Activités visées

La finalité de l'emploi est d'assembler et de régler les montres neuves et de réparer les montres défectueuses.

Commencer en douceur ma VAE

Prenez quelques minutes pour créer tranquillement votre compte, renseigner votre profil et remplir votre candidature à votre rythme. Rassurez-vous, quoique vous fassiez sur notre site, rien n'est engageant car la décision finale, vous la prendrez avec le certificateur. A vous de jouer pour un diplôme !

L'horloger réalise :
― l'assemblage et le réglage de montres ou de mouvements ;
― l'entretien, la réparation de montres qui présentent un dysfonctionnement.
Dans l'assemblage et le réglage de montres ou de mouvements, l'horloger travaille sur des montres neuves lors des phases de montage final des produits, de réglage et mise au point des complications.
Dans l'entretien et la réparation de montres, son travail comprend une phase de diagnostic consacrée à l'identification du ou des dysfonctionnements ainsi que des causes et une phase de réparation : commande de pièces, démontage, nettoyage, remontage, réglages, huilages, contrôles.
Son intervention est cadrée par les procédures et règles en vigueur propres à l'entreprise dans laquelle il travaille ou propres aux marques horlogères sur lesquelles il est habilité à intervenir.
Il est responsable des choix techniques et des réglages qu'il effectue. Il travaille avec soin et propreté.
L'horloger exerce son emploi :
― dans un atelier de réparation agréé par une ou plusieurs marques ;
― dans le service après-vente d'une marque horlogère ;
― dans un atelier de montage de montres neuves au sein d'une manufacture horlogère
― à son compte, en tant qu'artisan ;
― dans une boutique d'horlogerie bijouterie.
Il peut être « habilité » par une ou plusieurs marques d'horlogerie, ce qui lui permet d'accéder à leurs documentations techniques et d'obtenir des pièces de rechange. Il doit périodiquement retourner effectuer un stage ou participer à des réunions pour se tenir au courant des innovations dans les techniques de montage, de réparation, de contrôles.
Il travaille en général seul et de façon autonome. Ses tâches sont variées du fait de la diversité des appareils à réparer. L'emploi s'exerce principalement en position assise, devant un établi spécifique. Le milieu d'intervention est souvent éclairé artificiellement et la situation de travail nécessite une attention visuelle permanente. L'activité requiert très fréquemment l'utilisation d'une loupe et de petits outils spécifiques tels que : brucelles, tournevis ; ainsi que d'appareils de mesure et de contrôle. C'est un métier généralement sédentaire.
Suivant le contexte dans lequel il travaille, il peut être amené à être en contact direct avec la clientèle : informer un client sur un produit ou service horloger par exemple réaliser et expliquer un devis de réparation.

Compétences attestées

1. Assembler et régler des montres

Assembler manuellement et régler un mouvement de montre.
Réaliser des opérations d'aiguillage et d'emboîtage.
Assurer la maintenance d'un poste de travail horloger et des outils.

2. Réparer des montres

Réparer des montres mécaniques, automatiques et à quartz.
Réparer des montres à complication de type chronographe.
Informer un client sur un produit ou service horloger.

Secteurs d'activités

Secteur de la fabrication de montres et de mouvements de montres, de la réparation des montres, du négoce de montres.

Type d'emplois accessibles

Horloger ― Horloger réparateur ― Horloger rhabilleur ― Horloger complet.

Nos candidats s'intéressent aussi à ces diplômes

TP Horloger

Niveau Bac / BP / BT

L'horloger réalise l'entretien, le diagnostic et la réparation des montres présentant un dysfonctionnement.

Les montres sont divisées suivant leur technologie et leur prix en deux catégories :

- les montres à faible prix de vente qui sont souvent techniquement moins élaborées ou avec des composants bas de gamme ;

- les montres à fort prix de vente qui sont le plus souvent constitués de mouvements plus élaborés et plus qualitatifs.

Dans les premières, on rencontre principalement des montres à quartz, des montres mécaniques simples, automatiques. Dans la seconde catégorie, on retrouve des montres de marques avec des mouvements mécaniques automatiques, des mouvements à complications de type chronographe mécanique ou à quartz. Dans la gamme de prix supérieure, les montres sont plus souvent réparées que dans les gammes de prix inférieur où seul le mouvement est changé voire la montre elle-même.

L'horloger réalise :

- l'identification de la montre ;

- le diagnostic, l'identification des causes du ou des dysfonctionnements ;

- le devis de réparation avec éventuellement la commande de pièces ;

- la réparation comportant le démontage, nettoyage de toutes les pièces, le remplacement de celles défectueuses ;

- l'assemblage et l'huilage selon les préconisations du fabriquant ;

- le réglage et la mise au point des complications ;

- l'avivage de la boîte et du bracelet ;

- l'emboitage ;

- la restitution au client.


