de style ou contemporains, à partir de matériaux naturels : crin animal, crin végétal et de matériaux d'apparition récente comme les mousses et profilés. Il contribue à l'esthétique et au confort des locaux par le biais de sièges qu'il met à disposition de ses clients.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

A partir de consignes verbales précises éventuellement accompagnées de documents graphiques d'exécution, le tapissier garnisseur prépare les carcasses, réalise les travaux de sanglage, guindage fixe ou suspendu garnissage crin ou mousse et enfin recouvre les sièges pour leur donner l'aspect esthétique attendu par le client.
Le tapissier garnisseur travaille essentiellement dans des TPE-très petites entreprises-artisanales.
Il exécute en atelier les opérations de préparation des carcasses, de garniture et de finition ; ces opérations nécessitent d'utiliser des matériels et équipements pneumatiques et électriques en toute sécurité.
En atelier les travaux de garniture s'effectuent au tabouret, sur tréteaux ou sur table. Le travail requiert une résistance physique dans les membres supérieurs ainsi qu'une aptitude à la station debout prolongée. Des dispositions matérielles permettent de prévenir les troubles musculo-squelettiques : tables adaptées, élévatrices, presse sur rotule, sièges spécifiques, moyens d'aide à la manutention de charges encombrantes.

Compétences attestées

1. Réaliser des travaux courants de garniture contemporaine.
Confectionner une garniture composée en mousse.
Confectionner une garniture à bosse en mousse.
Confectionner une garniture capitonnée mousse.
2. Réaliser des travaux courants de garniture traditionnelle
Confectionner une garniture épaisse avec ou sans ressorts.
Confectionner une garniture suspendue.
Confectionner une garniture à cuvette avec coussin.

Secteurs d'activités

Les entreprises de tapisserie-décoration ;
Les entreprises de tapisserie en sièges, de sellerie garnissage ;
Les services de certaines administrations et musées nationaux ;
Les collectivités territoriales et musées régionaux ;
Les entreprises de négoce en fournitures pour tapisserie d'ameublement.

Type d'emplois accessibles

Tapissier ; Tapissier garnisseur.

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

Le couturier d'ameublement confectionne des ouvrages de décoration intérieure : décors de fenêtre, housses de literie et de sièges, à partir de matériaux textiles. Il contribue à l'esthétique et au confort des locaux.
A partir de consignes verbales précises éventuellement accompagnées de documents graphiques d'exécution, le couturier d'ameublement sélectionne les étoffes et les passementeries, en prépare les débits pour obtenir les pièces, réalise les travaux d'assemblage et de montage, surjette et pique à la machine et assure les finitions manuellement, repasse et emballe en vue de la livraison au client.
Le couturier d'ameublement travaille essentiellement dans des TPE, très petites entreprises artisanales. En atelier, la confection des décors s'effectue sur table, le travail requiert une résistance à la station debout. Des dispositions matérielles permettent de prévenir les troubles musculo-squelettiques : tables adaptées, sièges spécifiques, moyens d'aide à la manutention de charges lourdes ou encombrantes.
Le couturier d'ameublement utilise, pour la confection, des matériels et équipements électriques : machines à coudre, machine surjeteuse, ourleuse, fer à repasser, et pneumatiques : presses, agrafeuses, dans le respect des règles de sécurité.
L'analyse des projets de décoration, la prise de mesure et la mise en place d'éléments de décors demandent un travail chez le client, toutefois les ouvriers de ce niveau ne remplissent jamais seuls ces tâches. Lorsqu'ils y participent sous la responsabilité de leur employeur, ils sont tenus de respecter les règles de sécurité liées au travail en hauteur et de mettre en place les dispositifs de protection des biens dans leur environnement de travail.

... lire la suite

Le titulaire du CAP de Tapissier-tapissière d’ameublement en siège maîtrise les pratiques du métier faisant principalement appel aux matériaux traditionnels de garnissage (crin animal et fibres végétales). Dans ce cadre, il réalise la garniture et la couverture de sièges et assure la mise en œuvre des étoffes, suivant un processus de fabrication unitaire ou de petite série.
Il peut être amené à participer, sous contrôle, à des travaux plus complexes (rénovation de sièges anciens, ouvrages précieux). Par ailleurs, il participe également à l’accueil des clients et des fournisseurs.

Il assure seul les tâches successives conduisant à la réalisation d’un ouvrage prédéfini esthétiquement et techniquement, et notamment :
- identifie le style et les techniques adaptées ;
- détermine les matériaux et outillages nécessaires en fonction de la fiche technique du produit ;
- prépare le poste de travail, assure l’approvisionnement en matières premières et vérifie la conformité qualitative et quantitative des matériaux de couverture et de finition ;
- procède à la réalisation de la garniture (sanglage, pose de ressorts, mise en crin…) ;
- effectue les relevés de mesure, calcule les métrages et procède à la coupe des tissus ;
- réalise la pose des tissus et les finitions ;
- trace, développe et drape les décors simples ;
- tient à jour les fiches techniques et les documents iconographiques.

... lire la suite

Le titulaire du CAP Tapissier-tapissière d’ameublement en décor maîtrise les pratiques du métier faisant appel à la sensibilité tactile et à la dextérité manuelle que réclame la mise en œuvre des étoffes. Dans ce cadre, il réalise, suivant un processus de fabrication unitaire ou de petite série, des rideaux, des draperies, des stores, des jetées de lit, et intervient dans la remise en état de décors drapés et tendus. Il peut être amené à participer, sous contrôle, à des travaux plus complexes (rénovation de décors anciens, ouvrages précieux).
Par ailleurs, il participe également à l’accueil des clients et des fournisseurs.

Il assure seul les tâches successives conduisant à la réalisation d’un ouvrage prédéfini esthétiquement et techniquement, et notamment :
- identifie le style et les techniques adaptées ;
- détermine les matériaux et outillages nécessaires en fonction de la fiche technique du produit ;
- prépare les différents espaces de travail et règle les matériels ;
- prépare, trace, coupe les étoffes et matières premières ;
- assemble et monte les matières premières ;
- réalise l’ouvrage et vérifie ses mesures ;
- tient à jour les fiches techniques et les documents iconographiques.




... lire la suite