Son intervention est cadrée par les procédures et règles en vigueur propres à l'entreprise dans laquelle il travaille ou propres aux marques horlogères sur lesquelles il est habilité à intervenir.

Il est responsable des choix techniques et des réglages qu'il effectue. Il travaille avec soin et propreté.

L'horloger exerce son emploi :

- dans un atelier de réparation agréé par une ou plusieurs marques ;

- dans le service après-vente d'une marque horlogère ;

- dans une boutique d'Horlogerie Bijouterie ;

- à son compte, en tant qu'artisan ;

- dans un atelier de montage de montres neuves au sein d'une manufacture horlogère.


Il peut être « habilité » par une ou plusieurs marques d'horlogerie ce qui lui permet d'accéder à leurs documentations techniques et d'obtenir des pièces de rechange. Il doit périodiquement effectuer des stages ou participer à des réunions pour se tenir au courant des innovations dans les techniques de montage, de réparation, de contrôles.

Il travaille en général seul et de façon autonome. Ses tâches sont variées du fait de la diversité des appareils à réparer. L'emploi s'exerce principalement en position assise, devant un établi spécifique. Le milieu d'intervention est souvent éclairé artificiellement et la situation de travail nécessite une attention visuelle permanente. L'activité requiert très fréquemment l'utilisation d'une loupe et de petits outils spécifiques tels que : brucelles, tournevis ; ainsi que d'appareils de mesures et de contrôle. C'est un métier généralement sédentaire.

Suivant le contexte dans lequel il travaille, il peut être amené à être en contact direct avec la clientèle : informer un client sur un produit ou service horloger, réaliser et expliquer un devis de réparation.

... lire la suite

BMA Horlogerie

Niveau Bac / BP / BT

Le titulaire du BMA Horlogerie est un technicien d'art horloger. Son activité consiste à :
- établir la relation avec la clientèle ou le donneur d'ordres
- réceptionner puis restituer, après intervention, le produit confié
- identifier la demande et la nature du problème
- analyser le dysfonctionnement
- faire un diagnostic et proposer une solution
- établir un devis
- sélectionner et classer les informations nécessaires à l'intervention, notamment d'ordre esthétique, stylistique et technique
- déterminer les moyens d'intervention - manuels, mécaniques, automatisés ou informatisés - à mettre en oeuvre
- prévoir le mode opératoire
- réaliser la réparation des montres à complications, des horloges, des pendules, c'est à dire effectuer les opérations de démontage, nettoyage, retouche, adaptation - voire fabrication d'une pièce manquante -, réassemblage, réglage, habillage, contrôle et test
- veiller à la conformité de l'intervention en matière de respect des coûts, de la qualité et des délais
- participer à la gestion de la production et des stocks
- participer à la gestion commerciale et comptable
- assurer la maintenance et l'entretien du matériel et des postes de travail


Dans l'exercice de son activité, le titulaire du BMA Horlogerie devra mettre en oeuvre des connaissances relevant des disciplines générales, de la culture artistique et des arts appliqués, ainsi que des savoirs et savoir-faire technologiques relatifs notamment :
. aux produits horlogers
. aux matériaux et à leurs traitements
. aux matériels et systèmes techniques
. aux procressus et procédés
. à la représentation graphique

... lire la suite

CAP Horlogerie.

Niveau CAP / BEP

Le titulaire du CAP Horlogerie est un ouvrier qualifié qui exerce son activité sous l'autorité d'un responsable hiérarchique, mais est autonome dans la réalisation des tâches qui lui sont confiées. Il procède, à l'exclusion des montres à complications, à l'entretien et à la remise en état des montres à quartz et des montres mécaniques ainsi que des pendules et réveils courants. Il organise son poste de travail, démonte le mécanisme, le nettoie, contrôle l'état des pièces et détermine celles qui doivent être échangées ou refaites. Il remplace les pièces défectueuses et si nécessaire rectifie des éléments par usinage. Il réassemble les éléments par micro-soudure, collage, vissage ou rivetage. Il lubrifie et contrôle la bonne marche du mécanisme et des fonctions. Il effectue le rhabillage et l'emboitage.
Selon le type d'entreprise où il exerce, il est susceptible d'être en relation avec la clientèle pour répondre à sa demande, prévoir et proposer les travaux à effectuer, obtenir son accord et enfin lui remettre le produit.

Pour exercer son activité, le titulaire du CAP Horlogerie doit mettre en oeuvre des connaissances technologiques relatives notamment :
- aux matériaux et à leurs traitements
- à la métrologie
- à l'emboîtage et à l'étanchéité
- aux appareils horaires
- aux sonneries

... lire la suite